Anatomie faciale: amas graisseux, vaisseaux sanguins, nerfs, zones de danger, changements involutifs.

Il arrive souvent que les personnes ayant des traits du visage différents aient encore beaucoup en commun dans leur apparence. Par exemple, ils peuvent avoir le même sourire, ou ils se plissent tous les deux le front lorsqu'ils sont bouleversés. Cette similitude nous est donnée par les mêmes expressions faciales, qui sont déterminées par les muscles faciaux du visage et les nerfs faciaux par lesquels ces muscles sont innervés. Le site elgreloo.com a préparé un article sur l'anatomie du visage, ses muscles, ses nerfs, ses vaisseaux sanguins et sa structure anatomique en général. Il vous aidera à en savoir plus sur votre propre physiologie, la structure et l'emplacement des muscles, leur contraction, et sera également utile pour les cosmétologues lorsqu'ils étudient les muscles pour effectuer un massage facial rajeunissant..

Structure anatomique du visage

Le visage est considéré comme la section de la tête, dont le bord supérieur longe le bord orbitaire supérieur, l'os zygomatique et l'arc zygomatique jusqu'à l'ouverture auditive, et le bord inférieur est la branche de la mâchoire et sa base. Pour simplifier cette définition médicale, on peut noter que le visage est la zone de la tête, dont la partie supérieure est les sourcils, et la partie inférieure est la mâchoire..

Les zones suivantes sont concentrées sur le visage: les régions orbitaire (y compris la région infraorbitaire), nasale, buccale, mentonnière et latérale. Ce dernier comprend: les régions buccales, parotidiennes et zygomatiques. Il contient également les récepteurs des analyseurs visuel, gustatif et olfactif..

Squelette de visage humain

Quel que soit le niveau de développement des muscles faciaux, c'est le squelette qui détermine son apparence. Les représentants du sexe fort sont caractérisés par un squelette osseux puissant, une petite taille des orbites et des sourcils prononcés, tandis que les femmes se distinguent par des os du visage moins prononcés, des orbites arrondies et de larges nez courts.

Le crâne peut être divisé en deux sections: les os du crâne et les os du visage. Le cerveau, les yeux, les organes de l'ouïe et de l'odorat sont situés directement dans le crâne. Crâne facial ou os du visage - forme le squelette du visage.

Le visage humain se compose d'os appariés et non appariés. Ceux-ci inclus:

  • mâchoire supérieure;
  • os palatin;
  • pommette.
  • mâchoire inférieure;
  • OS hyoïde.

Tous les os sont reliés sans mouvement les uns aux autres par des sutures et des articulations cartilagineuses. La seule partie mobile est la mâchoire inférieure, qui est reliée au crâne par l'articulation temporo-mandibulaire. À la naissance, une personne a un visage arrondi, car le squelette osseux est très peu développé. Au fil du temps, il se transforme, une partie du cartilage est remplacée par du tissu osseux. La formation du visage se termine à 16-18 ans pour les femmes et à 20-23 ans pour les hommes.

Il arrive que des personnes naissent avec des défauts des os du visage et du cartilage - leur déformation due à divers facteurs: un traumatisme à la naissance ou, par exemple, une maladie génétique. La qualité de vie de ces personnes se détériore considérablement non seulement esthétiquement, mais aussi physiologiquement. Avec une fusion incorrecte des os et du cartilage nasal, des problèmes respiratoires surviennent. Parfois, une personne, ayant des difficultés à respirer / expirer, commence à respirer par la bouche, ce qui entraîne des conséquences négatives. Ce genre de problème est résolu par la chirurgie plastique, à savoir la rhinoplastie.

Branches nerveuses sur le visage humain

Il y a douze paires de nerfs crâniens au total. Chacun d'eux est désigné par ordre de disposition par des chiffres romains. Il existe de nombreuses branches nerveuses sur le visage, dont le fonctionnement est étroitement lié aux muscles du visage. L'inflammation de ces nerfs peut entraîner divers changements dans l'apparence du visage et une perturbation de la symétrie du visage. Les fibres nerveuses vont des noyaux aux muscles:

  1. nerf olfactif - aux organes de l'odorat;
  2. visuel - à la rétine;
  3. oculomoteur - aux globes oculaires;
  4. bloc - au muscle oblique supérieur;
  5. trijumeau - aux muscles à mâcher;
  6. abducteur - au muscle droit latéral;
  7. nerf facial - aux muscles faciaux;
  8. vestibulaire-cochléaire - à la section vestibulaire;
  9. glossopharyngien - au muscle stylopharyngé, à la glande parotide, au pharynx et au tiers postérieur de la langue;
  10. un vagabond - aux muscles du pharynx, du larynx et du palais mou;
  11. supplémentaire - aux muscles de la tête, de l'épaule et de l'omoplate;
  12. le nerf hypoglosse innerve les muscles de la langue.

Ensuite, nous examinerons chacun des nerfs énumérés plus en détail..

1. Nerf olfactif.

Responsable de la sensibilité olfactive. À la surface de la muqueuse nasale se trouvent des neurones d'une sensibilité particulière - olfactive. Les cellules neurosensorielles transmettent des informations à travers le circuit neural au gyrus parahippocampique antérieur, qui est la zone associative du système olfactif. Ainsi, les odeurs agréables provoquent inévitablement simultanément le réflexe de salivation et désagréable - vomissements, nausées. La perception est également étroitement liée à la formation du goût des aliments..

2. Nerf optique.

Les fibres du nerf optique commencent dans les neurones de la rétine, passent à travers la membrane vasculaire blanche de l'œil et de l'orbite, formant dans le corps gras le début du nerf optique et de la partie orbitale du nerf, entrant dans le canal optique. Les fibres se terminent dans le lobe occipital. Le nerf optique transmet des impulsions (une réaction photochimique des bâtonnets et des cônes de la rétine) au centre visuel du cortex occipital, où ces informations sont traitées.

3. Nerf oculomoteur.

C'est un nerf mixte avec deux types de noyaux. Partant de la muqueuse des jambes du cerveau, située au même niveau que les monticules supérieurs du toit du mésencéphale, les fibres nerveuses sont divisées en deux branches, la supérieure se rapprochant du muscle soulevant la paupière supérieure, et la inférieure, à son tour, est divisée en trois autres branches, innervant la ligne médiale muscle de l'œil, du muscle droit inférieur et de la racine oculomotrice, se dirigeant vers le nœud ciliaire. Les noyaux du nerf oculomoteur assurent l'adduction, le soulèvement, l'abaissement et la rotation du globe oculaire, innervant 4 des 6 muscles oculomoteurs.

4. Bloquer le nerf.

Ses noyaux émanent de la muqueuse des pédicules du cerveau au niveau des monticules inférieurs du toit du mésencéphale. Il se plie autour de la jambe du cerveau du côté latéral, laisse l'espace près du lobe temporal, suit la paroi du sinus caverneux, pénètre dans l'orbite à travers la fissure orbitale supérieure. Il innerve le muscle oblique supérieur de l'œil. Fournit un tour des yeux au nez, une abduction vers l'extérieur et vers le bas.

5. Nerf trijumeau.

C'est un nerf mixte, combinant des nerfs intermédiaires sensoriels et moteurs. Les premiers transmettent des informations sur la sensibilité de la peau du visage (tactile, douleur et température), des muqueuses nasales et buccales, ainsi que des impulsions des dents et des articulations temporo-mandibulaires. Les fibres motrices du nerf trijumeau innervent les muscles masséter, temporal, maxillaire-hyoïde, ptérygoïdien, ainsi que le muscle responsable de la membrane tympanique.

6. Nerf Abducens.

Son noyau est situé à l'arrière du cerveau, se projetant dans le tubercule facial. Les fibres sortent dans la rainure entre le pont et la pyramide, à travers la dure-mère du cerveau, pénètrent dans le sinus caverneux, pénètrent dans l'orbite, se trouvant sous le nerf oculomoteur et n'innervant qu'un seul muscle oculomoteur - le muscle droit latéral, qui assure la rétraction du globe oculaire vers l'extérieur.

7. Nerf facial.

Il appartient au groupe des nerfs crâniens et est responsable de l'innervation des muscles faciaux du visage, de la glande lacrymale, ainsi que de la sensibilité gustative de la partie antérieure de la langue. Il est moteur, cependant, à la base du cerveau, des nerfs intermédiaires responsables du goût et de la perception sensorielle s'y rattachent. Les dommages à ce nerf provoquent une paralysie périphérique des muscles innervés, ce qui entraîne une violation de la symétrie faciale.

8. Le nerf cochléaire vestibulaire.

Il se compose de deux racines différentes d'une sensibilité particulière: la première transporte les impulsions des canaux semi-circulaires du labyrinthe vestibulaire, la seconde - les impulsions auditives de l'organe en spirale du labyrinthe cochléaire. Ce nerf est responsable de la transmission des impulsions auditives et de notre équilibre..

9. Nerf lingopharyngé.

Ce nerf joue un rôle très important dans l'anatomie faciale. Il est responsable de l'innervation motrice: de la glande périopharyngée (assurant ainsi sa fonction sécrétoire), des muscles du pharynx, de la sensibilité du palais mou, de la cavité tympanique, du pharynx, des amygdales, du palais mou, de la trompe d'Eustache, ainsi que de la perception gustative de l'arrière de la langue. En plus des fibres motrices des fibres sensorielles inhérentes aux nerfs décrits ci-dessus, le nerf lingopharyngé a également des fibres parasympathiques. Avec des fractures de la base du crâne, un anévrisme des artères vertébrales et basilaires, une méningite et un certain nombre d'autres troubles, des lésions du nerf lingual peuvent survenir, ce qui entraîne des conséquences telles que la perte de la perception du goût du tiers postérieur de la langue et la sensation de sa position dans la cavité buccale, l'absence de réflexes pharyngiens et palatin, tels que et autres écarts.

10. Nerf vague.

Il contient le même ensemble de fibres nerveuses que le lingo-pharyngien: motrices, sensorielles et parasympathiques. Il innerve les muscles laryngés et striés de l'œsophage, ainsi que les muscles du palais mou et du pharynx. Il effectue une innervation parasympathique des muscles lisses de l'œsophage, des intestins, des poumons et de l'estomac, du muscle cardiaque, ainsi que l'innervation sensible d'une partie du conduit auditif externe, du tympan et de la peau derrière l'oreille, ainsi que de la membrane muqueuse de la partie inférieure du pharynx et du larynx. Affecte la sécrétion de l'estomac et du pancréas. Une lésion unilatérale de ce nerf provoque un affaissement du palais mou du côté de la lésion, une déviation de la luette vers le côté sain et une paralysie de la corde vocale. La paralysie complète bilatérale du nerf vague entraîne la mort.

11. Nerf accessoire.

Se compose de deux types de noyaux. Le premier est un double noyau, situé dans les parties postérieures de la moelle allongée, et c'est aussi le noyau moteur des nerfs glossopharyngien et vague. Le second - le noyau du nerf accessoire, est situé dans la partie postéro-latérale de la corne antérieure de la matière grise de la moelle épinière. Il innerve le muscle sternocléidomastoïdien, qui fournit une inclinaison de son côté de la colonne cervicale, soulève la tête, l'épaule, l'omoplate, fait pivoter le visage dans la direction opposée, amène les omoplates vers la colonne vertébrale.

12. Nerf hyoïde.

La fonction principale de ce nerf est l'innervation motrice de la langue, à savoir les muscles styloïde, menton-lingual et hypoglosse, ainsi que les muscles transverse et droit de la langue. Avec une lésion unilatérale de ce nerf, la langue se déplace vers le côté sain et, lorsqu'elle dépasse de la bouche, dévie vers la lésion. Dans ce cas, une atrophie des muscles de la partie paralysée de la langue se produit, ce qui n'affecte pratiquement pas les fonctions de parole et de mastication..

Les nerfs listés du visage, en cours d'innervation des muscles faciaux, définissent les expressions faciales de l'individu..

Muscles faciaux

Les muscles du visage, se contractant, déplacent certaines zones de la peau, donnant au visage toutes sortes d'expressions, c'est pourquoi on les appelle «mimiques». La mobilité de certaines zones de la peau du visage est due au fait que les muscles mimiques commencent sur les os du crâne, se connectant à la peau, ils sont également dépourvus de fascia. La plupart d'entre eux sont concentrés autour des yeux, de la bouche et des orifices nasaux. Il existe de tels muscles mimiques:

  • Supracrânien (occipital-frontal) - tire le cuir chevelu en arrière, soulève les sourcils, forme des plis transversaux sur le front;
  • Le muscle du fier - est responsable de la formation de plis transversaux sur l'arête du nez, avec une contraction musculaire des deux côtés;
  • Le muscle plissant le sourcil - se contractant, forme des plis verticaux sur l'arête du nez, amène les sourcils à la ligne médiane;
  • Muscle abaissant le sourcil - abaisse le sourcil vers le bas et légèrement vers l'intérieur;
  • Le muscle orbiculaire de l'œil - assure que les yeux sont fermés et fermés, rétrécit la fissure palpébrale, lisse les plis transversaux sur le front, ferme la fissure palpébrale, dilate le sac lacrymal;
  • Muscle orbital de la bouche - responsable du rétrécissement de la bouche et de la traction des lèvres vers l'avant;
  • Muscle soulevant le coin de la bouche - tire le coin de la bouche vers le haut et vers l'extérieur;
  • Muscle du rire - tire le coin de la bouche sur le côté latéral;
  • Muscle abaissant le coin de la bouche - ferme les lèvres, tire le coin de la bouche vers le bas et vers l'extérieur;
  • Le muscle des joues - détermine la forme des joues, presse la surface interne des joues contre les dents, tire le coin de la bouche sur le côté;
  • Le muscle qui soulève la lèvre supérieure - forme le pli nasolabial pendant la contraction, soulève la lèvre supérieure, dilate les narines;
  • Grands et petits muscles zygomatiques - forme un sourire, soulevant les coins de la bouche et sur les côtés, peut également provoquer des fossettes sur les joues;
  • Muscle de la lèvre inférieure - tire la lèvre inférieure vers le bas;
  • Muscle du menton - plisse la peau du menton, la tire vers le haut, formant des fosses dessus, tire la lèvre inférieure;
  • Muscle nasal - soulève légèrement les ailes du nez;
  • Muscle de l'oreille antérieure - déplace l'oreillette vers l'avant et vers le haut;
  • Muscle de l'oreille supérieure - tire l'oreille vers le haut;
  • Muscle de l'oreille postérieure - tire l'oreille vers l'arrière;
  • Muscle temporo-pariétal - avec son aide, nous pouvons mâcher de la nourriture.

Tous peuvent être divisés en deux grands groupes en fonction de leur fonction d'exécution: des presses - vous permettent de fermer les yeux, la bouche, les lèvres et les dilatateurs - sont responsables de leur ouverture.

Vaisseaux sanguins faciaux

Le rôle principal dans l'apport sanguin au visage est joué par l'artère carotide - toutes les artères faciales en proviennent. Deux artères sont responsables du flux sanguin vers le visage, la langue et d'autres organes de la cavité buccale: linguale et faciale.

L'artère linguale prend sa base de la paroi antérieure de l'artère carotide externe, à quelques centimètres au-dessus de l'artère thyroïdienne supérieure. Son tronc est situé dans la région sous-maxillaire et sert de point de référence pour le déterminer lors des interventions chirurgicales. Après que l'artère linguale passe dans la racine de la langue et alimente en sang ses muscles, sa membrane muqueuse et ses amygdales. En outre, des branches séparées de cette artère alimentent le diaphragme de la bouche, les glandes sublinguales et mandibulaires..

L'artère faciale commence un centimètre plus haut de l'artère linguale, en partant de la face antérieure de l'artère carotide externe. Il s'élève sur le visage, touchant la surface postérieure de la glande sous-maxillaire, après quoi il se plie autour du bord inférieur de la mâchoire inférieure. Son parcours va jusqu'au coin de la bouche, puis va du côté du nez jusqu'à l'angle médial de l'œil entre les muscles faciaux superficiels et profonds. Cette section de l'artère faciale est communément appelée artère angulaire. Les artères palatine, menton, labiale inférieure et labiale supérieure en dérivent également..

La masse des capillaires et la veine oculaire inférieure jouent un rôle important dans l'apport sanguin au visage. Ce dernier n'a pas de valves; le sang y pénètre par les muscles oculaires et le corps ciliaire. Parfois, le sang le traverse dans le plexus ptérygoïde s'il quitte l'orbite par la fissure infraorbitaire.

Anatomie du visage pour les cosmétologues. Muscles, nerfs, couches de peau, ligaments, amas graisseux, innervation, crâne. Schémas, description

L'anatomie faciale est une connaissance de base pour les esthéticiennes. La peau est un organe tout aussi important, comme l'estomac ou le foie - elle protège le corps de toutes sortes d'influences environnementales. Et c'est avec le bon effet cosmétologique sur la peau du visage que vous pouvez non seulement rester attrayant et jeune pendant de nombreuses années, mais aussi en bonne santé - meilleur est l'état de la peau, plus l'immunité est forte..

Caractéristiques anatomiques du visage

Le visage est une connexion complexe de muscles, de vaisseaux sanguins, de nerfs et de veines. Structure interne, qui est un mécanisme assez complexe et complexe.

Afin d'effectuer correctement les procédures esthétiques et médicales, il convient de prendre en compte le complexe de caractéristiques interdépendantes du crâne, le placement des muscles faciaux, ainsi que leur relation avec le système lymphatique, le réseau vasculaire et la structure des nerfs faciaux.

Structure du crâne

Le crâne humain est la principale protection des muscles et des nerfs du visage, responsables de la mobilité faciale du visage. Au total, le crâne contient 23 os - c'est-à-dire 8 paires et 7 non appariées. Ils sont tous divisés en 2 groupes: les os du visage et les os médullaires..

Les os du visage sont des os jumelés plus petits:

  1. Nasale.
  2. Palatin.
  3. Zygomatique.
  4. Lacrymal.
  5. Mâchoire supérieure.
  6. Cornet inférieur.

Os du visage non appariés:

  1. Treillis.
  2. Sublingual.
  3. Coulter.
  4. Mâchoire inférieure.

Ce groupe affecte le fonctionnement normal des organes respiratoires et digestifs. Les os du cerveau se composent au total d'os appariés et non appariés..

Ils sont situés au-dessus de la région du visage, forment certaines parties du visage, à savoir:

  1. Tubercules frontaux.
  2. Orbites.
  3. Zone frontale.
  4. Whisky.
  5. Cavité nasale.

Les os appariés sont les petits os pariétaux et temporaux, et les os non appariés sont les os frontaux, occipitaux et en forme de coin. Toutes les parties du crâne sont reliées les unes aux autres par des "coutures" spéciales.

Muscles faciaux

L'anatomie du visage pour les cosmétologues accorde une attention particulière à la structure musculaire - les tissus mous qui se contractent lorsqu'une personne est nerveuse.

Selon la myologie, la science des muscles, il est possible de tracer 1200 combinaisons de travail musculaire sur le visage, qui reflètent différents états d'émotions et de bien-être. De telles expressions faciales ne sont possibles qu'avec la contraction articulaire de plusieurs groupes musculaires - différentes combinaisons de leur travail forment sur le visage certaines émotions de bonheur, de douleur, de dégoût, d'intérêt ou de complaisance.

Habituellement, la plupart des muscles du visage sont structurés, avec une extrémité attachée à l'os et l'autre à la couche profonde de la peau..

Mais sur le visage d'une personne, il y a un groupe de 4 muscles profonds, qui sont attachés à l'os des deux côtés et fournissent des actions de mastication:

  1. Temporel.
  2. Médian
  3. Mastication.
  4. Ptérygoïde latéral.

La cosmétologie esthétique ne fonctionne pas avec des muscles aussi profonds, mais leur état, leur tonus et leur activité affectent directement l'état de la peau du visage et la forme de l'ovale.

Les muscles faciaux sont caractérisés par une forme mince de structure à partir d'une partie charnue plate. Ils se trouvent principalement dans le tissu sous-cutané du visage. Avec cette contraction musculaire, plusieurs plis se forment et ils sont situés perpendiculairement aux fibres correspondantes.

La principale raison pour laquelle des changements dans les expressions faciales humaines se produisent est l'effet sensoriel du système nerveux sur le travail musculaire, qui se manifeste par la réponse séquentielle correspondante des muscles du visage..

Le changement d'expression faciale est dû à l'état interne et aux sentiments d'une personne.

De tels changements sont possibles à l'aide de 16 groupes musculaires principaux:

Type de muscleLes fonctions
Muscle occipital-frontalCe muscle comprend deux muscles plus petits appariés. Il resserre la peau du front, maintient la ligne des sourcils. En raison de la perte de tonus musculaire, au fil du temps, les sourcils commencent à tomber et à créer des paupières tombantes et des plis liés à l'âge. Avec son activité vigoureuse, des plis transversaux apparaissent - entre les sourcils et sur le front.
Muscle frontal (partie supérieure)Contrôle les expressions faciales de l'extérieur du front à la pointe du sourcil. Au cours de son activité, son front se ride sur tout le périmètre.
Muscle sourcilierLe petit muscle responsable du plissement du front est situé entre les muscles frontaux droit et gauche, au-dessus de la base interne des sourcils..

Avec son aide, un froncement de sourcils, une agitation ou une douleur s'exprime. Au fil du temps, ce muscle provoque l'apparition de rides verticales sur le front..

Muscle circulaire de l'œilAnatomiquement situé le long du périmètre de l'œil. Se compose de 3 parties qui se contractent sans affecter les autres parties du muscle: les parties orbitale, séculaire et lacrymale. La perte de leur élasticité provoque l'apparition de "pattes d'oie".
Muscle pyramidal (jambe du muscle frontal)Ce muscle est situé au bout du nez. Lorsqu'il bouge, le haut du sourcil s'étire, c'est pourquoi des plis verticaux se forment entre eux. Son autre nom est le muscle de la menace ou fier.
Muscle au-dessus de la lèvre supérieurePermet de plisser le nez, de bouger les narines et le bout des lèvres.
Muscle de l'aile du nezLorsqu'il se contracte, les expressions faciales du bout du nez changent, les narines se dilatent.
Muscle nasal (transverse)Il couvre toute la base supérieure du nez, avec son activité, des rides mimiques en forme d'hirondelles apparaissent près des lèvres. Le muscle nasal tire également la peau des joues avec.
Petit muscle zygomatiqueLa base du muscle se trouve au sommet des pommettes et s'étend vers les tissus mous aux coins des lèvres. Les lèvres réagissent à son travail, elles peuvent s'élever de 1 cm, et avec ce mouvement elles créent un sillon nasogénien.
Gros muscle ou muscle du rireSon début est à l'arrière de l'os zygomatique et la fin se trouve dans les tissus cutanés profonds près de la bouche. Lorsqu'il bouge, des plis nasogéniens apparaissent. Ce qui, à son tour, appuie sur les joues, c'est pourquoi elles se gonflent légèrement et se soulèvent. Ce mouvement des joues provoque l'apparition de rides près des yeux..
Muscle buccalQuand il se contracte, les joues sont gonflées. C'est le muscle le plus "sûr", il ne provoque pas l'apparition de rides d'expression.
Muscle qui soulève les coins de la boucheSa base est à l'avant de la mâchoire supérieure, sous l'œil, et ce muscle se termine dans les tissus profonds au-dessus de la lèvre. En raison du fait qu'il est peu développé, vous ne pouvez remarquer sa réduction que lors d'une forte agression..
Muscle circulaire autour de la ligne labialeLe muscle plat a la forme d'un cercle composé de deux demi-cercles: supérieur et inférieur. Ils se connectent près des lèvres. Ces muscles commencent à bouger en mangeant ou en parlant.
Muscle du coin de la bouche (triangulaire)Situé près du muscle du menton, son début est attaché à la mâchoire inférieure et l'extrémité est près de la peau près des coins des lèvres. Sa réduction affecte grandement les expressions faciales - les coins des lèvres finissent par s'abaisser et courber la ligne des lèvres.
Muscle du menton ou faisceau de fibres musculairesSitué profondément sous la peau du menton. Lors de sa contraction, la lèvre inférieure se soulève, ce qui provoque des bosses sur le menton.
Muscle sous-cutané du couFait référence aux muscles faciaux du groupe facial - lorsque ce muscle bouge, presque tous les muscles du visage réagissent.

La règle d'or de toutes les procédures cosmétiques est de suivre les lignes de massage.

Il est très important pour les cosmétologues de connaître l'anatomie des lignes de massage du visage

Cela garantit la tonicité et l'élasticité des muscles qui soutiennent le cadre du visage, garantissant une peau jeune. Les cosmétologues recommandent de respecter le schéma des lignes de massage, car ce sont des zones les moins sensibles à l'étirement des tissus cutanés..

Si vous maintenez régulièrement le ton des muscles du visage et doucement, le long des lignes de massage appropriées, massez, vous pouvez alors resserrer la forme et créer un contour plus expressif des traits ovales..

Tous les muscles, lorsqu'ils sont contractés, changent les traits du visage, expriment l'état interne d'une personne. Étant donné que chaque muscle est associé à un certain état d'esprit, qui s'affiche sur le visage sous la forme d'un changement de forme, une expression faciale correspondante se produit, à la suite de laquelle des rides et des plis apparaissent au fil du temps..

Système lymphatique

L'anatomie faciale pour les cosmétologues se concentre sur le rôle important du fonctionnement normal du système lymphatique sur l'état de la peau.

Ce système est un réseau capillaire très dense qui est présent dans tous les organes et tissus du corps. La perturbation du système lymphatique affecte souvent l'état de la peau du corps - elle perd sa belle couleur, son élasticité et son velouté. La perte de ces qualités due à des problèmes de circulation lymphatique chez les jumeaux est perceptible dans l'état de la peau du visage.

Le système lymphatique fait référence au système vasculaire du corps. Sous son influence, la lymphe se déplace dans le corps, un liquide transparent, qui, comme le sang, circule dans tout le corps humain.

Mais le système lymphatique ne dispose pas de pompe dont la fonction est assurée par le cœur dans le système circulatoire et, par conséquent, le mouvement de la lymphe se produit très lentement - vers les grosses veines, à une vitesse de 0,3 mm / s. Par conséquent, il vaut toujours la peine d'activer son travail par une action mécanique - massages, bains et procédures cosmétiques - de telles manipulations accéléreront le travail des glandes..

Les fonctions importantes du système lymphatique sont:

  1. La distribution du fluide dans le corps.
  2. Transport des nutriments à partir des tissus.
  3. Protéger le corps des bactéries, soutenir le système immunitaire.

Cela consiste en:

  1. Navires.
  2. Nœuds.
  3. Canal.
  4. Amygdales, thymus.

Dans le crâne humain, le système lymphatique comporte 7 groupes de nœuds:

  1. Occipital.
  2. Cervical.
  3. Derrière l'oreille.
  4. Joue.
  5. Sous-maxillaire, sont dans le triangle du menton.
  6. Parotide.
  7. Menton.

Par conséquent, si les vaisseaux lymphatiques sont obstrués et que le travail du système est perturbé, de nombreuses maladies surviennent sur la peau, qui peuvent se manifester sous la forme d'acné, de furoncles et d'autres éruptions cutanées..

Si des procédures de drainage lymphatique sont effectuées régulièrement, ces manipulations auront un effet bénéfique sur les processus métaboliques dans les tissus du corps. Ainsi, par exemple, il est possible de réduire le gonflement du visage, d'améliorer ses contours et son élasticité, et de normaliser le tonus des muscles du visage avec des massages réguliers. Il est très important pour une esthéticienne de connaître la direction du flux lymphatique sur le visage..

Puisqu'il s'agit d'un réseau complexe de capillaires, le flux lymphatique a plusieurs directions:

A) La lymphe qui traverse les tissus du visage entre ici à l'aide de vaisseaux superficiels. Le flux lymphatique correspond aux veines sanguines.

Les vaisseaux lymphatiques superficiels sont regroupés en antérieurs et postérieurs:

  1. Les vaisseaux postérieurs alimentent la lymphe à l'arrière de la tête. Là, ils passent dans un autre groupe de vaisseaux - l'occipital.
  2. Les vaisseaux antérieurs sont situés simultanément à partir du front, de la paupière, de la couronne et des tempes. Ces vaisseaux sont connectés à des nœuds près des oreilles, à travers lesquels la lymphe continue de se déplacer à travers les vaisseaux du cou..

B) À partir des paupières, du nez, des joues et des lèvres, le réseau lymphatique commence, son mouvement est partiellement dirigé vers le triangle sous-maxillaire, les nœuds sous-maxillaires y sont situés. Une autre partie de ces vaisseaux interrompt leur circulation dans les nœuds buccaux..

C) Les ganglions lymphatiques du menton, qui sont situés sous l'os hyoïde, sont alimentés en lymphe par les vaisseaux près des lèvres et du menton.

D) Les vaisseaux profonds du palais dur et mou dirigent leur flux lymphatique vers les ganglions profonds de la glande parotide.

Peau sur le visage

La peau du visage remplit la fonction protectrice du corps contre l'environnement extérieur. Pour que cette protection ait lieu de la meilleure façon possible, les cosmétologues maintiennent de toutes les manières possibles l'état normal de la peau du visage, car la mollesse, les rides, les éruptions cutanées ou la sécheresse ne sont pas seulement esthétiquement laides, mais aussi des signes de détérioration de la motilité du métabolisme cellulaire, ou de dysfonctionnement des tissus cutanés..

L'anatomie du visage pour les cosmétologues décrit en détail la structure de la peau du visage, qui se compose de nombreuses cellules, et leur état de santé affecte l'apparence d'une personne.

L'activité vitale des cellules est très similaire à la vie de toutes les créatures - elles absorbent l'oxygène, se nourrissent et ont la capacité de se reproduire. Bien que les cellules soient les plus petites unités vivantes, elles comprennent un grand nombre d'organites et d'éléments qui assurent le cycle de vie normal de chaque cellule et, par conséquent, de son propriétaire:

  1. Les ribosomes assurent la synthèse des protéines dans la cellule.
  2. Le centrosome est impliqué dans la régénération des nutriments.
  3. Les lysosomes sont responsables du métabolisme et de l'absorption des nutriments.
  4. Cytoplasme - conserve l'activité de tous les nutriments dans la cellule, à l'exception du noyau.
  5. Les microvillosités sont responsables du transport des substances de la cellule à travers la membrane.
  6. Kernel - stocke des informations sur les traits héréditaires.

L'épiderme est la première couche supérieure de la peau du visage, il sert de principale barrière de protection, est responsable des coups de soleil sous l'influence du soleil. Presque toutes les procédures cosmétiques visent précisément à maintenir l'élasticité et le tonus de cette couche particulière de la peau. L'épiderme dans sa structure a plusieurs couches de cellules - inférieures, piquantes, granuleuses, flatteuses et cornées.

La dernière couche de la peau, la couche cornée, est la plus haute et se compose de dizaines de cornéocytes - les cellules les plus matures du visage, et donc tout processus métabolique s'arrête en elles. Ces cellules sont déjà vieilles, et contiennent donc une petite quantité d'eau, de kératine et n'ont pas de noyaux.

Leur fonction principale est de créer une barrière protectrice contre les facteurs externes pour la peau du visage. Habituellement, dans les 28 jours, les anciennes cellules sont décollées et de nouvelles se développent à leur place - ici, il y a un processus constant d'émergence de nouvelles cellules et d'exfoliation des anciennes. La plupart des peelings mécaniques et chimiques fonctionnent à ce niveau. La deuxième couche de la peau du visage est le derme.

Il se compose de deux niveaux:

  1. Couche de maille - le niveau auquel se trouvent les réseaux de vaisseaux lymphatiques et sanguins, les follicules pileux, les glandes sébacées et toutes les fibres - ils sont responsables de la douceur de la peau.
  2. La couche papillaire concentre les terminaisons nerveuses, les excroissances et les capillaires.

Vous pouvez effectuer toutes les procédures sur cette couche de la peau à l'aide d'agents à gouttes profondes contenant des composés actifs. La plupart des cosmétiques sont des agents superficiels, seule une éducation spéciale vous aidera à choisir la composition des produits qui pénétreront l'épiderme jusqu'au derme.

Le derme est responsable de la production d'élastine et de collagène dans les cellules de la peau. Par conséquent, lorsque des rides profondes apparaissent, il y a un besoin immédiat d'agir sur cette couche de la peau, pour assurer son élasticité, pour renforcer.

La troisième couche, la plus profonde, le tissu adipeux sous-cutané, est responsable du stockage des nutriments, qui affectent directement l'état de la peau. Cette couche de peau se compose de nombreux nerfs et vaisseaux sanguins, ainsi que d'accumulations graisseuses. Le besoin d'agir sur cette couche de la peau survient avec une carence en vitamines, lorsque le visage perd sa couleur saine.

Tissu vasculaire et nerveux du visage

L'anatomie faciale enseigne nécessairement l'emplacement du réseau vasculaire sur le visage humain - les petits canaux veineux qui fournissent aux tissus du visage des nutriments importants. Pour les cosmétologues, le problème des vaisseaux sanguins, ou rosacée, est la plainte la plus courante pour laquelle les femmes se tournent vers la médecine esthétique pour obtenir de l'aide..

La couperose est une prédisposition génétique de presque tout le monde à la manifestation de rougeurs et d'irrégularités sur la peau du visage. Mais pour tout le monde, cette propriété de la peau a différentes formes, et peut être plus ou moins perceptible.

Les premiers signes d '«astérisques», de «stries» peuvent apparaître même dans l'enfance, et seuls un traitement compétent et le maintien de la santé vasculaire peuvent vous éviter d'aggraver le problème. Si la fille a une telle prédisposition, il est possible que le maillage de couperose après 30 ans devienne très perceptible.

Le traitement de la rosacée de la peau du visage nécessite une approche systématique - vous devez ajouter régulièrement des huiles aromatiques aux soins quotidiens - cela renforcera les parois des vaisseaux sanguins et préviendra leurs dommages potentiels, par exemple, lors de situations stressantes.

Si le problème de la rosacée a déjà une condition plus prononcée, la procédure de traitement nécessite l'utilisation de la cosmétologie matérielle:

  1. Le photorajeunissement est la méthode la plus populaire car elle n'a pas de limite d'âge. Cette procédure se déroule sous l'influence d'impulsions, augmente la régénération de la peau du visage, la renforce. Par la suite, cela rend invisible le réseau vasculaire du visage..
  2. Mésothérapie - la procédure fournit aux cellules de la peau un complexe concentré de substances bénéfiques, grâce auquel les défauts mineurs, tels que la rosacée, disparaissent.
  3. Électrocoagulation - une procédure pour éliminer les gros astérisques à l'aide d'un courant électrique.
  4. La procédure laser aidera à éliminer le réseau vasculaire prononcé.
  5. La thérapie à l'ozone n'est effectuée qu'au stade avancé de la rosacée - pendant la procédure, les capillaires endommagés sont éliminés sous l'influence de l'ozone oxygène à l'aide d'une micro-aiguille.

Une connaissance importante en cosmétologie esthétique est également la structure du tissu nerveux - formation ectodermique à partir de cellules nerveuses, neurones. Sa tâche principale est l'excitabilité et la conductivité des récepteurs nerveux et des impulsions d'un organe particulier vers le système nerveux central. Ils forment un réseau de nœuds nerveux qui perçoivent toute irritation au contact d'eux..

Si le système vasculaire ou nerveux est endommagé pendant la procédure, il est possible de briser la symétrie du visage ou de provoquer un muscle ou un nerf pincé.

La connaissance de l'emplacement des réseaux vasculaires et neuronaux sur le visage est une compétence très importante pour un cosmétologue - lors de toute technique d'injection, il est nécessaire de comprendre clairement où passent les lignes des gros vaisseaux et des tissus nerveux afin d'éviter d'autres manipulations dangereuses dans ces zones.

Nerfs faciaux

L'un des aspects importants de l'anatomie faciale est la structure des nerfs faciaux - une procédure infructueuse peut provoquer une certaine forme de déformation ou d'asymétrie du visage après la procédure. Avec les muscles, les nerfs faciaux sont responsables des expressions faciales et c'est souvent une maladie nerveuse qui peut provoquer une distorsion faciale..

L'anatomie faciale pour les cosmétologues décrit la structure du nerf facial comme l'un des sujets les plus difficiles à étudier, car son schéma est très déroutant - le nerf facial est 7 des 12 nerfs crâniens qui affectent l'activité des muscles faciaux.

Sa topographie complexe s'explique non seulement par l'extension de ce nerf à travers le canal facial à partir de l'os temporal, mais également par la complication constante de son schéma due à des processus constants dans d'autres directions:

  1. Le nerf lui-même est composé de fibres qui partent de plusieurs noyaux: les fibres motrices, les fibres sensorielles et les fibres sécrétoires. Ensuite, il pénètre dans l'ouverture du conduit auditif.
  2. À partir de la glande parotide, 4 branches de nerfs commencent: le nerf auriculaire postérieur, stylohyoïdien, digastrique et lingual.
  3. 5 autres branches partent de la glande salivaire parotide: les branches temporale, zygomatique, buccale, la branche marginale de la mâchoire inférieure et la cervicale.

L'anatomie du nerf facial est un système complexe de petits canaux dans le visage qui envoient des réponses de signalisation à des parties spécifiques de la tête ou du cou. Le nerf facial est principalement responsable de la fonction motrice des muscles du visage..

La connaissance des fonctions de chaque branche de ce nerf est très importante pour les cosmétologues - c'est le seul moyen de déterminer le problème principal de la sensibilité et des expressions faciales altérées, et de déterminer les tactiques de traitement ultérieures.

Conception de l'article: Mila Fridan