Désorientation

(des- (dé-) + orientation)

en psychiatrie - une violation de l'orientation dans l'environnement, dans le temps et par rapport à sa propre personnalité, observée dans diverses psychoses.

Désorientateursurwka allopsychetcheskaya - D., se manifestant par une violation d'orientation uniquement dans l'environnement (lieu, temps, par rapport à d'autres personnes).

Désorientateursurvka amnestetcheskaya - D. en raison d'un trouble de la mémoire.

Désorientateursurautopsieetcheskaya - D., se rapportant uniquement à sa propre personnalité et se manifestant par l'incapacité de nommer son âge, son année de naissance, son nom, sa profession, etc..

Désorientateursurdélire wkaetJe suis D. sous la forme de fausses idées sur l'environnement.

Désorientateursurvka somatopsihetcheskaya - D., relative à la perception de son propre corps, de ses parties ou organes internes.

La désorientation amnésique est

Le syndrome amnésique (Korsakov) se manifeste par une perte de mémoire pour les événements actuels (amnésie fixative) avec une reproduction relativement meilleure des événements et des compétences du passé. La reproduction en souffre, et peut-être la fixation des impressions. Il y a une désorientation amnésique dans le temps et dans l'environnement. Les confabulations de substitution de contenu ordinaire ne sont pas rares. Une poussée de confabulation peut survenir sous la forme d'épisodes de confusion confabulatoire. Les processus de pensée formels sont affectés dans une moindre mesure. Ainsi, le patient, après avoir mangé, l'oublie immédiatement, mais est toujours capable de jouer aux échecs de manière tolérable (même si le plateau avec les personnages est devant ses yeux). Les mouvements dans le jeu sont-ils situationnels? le patient ne se souvient pas comment ils ont été conçus il y a quelques minutes. Le manque de mémoire n'est pas reconnu, il n'y a pas de plaintes à ce sujet. Mais il est à noter que les patients essaient de masquer le défaut de mémoire avec des réponses rationalisées. Il est évident qu'ils ressentent encore un manque de mémoire, mais ils l'oublient rapidement ainsi que les impressions extérieures. L'épuisement, la léthargie et la faiblesse accrus sont révélés. L'arrière-plan de l'humeur peut être apathique, déprimé, euphorique. De temps en temps, il y a des hallucinations séparées, des idées délirantes instables, qui sont immédiatement oubliées. Le défaut de mémoire peut être lissé au fil du temps, inchangé, mais en cas de progression de la maladie, une amnésie rétrograde s'ajoute à l'amnésie de fixation. Existe-t-il une version improductive du syndrome de Korsakov ?? amnésie fixative avec complaisance mais pas de confabulation. Le syndrome de Korsakov est observé avec intoxication, traumatisme craniocérébral, maladies infectieuses, processus vasculaires (violations de la vascularisation dans l'hippocampe, structures limbiques). Tout le monde ne se démarque pas en tant qu'indépendant.

désorientation amnésique

Grand dictionnaire médical. 2000.

  • désorientation allopsychique
  • désorientation autopsychique

Voyez ce qu'est la "désorientation amnésique" dans d'autres dictionnaires:

Désorientation amnésique - 1. violation de l'orientation allopsychique causée par l'amnésie pour les événements actuels; 2. violation de l'orientation autopsychique causée par une amnésie progressive (les patients ne peuvent pas nommer leur âge, ne se reconnaissent pas dans un miroir, sur une photographie,...... Dictionnaire encyclopédique de psychologie et de pédagogie

Démence sénile - (démence sénile, synonyme: démence sénile, démence sénile) est une maladie mentale qui commence principalement à un âge avancé; se manifeste par une dégradation graduelle croissante de l'activité mentale jusqu'au degré de démence totale avec...... Encyclopédie médicale

Lésion cérébrale traumatique - I Lésion cérébrale traumatique Lésion cérébrale traumatique Lésion mécanique du crâne et (ou) des formations intracrâniennes (cerveau, méninges, vaisseaux sanguins, nerfs crâniens). Il représente 25 à 30% de toutes les blessures et parmi les décès en...... Encyclopédie médicale

Démence - (lat.de - cessation, déni de quelque chose, mens, mentis - esprit, esprit). Formes de démence acquise. Diminution persistante et irréversible du niveau d'activité mentale, principalement intellectuelle. Diminution de l'activité intellectuelle...... Dictionnaire explicatif des termes psychiatriques

Troubles de la conscience - affaiblissement jusqu'à la disparition ou la distorsion des processus mentaux qui composent le contenu de la conscience. Les signes cliniques de la page de R.. l'impossibilité ou l'indistinction, la fragmentation de la perception du monde réel et de soi-même dans ce monde;... encyclopédie médicale

Syndrome de Korsakov - CIM 10 F10.10.6 CIM 9 291.1291.1, 294... Wikipedia

Psychose de Korsakov - Le syndrome de Korsakov est un type de syndrome amnésique, du nom du psychiatre russe Sergei Korsakov, qui l'a découvert. Il est basé sur l'incapacité de se souvenir de l'actualité (amnésie fixative) avec une mémoire plus ou moins intacte...... Wikipedia

Le syndrome de Korsakov - Le syndrome de Korsakov est un type de syndrome amnésique, du nom du psychiatre russe Sergei Korsakov qui l'a découvert. Il est basé sur l'incapacité de se souvenir de l'actualité (amnésie fixative) avec une mémoire plus ou moins intacte...... Wikipedia

Délire - (délire latin - folie, folie). Le syndrome de confusion, caractérisé par de véritables hallucinations visuelles prononcées, des illusions et une paréidolie, accompagnés de délire figuratif et d'agitation psychomotrice, de troubles...... Dictionnaire explicatif des termes psychiatriques

Syndromes de base de la mémoire et de l'intelligence altérées - Le syndrome de Korsakoff est un type de syndrome amnésique. Sa base est l'incapacité de se souvenir des événements actuels, la soi-disant amnésie fixative, avec une mémoire partiellement préservée des événements passés. À cet égard...... Dictionnaire encyclopédique de psychologie et de pédagogie

désorientation amnésique

"désorientation amnésique" dans les livres

Henri de Rainier

Henri de Rainier Henri de Rainier vit dans un ancien château en Italie, parmi les emblèmes et dessins qui ornent ses murs. Il se livre à ses rêves, allant de salle en salle. Le soir, il descend les marches de marbre dans un parc pavé de dalles de pierre. Là, parmi les piscines et

Henri Barbusse *

Henri Barbusse * D'après des mémoires personnels I C'était à Moscou. Après notre victoire. Lénine était déjà le président du Conseil des commissaires du peuple. J'étais avec lui pour des affaires. Ayant terminé l'affaire, Lénine me dit: «Anatoly Vasilyevich, j'ai relu le feu de Barbusse. Ils disent qu'il a écrit un nouveau roman

A. BARBUS DE LA LETTRE AU BUREAU DE RÉDACTION DE LA CCE URSS Izvestia

A. BARBUS D'UNE LETTRE AU BUREAU DE RÉDACTION DE "Izvestia CEC URSS" Quand ce nom est prononcé, il me semble que cela seul en a déjà trop dit et qu'il ne faut pas oser exprimer son appréciation de Lénine. Je suis encore trop de la puissance de ce sentiment aigu et lourd qui m'a saisi

STALINE ET BARBUS

STALIN ET BARBUSES Henri Barbusse a pleinement embrassé le stalinisme et a déclaré: les problèmes de répression se résument à trouver le minimum nécessaire du point de vue du mouvement général en avant. En 1935, Barbusse publie un ouvrage publiciste "Staline", louant le titre

Henri Barbusse Staline

Henri Barbusse Staline Il n'a jamais essayé de transformer le podium en piédestal, n'a pas cherché à devenir un "coup de foudre" à la manière de Mussolini ou Hitler, ou à jouer un avocat comme Kerensky, qui était si doué pour jouer sur les lentilles, les tympans et les larmes

Henri Barbusse Staline

Henri Barbusse Staline Il n'a jamais essayé de transformer le podium en piédestal, n'a pas cherché à devenir un "coup de foudre" à la manière de Mussolini ou Hitler, ou à jouer un avocat comme Kerensky, qui était si doué pour jouer sur les lentilles, les tympans et les larmes

Henri Barbusse

Henri Barbusse (1873-1935) écrivain, personnalité publique Comprendre la vie et l'aimer chez un autre être - c'est la tâche d'une personne et c'est son talent: et chacun peut se consacrer entièrement à une seule personne. Seuls les saints et les faibles ont besoin de séduction, comment en

Barbusse Henri

BARBUS, Henri

BARBUS, Henri (Barbusse, Henri, 1873-1935), écrivain français 8 ° Staline est Lénine aujourd'hui. «Staline», ch. VIII (1935)? Département ed. - M., 1936, p. 344 81 Un homme à la tête d'un scientifique, au visage d'un ouvrier, dans les vêtements d'un soldat ordinaire. "Staline", la dernière phrase du livre (sur Staline)? Département ed. - M., 1936,

BARBUS Henry (Barbusse, Henri, 1873-1935), écrivain français

Barbusse Henri (1873-1935), écrivain français 36 Staline est Lénine aujourd'hui. "Staline" (1935), ch.

Henri Barbusse [1873-1935]

Henri Barbusse [1873-1935] Feu (Le Feu) Roman (1916) "La guerre est déclarée!" La Première Guerre mondiale. "Notre société est en réserve." "Notre âge? nous sommes tous d'âges différents. Notre régiment est réserve; il était constamment réapprovisionné en renforts - puis en personnel

Henri Barbusse

Henri Barbusse (1873-1935) Henri Barbusse est arrivé pour la première fois dans notre pays à l'automne 1927. Visité le sud de la Russie et la Transcaucasie. Le 20 septembre, il a pris la parole à la salle des colonnes de la Chambre des syndicats avec un rapport: «Terreur blanche et danger de guerre». L'année suivante, A. Barbusse a répété son voyage. «À l'arrivée à

Henri Barbusse sur Emile Zola *

Henri Barbusse sur Emile Zola * On ne peut pas dire que le grand fondateur du naturalisme français ait été contourné dans notre pays soviétique. La meilleure preuve en est que les Français eux-mêmes ont à peine une édition aussi parfaitement commentée de son

Henri Barbusse. De souvenirs personnels *

Henri Barbusse. De mémoires personnelles * I C'était à Moscou. C'était après notre victoire. Lénine était déjà le président du Conseil des commissaires du peuple. J'étais avec lui pour des affaires. Ayant terminé avec l'affaire, Lénine m'a dit: «Anatoly Vasilyevich, j'ai relu encore une fois Barbusse's Fire. Ils disent qu'il a écrit

Henri Barbusse

Henri Barbusse Les œuvres d'avant-guerre d'A. Barbusse (un recueil de poèmes "Pleurs", les romans "Mendicité", "Enfer" et les histoires "Nous sommes les autres") sont imprégnées d'insatisfaction, de déception sombre et de mélancolie, un départ de la réalité vers le monde de la psychologie raffinée

Syndrome de Korsakov: causes de développement, traitement et prévention

Les effets nocifs des produits contenant de l'alcool sur le corps sont connus depuis longtemps. L'abus de boissons alcoolisées pendant assez longtemps conduit au développement de diverses pathologies. Très souvent, le syndrome amnésique de Korsakov est détecté chez les alcooliques, ce qui se traduit par des troubles de la mémoire. Le patient perd la capacité de se souvenir des événements actuels, alors que la mémoire du passé est toujours présente.

Le psychiatre russe Korsakov S.S. a étudié et décrit cette condition, plus tard le syndrome a obtenu son nom.

Au départ, on pensait que ces troubles de la mémoire résultaient d'une consommation prolongée d'alcool en grande quantité. Mais une étude plus approfondie de ce problème par d'autres psychiatres a montré que la principale raison du développement de la pathologie décrite par Sergei Korsakov est un manque de vitamine B1, qui peut entraîner divers troubles de l'ensemble du système nerveux central et des zones individuelles du cerveau, y compris des processus dégénératifs liés à l'âge..

La psychiatrie moderne considère le syndrome de Korsakov comme une unité nosologique indépendante, qui est un type particulier d'amnésie.

Manifestations du syndrome de Korsakov

Selon des ouvrages de référence médicaux et une grande encyclopédie psychologique, le principal symptôme de cette maladie est l'incapacité d'une personne malade à mémoriser et à reproduire de nouvelles informations (amnésie de fixation). Tout ce qui a précédé la maladie est bien conservé en mémoire. La conscience d'une personne n'enregistre pas les événements qui se sont produits avec sa participation assez récemment ou qui se déroulent actuellement. Cliniquement, cela se manifeste comme suit:

  • le patient est mal orienté dans l'espace s'il se trouve dans un nouveau lieu pour lui-même. Étant à l'hôpital, une personne n'est pas en mesure de trouver le service ou le lit dont elle a besoin, mais à la maison, de tels problèmes ne se posent pas. C'est parce que la mémoire à long terme fonctionne relativement bien. Le déménagement dans un nouvel endroit ou un simple réaménagement du mobilier peut devenir un stress sévère pour le patient, ce qui peut donner une impulsion à la progression rapide de la maladie;
  • désorientation dans le temps. Si une personne a reçu un diagnostic de syndrome de Korsakov, il ne sera probablement pas en mesure de nommer correctement la date, le mois et l'année du jour. Il ne comprend tout simplement pas où il se trouve et ce qui lui arrive;
  • dans une conversation, le patient mentionne des événements qui ne lui sont jamais arrivés (confabulations). Les histoires du patient peuvent être fantastiques, vous pouvez entendre parler de lui, puis hier, il s'est battu avec des monstres dans un autre univers ou a navigué dans un sous-marin. Les gens qui l'entourent considèrent cela comme une fiction ou un mensonge pur et simple, mais le patient lui-même ne se rend pas compte qu'il ment;
  • les événements qui ont déjà eu lieu dans la vie d'une personne sont décalés dans l'espace temporel (pseudo-réminiscences). Ainsi, les lacunes de mémoire sont involontairement comblées. Les histoires de l'homme sont assez ordinaires, il peut dire qu'hier il est allé au théâtre pour une nouvelle production ou est sorti de la ville. Mais en fait, ces événements se sont produits beaucoup plus tôt;
  • remplacer les lacunes de la mémoire par des événements de films ou de livres. Le patient a des informations, mais il ne sait pas quand et comment il les a reçues. Par exemple, il peut faire passer un poème appris par cœur comme son propre travail. Au fil du temps, la personne malade perçoit les pensées des autres comme les siennes.
  • difficulté à se concentrer, volonté réduite.

Le syndrome de Korsakoff est souvent accompagné d'une amnésie rétrograde ou antérograde. L'état émotionnel du patient est instable. Léthargie, indifférence et apathie sont remplacées par la complaisance et l'euphorie.

Raisons de la formation

Le développement du syndrome de Korsakov est causé par un manque de thiamine (vitamine B1) dans le corps. Ce micro-élément est impliqué dans le mécanisme de formation des influx nerveux et leur transmission entre les cellules nerveuses individuelles. Les perturbations de ces processus métaboliques conduisent au fait que les structures profondes du cerveau sont affectées..

Une telle carence en vitamines, comme mentionné ci-dessus, se forme le plus souvent à la suite d'une consommation prolongée d'alcool, car le processus d'absorption de cet oligo-élément vital est perturbé dans le corps. Premièrement, l'alcoolique développe une encéphalopathie aiguë qui, si elle n'est pas traitée, conduit dans la plupart des cas au développement du syndrome de Korsakov.

Les autres causes du syndrome amnésique de Korsakov sont:

  1. Blessures graves à la tête affectant différentes parties du cerveau.
  2. Processus dégénératifs liés à l'âge tels que la démence d'Alzheimer et la maladie de Pick.
  3. Maladies du système nerveux causées par l'action de diverses infections.
  4. Encéphalite de différents types.
  5. Intoxication du corps, y compris les métaux lourds.
  6. Maladies du tube digestif et vomissements pendant une longue période.
  7. Malnutrition constante sur fond d'alcoolisme, lutte contre l'excès de poids avec des régimes épuisants ou le jeûne.
  8. Comme effet secondaire de la chimiothérapie.
  9. Conséquence des opérations chirurgicales sur les lobes temporaux, elles sont effectuées pour le traitement de l'épilepsie.

Toutes ces maladies neurologiques affectent les structures limbiques, dont les lésions organiques peuvent provoquer un dysfonctionnement grave du cerveau..

Un cas de développement d'un syndrome amnésique après une morsure de patient par un mille-pattes, qui se trouve au Japon, a également été décrit. Le venin d'insecte pénètre dans diverses parties du cerveau et bloque les processus responsables du fonctionnement normal de la mémoire.

Le syndrome amnésique de Korsakov peut ne pas progresser pendant de nombreuses années et, avec un traitement rapide et compétent, une régression des principaux symptômes est observée. Cependant, ignorer la maladie développe la psychose de Korsakov. Le patient dans cet état est totalement incapable de s'orienter dans le temps et dans l'espace, il ne reconnaît plus les personnes qui l'entourent. Il a des pensées et des idées délirantes, qui sont immédiatement effacées de la mémoire, et des hallucinations isolées peuvent également survenir.

Méthodes de diagnostic

Un diagnostic tel que le syndrome de Korsakov peut être posé après la découverte de signes de carence en vitamine B1. Des tests sanguins et des tests des fonctions hépatiques de base peuvent indiquer une carence en thiamine. De plus, un examen général du patient est effectué. Cependant, pour poser un diagnostic clinique, il est nécessaire d'avoir un symptôme stable - un dysfonctionnement de la mémoire dans le contexte d'une consommation prolongée d'alcool. Des tests psychologiques pour mémoriser des phrases ou des mots individuels aident à identifier les problèmes de mémoire.

Pour que le traitement réussisse, il est important au stade du diagnostic de différencier le syndrome de Korsakov des autres processus pathologiques du système nerveux, qui peuvent également être causés par l'alcoolisme. Il est également important d'exclure d'autres troubles qui causent des problèmes de mémoire non liés à la consommation d'alcool. Ceux-ci comprennent: la démence, les lésions cérébrales organiques, les troubles dépressifs, etc..

Traitement et prévention

Traiter le syndrome de Korsakov est difficile. Le succès du traitement dépendra de nombreux facteurs, notamment:

  • le degré d'adaptation sociale du patient;
  • son age;
  • état de santé;
  • la durée de la consommation de boissons alcoolisées;
  • le degré de lésion cérébrale.

Le problème principal est que la personne qui commence à développer le syndrome de Korsakoff ne s'en rend pas compte. Les lacunes de la mémoire peuvent également rester invisibles pour les autres, car le patient les masque avec de longues déclarations et des pensées ornées. Même après le diagnostic, les patients refusent souvent le traitement, se considérant comme des personnes en parfaite santé..

Le traitement effectué après le diagnostic vise à éliminer la cause qui l'a causé. Si les troubles de la mémoire sont le résultat de l'alcoolisme, alors la base du traitement est des médicaments contenant de la thiamine et d'autres oligo-éléments qui peuvent minimiser les lésions cérébrales..

Les médicaments nootropes peuvent améliorer considérablement la mémoire, augmenter l'attention et la capacité d'apprentissage du patient. En cas d'anxiété et d'excitabilité accrue, le patient peut se voir prescrire des antipsychotiques à petites doses..

Risques et prévisions

Il est presque impossible de se débarrasser complètement d'une maladie telle que le syndrome de Korsakov, car souvent les lésions cérébrales sont irréversibles. Mais avec une thérapie rapide, il est possible d'arrêter le développement de la maladie et d'améliorer considérablement l'état du patient..

Récemment, le nombre de patients atteints du syndrome de Korsakov a considérablement diminué, car la thiamine est utilisée dans le traitement de l'alcoolisme à tous ses stades. En conséquence, il est possible de prévenir le développement d'une carence en vitamine B1, qui est la principale cause du syndrome amnésique..

En plus des personnes menant un style de vie asocial et des alcooliques, il existe également des personnes à risque qui peuvent être exposées aux facteurs suivants:

  • traitement des maladies oncologiques par chimiothérapie;
  • dialyse;
  • restrictions alimentaires radicales causées par un désir de perdre du poids ou des croyances religieuses;
  • âge avancé;
  • prédisposition génétique.

Étant donné que la maladie est basée sur un certain modèle de comportement, par exemple, l'alcoolisme ou une alimentation malsaine, le syndrome de Korsakoff est bien évitable. Tout d'abord, il est nécessaire de limiter la consommation de boissons alcoolisées, ainsi que d'introduire dans le régime des aliments contenant des vitamines du groupe B.Ce dernier est important pour toutes les personnes, car la thiamine est nécessaire à la mise en œuvre des processus vitaux, mais elle n'est pas synthétisée dans l'organisme..

Troubles de la mémoire de type Korsakov

On a beaucoup parlé des dangers de l'alcool, mais souvent les gens ne prennent en compte que ses conséquences sociales et physiologiques, oubliant que l'alcoolisme chronique est souvent la cause de nombreuses psychoses et syndromes psychiatriques nécessitant un traitement. L'une de ces maladies mentales graves, en plus du délire alcoolique, de l'alcoolisme paranoïaque, de la démence alcoolique et de l'hallucinose verbale des alcooliques, est le syndrome de Korsakov..

Qu'Est-ce que c'est?

La consommation systématique d'alcool (alcoolisme) entraîne souvent des lésions cérébrales et d'autres troubles de la psyché humaine. La psychose de Korsakov est l'une de ces maladies typiques qui se développent à la suite d'années de consommation d'alcool. Mais le syndrome de Korsakov ne se manifeste pas toujours uniquement chez les alcooliques. Il existe d'autres causes de ce syndrome amnésique. Et pourtant, aujourd'hui, de nombreux psychiatres conviennent que cette maladie mentale doit être attribuée aux troubles mentaux liés à la consommation d'alcool..

En psychiatrie, cette maladie porte plusieurs noms. Dans la littérature spéciale, en plus du nom principal (syndrome de Korsakov), les éléments suivants sont souvent mentionnés:

  • Syndrome de Korsakov;
  • syndrome alcoolique amnésique;
  • La psychose de Korsakov;
  • Syndrome d'encéphalopathie de Gynes-Wernicke.

À la base, le syndrome de Korsakov est un type de syndromes amnésiques, de psychoses et d'autres troubles mentaux. Tout trouble amnésique de la psyché est un trouble spécifique de la mémoire qui survient en raison de causes connues. En règle générale, cela indique de profonds changements de personnalité et est un syndrome amnésique avec des manifestations caractéristiques.

Le syndrome amnésique, qui survient le plus souvent en raison de l'abus d'alcool, est appelé syndrome de Korsakov en psychiatrie. La même maladie à des stades plus graves est appelée psychose de Korsakov. Ce trouble mental spécifique a été décrit pour la première fois par le psychiatre russe Sergueï Korsakov en 1887..

Qu'est-ce que le syndrome de Korsakov? Il s'agit d'une violation de la mémoire des événements récents, avec la préservation des souvenirs d'événements qui se sont produits il y a longtemps, qui est due à une consommation prolongée et intense d'alcool. Avec cette violation, des violations flagrantes de la mémoire pour tous les événements actuels sont observées avec l'impossibilité ultérieure de reproduction et de mémorisation, c'est-à-dire une amnésie de fixation se produit. Au bout d'un moment, ce syndrome peut se transformer en psychose de Korsakov: le patient est complètement désorienté dans l'espace et dans le temps, il y a un manque de reconnaissance des personnes qui l'entourent.

Les confabulations et les troubles mentaux asthéniques sont caractéristiques d'un tel syndrome amnésique. Le patient ne peut pas trouver son lit, mais garde en mémoire tout ce qui s'est passé avant la maladie, nomme correctement les noms et les dates. Il est inactif, se caractérise par une fatigue accrue, un épuisement physique et mental, une faiblesse irritable, il peut y avoir une labilité affective, une euphorie. Parfois, il y a confusion confabulatoire de la conscience, puis ils parlent d'un phénomène tel que la psychose de Korsakov.

Raisons de développement

La principale cause du syndrome de Korsakov est un manque de vitamine B1. Le plus souvent, cela est dû à de nombreuses années d'abus d'alcool, mais parfois un tel syndrome amnésique peut survenir après un traumatisme grave ou une hypoxie du cerveau, ou à la suite d'une malnutrition permanente. Parfois, ce syndrome est une conséquence de la chirurgie du lobe temporal pour traiter l'épilepsie.

L'abus d'alcool à long terme entraîne une carence en thiamine dans le corps en raison d'une mauvaise absorption de la vitamine B1. Si un alcoolique chronique ne reçoit pas de traitement en temps opportun, cela se termine par un syndrome amnésique ou une psychose de Korsakov dans 85% des cas. Un trait caractéristique de ce trouble est l'impossibilité de convertir la mémoire à court terme en mémoire à long terme avec une préservation suffisante de la conscience..

Symptômes

Dans le syndrome de Korsakov, les signes négatifs (amnésiques) et les symptômes productifs (paramnésie) sont étroitement liés..

Les symptômes obligatoires du syndrome de Korsakov (psychose) sont:

  1. Amnésie de fixation. Avec le symptôme de Korsakov, tous les événements du présent et du passé récent passent par le patient sans s'attarder dans sa mémoire. Curieusement, la mémoire est préservée pour les événements de la jeunesse ou de l'enfance. Ainsi, par exemple, le patient peut se souvenir calmement de ses anciens camarades de classe. La mémoire stocke tout ce qui s'est passé avant la maladie. Et puis il y a une toile blanche sur laquelle apparaissent des distorsions de la mémoire (les paramnésies de Korsakov). L'amnésie de fixation se manifeste parfois si fortement que le patient perd la capacité d'apprendre, ne tolère pas les changements de maison, l'apparition de nouveaux visages, et surtout le déménagement vers un nouvel endroit. Un tel événement traumatique peut même conduire le patient à la psychose de Korsakov;
  2. La désorientation amnésique de Korsakov. Cela concerne non seulement le temps et l'espace, mais aussi les compétences de base de la vie. Par conséquent, très probablement, la personne malade sera complètement impuissante, elle ne pourra pas vivre sans soutien et soins. Dans le cas du syndrome de Korsakov, une anosognosie prononcée (perte de criticité de la maladie) est également observée;
  3. Paramnesia. Avec le syndrome de Korsakov, ils sont de trois types:
  • Les confabulations sont des «souvenirs imaginaires». Ce sont des trous de mémoire qui sont remplacés par des événements qui ne sont jamais arrivés au patient. Le plus souvent, dans le syndrome de Korsakov, des confabulations de substitution (similaires à la réalité entourant le patient) se produisent. S'ils prennent un aspect fantastique, nous pouvons parler du développement de la psychose de Korsakov;
  • Cryptomnésie. La mémoire prend des informations dans des films et des programmes de télévision, des livres;
  • Pseudoréminescence. À la place des lacunes de mémoire, des moments du passé du patient sont remplacés.

Les signes supplémentaires sont: diminution de la volonté, anxiété, confusion, euphorie, inactivité et labilité émotionnelle. Les patients peuvent être inactifs ou difficiles.

La dynamique du syndrome de Korsakov peut être progressive (psychose de Korsakov), régressive ou stationnaire (les symptômes restent inchangés pendant de nombreuses années).

Diagnostic et différenciation

Cette maladie est devenue un événement assez rare dans la toxicomanie et la pratique psychiatrique, car le traitement moderne de l'alcoolisme par la désintoxication implique la nomination de la thiamine. Cependant, le trouble amnésique sous-jacent est accompagné des conséquences somatiques et neurologiques de l'alcoolisme chronique.Par conséquent, lors du diagnostic, un diagnostic et une différenciation approfondis sont nécessaires..

Le diagnostic repose sur des signes évocateurs d'une carence en vitamine B1. Pour cela, un test sanguin est effectué, ainsi qu'un test de la fonction hépatique. Le diagnostic comprend également un examen général, après quoi la vitamine B1 par voie intraveineuse est prescrite. De plus, la mémoire doit être examinée. Pour cela, les psychologues médicaux ou psychiatres utilisent un test avec mémorisation des mots, ainsi que d'autres tests psychologiques pour la mémorisation mécanique et volontaire. Pathomorphologiquement, le déficit structurel du tronc et des parties diencéphaliques du cerveau, ainsi que les dommages bilatéraux à au moins une structure limbique, sont déterminés. Des symptômes neurologiques tels que des troubles du mouvement des yeux et une mauvaise coordination peuvent être présents. Mais encore, le principal symptôme lors du diagnostic est des problèmes de mémoire dans le contexte de l'alcoolisme chronique..

Étant donné que la maladie de Korsakov survient non seulement avec la consommation d'alcool, elle doit être différenciée des autres syndromes alcooliques du système nerveux (démence, délire), ainsi que d'autres troubles mentaux amnésiques non causés par la consommation d'alcool..

Traitement

Le traitement de la maladie de Korsakov vise à éliminer sa cause (le plus souvent l'alcoolisme). En règle générale, ce traitement se fait avec de fortes doses de thiamine ainsi que d'autres vitamines. Aide également: structuration de l'espace environnant, pharmacothérapie dirigée contre l'agitation et l'anxiété. Dans la psychose, les neuroleptiques sont utilisés à petites doses. Les médicaments contre la mémoire sont inefficaces.

Le syndrome de Korsakoff est une raison suffisamment sérieuse pour arrêter de boire, n'est-ce pas?

Je me souviens de tout ce qui n'était pas avec moi

Le psychiatre Gleb Pospelov sur le syndrome de Korsakov

Le trouble, qui sera discuté, est important pour les médecins d'un certain nombre de spécialités: neurologues, réanimateurs, neurochirurgiens. Bien que les psychiatres soient principalement impliqués dans le traitement du syndrome de Korsakov.

Pour moi, ce trouble est important pour une autre raison personnelle. Il se trouve que mon premier patient a souffert de cette même maladie. Eh bien, le premier patient d'Esculape, comme le premier amour, n'est jamais oublié..

Je décrirai brièvement cet épisode - pour une plus grande clarté du récit. Un alcoolique de 56 ans a été admis dans le service psychosomatique. Mal rasé, ébouriffé, confus, il prit volontiers contact, mais dans la conversation, il n'était pas possible d'obtenir de lui quoi que ce soit de raisonnable. Une personne a abusé de l'alcool pendant de nombreuses années, a bu abondamment pendant plusieurs mois (se refusant au nom du «petit blanc» littéralement toutes les autres joies, y compris la nourriture). Lorsque, finalement, l'occasion de boire de l'alcool s'est terminée, un ami est venu travailler, mais s'est comporté si étrangement que ses collègues (qui boivent des compagnons) ont appelé une ambulance. Nicholas, appelons-le ainsi, n'a pas refusé le traitement, d'autant qu'à ce moment-là il ne comprenait même pas où il se trouvait et ce qui se passait en général. J'ai prescrit un traitement - afin de prévenir le «delirium tremens», qui, apparemment, a commencé - et je me suis naïvement accordé à la guérison rapide de mon client. Ce n'était pas là. Non, le formidable délire de Nikolai ne s'est jamais complètement développé. La conscience était assez claire, il n'y avait pas d'hallucinations et le bien-être subjectif s'améliorait rapidement. Cependant... En revenant au don de la parole, il est devenu clair qu'il ne se souvenait de rien. Rien du tout. Pas mon nom, pas le plat que je viens de manger avec brio au petit-déjeuner, pas même mon lit dans la salle. Et le matin, il m'a raconté avec plaisir comment «hier, il a participé à la bataille des Ardennes de Koursk». Kolya a décrit avec enthousiasme le champ de bataille, les chars, les explosions. Soudain, il demanda à appeler son fils pour une "conversation importante" - et désigna le vieil homme sans jambes dans la salle. C'est ainsi que j'ai rencontré le syndrome de Korsakov..

(22 janvier 1854 - 1er mai 1900) - un psychiatre russe exceptionnel, l'un des fondateurs de la direction nosologique en psychiatrie et de l'école scientifique de psychiatrie de Moscou, l'auteur du classique "Cours de psychiatrie", l'un des fondateurs du laboratoire de psychologie expérimentale de Moscou.

Dans la littérature spéciale, en plus du nom principal (syndrome de Korsakov), les éléments suivants sont souvent mentionnés:

  • Syndrome de Korsakov;
  • syndrome alcoolique amnésique;
  • La psychose de Korsakov;
  • Syndrome d'encéphalopathie de Gaje-Wernicke.

Ce trouble mental spécifique a été décrit pour la première fois par le psychiatre russe Sergueï Korsakov en 1887..

En 1876, il commença à travailler sur sa thèse «On Alcohol Paralysis», qu'il défendit 11 ans plus tard. Korsakov a décrit une maladie très courante chez les alcooliques - les lésions des nerfs périphériques étaient associées à des troubles de la mémoire et de l'orientation spatio-temporelle. En 1897, lors du XII Congrès international des médecins, qui a été ouvert par Alexandre III au théâtre du Bolchoï et où, face à plus de 8 mille cliniciens et scientifiques du monde entier, le grand naturaliste allemand Rudolf Virchow s'est exclamé: "Apprenez des Russes!", La maladie décrite par Korsakov a été attribuée à l'unanimité nom international "syndrome de Korsakov".

L'importance de ce syndrome pour la science médicale ne peut guère être surestimée. Après avoir décrit les causes de la maladie, les phases de développement, les troubles caractéristiques du corps, Korsakov l'a désignée comme une unité nosologique indépendante. Auparavant, diverses maladies mentales étaient considérées comme des variétés d'une même psychose. Le syndrome de Korsakov a été l'un des premiers troubles mentaux où des lésions organiques du tissu nerveux ont été découvertes. Ainsi, il a été confirmé que les psychoses ne sont pas basées sur des écarts «moraux», mais spécifiquement sur des troubles neurobiologiques.

Raisons de développement

La principale cause du syndrome de Korsakov est un manque de vitamine B1 (thiamine). Le plus souvent, le syndrome de Korsakov survient avec l'alcoolisme, mais parfois le syndrome amnésique peut survenir après un traumatisme grave ou une hypoxie du cerveau, ou à la suite d'une malnutrition constante.

L'abus d'alcool à long terme entraîne une carence en thiamine dans le corps en raison d'une absorption altérée. En conséquence, une encéphalopathie de Wernicke aiguë se développe: délire (delirium tremens), ataxie de la marche et autres troubles neurologiques. Si un alcoolique chronique, en particulier dans un état d'encéphalopathie aiguë, ne reçoit pas un traitement complet en temps opportun, dans environ 85% des cas, le syndrome amnésique de Korsakov ou la psychose de Korsakov se développe.

Le syndrome de Korsakov est également observé dans de nombreuses maladies neurologiques. Ce sont les tumeurs et les infarctus cérébraux, les lésions cérébrales traumatiques, l'encéphalite herpétique, l'encéphalite limbique, la démence dégénérative: maladie d'Alzheimer et maladie de Pick. Il y a des cas où le syndrome se développe à la suite d'une chirurgie du lobe temporal pour le traitement de l'épilepsie.

Symptômes du syndrome de Korsakoff

Dans le syndrome de Korsakov, les symptômes négatifs (amnésie) et les symptômes productifs (paramnésie) sont étroitement liés..

Le neurologue et neuropsychologue américain, dans l'un des chapitres de son best-seller "L'homme qui a confondu sa femme pour un chapeau, et d'autres histoires de la pratique médicale" construit une théorie figurative de ce qui arrive au patient:

«Chacun de nous a sa propre histoire, son propre récit interne, dont la continuité et le sens forment la base de notre vie... Privé de la continuité de son histoire personnelle et de ses souvenirs stables, le patient est conduit à une frénésie narrative, et donc à toutes ses inventions et éruptions sans fin, toute sa fabrication de mythes... littéralement, je dois m'inventer moi-même et le reste du monde à chaque minute... ".

Les symptômes obligatoires du syndrome de Korsakov sont:

  1. Amnésie de fixation. Avec le syndrome de Korsakov, tous les événements du présent et du passé récent passent par le patient sans s'attarder dans la mémoire. Les souvenirs des événements de la jeunesse ou de l'enfance sont préservés. La mémoire stocke tout ce qui s'est passé avant la maladie (par exemple, le patient peut se souvenir calmement des noms de ses camarades de classe). Et puis il y a une toile blanche sur laquelle apparaissent des distorsions de mémoire (paramnésies de Korsakov). L'amnésie de fixation se manifeste parfois si intensément que le patient perd la capacité d'apprendre, ne tolère pas les changements de maison, l'apparition de nouveaux visages, et surtout le déménagement vers un nouvel endroit. Un tel événement traumatisant peut pousser le patient vers la psychose de Korsakov..
  2. Désorientation amnésique. Ne traite pas seulement du temps et de l'espace, mais aussi des compétences de base de la vie. Une personne ne comprend tout simplement pas où elle se trouve et où elle doit être. Par conséquent, le plus souvent, la personne malade est complètement impuissante, ne peut pas vivre sans soutien et soins. Dans le cas du syndrome de Korsakov, une anosognosie prononcée est également observée (perte de criticité de la maladie).
  3. Paramnesia. Avec le syndrome de Korsakov, il existe trois types:
    • Les confabulations (de Lat. Confabulari - «parler», «raconter») sont des souvenirs fictifs avec lesquels le patient comble inconsciemment les lacunes de sa mémoire. Ils sont souvent fantastiques. A la question: "Où étiez-vous hier?" - le patient peut répondre qu'il a voyagé dans l'espace, visité d'autres pays, était en guerre. Ce trouble est également appelé «mensonge honnête» car les patients ne cherchent pas à tromper et ne soupçonnent souvent pas que leurs informations sont fausses. Dans la conversation, les patients sont très confiants quant à leurs souvenirs, malgré les preuves qui réfutent leur vérité. Ces souvenirs peuvent être cohérents, très complexes et détaillés..
    • Le plus souvent, dans le syndrome de Korsakov, des confabulations de substitution (similaires à la réalité entourant le patient) se produisent. S'ils prennent un look fantastique, nous pouvons parler du développement de la psychose de Korsakov.
    • Cryptomnésie. Les situations dans lesquelles ce qui a été lu ou vu est perçu comme faisant partie de sa propre vie ou, à l'inverse, sa propre vie semble être un épisode d'un livre ou d'un film. Une personne ne peut pas se souvenir quand tel ou tel événement a eu lieu, s'il a écrit un poème ou simplement se souvient de quelque chose qu'il avait lu, s'il était à un concert d'un musicien célèbre ou s'il a simplement entendu une conversation à ce sujet. La source de telle ou telle information est oubliée. Les idées de quelqu'un d'autre et la créativité de quelqu'un d'autre, une fois perçues par une personne, après un certain temps sont reconnues comme les leurs.
    • La pseudo-réminiscence est un décalage temporel des événements qui ont réellement eu lieu dans la vie du patient. Ils comblent également les lacunes de la mémoire des événements actuels. Le passé est fait passer pour le présent. Lorsqu'ils parlent d'événements actuels, les patients rapportent des faits qui se sont produits à d'autres moments. Les pseudo-réminiscences contiennent, en règle générale, des événements de la vie ordinaire, dont le patient parle régulièrement et de manière plausible. Répondant à la même question: "Qu'as-tu fait hier ou avant-hier?" - le patient peut répondre qu'il est allé à la pêche (en voyage d'affaires, en vacances).
  4. Les autres signes du syndrome amnésique sont: diminution de la volonté, anxiété, confusion, euphorie, inactivité et instabilité émotionnelle. Les patients peuvent être inactifs ou, au contraire, agités. Selon les causes et la localisation de la lésion, des anomalies du champ visuel, des troubles des mouvements oculaires et la coordination des mouvements peuvent également être observées. Mais dans de nombreux cas, les symptômes neurologiques sont absents - cela conduit parfois à un diagnostic erroné de maladie mentale et à un traitement inapproprié d'un patient souffrant d'un traumatisme crânien ou d'une encéphalite herpétique.

La dynamique du syndrome de Korsakov peut être régressive, stationnaire (les symptômes restent inchangés pendant de nombreuses années) ou progressive (psychose de Korsakov).

Avec la psychose de Korsakov: le patient est complètement désorienté dans l'espace et dans le temps, ne reconnaît pas son entourage, des hallucinations séparées apparaissent, des idées délirantes instables qui sont immédiatement oubliées.

Diagnostic et différence par rapport aux autres affections

". La mémoire de M. Thompson est complètement détruite, mais la véritable essence de la catastrophe qui lui est arrivée est différente. Avec la mémoire, la capacité fondamentale d’expérience a été perdue et c’est dans ce sens qu’il a perdu son âme.

Le diagnostic repose sur des signes évocateurs d'une carence en vitamine B1. Pour cela, un test sanguin est effectué, ainsi qu'un test de la fonction hépatique. Le diagnostic comprend également un examen général, après quoi la vitamine B1 par voie intraveineuse est prescrite. Mais encore, le principal symptôme du syndrome de Korsakov lors du diagnostic est des problèmes de mémoire dans le contexte de l'alcoolisme chronique. Pour les identifier, les psychologues médicaux ou psychiatres utilisent un test de mémorisation des mots, ainsi que d'autres tests psychologiques de mémorisation mécanique et volontaire..

Pathomorphologiquement (à l'autopsie), les lésions des parties profondes du cerveau sont déterminées: déficit structurel dans la région du tronc et des parties diencéphaliques, ainsi que des lésions bilatérales d'au moins une structure limbique.

Étant donné que la maladie de Korsakov survient non seulement avec la consommation d'alcool, elle doit être distinguée des autres syndromes alcooliques du système nerveux (démence, délire), ainsi que des troubles mentaux amnésiques non causés par la consommation d'alcool (troubles de la mémoire dans la démence ou le délire, dans les lésions organiques ou les maladies cerveau non alcoolique; amnésie dissociative; dysfonctionnements de la mémoire dans les troubles dépressifs).

Traitement du syndrome amnésique de Korsakov

Le traitement du syndrome amnésique vise à éliminer sa cause (le plus souvent des lésions cérébrales dues à l'alcoolisme). Habituellement, la désintoxication est utilisée dans le traitement avec l'introduction de fortes doses de thiamine et d'autres vitamines; des médicaments nootropes sont utilisés, améliorant ainsi la mémoire, l'attention et l'apprentissage. La pharmacothérapie contre l'agitation et l'anxiété aide également. Les antipsychotiques à faible dose sont souvent utilisés pour la psychose..

Le traitement d'une maladie telle que le syndrome de Korsakov est efficace à un degré relatif: le succès dépend de l'âge et de l'état général du patient, de la consommation d'alcool, du niveau d'adaptation sociale.

Un défaut de mémoire sur le fond de la thérapie peut être lissé au fil du temps, mais il peut rester inchangé ou, en cas de progression de la maladie, une amnésie rétrograde s'ajoute à l'amnésie de fixation, c'est-à-dire aux événements du passé. Malheureusement, nombre de nos patients se caractérisent par une ténacité enviable avec laquelle ils résistent aux traitements et se soucient de leur sort..

Heureusement, le syndrome de Korsakov est devenu un phénomène plutôt rare dans la toxicomanie et la pratique psychiatrique, car le traitement moderne de l'alcoolisme implique la nomination de vitamines B, qui est une sorte de mesure de prévention du syndrome de Korsakov. Cependant, la pertinence du syndrome amnésique de Korsakov en Russie et dans le monde est toujours préservée. En lisant les travaux de Sergei Korsakov lui-même à un moment donné, j'ai eu une excellente occasion de m'assurer que les symptômes de ce trouble, brillamment décrits par l'auteur il y a un siècle, n'ont pas du tout changé..

Vous avez trouvé un bug? Sélectionnez le texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La désorientation amnésique est

Troubles de l'attention.

Propriétés de l'attention.

Syndrome de Korsakov

Structure: 1) désorientation amnésique

2) toute amnésie

3) toute paramnésie

Étiologie: 1) empoisonnement avec des substituts d'alcool

2) intoxication au monoxyde de carbone

Psychose de Korsakov - syndrome de Korsakov sur fond de polyneuropathie. Conduit à la démence.

Étiologie: 1) empoisonnement avec des substituts d'alcool

2) autres intoxications

Attention

Attention - la capacité individuelle à concentrer les fonctions mentales (volonté, mémoire, pensée, émotions, intelligence, perception) sur un certain objet ou phénomène.

Par la présence d'un effort volontaire, il peut être:

Actif (regarder le vol d'un oiseau)

Passif (tourner la tête vers un son fort)

(Le coefficient de Mueller est le nombre d'objets que nous pouvons garder en attention active; ≈ 5-7 unités)

Attention hypermétamorphose - distraction accrue.

Hypo-, aprosexie - incapacité à se concentrer.

2) Historique des objectifs

Compter selon Kraepelin (la vitesse de pensée, la mémoire et l'intelligence à court et à long terme sont évaluées)

Tables de Schulte (recherche de nombres dans un ordre spécifique)

· Test de correction Bourdin (... cntmptargcnrvompparv...)

· Test de preuve de Mühlstarberg (... aovlmtautobuspragengruesvr...)

En pensant

Les étapes de l'action mentale:

La pensée est un reflet généralisé et indirect de la réalité objective.

Types de pensée:

  1. Visuel - efficace (manipulation d'objets et de phénomènes).
  2. Plus précisément - figuratif (fonctionnant avec des images, des représentations).
  3. Résumé - logique (fonctionnant avec des concepts, des symboles).

Concept - un symbole qui comprend les caractéristiques les plus essentielles d'un objet.

Opérations de pensée:

  1. Une analyse - le processus de démembrement d'un objet ou d'un phénomène en ses éléments constitutifs.
  2. Synthèse - obtention d'un seul tout à partir de composants séparés.
  3. Comparaison - établir des similitudes ou des différences entre des objets ou des phénomènes.
  4. Généraliserf - mettre en évidence le général ou le principal, qui peut être caractéristique d'une certaine gamme d'objets et de phénomènes constituant le matériau de la pensée (après des opérations précédentes).
  5. Abstraction - distraction des propriétés individuelles spécifiquement sensori-figuratives de l'objet.
  6. Concrétisation - la capacité de détailler. Il est nécessaire lors de la divulgation, montrant quelque chose par exemple.
  7. Mise en évidence.
  8. Contraste.

L'inférence est une sorte de jugement obtenu en comparant d'autres jugements..

Trouble d'orientation (désorientation allopsychique et autopsychique)

Désorientation - violation de l'orientation dans l'environnement (dans le lieu, le temps, les personnes, l'environnement, etc.).

Désorientation allopsychique - violation de l'orientation uniquement dans l'environnement.

Désorientation dans le temps. Impossible ou mal nommer l'heure actuelle, l'heure, la date du calendrier, le jour de la semaine, le mois, l'année, la saison.

Lorsqu'il est désorienté dans un endroit, la bonne idée de votre localisation personnelle est perdue. La désorientation dans un lieu peut se manifester par une fausse orientation: un patient dans un hôpital croit être à son travail.

La désorientation dans le lieu est souvent étroitement liée à la désorientation de la situation, y compris l'identification erronée des personnes entourant le patient. Un type de désorientation dans un lieu est la désorientation spatiale: la désorientation survient à l'emplacement des locaux d'un appartement, d'un hôpital et d'un lieu de service où vous avez travaillé pendant longtemps (maladie d'Alzheimer, syndrome de Korsakov).

La désorientation allopsychique, à la fois dans ses composants individuels et dans son ensemble, peut se développer de manière aiguë (généralement en relation avec une atténuation de la conscience, des états délirants aigus de diverses structures), et dans ces cas, elle est de courte durée. Dans d'autres conditions psychopathologiques, le développement de la désorientation peut se produire progressivement et pendant une longue période, avec une complication progressive des troubles qui la déterminent - tout d'abord, des processus organiques progressifs.

Autopsychique - violation de l'orientation dans sa propre personnalité.

La désorientation autopsychique se produit avec le développement de psychoses manifestes. Certains d'entre eux s'accompagnent d'états de trouble de la conscience (crépuscule, onéroïde, etc.), chez d'autres, la conscience reste dégagée, mais il existe un syndrome important, par exemple, paraphrénique, syndrome de Cotard, etc. Dans certains cas, la désorientation autopsychique se produit dans le contexte de processus organiques assourdissants, par exemple dans la démence sénile. Dans les états d'ennui de conscience, la désorientation autopsychique est un épisode, dans les grands syndromes, il y a des mois et des années; avec des processus assourdissants, une fois qu'il est apparu, il existe jusqu'à la fin de la vie.

Syndrome de Korsakov: causes, symptômes et traitement de la maladie

La pathologie est caractérisée par l'apparition d'une amnésie (perte de mémoire), le développement de faux souvenirs (confabulations) et une désorientation dans le cadre chronologique. Ces symptômes s'accompagnent du développement de la soi-disant polyneuropathie alcoolique - une maladie neurologique qui affecte les nerfs périphériques.

Assez souvent, la psychose de Korsakov est une variante de l'issue de l'encéphalopathie de Wernicke ou «delirium tremens» (délire alcoolique). Beaucoup moins souvent, le syndrome amnésique survient seul, c'est-à-dire sans antécédent de psychose aiguë. Le diagnostic repose sur une anamnèse approfondie, des tests psychologiques, une analyse des méthodes d'examen de laboratoire et instrumentales. Le traitement consiste à arrêter de boire de l'alcool et à prescrire des vitamines B.

  • 1. Description
  • 2. Étiologie et pathogenèse
  • 3. Tableau clinique
  • 4. Formulaires
  • 5. Diagnostics

La psychose de Korsakov (amnésie de Korsakov, syndrome de Wernicke-Korsakov) fait référence à des troubles mentaux de nature alcoolique avec une mémoire altérée, le développement de symptômes neurologiques négatifs et positifs.

La maladie porte le nom du psychiatre domestique S. S. Korsakov, qui a enquêté et décrit ce trouble mental à la fin du 19e siècle. L'état pathologique est chronique, diagnostiqué chez 5 à 7% des personnes souffrant de dépendance à l'alcool. Le groupe à risque comprend les patients d'âge moyen et âgés qui abusent de l'alcool pendant plusieurs années. La maladie s'accompagne du développement de polyneuropathies alcooliques et d'autres pathologies liées à l'alcoolisme à long terme (cachexie, cardiomyopathie alcoolique, cirrhose du foie, etc.).

La maladie est diagnostiquée chez les personnes souffrant d'alcoolisme depuis longtemps (10 à 15 ans et plus). En règle générale, l'apparition d'un tableau clinique de la maladie provoque une psychose aiguë précédemment transférée - une encéphalopathie alcoolique ou une forme sévère de délire alcoolique. Beaucoup moins souvent, la maladie survient dans le contexte d'une santé mentale relative. Actuellement, certains psychiatres considèrent les traumatismes antérieurs et les exacerbations de maladies somatiques chroniques comme une sorte de facteurs «déclencheurs» du développement de la maladie..

Pendant longtemps, il n'y a pas eu d'accord général entre les représentants de diverses écoles de psychiatrie sur le point de savoir si la psychose de Korsakov est une maladie indépendante et à quel point il est correct de poser un diagnostic s'il n'y a pas de lien entre l'abus d'alcool et le développement de symptômes. Aujourd'hui, dans la psychiatrie russe, il est d'usage d'utiliser le terme «psychose de Korsakov» dans le cas où le médecin traitant connaît les antécédents d'alcoolisme à long terme du patient. En cas de tableau clinique similaire à cette maladie, par exemple dans les maladies cérébrales organiques, les traumatismes cranio-cérébraux sévères (TCC), les maladies infectieuses et divers types de démence, le terme «syndrome de Korsakov / complexe de symptômes» est utilisé. Ce nom comprend les symptômes d'origine alcoolique et non alcoolique.

On sait que la maladie se développe en raison d'une carence aiguë en thiamine (vitamine B1) et en niacine (vitamine PP, B3), qui se produit dans le contexte d'un alcoolisme à long terme. Une carence en vitamines se développe en raison d'une violation de la nature de la nutrition, des changements pathologiques dans le travail du tractus gastro-intestinal.

L'alcool stimule le péristaltisme de l'intestin grêle, dont la fonction principale est l'absorption des nutriments. Le morceau de nourriture contourne trop rapidement l'intestin grêle, ce qui perturbe les processus d'absorption et d'assimilation des nutriments. De plus, les villosités de la membrane muqueuse des intestins des alcooliques subissent une atrophie. En plus de tout, l'alcool éthylique dénature les protéines, ce qui fait que ces patients semblent minces et émaciés..

En raison d'une carence en vitamines, la structure dite limbique du cerveau est endommagée. Au cours de l'examen microscopique des préparations microscopiques du cerveau, des accumulations de neurones morts sont trouvées, ce qui est le lien principal dans la pathogenèse de la maladie.

Le syndrome de Korsakov est caractérisé par la présence d'une triade particulière, qui comprend des symptômes négatifs (amnésie), productifs (paramnésie) et la présence d'une désorientation spatio-temporelle..

Les symptômes de la pathologie sont décrits dans le tableau:

SymptômeLa description
AmnésieCapacité réduite à se souvenir et à se souvenir d'événements précédemment vécus dans la mémoire
Amnésie de fixationLe patient éprouve des difficultés extrêmes à mémoriser de nouvelles informations et à reproduire des événements du passé récent. Cependant, des souvenirs d'antan ont été préservés. Le patient est facilement capable de se souvenir des noms de ses anciens camarades de classe et de nombreux autres événements qui lui sont arrivés avant le début de la maladie, mais il ne se souvient pas de nouvelles informations.

L'amnésie fixative se manifeste parfois avec une telle force que le patient perd la capacité d'apprendre, ne reconnaît pas les nouvelles connaissances et autres changements qui se produisent avec le monde qui l'entoure.

Désorientation amnésiqueCe symptôme se manifeste non seulement par rapport au cadre temporel et spatial, mais empêche également le patient de réaliser son propre «je», ses buts et ses intentions.

La personne souffrant de désorientation amnésique devient impuissante. En l'absence de soins appropriés pour un tel patient, son épuisement extrême et l'aggravation de l'état actuel sont observés.

ParamnesiaTrouble de la mémoire manifesté par l'apparition de faux souvenirs
ConfabulationsL'émergence de souvenirs fictifs qui permettent au patient de combler les lacunes de la mémoire. Interrogé par le médecin traitant sur ce que faisait le patient il y a quelques jours, le patient peut déclarer avec confiance qu'il a participé à la bataille pour la libération de la tyrannie de tout état ou établi un contact avec des formes de vie intelligentes extraterrestres. Au cours de l'entretien, le patient commente avec confiance les événements qui lui sont prétendument arrivés dans un passé récent, sans se douter que ces «souvenirs» sont faux.

Dans le syndrome de Korsakov, les confabulations prennent généralement le caractère de substituts, car les faux souvenirs sont similaires à la réalité environnante..

Dans le cas où les confabulations ressemblent à de la fiction fantastique, il y a une possibilité de psychose de Korsakov.

CryptomnésieUne des formes de paramnésie, dans laquelle une personne est incapable de distinguer la fiction de la réalité. Le patient est sûr qu'il est un musicien célèbre, bien qu'en réalité il ait assisté à son concert il y a quelque temps. Ou le patient se considère comme le héros d'un livre lu à la veille de l'examen. Les œuvres d'art des autres semblent être ses propres créations
Pseudo-réminiscenceUn type de paramnésie, dans lequel il y a un changement dans la période des événements qui se sont réellement produits au patient. Une personne utilise des pseudo-réminiscences pour remplir les «zones vides» de sa propre mémoire.

Interrogé par le médecin traitant à un patient hospitalisé dans un hôpital psychiatrique il y a une semaine sur ce qu'il faisait hier soir, le patient déclare hardiment qu'il était à une exposition, à la pêche avec des amis, etc..

Symptômes supplémentairesEn plus des symptômes ci-dessus, les signes suivants de la maladie sont souvent observés dans le tableau clinique:
  • diminution de la volonté;
  • anxiété croissante;
  • confusion ou euphorie;
  • l'inactivité ou l'agitation;
  • instabilité émotionnelle.

En fonction de la localisation de la zone touchée du cerveau, le patient peut être dérangé par des perturbations du champ visuel, des mouvements oculomoteurs. Le patient a du mal à effectuer les actions les plus simples (porter le mug à la bouche, faire quelques pas, etc.).

Il est important de comprendre que la présence de symptômes neurologiques est facultative, c'est-à-dire non nécessaire. Dans certains cas, ces manifestations sont absentes, ce qui conduit souvent à un diagnostic erroné et, par conséquent, à une insuffisance et à une inefficacité du traitement et de la rééducation du patient..