Aphasie

L'aphasie est une perte totale ou partielle de la parole causée par une lésion des centres de la parole du cortex cérébral ou de leurs voies tout en maintenant la fonction des muscles de la parole (langue, lèvres, larynx). L'aphasie se produit avec des hémorragies cérébrales, une thrombose des vaisseaux cérébraux, des abcès, un traumatisme cranio-cérébral, etc. L'aphasie s'accompagne souvent de troubles de la lecture - alexie, écriture - agraphie, comptage - acalculie. Différentes formes d'aphasie se développent en fonction de la zone touchée..

L'aphasie motrice se caractérise par une difficulté ou une incapacité à prononcer des mots tout en maintenant la prononciation de certains sons et la compréhension de la parole. Dans l'aphasie motrice la plus sévère, la parole est complètement absente. Dans ces cas, même après la restauration de la parole, le patient a encore des difficultés dans les déclarations complexes, lors de la répétition d'une série de mots (maison, forêt, chat), des phrases.

L'aphasie sensorielle est caractérisée par une compréhension altérée de la parole (surdité verbale) tout en maintenant la capacité de parler. Dans les cas bénins, le patient comprend encore des mots individuels et même des phrases courtes, en particulier des phrases familières («ouvre la bouche», «montre ta langue»). Contrairement aux patients atteints d'aphasie motrice, ces patients sont bavards, mais comme ils ne comprennent pas non plus leurs mots, ils perdent le contrôle de leur parole, et celle-ci est également perturbée, des substitutions de lettres, de syllabes et même de mots entiers apparaissent..

L'aphasie sémantique (sémantique) est caractérisée par une violation de la compréhension de la signification des phrases liées par des prépositions, des conjonctions, etc. Les patients parlent bien, comprennent le discours qui leur est adressé, mais ne peuvent pas comprendre la différence entre des phrases telles que «frère du père» et «père du frère» "; peut montrer un crayon, une clé, mais ne comprend pas la tâche de montrer une clé avec un crayon ou un crayon avec une clé. L'aphasie sémantique est souvent associée à des troubles de la parole amnésique.

Dans l'aphasie amnésique, les patients oublient les noms des objets. Au lieu de nommer une cuillère ou un crayon, ils décrivent leurs qualités et leur but: «c'est ce qu'ils mangent», «c'est ce avec quoi ils écrivent». Cependant, il suffit souvent de prononcer la première syllabe pour que le patient se souvienne du mot et le prononce, mais après quelques minutes il l'oublie à nouveau.

Avec l'aphasie totale, le patient ne parle pas et ne comprend pas la parole. Lire et écrire est totalement impossible.

Pour toutes les formes d'aphasie, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente et de mener de longues séances avec un orthophoniste. Il faut se rappeler que l'aphasie n'est pas un trouble mental et que ces patients ne peuvent pas être traités par des psychiatres..

L'aphasie (du grec aphasie - perte de la parole) est un trouble de la parole dû à des changements dans le deuxième système de signal lui-même (I.P. Pavlov), qui analyse et synthétise les mots qui sont des «signaux de signal», ou les rapports du second système de signal Depuis le premier. Ainsi, la dysarthrie est exclue de l'aphasie (voir) et des troubles de la parole qui dépendent de la surdité (une personne sourde n'entend pas la parole, avec l'aphasie le patient l'entend, mais ne comprend pas sa signification, ne perçoit pas le mot comme un «signal de signaux»).

Dans le deuxième système de signalisation, ainsi que dans le premier, il y a des parties afférentes et efférentes; le mot n'est pas seulement prononcé par une personne pour communiquer avec son propre genre, mais il est également perçu par lui. Par conséquent, on peut parler de discours expressif, qui comprend à la fois le discours oral et écrit (avec ce dernier, le mot écrit ou imprimé est le même «signal de signaux», mais est effectué par des mouvements de la main et est perçu par la vue), et un discours impressionnant - compréhension orale et lecture... Le processus de parole en est un, mais il peut être perturbé dans ses différents liens, selon lesquels les troubles aphasiques sont caractérisés par une grande variété.

Les déficients peuvent être principalement expressifs (aphasie motrice) ou impressionnants (aphasie sensorielle), oraux (aphasie elle-même) ou écrits (alexie - trouble de la lecture, agraphie - trouble de l'écriture).

Etude des troubles aphasiques. Discours oral. L'étude du discours répété (lettres, mots, phrases), du discours ordinaire (série de nombres, énumération des jours de la semaine, des mois, etc.), de la dénomination des objets affichés, de la parole (répondre aux questions), de l'histoire. Lors de la recherche, il faut faire attention au désir ou au refus de parler, à la pauvreté de la parole ou à l'ambiguïté (logorée). Dans l'aphasie amnésique, les désignations spécifiques et les noms d'objets sont supprimés. Avec l'aphasie motrice, la structure grammaticale de la parole (cas et déclinaisons) souffre principalement - le soi-disant agrammatisme. La paraphasie littérale est caractérisée par la permutation ou le remplacement de lettres dans un mot, verbal - en remplaçant des mots dans une phrase.

Discours écrit. Le patient est autorisé à tricher, à écrire sous dictée, à écrire les mots mémorisés précédemment, les noms des objets affichés; rédiger des réponses aux questions posées oralement ou par écrit, une histoire sur un sujet donné, raconter une œuvre littéraire.

Compréhension de la langue parlée. Comprendre le sens des mots, des phrases, montrer les objets nommés, comprendre et suivre des instructions simples et complexes (multi-liens) (il faut exclure l'apraxie), comprendre une histoire avec un contenu simple et complexe en termes sémantiques. Il est très important de déterminer la diffusion de la perception de la parole, à laquelle sont destinées des phrases et des instructions au contenu ridicule, avec des mots inutiles, des erreurs grammaticales et syntaxiques, etc..

En train de lire. La lecture à voix haute et la compréhension de soi-même en lecture sont étudiées séparément, car il peut y avoir des cas où ces fonctions sont violées plus ou moins indépendamment les unes des autres. Ils étudient également le discours musical, à la fois expressif et impressionnant (auditif et visuel). Les troubles de la parole musicale sont appelés amusies..

Syndromes d'aphasie. Dans les cas où la lésion est très importante (accident vasculaire cérébral, traumatisme) et qu'il y a un stade initial de la lésion (diaschisis, irradiation d'inhibition), la violation couvre tous les aspects du processus de parole et l'aphasie totale se produit. L'aphasie totale subsiste parfois dans le futur, mais dans de nombreux cas, la parole est restaurée à un degré ou à un autre et des syndromes sont révélés qui révèlent la dissociation des fonctions de la parole, qui dans les cas plus bénins peut également être observée dans la phase initiale de la maladie. Les principales formes d'aphasie, caractérisées par des troubles dissociés de la parole, sont les suivantes: motrice, sensorielle, conduction, aphasie amnésique, alexie.

Aphasie sensorielle (aphasie de Wernicke). Le principal symptôme est une violation de la compréhension de la parole orale et écrite. Dans les cas graves, le patient traite la parole comme tout bruit sans signification sémantique. Dans des sons moins lourds dans le chaos, il capte encore des mots individuels - les plus courants, en particulier son nom. La parole expressive est également altérée, mais d'une manière complètement différente de celle de l'aphasie motrice. Avec ce dernier, le patient parle à contrecœur et peu, avec l'aphasie sensorielle, il est trop bavard (logoria), parle couramment, sans tension. Cependant, cette production verbeuse peut être si riche en paraphasies verbales et en persévérations que la parole devient complètement incompréhensible. Le patient ne comprend pas ce qu'il a lu et parlé la langue, ne prend correctement dans le texte que les mots individuels, les plus familiers. Dans des cas plus rares, avec l'aphasie sensorielle «pure» (sous-corticale, selon Wernicke), la parole orale et écrite, ainsi que la compréhension de lecture (parole intérieure) sont préservées, seule la compréhension de la parole orale est altérée. Il existe également des cas d'aphasie sensorielle (aphasie sensorielle transcorticale, selon Wernicke), lorsque la répétition persiste en cas de troubles de la compréhension de la parole orale..

L'aphasie conductrice se caractérise, selon Wernicke, par des paraphasies, des violations de la répétition, de la lecture et de l'écriture tout en maintenant la compréhension de la parole et de la triche..

Avec l'aphasie amnésique, le patient «oublie» les noms des objets avec une structure de phrase bien préservée et l'absence de paraphasies. Le discours écrit se caractérise par le même «oubli» des désignations..

Alexia, comme l'agraphie, est observée à un degré ou à un autre dans la plupart des cas d'aphasie motrice et sensorielle, mais parfois elle se produit de manière isolée, sous forme de «pure cécité verbale»: le patient voit le mot écrit, mais n'en comprend pas le sens.

Valeur Topikodiagnosticheskoe des syndromes aphasiques. La nature des syndromes aphasiques est déterminée par la localisation de la lésion, la nature du processus pathologique, l'état général, en particulier l'état de vascularisation du cerveau, l'âge des patients, leur état prémorbide et le type d'activité nerveuse supérieure. Dans l'aphasie motrice, la lésion est toujours localisée dans la zone de distribution des branches antérieures de l'artère cérébrale moyenne gauche (droite), le plus souvent (mais pas toujours) avec des lésions du gyrus de Broca.

L'aphasie sensorielle se produit lorsque la région temporale gauche (droite) est affectée. Et dans de tels cas, on ne peut pas parler de localisation étroite au sein de cette zone, bien que néanmoins la lésion se trouve le plus souvent dans la partie postérieure du gyrus temporal supérieur (partie postérieure du champ 22). L'aphasie amnésique est plus souvent observée dans les cas où le foyer est situé dans la sous-région transitoire temporo-pariéto-occipitale (champ 37), alexie pure - avec des lésions du gyrus angulaire (champ 39).

L'évolution et le pronostic de l'aphasie dépendent principalement de la nature de la maladie sous-jacente. En tant que phénomène temporaire, l'aphasie survient dans de rares cas lors d'une crise de migraine ou en relation avec une crise d'épilepsie. Toutes choses égales par ailleurs, le pronostic est plus favorable dans l'aphasie sensorielle que dans l'aphasie motrice, et beaucoup plus favorable à un jeune âge que chez les personnes âgées. La thérapie doit viser à traiter la maladie sous-jacente, des mesures spéciales sont également d'une grande importance - des exercices systématiques de parole et d'écriture.

Aphasie sensorielle - ne comprends pas, ne dis pas ce que c'est?

L'aphasie sensorielle est un trouble aigu d'origine neurogène, dans lequel il existe un trouble de la perception de la parole orale et une diminution de ses propres capacités verbales. Contrairement à d'autres formes, le patient peut encore percevoir quelques phrases simples qui lui sont adressées, mais pas toujours. Tout dépend de la gravité de l'écart.

Le patient entend tout, mais ne comprend pas ce que les autres disent. Pour mieux comprendre à quoi cela ressemble, il suffit d'imaginer qu'une personne est entourée de personnes qui communiquent dans une langue étrangère. La parole est perçue comme quelque chose d'incohérent et d'incompréhensible, qui provoque anxiété et désorientation dans l'espace, dans sa propre personnalité.

La raison classique du développement d'un tel phénomène pathologique était et reste un accident vasculaire cérébral. La perception de la parole dans l'aphasie sensorielle est altérée en raison de lésions des lobes temporaux. Surtout si le soi-disant centre Wernicke, responsable de la parole orale et de la perception des informations verbales, en souffre. L'audition est formellement préservée, elle peut tomber ou être complètement absente, avec des dommages plus étendus aux lobes temporaux.

Le diagnostic est effectué dans les murs du service de neurologie de l'hôpital sous la supervision d'un neurologue et, si nécessaire, d'un neurochirurgien, d'un chirurgien vasculaire. Le traitement dépend de la cause sous-jacente de l'état pathologique développé. Il est possible d'effectuer une thérapie cérébrovasculaire, visant à ne pas restaurer le trophisme normal du tissu cérébral, la chirurgie et d'autres formes de traitement. Il est difficile de faire des prédictions, mais même en cas d'AVC, un résultat de qualité peut être obtenu dans au moins 60% des cas..

Classification des troubles

L'aphasie sensorielle se produit lorsque les lobes temporaux du cerveau sont touchés. Mais ces structures ne sont pas homogènes, elles sont disposées de manière complexe, il peut donc y avoir plusieurs variantes du processus pathologique. Pour le simple patient, les classifications utilisées par les théoriciens et les praticiens en diront peu. Cependant, les médecins les utilisent activement pour classer l'aphasie sensorielle, élaborer des tactiques de thérapie et prédire les perspectives dans un cas spécifique. La principale façon de taper un trouble est de déterminer sa localisation, son mécanisme. Ici, la classification des aphasies de Wernicke-Lichtheim vient à la rescousse:

  1. Aphasie sensorielle corticale (également aphasie acoustico-gnostique). Le type de trouble classique et le plus grave. Elle s'accompagne de la défaite du soi-disant centre Wernicke, responsable de la perception de la parole, des stimuli sonores, de leur traitement logique et de l'isolement de l'essentiel du bruit sonore environnant. Elle s'accompagne d'un trouble total de la perception et de la reproduction de la parole.
  2. Forme transcorticale. Elle s'accompagne d'une violation de la conduction d'une impulsion nerveuse entre le centre de Wernicke et le centre de Broca, localisée dans le lobe frontal du cerveau. Dans le même temps, formellement, la capacité de comprendre les constructions les plus simples peut être préservée, au moins partiellement. Cependant, les connexions sémantiques des mots dans la phrase sont incompréhensibles pour le patient, il ne peut pas les reproduire lui-même. Il est possible de développer des pseudo-hallucinations, les fameuses «voix» dans la tête, qui ont une origine compensatoire complexe (ainsi, le cerveau essaie de sortir du vide d'information, créant de lui-même de faux stimuli).
  3. Aphasie sensorielle sous-corticale. Il est courant. Il s'accompagne d'une violation de la conduction impulsionnelle des centres qui perçoivent réellement les informations sonores et du centre de Wernicke, qui agit comme une sorte de processeur, processeur d'information et le transforme en concepts logiques compréhensibles, jugements.

Il existe également une forme conductrice, qui s'accompagne d'une perturbation des connexions entre les centres moteurs et sensoriels, il est difficile de la distinguer de l'aphasie sensorielle corticale, car elles ont beaucoup en commun dans le tableau clinique..

Typage possible selon la sévérité de l'aphasie sensorielle. Il n'y a pas de division stricte au sein de ce critère. Le médecin évalue le degré du trouble en essayant de communiquer avec la personne. Un patient souffrant d'aphasie sensorielle ne perçoit pas du tout la parole, ou ne réagit qu'aux instructions monosyllabiques les plus simples, les commandes, ce qui indique une gravité relativement moindre du trouble..

Schéma de localisation des différentes formes d'aphasie dans l'hémisphère gauche du cortex cérébral

Il est obligatoire d'évaluer l'audition, la capacité, en principe, à percevoir des stimuli sonores. Il n'est pas nécessaire de référer le patient à un audiologiste; cette question est tranchée à la discrétion du neurologue. Sur la base des résultats, une forme simple d'aphasie sensorielle (lorsque seule l'activité nerveuse supérieure est perturbée) et une forme combinée (l'audition et le traitement des informations verbales sont affectés) sont distinguées. Dans le même temps, dans le second cas, c'est la déficience auditive qui joue un rôle éventuellement important, donc le patient n'est pas capable de percevoir correctement les stimuli sonores.

Raisons du développement de l'aphasie sensorielle

Les facteurs de développement sont très différents. Dans la plupart des cas, on parle de troubles structurels du cerveau, de lésions organiques. Peu d'autres options sont possibles. Parmi les raisons sont les suivantes.

Accident vasculaire cérébral

Violation aiguë de la circulation cérébrale. Elle s'accompagne de la mort des tissus nerveux, des zones entières du cortex. En fonction de l'étendue de la lésion, on peut parler d'une sévérité particulière du trouble. La destruction à grande échelle s'accompagne de perturbations totales de l'activité nerveuse supérieure. En règle générale, tout ne se limite pas à l'aphasie. Le développement d'une aphasie sensorielle après un accident vasculaire cérébral est presque un signe obligatoire de lésions des lobes temporaux. D'autres symptômes sont également retrouvés, tels que des crises d'épilepsie à court terme. La perte auditive est possible d'une manière ou d'une autre. La rééducation permet d'obtenir une restauration réussie des fonctions verbales dans 55 à 80% des cas et plus.

Méningite, encéphalite

Neuroinfections de gravité variable. Ils provoquent des processus inflammatoires dans le cerveau, la mort progressive des tissus. Avec un long cours du processus pathologique sans traitement approprié, on observe des changements structurels massifs dans le cerveau qui ne peuvent pas être corrigés et inversés. Traitement urgent requis.

Encéphalopathie hépatique

Trouble du cerveau en violation du foie, généralement une hépatonécrose aiguë ou des symptômes croissants de cirrhose. Dans le second cas, il est possible d'influencer l'état du patient en initiant un traitement approprié de la maladie sous-jacente et en corrigeant la destruction des tissus nerveux.

Insuffisance cérébrovasculaire sans signes d'AVC

Violation chronique du trophisme du cerveau. Elle s'accompagne d'une augmentation progressive de l'aphasie sensorielle, et même alors pas toujours. La prévention du trouble n'est pas difficile si un traitement précoce est commencé.

Insuffisance cérébrovasculaire transitoire, accident ischémique transitoire

Elle est un micro-coup. Il est accompagné de signes prononcés d'un accident vasculaire cérébral classique. Avec des lésions des lobes temporaux, des troubles de la parole se développent, la perception d'informations verbales, une perte auditive complète ou partielle est possible. La principale différence avec l'AVC classique est la capacité à régresser spontanément une attaque ischémique transitoire. Autrement dit, il disparaît tout seul, même sans assistance médicale. De plus, il ne laisse pas de défaut neurologique permanent. Tout est de retour à la normale. Mais un micro-coup est un signe alarmant. Il souligne qu'une nécrose à part entière du tissu cérébral va bientôt apparaître..

Traumatisme cérébral

Divers. Des ecchymoses et commotions cérébrales banales à la formation d'un hématome, qui comprime les structures cérébrales. Après les soins d'urgence, le traitement, il est possible de restaurer complètement les fonctions neurologiques normales sans perdre leur qualité.

Formations vasculaires

Malformations (zones pathologiques de communication des artères et des veines), anévrismes. Sont d'origine congénitale ou acquise. Ils nécessitent un traitement chirurgical. Pendant longtemps, ils ne peuvent se montrer d'aucune façon. L'aphasie sensorielle est une variante atypique de l'évolution de la déviation, mais c'est tout à fait possible. Après la correction chirurgicale, il y a toutes les chances d'un rétablissement complet..

Tumeurs des structures cérébrales

On parle généralement de méningiomes, qui compriment le tissu nerveux au niveau des lobes temporaux. Deuxième gliome le plus fréquent, ils peuvent être bénins, mais le plus souvent malins. Sur le troisième - les tumeurs de la troisième région ventriculaire. Y compris les adénomes hypophysaires banaux, à croissance atypique, qui compriment également les lobes temporaux. Après le retrait de la néoplasie, en règle générale, tout revient à la normale après quelques jours ou semaines. Vous pourriez avoir besoin d'un cours de rééducation.

Parmi les causes inorganiques, on peut citer la véritable épilepsie, non associée aux néoplasmes et autres causes. Lorsqu'une activité électrique excessive du cerveau est un facteur de développement du trouble. Dans ce cas, des troubles de la mémoire, des crises tonico-cloniques avec des convulsions sévères sévères et une perte de conscience se développent. L'aphasie sensorielle est présente avant l'attaque, au moment de l'épisode lui-même et pendant un certain temps après (jusqu'à une heure ou deux), jusqu'à ce que les fonctions nerveuses soient complètement rétablies. Le traitement vise à corriger la condition, empêchant de nouvelles attaques. Il n'y a aucun sens à influencer spécifiquement et délibérément l'aphasie sensorielle.

Symptômes

Les symptômes de l'aphasie sensorielle comprennent des signes typiques du plan neurologique et des troubles psycho-émotionnels, qui sont secondaires et sont dus à la situation difficile dans laquelle se trouve le patient.

  1. Incapacité à percevoir la parole. Avec une audition préservée (dans la plupart des cas), une personne ne peut pas comprendre ce que les autres disent. La parole est entendue, mais on ne la comprend pas. Comme si le patient était entouré d'étrangers. C'est le type de trouble le plus difficile. Dans les formes plus légères, la capacité de percevoir certaines structures simples est conservée. Monosyllabes ou phrases.
  2. Incapacité de parler indépendamment. Il existe différents niveaux de troubles de la parole. Dans les cas classiques, une personne est capable de parler, mais en phrases courtes ou généralement en mots simples séparés. En même temps, il ne comprend pas bien ce qu'il dit lui-même. Dans les formes les plus avancées, on observe un dysfonctionnement total de la parole. Le patient émet des sons inarticulés. Les particularités de la parole des patients souffrant d'aphasie sensorielle sont la fragmentation, le manque de connexions logiques claires, la structure lexicale et grammaticale la plus pauvre. Ce sont généralement des mots fragmentaires, des phrases.
  3. Agitation psychomotrice. Il s'accompagne d'une activité motrice accrue. Le patient se précipite, ne trouve pas de place pour lui-même. Attaque de panique possible. Une attaque prononcée de peur, de panique.
  4. Agressivité, hostilité. Dans le cadre d'une conscience intacte. L'effet de la colère est associé à l'anxiété, à un manque de compréhension de ce qui se passe. Une assistance est nécessaire, si nécessaire, une injection d'un sédatif est prescrite.

Les symptômes supplémentaires ne sont généralement pas liés à l'aphasie sensorielle et ont une origine neurologique concomitante. Il s'agit de crises épileptiques avec troubles de la conscience, convulsions, diminution de l'acuité visuelle, altération de la visibilité normale, perte des champs visuels individuels (scotomes). Les hallucinations verbales sont également fréquentes. Pseudohallucinations lorsqu'une personne entend des voix dans la tête. Paradoxalement, le patient est incapable d'interpréter même des images hallucinatoires imaginaires; elles sont ressenties comme des stimuli sonores de nature vocale au contenu incompréhensible.

Les signes d'aphasie sensorielle persistent pendant la majeure partie du déroulement du processus pathologique.

Diagnostique

Le diagnostic est effectué dans des conditions stationnaires. Au stade initial, un examen primaire par un neurologue est montré. Étant donné que le patient ne peut pas répondre aux questions, la présence d'un parent ou d'une personne capable de répondre à certaines questions pour le patient est souhaitable, mais ce n'est pas nécessaire. Les signes primaires typiques sont également perceptibles: anxiété, excitabilité, manque de compréhension de la parole, difficulté à parler.

Un examen neurologique de routine est obligatoire. Les réflexes de base les plus simples sont vérifiés.

Dans le cadre de l'évaluation de l'état général, de la gravité des lésions des structures cérébrales, de leur nature, un groupe de mesures instrumentales est attribué.

L'IRM est la base et l'étalon-or du diagnostic. Destiné à visualiser les tissus nerveux. Permet de diagnostiquer tous les troubles structurels. Si nécessaire, une tomographie ciblée de différentes parties du cerveau est prescrite. Surtout les lobes temporaux. L'amélioration du contraste avec le gadolinium est souvent utilisée. Le médicament s'accumule dans les tissus modifiés et améliore le schéma. Le contraste est indispensable pour le diagnostic des tumeurs. Peu fréquent, mais l'aphasie sensorielle est également possible avec la sclérose en plaques, qui sera également clairement visible sur les images post-contraste en détail. Pour des diagnostics de haute qualité, un appareil haut champ d'une puissance de 1,5 T est nécessaire. Si possible. Un plancher bas donnera moins de données.

IRM du cerveau

Si des néoplasmes vasculaires sont détectés, une angiographie est également effectuée pour mieux visualiser la violation.

L'échographie Doppler des vaisseaux du cou, le balayage duplex du cerveau sont obligatoires pour évaluer le degré de circulation sanguine dans les structures cérébrales. Cela permettra de détecter une insuffisance cérébrovasculaire, d'évaluer la gravité d'une telle.

Les spécialistes dont l'aide sera également nécessaire sont un neurochirurgien, un chirurgien vasculaire. Les caractéristiques de l'aphasie sensorielle dans le cadre d'une histoire médicale spécifique doivent être aussi détaillées que possible afin de déterminer le type de processus pathologique et ses caractéristiques. Sans cela, il ne peut y avoir de traitement efficace..

Traitement

La thérapie est également effectuée dans un hôpital. Dans les premiers stades, le traitement comprend plusieurs étapes: soins primaires immédiatement après l'admission à l'hôpital (surtout si le patient est dans un état grave), mesures précoces visant à soulager les symptômes et combattre la cause profonde, stade tardif et, enfin, rééducation.

Des médicaments nootropes sont utilisés (glycine, autres), ainsi que des médicaments antihypoxiques cérébro-vasculaires (Piracetam, Actovegin et leurs analogues). Cela suffit souvent si le cas n'est pas en cours d'exécution. L'utilisation à long terme de médicaments est possible. Avec les malformations, les anévrismes, les tumeurs, un traitement chirurgical est indispensable. L'élimination de ceux-ci et la restauration du trophisme tissulaire normal, l'élimination de la compression (compression) est nécessaire.

Les blessures avec formation d'hématomes nécessitent un drainage, c'est-à-dire l'élimination du caillot sanguin lui-même.

L'épilepsie est un problème distinct. La seule façon de corriger le trouble est d'administrer systématiquement des médicaments antiépileptiques selon les directives de votre médecin..

Même après un traitement de qualité dans les cas graves, généralement après un AVC, des déficits neurologiques persistent. Le patient parle encore mal et ne perçoit pas assez la parole. Le problème est résolu dans le cadre de la réhabilitation. Cela prend 6 à 12 mois, rarement un peu plus. Le temps pendant lequel il est possible d'obtenir le résultat est de 2 ans. C'est exactement la période d'adaptation, de restructuration du cerveau d'une nouvelle manière. Il est alors difficile voire impossible d'obtenir un effet..

Les exercices d'aphasie sémantique (sensorielle) sont assez simples:

  • lire et prononcer des mots simples;
  • délimitation de termes à consonance similaire;
  • le rapport de l'image et le nom de l'objet représenté;
  • dialogues, d'abord simples, puis plus difficiles.

La récupération est une tâche routinière et désagréable pour le patient. Mais nécessaire. Selon la qualité des soins, on peut parler de telle ou telle intensité de récupération..

La correction des écarts dans l'aphasie de Wernicke est effectuée selon les indications. Habituellement, tout est limité à la prise systématique de médicaments cérébro-vasculaires, nootropiques, angioprotecteurs.

Prévision et prévention

Dans 60% des cas d'AVC, il est possible d'obtenir une amélioration permanente de l'état ou une guérison complète (certains auteurs disent 80%). Avec d'autres changements structurels, on parle d'une probabilité de 85% de rétablissement complet. Si l'épilepsie est corrigée, la normalisation de la parole est obtenue dans 98% des situations sans aucune conséquence

Il n'y a pas de prévention en tant que telle. Il suffit de consulter un neurologue de temps en temps pour un examen préventif.

Récupération de la parole dans l'aphasie sensorielle

L'aphasie sensorielle de Wernicke est un trouble neuropsychologique et neurologique caractérisé par une compréhension altérée de la parole. Selon A. Luria, un patient atteint d'aphasie sensorielle est incapable de distinguer la composition phonémique des mots. Le concept de «phonèmes» est perdu, de sorte que le phénomène d'aliénation du sens du mot s'inscrit dans la base de la pathologie.

La dysphasie sensorielle a un mécanisme central basé sur la pathologie de la fonction corticale supérieure du cortex temporal. Dans ce cas, les organes auditifs périphériques, les voies et les fibres nerveuses sont intacts. Cela signifie qu'une personne entend des discours, des phrases et des mots qui lui sont adressés, mais qu'elle n'en comprend pas le sens: pour le patient, il s'agit d'un ensemble de sons dénués de sens. Pour lui, la parole indigène devient étrangère.

Les causes

Le foyer de la lésion dans l'aphasie sensorielle est localisé dans la zone de Wernicke. Il s'agit de la zone du cortex temporal, située dans le gyrus temporal supérieur, devant le frontal. La zone de parole de Wernicke est responsable de la compréhension et de la maîtrise de la parole auditive et écrite.

Le plus souvent, l'aphasie sensorielle survient après un AVC ischémique. Les facteurs suivants sont répandus: accident vasculaire cérébral hémorragique, néoplasmes intracrâniens, lésions du tissu cérébral dues à une encéphalite ou à un abcès, lésion cérébrale traumatique. Moins fréquemment, la dysphasie de Wernicke se développe après des maladies démyélinisantes comme la sclérose en plaques, si la localisation de l'aphasie sensorielle coïncide avec le foyer de la démyélinisation. Après ces raisons, il y a une altération «chronique» de la compréhension de la parole.

Cependant, la dysphasie peut être transitoire, temporaire, qui disparaît d'elle-même. Une dysphasie transitoire est due à l'épilepsie, à un accident ischémique transitoire et à la migraine. Il convient de rappeler que la présence de dysphasie lors d'un accident ischémique transitoire indique un risque accru de développer une circulation cérébrale aiguë dans les deux semaines suivantes..

La dysphasie sensorielle de Wernicke peut résulter de maladies neurodégénératives. Le plus souvent, la pathologie de la parole est en corrélation avec la démence frontotemporale et la maladie d'Alzheimer. Dans le même temps, dans le tableau clinique d'une maladie neurodégénérative, on n'observe presque que de la dysphasie.

Symptômes

Le tableau clinique du trouble de la parole se compose de groupes distincts de pathologies de la parole. Signes d'aphasie sensorielle:

  1. Mauvaise compréhension de la parole. Elle se caractérise par une perte de la capacité de reconnaître les mots, à savoir les structures phonologiques et sémantiques. Les patients distinguent bien les sons individuels et comprennent leur structure, le problème se pose au niveau de la combinaison des sons en un mot.
  2. Compréhension réduite du discours familier. Le degré de compréhension de la parole dans l'aphasie sensorielle est réduit au minimum. Le problème se pose au niveau des structures phonémiques, syntaxiques et sémantiques. Même le contact avec un médecin est souvent difficile. Les patients n'effectuent des commandes et des demandes de diagnostic qu'après que le médecin les a touchés. Entrave le contact et altère la compréhension de la signification des gestes élémentaires.
  3. Le phénomène d'aliénation du sens d'un mot. La violation est observée au niveau sémantique. Le terme a été introduit par A. Luria. L'essentiel est que le patient prononce correctement le mot, répète après le chercheur, mais n'a pas de corrélation avec le sujet. Cela signifie qu'en répétant plusieurs fois le mot «table» ou «chaise», le patient ne peut pas pointer du doigt la table et la chaise, car il ne comprend pas ce que ces termes signifient..
  4. Pathologie du niveau phonologique. Habituellement observé chez les patients atteints de dysphasie modérée. Le syndrome est facile à comprendre en regardant l'exemple clinique suivant. Le médecin dit au patient: quand je dis «A», vous levez la main, quand je dis «O», vous ne levez pas la main. Après avoir sonné les lettres, le patient exécute correctement les commandes. Cependant, des difficultés surviennent lorsque plusieurs voyelles sont combinées, par exemple, si la commande «lever la main» est assignée à la combinaison «A O U», le patient ne la remplira pas.
    La violation de la compréhension au niveau phonologique est démontrée lors de la tentative de réécriture d'un mot. Ainsi, le patient ne fait que copier les lettres, ne les corrélant pas entre elles et ne comprenant pas le sens de ce qui est écrit.
  5. Pathologie de la perception des mots au niveau de l'audition. La surdité verbale se traduit par une incompréhension de la phrase adressée.
  1. Agnosie auditive. Cela se traduit par le fait que le patient perçoit correctement et adéquatement les sons non verbaux. Le bruit du vent, le bourdonnement des moteurs, les notes du piano et le chant des oiseaux, le patient reconnaît et peut identifier correctement le son et la source.
  2. Violation du discours expressif. Elle est plus prononcée la première semaine après un AVC. Il se caractérise par un flux continu de quelques sons et phrases intelligibles. Les syllabes courtes prévalent. Les phrases et les phrases sont pour la plupart fluides. C'est la principale différence avec la dysphasie de Broca, dans laquelle la parole est fragmentaire et avec de longues pauses..
  3. Pathologie du dialogue. Les patients ont du mal à trouver les bons mots dans une conversation. La production de la parole augmente, c'est-à-dire que les patients parlent beaucoup, mais pas intelligemment. Avec une dysphasie sévère, la parole est complètement floue pour les autres, car elle représente un flux de sons différents qui ne correspondent pas à des mots ou des phrases.
  4. Violation de la fonction nominative. Cela se traduit par le fait que le patient ne peut pas nommer le nom d'un objet, d'un phénomène ou d'une action.
  5. Pathologie de l'articulation, des expressions faciales et des gestes. Les symptômes du trouble sont rares. Habituellement, ils sont exprimés en violation de la sélection de l'intonation et de la mauvaise durée des voyelles.
  6. Agrafia et Alexia. La lecture et l'écriture sous dictée sont partiellement altérées.

La dysphasie sensorielle est souvent associée à d'autres troubles neurologiques, en particulier après un AVC. La dysphasie est associée à une diminution du côté droit de la force musculaire (hémiparésie), une faiblesse du bras droit, une déficience visuelle du côté droit ou une diminution de la sensibilité à l'hémitype.

Diagnostique

Le diagnostic est effectué par un psychiatre avec un orthophoniste. Une fois que le patient a repris conscience, le travail de diagnostic commence avec lui. Premièrement, les médecins parlent au patient. Pendant la conversation, les spécialistes écoutent la parole et examinent la compréhension des mots adressés au patient.

L'attention est attirée sur la production de la parole, le nombre de mots prononcés par minute, la présence de répétitions de mots et de phrases, la durée des phrases et leur structure. Prise en compte de la violation des cas, de la présence de conjonctions, de prépositions. Lors de l'évaluation de la structure du récit, les médecins examinent la fonction motrice en parallèle:

Méthodes de correction

Le traitement de l'aphasie sensorielle commence par la restauration de l'état général du patient. Les médecins doivent s'assurer que le patient peut déjà apprendre sans nuire à sa santé et sans un fort stress psychophysiologique.

Tout d'abord, un traitement médicamenteux est prescrit, ce qui stabilise l'état du patient et améliore le trophisme cérébral. Une thérapie étiotropique est effectuée pour éliminer la cause de la dysphasie.

La tâche principale de la formation réparatrice est de réhabiliter les compétences vocales et la perception du dialogue, de ramener le patient dans la société, d'apprendre à surveiller de manière indépendante l'état de sa parole.

La restauration de la parole dans l'aphasie sensorielle est réalisée par un orthophoniste. On pense que les jeunes ont les plus grandes chances de guérison complète, ayant une éducation supérieure et un AVC hémorragique (en termes de rapport pronostique, l'AVC ischémique est plus grave que hémorragique).

Les exercices d'orthophonie sont réalisés de manière autonome sous la supervision de proches ou «en personne», directement avec un spécialiste. Les exercices doivent être effectués immédiatement après l'AVC, dès que le patient reprend conscience. Les cours avec un orthophoniste durent toute la période de rééducation.

En réadaptation, la fréquence et l'intensité de la formation sont importantes. Ainsi, des études ont montré que la récupération de la parole ne dépend pas tant de la complexité et des spécificités des tâches que de la pression et de la fréquence des exercices eux-mêmes..

La chose la plus importante à propos de l'aphasie sensorielle

L'aphasie sensorielle est un trouble de la parole qui présente des caractéristiques communes avec l'alalia. Seule l'alalia est déterminée chez l'enfant et l'aphasie survient chez l'adulte après un AVC. Avec ce trouble de la parole, une personne ne comprend pas le discours qui lui est adressé et elle-même ne peut pas communiquer avec les autres. Des spécialistes dans le domaine de la défectologie et de l'orthophonie étudient ce problème afin de proposer les moyens de correction les plus efficaces..

  • Brève description du mécanisme de violation
  • Description des symptômes
  • Caractéristiques des mesures de diagnostic
  • Principes de base des travaux de rattrapage
  • Recommandations aux proches
  • Caractéristiques du travail avec l'aphasie sensorielle

Brève description du mécanisme de violation

L'aphasie est une perte partielle ou complète de la fonction de la parole à la suite de lésions de certaines zones du cerveau. On note une violation de tous les composants du discours: le côté phonétique, la structure grammaticale, etc. Il existe plusieurs formes de ce défaut, différant par les mécanismes de violation et le lieu de localisation.

L'aphasie sensorielle a été étudiée en 1874 par Wernicke, qui a constaté que la lésion est le tiers postérieur du gyrus temporal de l'hémisphère gauche. Un trait caractéristique de cette forme est la difficulté de comprendre la parole à l'oreille. Des différends ont éclaté entre les spécialistes sur le mécanisme des troubles de l'analyse de la parole. Certains pensaient qu'il ne s'agissait que d'un aspect acoustique (auditif), d'autres pensaient que la composante d'articulation était également importante..

Dans des études récentes, il a été confirmé que se prononcer «à soi-même» est important pour comprendre la parole. Cela signifie que la composante articulatoire influence également la perception auditive. Par conséquent, lors du travail correctif, l'attention est accordée non seulement aux processus phonémiques, mais aussi à l'articulation..

Les causes de l'aphasie sensorielle:

  • accident vasculaire cérébral;
  • tumeurs du système nerveux;
  • lésion cérébrale traumatique.

Ce trouble de la parole est associé à la neurologie, c'est pourquoi seul un travail complexe avec la participation de divers spécialistes aidera à obtenir de bons résultats..

Description des symptômes

Le principal symptôme de l'aphasie sensorielle est une incompréhension complète ou partielle de la parole par une personne. Il semble à une personne que d'autres lui parlent dans un langage incompréhensible. En même temps, il entend le mot lui-même, mais ne le corrèle pas avec l'objet. Les personnes souffrant d'aphasie sensorielle ont un contrôle moindre de la parole, elles compensent donc les difficultés de compréhension avec un grand nombre de mots..

La parole avec cette forme d'aphasie est caractérisée par des substitutions - phonémiques et articulatoires. Le patient nomme correctement le mot, mais avec sa répétition supplémentaire, le design sonore et rythmique est déformé, car il ne se souvient pas de l'ordre des sons.

Lors de la lecture, un patient atteint d'aphasie sensorielle a du mal à placer du stress, il lui est donc difficile d'assimiler le sens de ce qu'il a lu. Mais il est à noter qu'en lisant, une personne présentant ce défaut a le moins de difficulté, car il repose sur un contrôle visuel et kinesthésique. L'écriture est la plus gravement altérée et son état dépend du degré de préservation de l'audition phonémique. Le patient a du mal à rédiger une dictée et à écrire des mots.

En plus des troubles de la parole, les personnes souffrant d'aphasie sensorielle ont des troubles de la sphère émotionnelle-volitive..

Ils sont excitables, essayent de faire quelque chose, ont des difficultés à se reposer au lit et si quelque chose ne fonctionne pas, ils s'énervent. Les gens ne savent pas qu'ils ont des troubles de la parole, utilisent un grand nombre de mots, posent souvent des questions aux autres et s'énervent s'ils ne reçoivent pas de réponse. Une personne souffrant d'aphasie sensorielle est également bouleversée parce qu'elle ne comprend pas elle-même le discours des autres.

Caractéristiques des mesures de diagnostic

L'examen est complexe nécessaire, il est effectué par divers spécialistes - neuropsychologues, orthophonistes, médecin. Pendant le comportement de diagnostic, une attention particulière est accordée à la conversation préliminaire. Le spécialiste examine les aspects suivants:

  • si la personne est au courant de la situation pendant la conversation;
  • comment il navigue dans le monde qui l'entoure;
  • comment il exprime son opinion et parle de ses pensées;
  • si certains automatismes (expressions) de la parole sont présents ou non dans la parole, arbitraires ou non;
  • comment les expressions faciales, les gestes et l'intonation sont utilisés activement pendant la communication;
  • attitude face à sa condition.

Ensuite, le spécialiste procède à l'évaluation de la sphère motrice (générale, main et doigt, articulatoire), optique, somato-sensorielle et de la gnose auditive. La tâche à ce stade est de déterminer comment une personne distingue et reconnaît les objets par leur forme, leur couleur, leur apparence et s'oriente dans l'espace; s'il peut déterminer le lieu du toucher, reconnaître l'objet au toucher. Lors de l'examen de la gnose acoustique, le spécialiste examine comment le patient reconnaît les bruits non vocaux et les mélodies familières.

Dans le diagnostic, une attention particulière est accordée à l'examen de l'état de la fonction de la parole, à savoir l'état des côtés impressionnant (compréhension) et expressif (conversation) de la parole. Lors de l'examen du côté impressionnant, l'orthophoniste évalue les points suivants:

  • le niveau de compréhension de la parole;
  • un mot peut-il se rapporter à un objet;
  • niveau de compréhension des structures grammaticales complexes.

Le diagnostic de la composante expressive comprend:

  • l'automatisme de la parole ordinale est le décompte, les noms et l'ordre des jours de la semaine, des mois, les proverbes bien connus peuvent-ils continuer, etc.
  • automatismes colorés émotionnellement;
  • comparaison du nombre de discours volontaires et involontaires;
  • répétition d'un discours donné;
  • évaluation de l'état de la parole spontanée (indépendante non préparée);
  • sécurité de la lecture et de l'écriture.

De plus, l'état d'intelligence et les fonctions mentales supérieures sont examinés chez les personnes aphasiques. Ce trouble de la parole n'est pas seulement un problème d'orthophonie, mais aussi un problème neuropsychologique, car le mécanisme du trouble affecte le travail des zones de la parole du cerveau. C'est pourquoi les orthophonistes, neuropsychologues, neurologues, défectologues et physiothérapeutes participent au travail de récupération..

Principes de base des travaux de rattrapage

Le succès du traitement d'une personne aphasique (de quelque forme que ce soit) dépend de la question de savoir si le spécialiste construira le travail sur la base des principes identifiés par L. S. Tsvetkova sur la base des idées de A. R. Luria. Il est nécessaire de prendre en compte non seulement l'état de la parole d'une personne, mais également les caractéristiques de sa personnalité, car avec l'aphasie, une violation de la sphère émotionnelle-volitive est notée.

Il est impératif d'utiliser les fonctions de sécurité dans la salle de classe - de cette façon, le spécialiste facilitera le processus de récupération et il sera plus facile de créer une situation de réussite pour la motivation dans les études ultérieures. Bien entendu, tout travail doit être basé sur les résultats des diagnostics et les caractéristiques de la structure du défaut. Dans le processus de formation, un spécialiste doit s'appuyer sur le travail d'analyseurs intacts et créer de nouveaux liens fonctionnels basés sur eux..

Les cours sont construits sur la base du principe «du simple au complexe», le matériel et les tâches se compliquent progressivement. Le matériel doit être varié et aider à utiliser différents analyseurs. Lors de la correction de l'aphasie, la composante émotionnelle du matériau est également prise en compte. Plus il est proche du patient et évoque plus d'émotions, mieux c'est - de sorte que les connexions associatives nécessaires qui sont nécessaires pour le travail correctif commenceront à être créées plus rapidement..

La tâche principale du travail correctionnel dans l'aphasie de toute forme est la restauration de la parole non pas comme une adaptation à un défaut, mais comme un moyen d'interaction avec le monde extérieur..

Restaurer non seulement des composants individuels, mais une fonction vocale à part entière et le retour d'une personne à un environnement vocal normal.

Par conséquent, avec l'aphasie, ils sont engagés non seulement individuellement, mais dirigent également des cours de groupe. Les dialogues entre patients et spécialistes aident à restaurer la fonction communicative de la parole. Les séances de groupe peuvent générer plus d'émotion, ce qui est une incitation pour le patient. Les avantages de cette forme de travail sont également l'imitation, l'aide, le sentiment de soutien, etc..

Mais les leçons individuelles sont également importantes, car les tâches sont sélectionnées en tenant compte des caractéristiques individuelles d'une personne. Cela vous permet de déterminer les composants les plus affectés de la fonction vocale aussi efficacement que possible. Pour un travail correctionnel réussi, vous devez combiner des cours collectifs et individuels avec divers spécialistes.

Recommandations aux proches

Le principal conseil est la patience, vous n'avez pas besoin d'élever la voix ou d'être ennuyé par les questions d'une personne aphasique. Le fait que vous parlez plus fort ne lui fera pas mieux comprendre votre discours. Vous devez le faire dans les premiers jours après un AVC, avec la permission d'un neurologue. Plus tôt vous commencerez à effectuer un travail correctionnel, plus il sera efficace..

La famille d'une personne atteinte de toute forme d'aphasie doit participer activement au processus de rééducation. Parce que pour ces patients, la composante émotionnelle est très importante et la restauration de la parole se produit plus rapidement si le matériel de parole lui est familier. Une personne ne doit pas être "isolée de la parole" - impliquez-la dans la discussion de sujets simples du quotidien.

En plus de la formation avec des spécialistes, des médicaments sont nécessaires, ce qui aidera à restaurer le travail des zones touchées du cerveau. Aux premiers stades de la rééducation, le patient a besoin d'être aidé, mais la tâche des proches est de lui apprendre à effectuer des tâches de manière indépendante, car l'objectif global de la rééducation est la restauration maximale de l'environnement normal de la parole..

Caractéristiques du travail avec l'aphasie sensorielle

Le principal problème avec ce formulaire est une incompréhension totale ou partielle du discours, et tout le travail sera basé sur sa correction. Premièrement, une personne apprend à comprendre des mots simples de tous les jours. Pour cela, des travaux sont menés pour désinhiber la parole basée sur d'anciens stéréotypes de langage. Pendant le cours, vous n'avez pas besoin de parler d'une voix élevée. Le matériau de la parole n'est pas choisi en fonction de sa légèreté, mais de sa proximité avec le patient en termes de charge sémantique et émotionnelle. Afin de ne pas consolider la grammaire à ce stade, lors des premières leçons, l'accent est mis sur la composante lexicale, et la prononciation sonore est corrigée ultérieurement..

Une personne apprend à comprendre un discours basé sur des mots «contrastés». Par exemple, on lui montre deux images montrant un éléphant et une maison, et il est nommé. Ensuite, le patient est invité à montrer quelle image est ce qui est représenté. La condition principale est que ces mots soient simples et compréhensibles pour tous, généralisant.

Il est important qu'une personne souffrant d'aphasie sensorielle ait la possibilité d'écouter des mots, par conséquent, un magnétophone est utilisé pour le travail correctif. Il doit non seulement entendre le mot, mais aussi voir l'image correspondante et comment elle est orthographiée. Après tout, la tâche est de restaurer la capacité de corréler un mot avec un objet.

Le travail avec la forme dialogique du discours doit être basé sur des questions correctement posées. Par exemple, on demande à un patient «Êtes-vous assis?», Il répond. Ainsi, une personne apprend à comprendre la parole à l'aide d'actions visuelles. Vous pouvez poser des questions dans lesquelles la réponse est contenue en tout ou en partie, en particulier dans les premières étapes du traitement. Les actions sont utilisées pour pratiquer le vocabulaire verbal.

Vous devez également inclure des exercices pour reconnaître les sons dans la parole..

Pour cela, les mots sont appelés avec le même son, qui est dans la même position (par exemple, au début d'un mot). Ils montrent comment ces mots sont orthographiés, où se trouve la lettre indiquant le son souhaité. Ensuite, le patient est invité à insérer la lettre manquante dans le mot.

Assurez-vous de montrer à la personne une image pendant les exercices - utilisez les analyseurs enregistrés dans votre travail. Demandez à montrer où l'animal dort, mange, court. Pratiquez les adjectifs de la même manière: demandez-leur de vous montrer où se trouve le chapeau bleu, la robe rouge, etc. Augmentez progressivement le nombre d'images. Sur ce matériel, vous pouvez pratiquer la distinction entre les phonèmes vocaux sans voix, les sons durs et doux. Ensuite, le matériel de discours est compliqué et ils passent aux phrases, aux phrases.

Utilisez la lecture, l'écriture, le comptage à toutes les étapes du travail. Prononcez des extraits de poèmes célèbres pour enfants, des phrases de films populaires. Tout cela permettra à une personne d'apprendre à comprendre le discours des autres..

L'aphasie, en particulier l'aphasie sensorielle, reste insuffisamment étudiée en orthophonie moderne. Les experts continuent de mener des recherches pour déterminer quels médicaments peuvent être les plus efficaces pour aider à restaurer la parole, quelles méthodes de travail seront encore plus productives. Les spécialistes modernes dans leurs travaux s'appuient sur les principes et les méthodes formulés par L. S. Tsvetkova et sur les travaux de A. R. Luria.

Formes d'aphasie sensorielle

La forme sensorielle de l'aphasie est un trouble de la parole causé par des lésions neurogènes des lobes temporaux du cerveau. La pathologie est souvent la conséquence d'un accident vasculaire cérébral: le patient entend la parole des autres, mais ne comprend pas sa signification, perd ses compétences verbales.

Dans de rares cas, la maladie est diagnostiquée chez les enfants. Le pronostic de l'aphasie sensorielle dépend de nombreux facteurs, mais la pratique montre qu'avec un traitement approprié, il y a généralement une amélioration significative de l'état du patient..

Formes d'aphasie sensorielle

Considérez les formes d'aphasie sensorielle.

Aphasie sémantique

Dysfonctionnement du bloc de perception, d'analyse et de stockage des informations entrantes. Une personne souffrant d'aphasie sémantique comprend principalement le discours qui lui est adressé et peut parler de manière cohérente.

Des difficultés surviennent dans la perception de significations similaires: par exemple, le patient ne verra pas la différence entre les expressions «amie de la sœur» et «sœur de l’ami», et ne reliera pas l’objet d’un stylo et d’une feuille de papier.

Dans le contexte des violations identifiées, il y a des problèmes d'écriture, de lecture.

Le sens du rythme peut disparaître. Tout cela déstabilise l'état psychologique déjà fragile du patient: anxiété, augmentation de l'excitabilité, insomnie peut apparaître.

Akalculia aphasie

La définition combine des violations de la compréhension des nombres et l'exécution d'opérations arithmétiques.

L'acalculie s'exprime de différentes manières: le patient cesse de percevoir les nombres par le son et / ou visuellement, ne peut pas restaurer la série de nombres en diminuant ou en augmentant, incapable d'effectuer des calculs. Le plus souvent, avec une acalculie, les gens ne voient pas la différence entre des nombres visuellement similaires (9 et 6, 132 et 231).

La pathologie est extrêmement rare dans l'isolement; elle accompagne généralement d'autres types d'aphasies sensorielles. L'image complète du dysfonctionnement dépendra de la partie du cerveau affectée et de son degré de gravité. En général, l'acalculie est corrigée avec succès.

Aphasie motrice sensorielle

L'aphasie sensorielle motrice prend souvent une forme afférente: tout en conservant la capacité de reproduire les sons, le patient perd la capacité de prononcer de nombreux mots, en particulier les mots complexes, ne peut souvent pas parler du tout.

Dans le même temps, la compréhension du discours adressé est préservée, que le patient communique à l'aide de signes verbaux - par exemple, un signe de tête. S'il n'y a pas de problèmes de motricité fine, une personne souffrant d'aphasie motrice peut s'exprimer par écrit. Les compétences en lecture sont également préservées.

Forme efférente: La répétition obsessionnelle de syllabes individuelles (rappelant le bégaiement) ou de mots est typique. Parfois, la parole automatisée est conservée, c'est-à-dire qu'une personne donne involontairement des poèmes et des chansons apprises une fois.

Aphasie totale

Degré de violation extrême et le plus grave. Le patient ne perçoit pas la parole de quelqu'un d'autre et ne parle pas de manière indépendante. Lire, écrire, expliquer à l'aide de l'articulation avec l'aphasie totale est impossible. Les proches du patient avec un tel diagnostic doivent se rappeler que la déviation n'est pas mentale!

Habituellement, l'aphasie totale apparaît et est observée pendant les premiers jours après un accident vasculaire cérébral, puis dans la plupart des cas, la conscience et la parole du patient sont rétablies, mais pas complètement.

Signes spécifiques de l'aphasie sensorielle chez les enfants

L'aphasie chez les enfants est rare - dans environ 0,4% des cas de troubles de la parole, ce diagnostic est posé. Si chez l'adulte la forme sensorielle de l'aphasie se développe le plus souvent après un accident vasculaire cérébral, ce facteur est pratiquement exclu dans l'enfance..

La classification des aphasies infantiles dépend de la nature de la maladie: elle peut être causée par des modifications du tissu cérébral ou une activité épileptique prolongée. Les deux types comprennent plusieurs variétés, dont les signes dépendent de la nature et de l'emplacement de la lésion..

Plusieurs facteurs déclenchent le développement de l'aphasie sensorielle chez les enfants:

  • hypoxie fœtale pendant la grossesse;
  • compression, hématomes et œdème cérébral à la suite d'un traumatisme à la naissance;
  • processus inflammatoires, infectieux et dégénératifs;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • processus tumoraux affectant le cerveau;
  • anomalies vasculaires cérébrales congénitales;
  • Syndrome de Landau-Kleffner.

Cette dernière est souvent appelée aphasie épileptique en soi, bien qu'il ne s'agisse pas d'épilepsie au sens médical habituel. Le mécanisme de la pathologie n'est pas entièrement compris, mais on sait que sa tendance est souvent héréditaire.

La forme sensorielle de l'aphasie chez les enfants peut passer inaperçue pendant longtemps - la forme de son évolution est généralement plus douce que chez les adultes. Ils corrigent la pathologie à l'âge de 3 à 7 ans, mais les parents attentifs peuvent remarquer la première sonnerie d'alarme plus tôt:

  • Un enfant après 1,5 ans perçoit à peine le discours adressé (ou ne le perçoit pas du tout);
  • À l'âge de trois ans, le bébé prononce à peine un certain nombre de sons ou de mots individuels (simples), ne parle pas en phrases simples;
  • Il est difficile de mémoriser de nouveaux mots et de comprendre leur typologie. Par exemple, un enfant ne comprend pas que «oiseau» et «corbeau» ne sont pas toujours les mêmes, ces mots existent séparément pour lui;
  • De nombreuses phrases du discours restent incomplètes parce que le bébé ne trouve pas le bon mot;
  • Un enfant qui parle activement a du mal à choisir des synonymes, a du mal à décrire un objet ou des émotions;
  • Chez un enfant d'âge préscolaire, discours confus, confus même dans un état calme, et avec le stress ou l'excitation émotionnelle, le phénomène devient plus prononcé;
  • Perception altérée du temps. Le signe le plus spécifique est que l'enfant n'a pas de difficulté à effectuer des actions séquentiellement (par exemple, lors de l'assemblage d'un jouet de construction), ne peut pas restaurer correctement la chronologie de la journée.

La forme sensorielle de l'aphasie chez les enfants est souvent exprimée non pas de manière complexe, mais comme une manifestation distincte: une violation de la parole orale, expressive et impressionnante, de la lecture (alexie), de l'écriture (agraphie).

Très rarement, et généralement à l'adolescence, l'aphasie dynamique est enregistrée - l'absence de verbes et de modèles dans le discours.

Diagnostique

Compte tenu de la variété des manifestations de l'aphasie sensorielle, du degré différent de leur gravité, ainsi que de la forte probabilité de combiner plusieurs pathologies à la fois, pour poser un diagnostic précis, il sera nécessaire de procéder à un examen détaillé du patient, qui comprend:

  • Prendre l'anamnèse. L'étude des antécédents médicaux du patient aidera à savoir quand et pourquoi l'aphasie a commencé à se développer;
  • Examen par un neurologue. Le médecin évalue les symptômes, suggère la localisation de la lésion. Chez les enfants, le niveau de développement mental est évalué, sa conformité avec l'âge;
  • Visite chez un neurochirurgien. Obligatoire pour les patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et de tumeurs intracrâniennes;
  • IRM, MSCT du cerveau. Les méthodes permettent de révéler des changements dans la structure du cerveau: hématomes, néoplasmes, inflammation, zones d'accident vasculaire cérébral, processus dégénératifs;
  • En cas de troubles de la circulation cérébrale, il est nécessaire de faire une IRM des vaisseaux du cerveau;
  • Tous les patients suspectés de troubles mentaux sont examinés par un psychiatre. La tâche du médecin dans ce cas est de mettre en évidence les signes d'aphasie sensorielle sur fond de troubles cognitifs..

Un diagnostic plus poussé consiste à effectuer une variété de tests qui détectent les troubles aphasiques. Les tests sont supervisés par un orthophoniste, neurologue, psychologue.

Le discours oral et écrit du patient, sa capacité à répéter et à parler ordinaire (énumération des jours de la semaine, série de nombres), la préservation de la grammaire et la compréhension des termes sont étudiés.

Teste la compréhension auditive et visuelle des nombres, la capacité d'effectuer des calculs.

Pour identifier les perturbations latentes de la perception, le patient est invité à lire un passage du texte à voix haute ou silencieuse, puis à relire la lecture.

Les tests sur les jeunes enfants sont effectués à l'aide d'une méthode spéciale proche de la forme de jeu.

Des cartes avec des images, des puzzles, des tâches logiques et mathématiques sont utilisées. On demande à l'enfant de se souvenir de l'intrigue d'un conte de fées préféré, de regarder un dessin animé et de le raconter brièvement.

Correction de l'aphasie sensorielle

Sur la base des résultats de l'examen, un programme de traitement complet individuel est développé pour chaque cas spécifique d'aphasie sensorielle. Il comprend généralement:

  • Thérapie médicamenteuse. Médicaments nootropes et neurotrophes prescrits, un complexe de vitamines. Avec la menace d'un œdème cérébral, les osmodiurétiques sont administrés au moyen d'un compte-gouttes, des diurétiques sont prescrits. Les patients atteints de lésions cérébrales infectieuses doivent suivre un traitement avec des médicaments conçus pour lutter contre les agents pathogènes. En cas de détection de troubles mentaux, des médicaments psychotropes peuvent être prescrits.
  • Cours d'arithmétique et d'orthophonie. Les exercices sont sélectionnés en fonction de l'image de la maladie. Les techniques visent à restaurer la perception visuelle et auditive, la pensée logique et la capacité de concentration. Le patient parle d'abord des phrases courtes, puis des phrases complexes, résout des problèmes d'arithmétique. De bons résultats sont obtenus en travaillant avec des images de sujet, en corrélant des images et du texte, des dictées simples. Les cours doivent être organisés quotidiennement, de sorte que le patient ne peut pas se passer de l'aide de ses proches. Les aides pédagogiques destinées aux enfants peuvent souvent être utilisées pour des activités de rééducation pour l'aphasie sensorielle chez les adultes.
  • Psychothérapie. Les troubles de la parole causés par l'aphasie deviennent la cause d'un état psychologique dépressif chez le patient. Les enfants souffrent plus que les autres, qui ne peuvent s'intégrer dans l'environnement social et sont contraints de subir le ridicule de leurs pairs. Un environnement familial positif et un soutien solide de la part des proches ont un impact énorme sur l'efficacité de la thérapie. Il a été remarqué que les progrès chez les patients souffrant d'aphasie se produisent souvent après une communication avec des animaux - chevaux, chiens, chats. Il est recommandé d'avoir un animal domestique si possible.

Le pronostic du traitement varie en fonction de la gravité et du type d'aphasie sensorielle.

Les facteurs négatifs sont la vieillesse, les pathologies circulatoires, la présence de tumeurs intracrâniennes qui ne peuvent être éliminées..

Pour les personnes jeunes et physiquement fortes, dont la maladie a été déclenchée par un traumatisme ou un accident vasculaire cérébral lacunaire, la probabilité de guérison complète est proche de cent pour cent..