Aérophagie et névrose de l'estomac

De nombreux sites sur Internet écrivent que l'aérophagie consiste à avaler de l'air en mangeant, ce qui conduit à des éructations. Mais cette formulation n'est pas tout à fait correcte, car à en juger par elle, on pourrait penser qu'une personne ne doit pas du tout avaler de l'air en mangeant, et la question se pose immédiatement: comment faire cela? (irréaliste). L'air est avalé en mangeant, et ce n'est pas grave! Mais avec l'aérophagie, on parle d'une augmentation de l'air (avalé avec de la nourriture et pas seulement) dans l'estomac et le côlon, qui se transforme en gaz.

Symptômes

Les symptômes de l'aérophagie dans la névrose gastrique peuvent être:

  • dégagement de gaz;
  • éructations;
  • hoquet;
  • vomissement;
  • flatulences (ballonnements);
  • insuffisance de la fréquence cardiaque;
  • élever le diaphragme;
  • sensation de brûlure dans la région du cœur;
  • gonflement de l'estomac;
  • perte de poids;
  • maux d'estomac.

Par symptômes, l'aérophagie peut être confondue avec:

  • dyskénisie des voies biliaires;
  • ulcère de l'estomac;
  • cancer de l'estomac;
  • et d'autres.

Pour la définition correcte de la maladie, il est préférable de consulter un médecin, ils utilisent ECG, échographie, PEGD pour cela.

Les causes

La maladie peut être causée non seulement par des troubles mentaux (par exemple, la névrose), mais également par:

  • fumeur;
  • utilisation active de chewing-gum;
  • gastrite;
  • maladies des voies respiratoires;
  • maladies des dents, cavité buccale.

L'aérophagie survient également chez les bébés, cela est dû à l'allaitement faim, il est donc recommandé de tenir le bébé en position debout après l'allaitement..

Traitement

Pour vous débarrasser de l'aérophagie au moment où cela commence à vous déranger, essayez:

  • faites un léger massage de l'abdomen avec vos mains;
  • exercices physiques (par exemple, allongez-vous sur le sol, les bras le long du corps, et soulevez les deux jambes en position verticale et en arrière. Répétez cette opération plusieurs fois. Ou la deuxième option: en position couchée, appuyez vos jambes pliées contre votre ventre et, pour ainsi dire, massez votre ventre avec elles. Cet exercice est particulièrement utile pour ceux qui ont accumulé un excès de gaz dans les intestins;
  • prendre un bain chaud.

Pour se débarrasser de l'aérophagie pour toujours et être une personne en bonne santé, la névrose doit être éliminée. Mais ici, on ne parle plus de traitement, mais de se débarrasser des causes de la névrose (après tout, la névrose de l'estomac et l'aérophagie en sont les conséquences). Et il n'y a pas de raison de névrose, il n'y aura pas de névrose, de névrose de l'estomac et d'aérophagie :)

Pour la prévention de l'aérophagie, il est recommandé:

  1. bien mâcher les aliments (jusqu'à ce qu'ils se transforment en bouillie liquide);
  2. ne pas parler en mangeant;
  3. consommer autant que possible un aliment plus sain (c'est-à-dire qui contient des substances utiles pour le corps, par exemple, dans un hamburger, une telle teneur sera au minimum)
    • légumes, herbes, fruits, noix, varech est utile, fibres (par exemple, son)
  4. exclure les boissons gazeuses.

L'aérophagie étant très souvent observée chez les personnes atteintes d'un trouble mental (par exemple, névrose), il est conseillé d'inclure dans votre vie:

  1. exercice physique;
  2. programme
    • dans la journée, votre entreprise / travail, la nuit, dormez;
    • ne vous surchargez pas, alternez travail - repos.

Aérophagie: comment la pathologie se manifeste et est traitée?

L'aérophagie est l'ingestion régulière de grandes quantités d'air suivie d'éructations. Normalement, à chaque gorgée de nourriture, de liquide, de salive, jusqu'à 3 cm³ d'air pénètre dans l'estomac, qui est ensuite absorbé dans l'intestin grêle. Avec l'aérophagie, le volume de gaz dans le tractus gastro-intestinal augmente considérablement, ce qui entraîne une détérioration du bien-être.

Comment la pathologie se manifeste?

L'aérophagie survient à tout âge. La clinique de la maladie est associée à un étirement de l'estomac et des intestins par l'air accumulé. Chez les adultes et les nourrissons, la pathologie se manifeste de différentes manières et a ses propres caractéristiques..

Symptômes chez les adultes et les adolescents

Avec l'aérophagie, les patients avalent de l'air en permanence, y compris en dehors du repas. Se sentir plus mal après avoir mangé.

  • éructations involontaires bruyantes, pas toujours associées à la prise de nourriture;
  • hoquet;
  • sensation d'inconfort, ballonnements, pression dans le haut de l'abdomen;
  • ballonnements;
  • essoufflement, essoufflement;
  • lourdeur, brûlure dans la poitrine;
  • palpitations, interruptions du travail du cœur.

Lorsque l'estomac est vidé de son air, l'inconfort diminue..

Symptômes chez les nourrissons

La déglutition excessive d'air est l'une des causes des coliques infantiles, qui surviennent chez 70% des enfants de moins de 4 mois et disparaissent d'elles-mêmes à l'âge de 6 mois.

  • régurgitations fréquentes;
  • hoquet;
  • crier avec les jambes pressées contre le ventre;
  • anxiété en mangeant;
  • refus de manger;
  • mauvais rêve.

L'aérophagie est-elle dangereuse??

Les éructations et le hoquet constants entraînent un inconfort psychologique et les douleurs abdominales perturbent la qualité de vie et réduisent la capacité de travailler. Une ingestion régulière d'air peut entraîner des complications:

  • aggravation de la maladie sous-jacente;
  • étirement, affaiblissement du sphincter œsophagien inférieur;
  • hernie diaphragmatique;
  • réduire la prise de poids chez les enfants.

Causes de la maladie

L'aérophagie est une pathologie fonctionnelle du tube digestif. La raison en dépend de l'âge.

Chez l'adulte et l'adolescent

  • Habitudes alimentaires: manger rapidement de la nourriture sèche, parler, grignoter en mangeant.
  • Augmentation de la salivation - se produit en fumant, en suçant des sucettes, en mâchant de la gomme. L'air pénètre dans l'estomac avec de la salive.
  • Des situations stressantes. Avec une surcharge nerveuse, une personne commence à avaler de l'air involontairement, en réponse, une éructation se produit. Un réflexe conditionné pathologique se forme et se consolide. Le travail du système nerveux autonome est perturbé, le tonus du sphincter œsophagien diminue.
  • Maladies du système digestif: gastrite chronique, ulcère de l'estomac, hernie diaphragmatique.
  • Problèmes dentaires: dents manquantes, prothèses mal ajustées. Une mastication insuffisante des aliments contribue à l'aérophagie.
  • Maladies des organes ORL avec altération de la respiration nasale: rhinite chronique, polypose. Respirer par la bouche entraîne un dessèchement de la membrane muqueuse et une déglutition constante de salive.

Chez les enfants

  • Immaturité fonctionnelle du système nerveux. Chez les nourrissons de moins de 6 mois, une légère aérophagie est considérée comme normale; chez les prématurés, les symptômes peuvent persister plus longtemps.
  • Pathologie de la grossesse et de l'accouchement: altération de la circulation utéro-placentaire, hypoxie fœtale, traumatisme à la naissance. L'aérophagie est l'un des signes de lésions du système nerveux.
  • Problèmes d'allaitement: pas assez ou trop de lait, allaitement inapproprié du bébé.
  • Avaler de l'air pendant l'alimentation artificielle - cela se produit lorsque le trou dans la tétine est trop grand, succion gourmande, position basse de la tête du bébé lors de l'allaitement.

Diagnostique

Des éructations constantes et une gêne abdominale sont une raison pour contacter un thérapeute et un gastro-entérologue. La tâche du spécialiste est d'identifier la pathologie, de clarifier la cause, d'exclure les maladies organiques de l'estomac, des intestins.

  • Collecte de l'anamnèse et examen. Le médecin diagnostique une «aérophagie» si des plaintes typiques dérangent le patient plusieurs fois par semaine pendant 3 mois. Signes caractéristiques: une augmentation de la taille de l'abdomen et une expansion significative de la zone sonore tympanique (tambour) en tapotant l'abdomen à gauche.
  • Radiographie simple de l'abdomen - une grande quantité d'air dans l'estomac, le gros intestin, le dôme gauche haut du diaphragme.
  • Échographie des organes abdominaux - elle est obligatoire pour tous les patients atteints de maladies du tube digestif; à l'aide de la recherche, la position, la taille, les changements structurels des organes sont déterminés.
  • FGDS - examen endoscopique de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum 12. Avec l'aérophagie, la gastrite, l'érosion et les ulcères d'estomac sont parfois détectés.
  • Impédance-pH-métrie - évalue le péristaltisme de l'œsophage, le passage du gaz et du liquide à travers celui-ci. Une sonde spéciale avec des électrodes est insérée par le nez, la résistance entre eux (impédance), le niveau d'acidité est mesuré. Le résultat est enregistré sous forme de graphique.
  • ECG - réalisé pour l'essoufflement, la douleur thoracique pour le diagnostic différentiel de l'aérophagie et de la pathologie du système cardiovasculaire.
  • Consultations de spécialistes: ORL, neurologue, psychologue, psychiatre, dentiste.

Traitement

La principale condition du succès du traitement de l'aérophagie est l'élimination de la cause de l'ingestion d'air. Pour réduire les symptômes de la maladie, une nutrition médicale et des médicaments sont prescrits.

Conseils généraux aux patients

  • mangez dans une atmosphère détendue, lentement;
  • éviter de grignoter de la nourriture sèche;
  • ne parlez pas en mangeant;
  • bien mâcher les aliments (en savoir plus ici);
  • abandonnez la gomme à mâcher;
  • arrêter de fumer;
  • éviter les situations stressantes;
  • Bougez plus: faites des exercices du matin, visitez la salle de sport, la piscine.

Suivez ces règles non seulement pendant la période de traitement, mais également à l'avenir pour éviter une exacerbation.

Traitement et prévention de l'aérophagie chez les nourrissons

Pour éviter l'ingestion d'air, respectez les consignes suivantes:

  • tenez le bébé à un angle de 45 à 60 ° pendant l'allaitement;
  • lors de l'allaitement, faites attention à la bonne fixation au sein: lors de la succion, le bébé doit capturer toute l'aréole, et pas seulement le mamelon;
  • avec une alimentation artificielle, achetez des biberons spéciaux anti-reflux;
  • après avoir mangé, tenez le bébé debout jusqu'à ce qu'il vomisse.

Nourriture saine

La nutrition diététique réduit les manifestations cliniques, améliore le bien-être.

Principes généraux

  • afin de ne pas aggraver les symptômes de la maladie, évitez les aliments et les boissons qui entraînent une production excessive de gaz;
  • exclure les aliments non digestibles;
  • manger 4-5 fois par jour;
  • si l'aérophagie n'est pas associée à une autre maladie de l'estomac, toute méthode de cuisson est autorisée; les plus utiles sont les plats cuits à la vapeur et cuits au four;
  • avec des maladies concomitantes, le régime est prescrit selon le diagnostic principal.

Liste d'épicerie

PermisInterdit
  • céréales sous forme d'accompagnements et de céréales;
  • légumes bouillis et frais;
  • fruits, baies;
  • les produits laitiers;
  • fromage ordinaire;
  • des œufs;
  • viande et poisson diététiques;
  • compotes, thé, boisson aux fruits;
  • gelée;
  • biscuits biscuits;
  • pain blanc séché, noir limité.
  • produits de boulangerie;
  • Chou blanc;
  • lentilles, pois, haricots;
  • lait entier;
  • kvas, bière;
  • boissons gazeuses;
  • viande filandreuse;
  • fromage fondu;
  • viandes fumées.

Médicaments

  • Agents carminatifs (Espumisan, Bobotik, Kuplaton) - détruisent les bulles d'air dans l'intestin, facilitent l'absorption des gaz, leur élimination par l'anus. Lors de la prise de ces médicaments, la distension intestinale, l'inconfort abdominal diminue.
  • Antispasmodiques (No-shpa, Buscopan, Dicetel) - réduisent le tonus des muscles lisses, soulagent la douleur.
  • Antidépresseurs et tranquillisants - les médicaments de ces groupes réduisent l'anxiété, normalisent le fond émotionnel et ont un effet sédatif. Ils sont indiqués pour les patients atteints d'aérophagie dans le contexte de situations stressantes, de réactions hystériques.
  • Médicaments pour le traitement de la maladie sous-jacente du tube digestif: antibiotiques pour supprimer l'infection à Helicobacter pylori; agents enveloppants, bloqueurs de pompe à protons; antiacides et autres.

Autres méthodes

Les patients souffrant d'aérophagie persistante nécessitent l'aide d'un psychiatre, d'un psychologue.

  • Correction du comportement - la suppression volontaire des éructations conduit à une violation du réflexe conditionné pathologique et réduit la déglutition d'air.
  • Hypnothérapie - dans les cas graves, le patient apprend des attitudes comportementales à l'aide de l'hypnose.
  • Enseigner la respiration diaphragmatique - une bonne respiration normalise le fonctionnement des intestins, des poumons, réduit l'essoufflement.
  • L'enseignement de la technique d'auto-formation est une technique de psychothérapie spéciale basée sur l'auto-hypnose. L'auto-entraînement restaure le travail des systèmes nerveux autonome et central, neutralise les effets négatifs du stress.

Pour les éructations et les douleurs abdominales, consultez un gastro-entérologue. Une approche intégrée du traitement de l'aérophagie, suivant les recommandations du médecin conduit à un bon résultat.

Poursuivant le sujet, assurez-vous de lire:

Désolé, nous ne pouvons pas vous proposer d'articles adaptés..

Aérophagie

informations générales

L'aérophagie est un trouble fonctionnel du tractus gastro-intestinal sans modifications morphologiques visibles, qui se manifeste par une ingestion répétée systématique de grands volumes d'air au cours des repas ou en dehors d'un repas, suivie de sa régurgitation (régurgitation)..

Les aérophages sont naturels (physiologiques) - résultant de l'ingestion involontaire d'un mélange de gaz de l'environnement atmosphérique environnant pendant la noyade, de mauvaises capacités de nage, lors de l'allaitement de jeunes enfants, ainsi que pathologiques, qui sont causés par des troubles psychogènes. Ils provoquent une névrose des organes de l'estomac. Cela est dû au fait que le fonctionnement du système digestif est étroitement lié à l'état mental d'une personne. Dans l'une des sections IV des Critères de Rome, adoptée en 2014 lors d'une conférence de conciliation à Rome intitulée "Modèle biopsychosocial des troubles digestifs fonctionnels", il a été démontré qu'il existe une relation entre le développement de troubles fonctionnels et l'influence des facteurs génétiques, l'environnement, les troubles neuropsychiatriques et les changements physiologiques Tube digestif.

Pathogénèse

Un rôle important dans le développement de l'aérophagie est joué par une teneur accrue en sérotonine chez les patients gastro-entérologiques agités, ce qui entraîne une augmentation de la bulle d'air dans l'estomac et une irritation ultérieure des récepteurs qui provoquent l'acte d'éructations..

Normalement, l'ingestion de petits volumes d'air ne provoque pas sa régurgitation, mais les éructations nerveuses causées par l'aérophagie se produisent régulièrement, systématiquement et peuvent durer longtemps - plusieurs heures, voire plusieurs jours. Ce processus ne provoque généralement pas de nausées ou de vomissements, car la régurgitation apporte un soulagement, de sorte que de nombreux patients s'adaptent pour l'induire artificiellement. Il y a des cas où les femmes atteintes de névrose hystérique, les éructations étaient accompagnées de grands cris convulsifs.

Les éructations excessives chez les personnes souffrant de reflux gazeux de l'estomac vers l'œsophage et le pharynx ne se produisent généralement pas plus souvent que chez les personnes en bonne santé, c'est simplement que la raison de leurs éructations réside dans l'air qui n'a pas atteint l'estomac. Cependant, l'aérophagie peut être permanente et ne disparaître que pendant le sommeil..

Classification

En fonction de la cause de l'apparition, on distingue somatique, comportemental - causé par des erreurs nutritionnelles et une forme psychogène d'aérophagie - développé à la suite de troubles névrotiques.

Aérophagie névrotique

La pathologie a reçu un code selon la CIM-10 - F 45.3, elle est désignée comme un dysfonctionnement somatoforme du système nerveux autonome, une forme psychogène d'aérophagie.

La forme névrotique de l'aérophagie est l'une des manifestations cliniques des névroses. Ils incluent également les critères IV romains: anorexie, régurgitation, gastralgie, tics aérophagiques, nausées et vomissements psychogènes, diarrhée, halitose, dysgueusie, glossodynie, crises intestinales, etc. Ces syndromes sont les principaux symptômes de la "névrose de l'estomac".

Les causes

L'aérophagie, l'un des troubles fonctionnels de l'estomac, peut avoir différentes causes de développement. Habituellement, ils deviennent:

  • névrose, neurasthénie, hystérie et autres troubles émotionnels-affectifs;
  • des inexactitudes dans la nutrition et des habitudes alimentaires inappropriées, par exemple, la suralimentation;
  • prothèses mal ajustées;
  • syndrome d'hyperventilation;
  • Syndrome de Rett;
  • cardiospasme - spasme de l'œsophage cardiaque, ce qui rend difficile le passage du bol alimentaire.

Symptômes d'aérophagie

L'entrée d'air atmosphérique dans l'estomac provoque une gêne et une gêne dans la région épigastrique. La sensation de plénitude et de distension intestinale peut diminuer à un degré ou à un autre après la régurgitation - éructations, ainsi qu'après une nuit de repos. Peut provoquer des brûlures et le hoquet.

Les symptômes de l'aérophagie névrotique comprennent:

  • éructations répétées et bruyantes d'air, qui peuvent survenir après avoir mangé ou indépendamment de celui-ci, plusieurs fois par semaine et entraînent de l'inconfort et des difficultés respiratoires;
  • douleur dans la région du cœur, ressemblant à une angine de poitrine;
  • sensation de plénitude, de plénitude, de lourdeur et d'inconfort dans l'épigastre;
  • en raison de la pénétration de gaz à travers le pylore, des ballonnements et une augmentation des rejets de gaz des intestins.

L'aérophagie peut accompagner les crises d'asthme. Ce trouble psychosomatique fonctionnel peut perturber considérablement la vie sociale - une personne est mal à l'aise dans la société et avec le temps, elle devient de plus en plus renfermée et évite les gens.

Analyses et diagnostics

Il est important de subir un examen approfondi pour exclure la pseudo-obstruction intestinale, le RGO et le syndrome de malabsorption. Grâce aux tests respiratoires, il est possible de différencier les troubles du métabolisme des glucides et le syndrome de croissance bactérienne excessive dans l'intestin grêle. Les examens radiographiques révèlent une bulle de gaz dans l'estomac, parfois de taille assez impressionnante.

Le gastro-entérologue peut également orienter le patient vers la FGDS - fibrogastroduodénoscopie pour détecter une inflammation des muqueuses ou une hernie de la section diaphragmatique.

Traitement de l'aérophagie

Le traitement le plus efficace de l'aérophagie nerveuse est l'utilisation de la psychothérapie. Dans ce cas, les facteurs importants sont l'élimination des facteurs de stress et la formation à la déglutition..

Les médicaments sont généralement prescrits en complément d'un régime alimentaire et d'un mode de vie sain, pour soulager les symptômes qui entraînent une détresse ou une perturbation de la vie quotidienne.

Les médecins

Fedosyuk Alexander Vasilievich

Matviiva Elena Vladimirovna

Smirnova Elena Anatolyevna

Médicaments

L'une des méthodes les plus efficaces de traitement médicamenteux de l'aérophagie est devenue la thérapie avec un médicament antipsychotique - la chlorpromazine, qui est parfois utilisée pour le hoquet, ainsi que des médicaments qui réduisent les flatulences (Bobotik, Disflatil).

Des antidépresseurs tricycliques (désipramine, amitriptyline) ou d'autres médicaments psychotropes peuvent également être prescrits, en particulier si des symptômes dépressifs, anxieux ou phobiques sont observés.

Procédures et opérations

Dans certains cas, l'hypnose et l'acupuncture ont aidé les patients..

Traitement avec des remèdes populaires

Pour la prévention et le traitement de l'aérophagie, diverses plantes médicinales et remèdes peuvent être utilisés:

  • fenouil - une infusion de fruits ou de sirop peut être bu par petites gorgées après chaque repas;
  • un mélange de matières végétales - absinthe, racine de calamus, feuilles de guet à trois feuilles, graines de carvi et fenouil, mélanger dans des proportions égales, 1 cuillère à soupe chacun. verser de l'eau bouillante dessus, laisser reposer 30 minutes, puis égoutter et prendre 15 à 20 ml 3-4 fois par jour avec des névroses et des troubles asthéno-névrotiques;
  • feuilles de menthe poivrée avec momie - dans un verre de bouillon de menthe filtré, dissolvez la momie et prenez-la pendant la journée, en outre, la menthe peut être remplacée par d'autres herbes - origan, anis, graines de carvi, coriandre, aneth.

Chez les enfants

L'aérophagie chez les nourrissons est un phénomène courant, car un œsophage non formé, de grandes quantités de nourriture, une faiblesse du sphincter cardiaque et le processus d'allaitement lui-même contribuent à la déglutition ou à l'aspiration de portions d'air trop importantes. Ce n'est pas un processus pathologique, mais il peut entraîner de fréquentes coliques intestinales chez les nourrissons. Par conséquent, l'expérience et les compétences en matière d'allaitement et d'allaitement au biberon sont très importantes, une jeune mère peut être informée de suivre les règles:

  • thérapie posturale - la position de l'enfant couché à un angle de 45 à 60 °;
  • contrôler alors que le bébé a capturé la totalité du mamelon et de l'aréole, n'a pas pris de pauses pendant la tétée;
  • n'oubliez pas de tenir le bébé debout pendant 10 à 15 minutes après la tétée, permettant à l'air qui est entré dans l'estomac du bébé pendant la tétée de s'éloigner;
  • pour les enfants sous alimentation artificielle, il est nécessaire de choisir le bon mélange, il peut être préférable de passer à NAN Comfort ou Nutrilon Comfort.;
  • des tubes à gaz ou des lavements peuvent être utilisés pour éliminer les gaz des intestins du bébé, mais rappelez-vous qu'ils peuvent être dangereux pour les bébés prématurés et les bébés avec une muqueuse intestinale facilement vulnérable.

L'aérophagie est également typique des enfants souffrant de maladies gastro-entérologiques, hyperexcitables, ainsi que des déficients mentaux. Ce problème est assez difficile pour les parents à reconnaître par eux-mêmes, il est donc important de se faire examiner par un spécialiste qualifié.

Régime alimentaire pour l'aérophagie

Régime alimentaire pour le tractus gastro-intestinal

  • Efficacité: effet cicatrisant après 21 jours
  • Durée: de 3 mois à une utilisation permanente
  • Coût des produits: 1400-1600 roubles. dans la semaine

Pour prévenir le développement de l'aérophagie, il est nécessaire de respecter une alimentation et un mode de vie sains, de privilégier des vêtements confortables et de suivre également quelques règles simples:

  • la nourriture doit être prise lentement, sans parler et sans mâcher à fond;
  • ne pas trop manger, manger de petites portions;
  • réduire la consommation de graisses;
  • abandonner le chewing-gum et les boissons gazeuses.

De plus, le succès du traitement de l'aérophagie réside dans le calcul des aliments et des boissons, des habitudes alimentaires individuelles qui provoquent la déglutition et la régurgitation de l'air. Ceux-ci comprennent le plus souvent des bonbons, du café, des aliments gras, du thé au lait, certains fruits, des raisins, des fromages en caillé et des boissons contenant de l'alcool sucré..

Conséquences et complications

La teneur accrue en air dans l'estomac peut entraîner une pneumatose, un ulcère gastro-duodénal, un étirement et un affaiblissement du cardia.

Liste des sources

  • Paliy I. G., Reznichenko I. G., Sevak N. M. Troubles psychosomatiques dans la pratique gastro-entérologique: caractéristiques de l'évolution clinique et de la pharmacothérapie. Actualités de la médecine et de la pharmacologie. 2007. N ° 6. - P. 210.
  • Baranovskiy A.Yu. Gastroentérologie: un manuel. SPb.: Peter, 2011 - P. 88.

Éducation: Diplômé de l'Université nationale Nikolaev nommé d'après VA Sukhomlinsky, a reçu un diplôme de spécialiste avec mention dans la spécialité «Embryologue, cytologiste, histologue». En outre, elle est diplômée de la magistrature avec un diplôme en physiologie humaine et animale, professeur de biologie. A terminé un cours dans la discipline "Pharmacologie" avec mention bien.

Expérience de travail: Elle a travaillé comme assistante de laboratoire principale au Département de physiologie et de biochimie de l'Université nationale Nikolaev du nom de V. A. Sukhomlinsky en 2010-2011.

Aérophagie

L'aérophagie (syn. Pneumatose de l'estomac) est un trouble fonctionnel de l'estomac, qui se caractérise par l'ingestion d'une grande quantité d'air, qui après un certain temps provoque sa régurgitation. Cela peut se produire pendant et en dehors des repas. Une condition similaire peut survenir chez un adulte et un enfant..

Des troubles gastro-entérologiques ou des pathologies associés à l'évolution de maladies d'autres organes internes peuvent servir de source d'aérophagie gastrique. Il existe un certain nombre de provocateurs assez inoffensifs.

Les principales manifestations cliniques sont des ballonnements et une lourdeur dans l'abdomen, des éructations avec de l'air, des troubles de la respiration, des modifications de la fréquence cardiaque et des douleurs cardiaques..

Le traitement de l'aérophagie est effectué en utilisant des méthodes conservatrices, y compris la rationalisation nutritionnelle, la physiothérapie et les médicaments. L'intervention chirurgicale n'est pas abordée.

Étiologie

L'aérophagie de l'estomac peut se former dans le contexte d'un grand nombre de raisons très diverses, c'est pourquoi elles sont généralement divisées en plusieurs catégories..

Le premier groupe est représenté par de tels processus pathologiques:

  • une forme chronique de gastrite, procédant avec une faible acidité;
  • ulcère gastro-duodénal;
  • achalasie du cardia;
  • hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme;
  • sténose pylorique-duodénale;
  • diminution du tonus des muscles gastriques;
  • évolution chronique de la colite;
  • maladies dentaires;
  • insuffisance de la pulpe cardiaque;
  • dommages aux artères coronaires du cœur;
  • anévrisme aortique;
  • violation du processus de circulation sanguine locale, ce qui provoque une congestion dans l'estomac et les intestins;
  • allergie alimentaire.

La deuxième catégorie est celle des provocateurs neurologiques. Parmi eux, il convient de souligner:

  • consommation hâtive de nourriture;
  • l'habitude de parler pendant un repas;
  • mauvaise mastication des ingrédients alimentaires;
  • manger un repas pendant un stress émotionnel;
  • sécrétion de grandes quantités de salive, qui peuvent être causées par des années de dépendance à la cigarette.

Le troisième groupe comprend les causes névrotiques. Dans de tels cas, l'aérophagie est une conséquence de:

  • chocs nerveux;
  • influence à long terme des situations stressantes;
  • phobies et hystérie;
  • névroses.

Une personne avale une grande quantité d'air, quelle que soit sa prise alimentaire.

Parmi les facteurs prédisposants inoffensifs, il convient de souligner:

  • prothèses mal choisies;
  • nutrition irrationnelle - ingestion d'une grande quantité d'aliments gras et épicés;
  • congestion nasale persistante;
  • manger des aliments qui augmentent la production de gaz, comme les légumineuses, le chou, les champignons et les sodas.

L'aérophagie chez les nourrissons se développe dans le contexte de l'ingestion d'air lors de cris intenses, de pleurs ou pendant l'alimentation. Les conditions préalables à une telle condition pathologique peuvent être:

  • mauvaise fixation à la poitrine;
  • capture incomplète du mamelon pendant l'alimentation artificielle;
  • débit de lait trop lent ou trop rapide.

Les cliniciens notent que ce trouble se développe le plus souvent chez les bébés prématurés..

Classification

Basé sur le facteur étiologique, le trouble existe sous les formes suivantes:

  • somatique;
  • névrosé;
  • neurologique.

Les signes cliniques, en fonction de la période d'apparition, surviennent:

  • pendant une conversation;
  • en train de manger de la nourriture;
  • en avalant de la salive.

Symptômes

L'aérophagie chez les enfants et les adultes n'a pas de manifestations symptomatiques spécifiques. Les principaux symptômes de la maladie:

  • éructations bruyantes d'air inodore qui se produisent indépendamment de la consommation de nourriture - dans certains cas, elles sont constantes et ne s'arrêtent que pendant le sommeil;
  • une augmentation du volume de la paroi abdominale antérieure;
  • l'apparition de gravité et de distension dans la zone épigastrique;
  • crier - ce symptôme n'est observé que chez les patients souffrant d'hystérie;
  • extrasystole;
  • douleur dans le cœur;
  • violation de la fréquence cardiaque - le plus souvent, les patients ont une tachycardie;
  • difficulté à respirer;
  • hoquet périodique;
  • essoufflement et brûlures d'estomac;
  • nausées sans vomissements;
  • trouble de l'acte de défécation;
  • flatulence.

Chez un nouveau-né, l'aérophagie présente les symptômes suivants:

  • crier en se nourrissant;
  • ballonnements;
  • coliques;
  • régurgitations fréquentes;
  • refus complet de manger;
  • perte de poids;
  • anxiété;
  • augmentation des sautes d'humeur et des larmes.

Le principal problème de l'évolution de la maladie chez les enfants est que les bébés de moins de 3 ans ne peuvent pas décrire verbalement ce qui les inquiète exactement. Les parents doivent surveiller de près le comportement de leur enfant..

Diagnostique

Si des symptômes apparaissent, vous devriez demander l'aide d'un gastro-entérologue. Le processus de diagnostic a une approche intégrée, comprend un certain nombre d'examens et de manipulations de laboratoire et instrumentaux effectués directement par le clinicien:

  • étude des antécédents médicaux - pour rechercher une maladie sous-jacente;
  • collecte et analyse d'un historique de vie - cela comprend des informations sur le comportement alimentaire;
  • écouter le patient avec un phonendoscope;
  • palpation et percussion de la paroi abdominale antérieure;
  • une enquête détaillée du patient (ou de ses parents - si l'enfant a 6 mois ou moins) - pour dresser un tableau symptomatique complet et clarifier la gravité des signes cliniques.

Les principaux tests de laboratoire et procédures instrumentales comprennent:

  • analyse clinique générale et biochimie du sang;
  • examen microscopique des matières fécales;
  • Radiographie et échographie des organes abdominaux;
  • gastroscopie;
  • EFGDS;
  • CT;
  • IRM.

De plus, une consultation avec un pédiatre, un cardiologue, un psychiatre et un dentiste peut être nécessaire.

Traitement

Se débarrasser de l'aérophagie est assez simple - il suffit d'utiliser des méthodes conservatrices, dont la base est le respect de telles règles alimentaires:

  • prise alimentaire fréquente et fractionnée;
  • mastication complète des aliments;
  • la nécessité de boire des aliments secs avec une quantité suffisante de liquide, mais pas de boissons gazeuses;
  • refus d'une conversation active pendant un repas;
  • minimiser la consommation de produits qui augmentent la production de gaz.

L'aérophagie est traitée avec:

  • massage abdominal;
  • bains chauds;
  • cracher de la salive;
  • exercices spécialement élaborés par le médecin traitant - des exercices de respiration et de thérapie par l'exercice sont présentés aux patients;
  • s'assurer que l'enfant est debout après avoir mangé - pour que tout excès d'air sorte.

La thérapie avec des remèdes populaires n'est pas interdite, ce qui implique la préparation de décoctions médicinales pour une administration orale à domicile. Ingrédients les plus utiles:

  • camomille;
  • valériane;
  • rose musquée;
  • fenouil;
  • pissenlit;
  • menthe;
  • achillée;
  • Mélisse;
  • calendula.

Avant de commencer un tel traitement, vous devriez consulter votre médecin..

Une maladie névrotique, en plus des méthodes ci-dessus, est traitée avec:

  • prendre des antidépresseurs, des sédatifs et des tranquillisants;
  • psychothérapie à long terme.

Complications possibles

Une absence totale de traitement peut entraîner les complications suivantes pendant l'aérophagie:

  • étirement ou affaiblissement du cardia;
  • aggravation de la maladie sous-jacente;
  • le développement d'une hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme;
  • perte de poids critique chez les enfants.

Prévention et pronostic

Vous pouvez éviter le développement du trouble à l'aide de simples recommandations préventives:

  • rejet des mauvaises habitudes;
  • une alimentation adéquate et équilibrée;
  • fournir au bébé la bonne posture pour se nourrir;
  • éviter l'influence de situations stressantes;
  • respect des règles d'hygiène alimentaire - consommation alimentaire sans hâte, mastication complète des aliments, etc.
  • traitement complet de toute maladie;
  • contrôles de routine complets et réguliers.

Les symptômes et le traitement de l'aérophagie affectent le pronostic de la maladie. Dans la plupart des situations, l'issue est favorable, mais uniquement à la condition d'une thérapie complexe. Les complications sont extrêmement rares.

Qu'est-ce que l'aérophagie? Traitement avec des remèdes populaires

L'aérophagie est une perturbation spécifique du tractus gastro-intestinal, c'est-à-dire une ingestion spontanée d'air en mangeant et pas seulement, avec régurgitation ultérieure. Avaler un excès d'air exerce une pression sur la surface de l'estomac et provoque des douleurs.

Selon des données établies, lorsqu'une personne mange, avale normalement environ une demi-cuillère à café d'air en volume à chaque gorgée. Pour cette raison, il y a toujours une bulle d'air de 2/3 d'un verre standard dans l'estomac. Il se déplace progressivement dans l'intestin grêle, où la quantité principale est absorbée, l'air restant sort par l'anus. De petites quantités d'air dans l'estomac peuvent être expulsées avec des éructations.

L'aérophagie est divisée en deux types:

  1. Biologique. Il apparaît en raison du développement pathologique du tractus gastro-intestinal, d'un dysfonctionnement du système nerveux central, dû à des troubles génétiques;
  2. Fonctionnel ou physiologique est considéré comme normal. Il survient chez les bébés prématurés..

Causes de l'aérophagie

Ils se répartissent en trois catégories:

  1. Neurologique;
  2. Psychogène (névrosé);
  3. En raison de pathologies des organes internes.

Neurologique - progresse en raison du réflexe conditionné incorrect développé. Avec un repas précipité, une mastication insuffisante, une conversation en mangeant, avec une salivation accrue, en fumant, en raison de la gomme.

Une aérophagie psychogène survient si: un travail nerveux ou des chocs fréquents; psychisme perturbé; crises de colère, situations stressantes. Dans ce cas, la personne peut avaler de l'air en dehors du repas. L'aérophagie signifie la névrose gastrique et le syndrome gastrocardiaque. Plus des 2/3 de la population ont souffert de névrose. La majorité n'a pas entendu parler de cette maladie, mais l'a prise pour une gastrite, un ulcère d'estomac ou une intoxication. La névrose se développe pour de nombreuses raisons psychologiques et physiologiques. Les psychologiques comprennent:

  • Travail acharné avec un stress constant;
  • A récemment souffert d'une dépression nerveuse;
  • Manque de sommeil fréquent;
  • Psyché brisée;
  • Le cours intense de la vie.

Dans les situations stressantes, une forte dose d'adrénaline pénètre dans le sang d'une personne, ce qui inhibe le fonctionnement naturel du tractus gastro-intestinal et provoque une névrose de l'estomac.

  • Consommation fréquente d'aliments nocifs;
  • Régime anormal;
  • Utilisation de produits de mauvaise qualité;
  • Pathologies virales;
  • Gastrite;
  • Maladies d'autres organes internes.

L'aérographe est l'une des formes de névrose gastrique, dans laquelle le flux d'air dans l'estomac ne se produit pas pendant un repas. Si le patient a un aérographe peut être déterminé à l'aide d'une radiographie de l'estomac et des intestins. En même temps, vous pouvez voir combien de gaz supplémentaires il y a et le haut standing du diaphragme.

Le syndrome gastrocardiaque apparaît lorsque l'estomac est plein et se traduit par les symptômes suivants:

  • Respirer fortement avec une sensation de lourdeur dans la poitrine;
  • Une douleur croissante est ressentie dans la région du cœur, semblable à une crise d'angine de poitrine;
  • Un sentiment d'anxiété inattendu;
  • Un retard important de la fréquence cardiaque;
  • Juste après un délai, fréquence cardiaque accélérée.

Il y a aussi une baisse soudaine de la pression artérielle, une transpiration abondante, des étourdissements, une peur, une faiblesse inattendue.

Ceux qui ont présenté de tels symptômes sont obligés de savoir que le syndrome gastrocardiaque disparaît immédiatement après des éructations ou des vomissements (il faut provoquer des vomissements).

Maladies conduisant à l'aérophagie:

  • Maladies des voies respiratoires qui nuisent à la respiration par le nez;
  • Gastrite prolongée;
  • Ulcère de l'estomac;
  • Rétrécissement de la zone primaire du duodénum;
  • Détérioration de l'activité des muscles de l'estomac;
  • Faiblesse des muscles au site du passage de l'œsophage dans l'estomac;
  • Échec du passage instinctif des aliments à travers la valve œsophagienne inférieure;
  • Hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme;
  • Colite prolongée (gonflement de l'abdomen dû à un excès de gaz, en conséquence - une flatulence aiguë);
  • Maladies des dents et de la bouche;
  • Dommages aux vaisseaux cardiaques;
  • Apport sanguin insuffisant à l'estomac et aux intestins;
  • Étirement fusiforme de la région inférieure de l'aorte cardiaque.

Aérophagie chez les nourrissons

Chez les enfants, il se forme en avalant de l'air en mangeant ou en pleurant. Ceci est facilité par:

  • Fixation imprécise au sein, circonférence insuffisante du mamelon sur le biberon;
  • Flux de lait très difficile ou accéléré;
  • Faible volume de lait pendant l'allaitement.

Signes d'aérophagie

La manifestation des signes dans tous les cas est la même:

  • Éruptions sonores fréquentes, parfois constantes (disparaissent dans le sommeil);
  • Grand gonflement du haut de l'abdomen;
  • Hoquet épisodique (pas trouvé chez tout le monde);
  • Indigestion;
  • Douleur thoracique;
  • Rythme cardiaque augmenté;
  • Difficulté à respirer.

Avec l'aérophagie névrotique, chez certains patients, les éructations se terminent par des cris.

Symptômes chez les nouveau-nés

Ils sont définis très simplement:

  • Sous forme de régurgitation;
  • Coliques, gonflement de l'abdomen, pleurs constants pendant et après les repas;

Chez les bébés, la maladie dure jusqu'à 4 mois, si après cela, il prend du poids, il n'y a pas de pathologie.

Diagnostique

Le fait de la maladie est vérifié sur la base de:

  1. Données du patient, où le médecin précise: dans quelles circonstances les premiers symptômes sont-ils apparus (lorsque la salive est avalée, pressé en mangeant, etc.);
  2. Une sorte d'éructations, lorsque le malade tire la tête en avant, serre le menton contre la poitrine et effectue des mouvements de déglutition;
  3. Radiographies. La photo montre une grande concentration de gaz accumulé dans l'estomac, dans certains cas, la transformation de la configuration de l'estomac.

Pour connaître les raisons de l'apparition d'une pathologie, effectuez:

  • ECG;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • Endoscopie de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum 12.

Parfois, une consultation psychiatrique est nécessaire.

Comment se débarrasser de l'aérophagie?

Le traitement est sélectionné individuellement, en fonction de la source de la maladie, et tout d'abord, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente. Tous les patients atteints d'aérophagie, quelle que soit la cause de la maladie, doivent:

  • Respectez les normes d'hygiène en matière de prise alimentaire - prenez la nourriture sans hâte, en silence, si la nourriture est sèche, buvez la quantité d'eau requise;
  • Mangez souvent pendant la journée (250 g jusqu'à 5 fois par jour);
  • Ne buvez pas de boissons gazeuses, ne mangez pas d'aliments qui augmentent la production de gaz;
  • Effectuer un léger massage abdominal après les repas, prendre des bains de siège chauds;
  • N'avalez pas de salive en mangeant, mais crachez-la;
  • Faites des exercices de respiration;
  • Arrêtez de fumer et d’alcool;

Les patients souffrant de troubles névrotiques ont droit à des cours de psychothérapie, prenant de petites doses d'antidépresseurs.

L'aérophagie physiologique chez les nourrissons disparaît après un certain temps sans traitement. Après l'avoir nourri, vous devez le maintenir en position verticale jusqu'à ce que l'excès d'air sorte.

Vous pouvez également traiter l'aérophagie avec des remèdes populaires.

  1. Réflexologie. L'acupuncture est réalisée avec moxibustion quotidiennement. Cours 7 jours. 2-3 cours sont effectués. Semaine de pause.
  2. Phytothérapie.

L'infusion est fortifiante et apaisante. Ils sont pris: 20 g chacun: feuilles de museau, feuilles de mélisse, cônes de houblon; 30 grammes chacun: - fleurs de millepertuis, paniers de camomille; 25 g de racine de valériane. Écrasez tous les ingrédients sous forme séchée dans un mortier. Versez 2 cuillères à soupe de la collection avec un demi-litre d'eau bouillie. Insistez 2 heures, express. Consommez 50 gr. 3 fois par jour 30 minutes avant les repas.

Des herbes médicinales avec de l'extrait de menthe poivrée et de l'artichaut sont utilisées. Ils aident la fonction hépatique, minimisent le dysfonctionnement digestif.

L'extrait de fruit de fenouil aide à éliminer les excès de gaz.

Un grand avantage des éructations est l'utilisation de lait de chèvre 150 grammes. 3 fois par jour immédiatement après les repas.

Mélangez un demi-verre de jus de canneberge et un demi-verre de jus d'aloès dans un bol séparé et ajoutez une cuillère à soupe de miel, versez dans un verre d'eau bouillie tiède. Prendre 3 fois par jour pour une cuillère à soupe 30 minutes avant les repas. Conserver dans un endroit frais. Cours 7 jours. Répétez dans un mois.

50 gr. mélanger le jus de pomme de terre et de carotte et consommer trois fois par jour 30 minutes avant les repas.

Vidéo connexe: Causes des éructations

Hydrothérapie

Ils utilisent des bains de conifères et ordinaires avec une température de 36 degrés pendant 10 minutes, se terminant par une douche avec une température de 33-34 degrés pendant 2 minutes par jour.

Assurez-vous de consulter un médecin avant d'utiliser des remèdes populaires..

Aérophagie

Articles d'experts médicaux

L'aérophagie est un trouble fonctionnel de l'estomac caractérisé par la déglutition d'air. Normalement, en dehors de la déglutition, le sphincter œsophagien supérieur est fermé. Lors d'un repas, il s'ouvre, et une certaine quantité d'air est toujours avalée avec de la nourriture (environ 2 à 3 cm 3 d'air pour chaque gorgée). À cet égard, dans l'estomac, il y a normalement jusqu'à 200 ml d'air (bulle «air», «gaz»), qui pénètre ensuite dans l'intestin et y est absorbé.

Chez une personne en bonne santé, le gaz se trouve principalement dans l'estomac et le côlon. Les intestins contiennent en moyenne 199 + 30 cm3 de gaz. Environ 70% du gaz contenu dans le tractus gastro-intestinal est de l'air avalé, le reste du gaz est formé par des bactéries intestinales et lors de la neutralisation des sucs digestifs avec des bicarbonates.

Avec l'aérophagie, la quantité d'air dans l'estomac et les intestins augmente considérablement, car l'air est avalé avec et sans nourriture..

Causes de l'aérophagie

Les raisons de l'aérophagie sont les suivantes:

  • facteurs psychogènes, situations stressantes psycho-émotionnelles; dans ce cas, l'aérophagie survient en réaction à divers chocs nerveux, à la peur, au chagrin, etc. L'aérophagie est souvent une manifestation d'hystérie;
  • maladies respiratoires qui rendent la respiration nasale difficile;
  • restauration rapide rapide, grignotage bruyant en mangeant;
  • hypersalivation (en fumant, en suçant des sucettes, en mâchant de la gomme);
  • maladies organiques ou fonctionnelles, accompagnées d'une sensation de pression et de surpeuplement dans l'épigastre (par exemple, gastrite chronique avec insuffisance sécrétoire);
  • maladies ou opérations qui altèrent la fonction du cardia (hernie diaphragmatique, etc.).

Symptômes d'aérophagie

Les principales manifestations cliniques de l'aérophagie sont les suivantes:

  • éructations bruyantes avec de l'air, en particulier avec dépression nerveuse, agitation. Souvent, les éructations dérangent les patients indépendamment de la prise de nourriture, parfois involontairement;
  • sensation de satiété, pression, gonflement de l'épigastre peu après avoir mangé; ces manifestations subjectives sont dues à l'étirement de l'estomac avec de l'air et de la nourriture et sont réduites après des éructations avec de l'air;
  • palpitations, interruptions, essoufflement, essoufflement, douleur ou sensation de brûlure dans la région du cœur après avoir mangé, améliorées après des éructations avec de l'air. La douleur dans la région du cœur causée par l'aérophagie est appelée syndrome pseudo-angineux et nécessite un diagnostic différentiel avec angine de poitrine;
  • hoquet fréquent;
  • ballonnements, en particulier dans la partie supérieure;
  • Tympanite "haute" dans l'hypochondre gauche (avec percussion de l'hypochondre gauche, un son tympanique est déterminé, dont la zone s'étend haut jusqu'au 4ème espace intercostal, ce qui rend difficile même la détermination du bord gauche du cœur).

L'examen aux rayons X détermine le haut standing du diaphragme (principalement le dôme gauche), une grande bulle de gaz de l'estomac est visible, une grande quantité de gaz est détectée dans le coude gauche du côlon.

Les symptômes cliniques de l'aérophagie doivent être différenciés de la cardiopathie ischémique, de la hernie diaphragmatique, du cancer de l'estomac, du pancréas, du gros intestin, de l'ulcère gastrique, de la sténose pylorique, de la dyskinésie intestinale et biliaire. A cet effet, l'ECG, le FEGDS, l'échographie des organes abdominaux sont utilisés pour le diagnostic différentiel..

L'aérophagie favorise l'étirement du sphincter œsophagien inférieur, son affaiblissement et le développement d'une hernie hiatale.

L'aérophagie doit également être différenciée de l'élargissement abdominal psychogène (syndrome d'Alvarez). Ce syndrome se développe généralement chez les femmes nerveuses et hystériques, parfois il simule une grossesse («fausse grossesse»). L'élargissement psychogène de l'abdomen est causé par la contraction des muscles de la paroi abdominale postérieure et une forte relaxation de la partie antérieure. Une lordose lombaire excessive se forme, le diaphragme se contracte, le contenu de la cavité abdominale est déplacé vers l'avant et vers le bas. La respiration devient superficielle, accélérée. L'élargissement abdominal se développe généralement lentement et est plus prononcé l'après-midi; pendant le sommeil, l'abdomen peut prendre sa forme normale.

Avec l'aérophagie, contrairement au syndrome d'Alvarez, une telle augmentation brutale de l'abdomen n'est pas observée. Des éructations d'air bruyantes ne sont pas caractéristiques du syndrome d'Alvarez. Il faut également tenir compte du fait que l'élargissement psychogène de l'abdomen disparaît la nuit pendant le sommeil, et cela n'est pas associé à la défécation ou aux gaz.

Qu'est-ce que l'aérophagie et comment y faire face?

L'aérophagie est une condition pathologique dans laquelle une personne, en mangeant, avale une grande quantité d'air qui sort sous la forme d'éructations. Normalement, à chaque gorgée, une personne avale un peu d'air, qui passe inaperçu. Les nourrissons souffrent d'aérophagie, ce qui est normal. L'aérophagie pathologique est plus fréquente chez les jeunes femmes.

Les raisons du développement de la maladie

La maladie peut se développer dans le contexte de modifications organiques du tractus gastro-intestinal, de pathologies cardiaques ou de troubles neurologiques (aérophagie névrotique).

Quelles maladies du tube digestif entraînent l'ingestion de grandes quantités d'air?

  • Gastrite chronique;
  • Ulcère de l'estomac;
  • Rétrécissement de la sortie de l'estomac, qui s'accompagne d'une lente évacuation du contenu gastrique;
  • Faiblesse des muscles de l'estomac ou de l'anneau gastro-œsophagien;
  • Achalasie du cardia - expansion persistante du sphincter œsophagien;
  • Hernie du diaphragme oesophagien.

Avec l'aérophagie névrotique, le patient n'a pas de problèmes cardiaques ou gastriques. La déglutition pathologique de l'air se produit en raison de la restauration rapide, de la conversation en mangeant, en raison d'une salivation accrue, du désir de fumer, dans un contexte de stress et de surmenage émotionnel.

Parfois, la maladie peut se développer en raison d'une congestion nasale persistante ou de prothèses amovibles mal sélectionnées (pour plusieurs dents).

Manifestations de la maladie

Le principal symptôme de l'aérophagie est des éructations fréquentes, à la fois après les repas et en dehors des repas (l'air pénètre dans l'estomac même lorsque la salive est avalée). Les autres symptômes de la maladie qui ne surviennent pas chez tout le monde comprennent:

  • lourdeur dans l'abdomen après avoir mangé, ballonnements;
  • essoufflement, augmentation de la fréquence cardiaque après avoir mangé;
  • hoquet.

D'autres signes d'aérophagie sont des manifestations concomitantes de la maladie qui la cause. Ceux-ci incluent les brûlures d'estomac, les douleurs abdominales, les troubles des selles, les nausées, les douleurs cardiaques, les palpitations cardiaques et autres..

Les symptômes de l'aérophagie névrotique sont les mêmes que ceux des lésions organiques des organes internes: éructations, hoquet périodique, lourdeur dans l'abdomen, flatulences. Parallèlement à cela, la présence d'éructations est notée, quel que soit le repas, dont la libération chez certains patients s'accompagne de cris. Les symptômes sont présents tout au long de la journée et ne disparaissent que pendant le sommeil.

Complexe d'examens nécessaires

Le diagnostic direct de l'aérophagie repose sur l'identification des plaintes caractéristiques du patient. Ensuite, une palpation et une percussion abdominale sont effectuées. Le diagnostic est confirmé par une radiographie pulmonaire de routine avec capture de l'abdomen. Dans une telle image, la grande bulle de gaz de l'estomac et le haut standing du diaphragme sont bien définis, ce qui est caractéristique de la maladie.

En outre, le complexe diagnostique est sélectionné individuellement en fonction des symptômes qui l'accompagnent.

Conseil: si vous présentez des symptômes similaires, consultez un gastro-entérologue, car le risque de maladies de l'estomac est élevé. En plus des études cliniques générales, le gastro-entérologue prescrira de l'EGD pour évaluer la membrane muqueuse de l'œsophage et de l'estomac, exclure l'inflammation et la hernie du diaphragme œsophagien.

Avec une forme névrotique de la maladie, une consultation avec un psychothérapeute est nécessaire, qui expliquera au patient ce que c'est, l'aérophagie, et prescrira le traitement approprié. S'il y a des plaintes du cœur ou si une maladie se développe après 40 ans, vous devriez consulter un cardiologue et subir un examen (lipidogramme, électrocardiographie).

Traitement de pathologie

Les symptômes et le traitement de l'aérophagie sont intrinsèquement liés, car les tactiques thérapeutiques dépendent entièrement de la cause de la maladie. Les patients atteints de pathologie du tractus gastro-intestinal sont traités par un gastro-entérologue, les patients souffrant de problèmes cardiaques et vasculaires sont observés par un cardiologue ou un thérapeute, et les personnes souffrant d'aérophagie névrotique subissent une correction de leur état par un psychothérapeute.

L'aérophagie physiologique (chez les nourrissons) ne peut être traitée. Après la tétée, vous devez donner au bébé une position verticale jusqu'à ce que la condition se soulage (attendez que l'air s'échappe).

Cet article vise à améliorer la compréhension de la pathogenèse du développement de l'aérophagie et de l'importance d'un traitement opportun. Les informations ci-dessous ne sont pas un guide d'action. Le traitement ne doit être effectué par un médecin qu'après un examen approfondi.

Important: sans traitement, l'aérophagie (forme pathologique) entraînera tôt ou tard des complications indésirables: affaiblissement du sphincter œsophagien-gastrique avec apparition d'un reflux du contenu gastrique dans l'œsophage (reflux s'accompagnant de brûlures d'estomac) et formation d'une protrusion herniaire dans le diaphragme œsophagien.

Règles importantes

Quelle que soit la forme de la maladie, les personnes atteintes d'aérophagie doivent observer les règles suivantes:

  • Mangez dans une ambiance détendue, en petites portions. Prévoyez environ 30 minutes pour manger..
  • Mâchez bien les aliments, privilégiez les aliments mous et râpez ou hachez finement les aliments durs.
  • Ne buvez pas de boissons gazeuses non seulement aux repas, mais aussi tout au long de la journée.
  • Ne vous couchez pas pendant environ une heure après avoir mangé.
  • Crachez de la salive périodiquement pendant l'hypersalivation.
  • Si la déglutition pathologique de l'air interfère avec le sommeil, allongez-vous sur le côté gauche et baissez la tête.
  • Débarrassez-vous des mauvaises habitudes: fumer, boire de l'alcool.

Les patients souffrant d'aérophagie névrotique se voient prescrire des sédatifs, de petites doses d'anti-anxiété et des antidépresseurs si indiqué.

Conseil: des bains chauds et un léger massage abdominal après les repas donnent de bons résultats. La gymnastique respiratoire devient l'une des principales mesures thérapeutiques. La respiration diaphragmatique, basée sur la relaxation des muscles abdominaux et l'abaissement du diaphragme, réduit la pression sur le sphincter œsophagien et la déglutition d'air. Un psychologue ou un psychothérapeute enseigne une telle gymnastique.


Après avoir consulté un médecin, vous pouvez vous tourner vers la médecine traditionnelle. L'utilisation de tisanes et de décoctions contenant des agents cholérétiques, des charges hépatiques, des composants qui améliorent le fonctionnement de l'estomac aidera à atténuer considérablement la maladie. L'extrait de menthe poivrée et l'extrait d'artichaut sont considérés comme les plus efficaces et les plus sûrs..

Important: L'artichaut a un puissant effet cholérétique. Il est contre-indiqué chez les personnes atteintes de calculs biliaires. Par conséquent, avant d'utiliser l'artichaut et les produits contenant ce composant, vous devez subir un examen. Cela est particulièrement vrai pour les personnes qui ont une prédisposition à cette pathologie..

Prévention de l'aérophagie

Pour la prévention de l'aérophagie, il est recommandé de suivre ces règles:

  • Nutrition correcte et régulière.
  • Se débarrasser des mauvaises habitudes
  • Exclusion des boissons gazeuses, des collations sèches.
  • Traitement rapide des maladies gastro-intestinales et correction des troubles mentaux.

Le rythme de vie moderne, une mauvaise alimentation et des collations sur le pouce augmentent le risque de développer une aérophagie. Par conséquent, tout le monde devrait prêter attention aux mesures préventives. En outre, ils aideront non seulement à prévenir le développement de la maladie décrite, mais également à améliorer le fonctionnement du système digestif..

Règles d'alimentation saine pour une vie longue et active: