Apathie et anxiété

Un groupe spécial est composé de patients qui décrivent la mélancolie comme «excitation interne, anxiété» et «anxiété» comme dépression, ce qui, sans données supplémentaires, peut donner lieu à une qualification erronée de l'affect.

1.1.2. L'ANXIÉTÉ est définie comme l'expérience d'un vague danger, une catastrophe avec une orientation vers l'avenir. L'affect de la peur, contrairement à l'anxiété, est l'expérience d'une menace concrète immédiate. Dans le dictionnaire explicatif de V. Dahl, «anxiété» signifie anxiété, soins, vanité, confusion, confusion, peur, agitation. Les plaintes typiques en présence d'anxiété seront l'anxiété, l'excitation, un sentiment de danger imminent, une sensation de tension intérieure, d'inconfort. Des excitations sont possibles à une occasion précise, par exemple, leur santé somatique ou mentale, leur avenir social, le bien-être des proches. Dans le cas de la vitalisation de l'affect anxieux, de telles plaintes sont caractéristiques: "tout ce qu'il y a à l'intérieur est déchiré par une tension incroyable et une sensation d'éclatement dans la poitrine" ou "tout l'être est enveloppé et subordonné à la sensation physique douloureuse de mouvement dans la poitrine". La difficulté, et parfois l'impossibilité de distinguer au niveau psychopathologique de la «pure angoisse» de la «pure anxiété» (Nuller Yu.L., 1981).

L'apparence anxieuse du patient et son comportement lors d'une conversation sont caractéristiques: plaintes d'incapacité à se détendre, sensation de tension (y compris tension des muscles du visage), front plissé, sourcils froncés, doigts touchant un mouchoir ou une main, serrés dans un poing, respiration avec de profonds soupirs, pâleur du visage, agitation (Hamilton M., 1959). On distingue l'anxiété mentale et somatique. L'anxiété mentale se caractérise principalement par une sensation de tension, une irritabilité accrue, une anxiété pour des raisons mineures, une tendance à diverses peurs; la seconde (anxiété somatique) se manifeste par des troubles fonctionnels des systèmes gastro-intestinaux, cardiovasculaires, urinaires et autres (Hamilton M., 1960, 1967)

1.1.3. APATHIE

L'apathie dans la clinique de la dépression endogène est définie comme un manque de motivation pour l'activité (Papadopoulos T.F., 1970) ou plus en détail comme l'impossibilité et la difficulté d'effectuer des actions mentales ou physiques en raison d'un manque de désir et de désir pour tout type d'activité, perte d'intérêt pour l'environnement ( Arapbaeva Ch.A., 1995). Les événements qui occupaient auparavant le patient semblent «insipides», vides, inutiles; le patient évite la communication avec les autres; il lui devient difficile de mettre en exécution la décision prise et de s'obliger généralement à toute activité; il est un peu plus facile d'effectuer des activités dans une ornière familière et clairement réglementée (Nuller Yu.L., 1981).

Lors d'une étude internosologique (sans différenciation entre la progression paroxystique de la schizophrénie et la MDP), Ch.A. Arapbaeva (1995) identifie trois variantes de la dépression apathique:

- dépression apathique simple sous forme de baisse d'activité, manque d'initiative avec absence ou présence de plaintes de mauvaise humeur.

- la variante apathique-mélancolique est caractérisée par l'indifférence, le manque d '«énergie mentale» et la motivation interne pour l'activité; l'humeur est déprimée, sombre; affect mélancolique accompagné de vitalisation avec des sensations douloureuses derrière le sternum. Avec la sévérité maximale de l'apathie, l'effet mélancolique est réduit ou reste doux. Épisodes d'anxiété possibles avec réduction de l'affect mélancolique.

- La variante apathique-adynamique se distingue par des fluctuations de la gravité de l'apathie, des plaintes de perte de plaisir à un manque total d'initiative, l'incapacité de se déplacer de manière indépendante, le libre-service (y compris l'alimentation) et la négligence. La composante adynamique se traduit par une sensation de léthargie, une sensation de faiblesse musculaire, un manque de force physique.

Dans le cadre des variantes choisies de la dépression apathique, Ch.A. Arapbaeva (1995) donne une fréquence comparative des idées d'auto-accusation et d'abaissement de soi, tentatives suicidaires, inhibition motrice et idéationnelle, particularités des fluctuations quotidiennes de l'état, présence de symptômes somatiques de dépression, sénestopathies, troubles obsessionnels-phobiques, dépersonnalisations, et états mixtes également, lorsque, avec des plaintes d'apathie, les patients s'efforcent activement pour l'une ou l'autre activité, y compris physique. Malheureusement, la typologie de dépression apathique ci-dessus ne contient pas de différences qualitatives entre l'affect «apathique» dans le cadre d'une crise dépressive dans la schizophrénie et la phase dépressive dans la clinique MDP.

Apathie, dépression, mélancolie et autres conditions désagréables. Que faire avec eux

Faire face à l'apathie et à la dépression?
Selon mes observations personnelles, de plus en plus de personnes ont commencé à ressentir l'influence de l'apathie ou simplement d'une humeur dépressive, qui dans les premiers stades n'interfère que légèrement avec la vie, mais se développent assez rapidement, et il n'est pas très facile de se sortir seul de l'apathie commencée.
Nous voulons de moins en moins, et surtout, il reste de la force pour toutes les actions, moins d'événements nous plaisent, les repères de la vie sont légèrement perdus
Et s'il n'y a pas de sens et de désir de faire quelque chose, alors pourquoi le faire?
Un état assez dégoûtant, n'est-ce pas? Rester si longtemps et voir des gens qui ont fait face à ça, j'ai, à peine enjambé moi-même, décidé d'essayer de le surmonter
Pour tout le monde, la solution est individuelle, il y a énormément d'informations sur Internet à ce sujet, donc je vais essayer de vous dire uniquement ce que j'ai essayé moi-même et ce qui pourrait m'aider

1. Le plus important est de vous protéger de toute négativité. Nous ne le remarquons pas toujours, mais un grand nombre de publics dans les médias sociaux. les réseaux "promeuvent" désormais le cynisme et la corruption, c'est drôle, on peut lire, feuilleter, mais en le voyant constamment, les gens succombent progressivement à l'influence de cette mode, si je puis dire. Même à regarder les enfants modernes - ils essaient beaucoup plus souvent de montrer à quel point tout va mal, et cela ne peut qu'affecter l'état et le mode de vie actuels. Par conséquent - éloignez toute négativité d'Internet.
Toutes les personnes qui aiment pleurnicher et dire à quel point les choses sont mauvaises appartiennent également au négatif. Le nombre de ces personnes autour de vous doit être considérablement réduit. Je ne parle pas du fait que vous devez renoncer à des êtres chers qui n'ont pas de problèmes, mais vous ne pouvez pas laisser passer toute la négativité que le monde essaie de vous donner..

2. La partie la plus importante et la plus difficile. Activité. Vous devez charger votre vie autant que possible, tout d'abord, pour ne pas avoir le temps de mentir, de ne rien faire et de la tristesse. Et deuxièmement, pour ne pas laisser tomber votre estime de soi. Imaginez, vous voyez comment tout le monde fait quelque chose, s'efforce d'obtenir quelque chose, marche, et vous mentez sans rien faire. Eh bien, comment pouvez-vous ne pas commencer à vous considérer comme un peu pire? La question se pose: pourquoi mentez-vous et ne faites-vous rien. Voici une explication des raisons pour lesquelles cette partie est difficile. L'état d'apathie se caractérise par un manque absolu de désir de faire quoi que ce soit, pas de désir, pas de motivation, il est incroyablement difficile de se forcer à faire quoi que ce soit. Et en plus de cela, de nombreuses personnes ont également une condition physique qui s'aggrave - une faiblesse apparaît, une sorte de douleur légère, donc elles ne veulent rien faire d'autre à cause de leur bien-être. Psychosomatique, que faire.
Mais! Nous devons nous dépasser, commencer petit. S'il y a des projets d'étude ou des objectifs personnels pour réaliser quelque chose de spécifique qui peut prendre la plupart du temps, tant mieux. Vous devez vous forcer avec tous les restes de force, juste comme ça, rien ne passera. Si l'activité n'est tout simplement pas trouvée, trouvez-la vous-même. Au moins le même divertissement (même si au début ils n'apportent pas beaucoup de joie, ils sont donc exécutés avec un grincement). Quatre jours d'activité vigoureuse - la condition s'améliorera nettement! Et vous n'aurez plus à faire de tels efforts titanesques, l'essentiel est de démarrer le processus. Et puis le désir de faire quelque chose commence à apparaître, et les objectifs deviennent plus clairs, et quand le sens apparaît, c'est toujours plus facile :)
Et pourtant, toute activité doit être au moins un peu remplie de monde. Des êtres chers, positifs - c'est quelqu'un comme ceux qui peuvent au moins un peu améliorer leur humeur. Si vous êtes allé au travail, trouvez du temps pour les rencontrer, mais si vous avez choisi une activité qui ne nécessite pas de solitude, faites-y participer les gens. La solitude n'affectera certainement pas votre humeur, même si la personne est un introverti endurci. Des amis et ils ont besoin.

3. Aucune auto-flagellation ou punition. Même si tu le veux vraiment. Même si vous avez quelque chose. Une attitude critique envers soi-même et envers son travail est un trait positif, mais dans cet état, j'en suis sûr, une personne ne s'évaluera pas objectivement, ce qui conduira à une détérioration encore plus grande de son état. Vous devez vous féliciter même pour de petites choses et ne pas vous comparer aux autres en tout cas. Au moins au début, comme d'habitude. Nous avons pu nous asseoir pour travailler - super, bien fait, je comprends, c'est difficile de se forcer. Et si vous les forcez aussi demain, ce sont de très bons camarades. Laissez les autres tourner comme une roue 24 heures sur 24, chacun a des circonstances et des situations de vie différentes. Peut-être se retrouvera-t-il un jour dans une situation où tout le monde semblera meilleur et plus actif..

4. Gentillesse: 3
Vous devez la laisser entrer dans votre vie, aussi banale soit-elle. Pour commencer, dans les pensées. Eh bien, c'est comme ça que ça se passe. Ensuite, aidez tous vos proches et amis, ne creusez pas si vous avez l'occasion de le faire. C'est toujours un plaisir d'aider et cela aura également un effet positif sur votre condition..
Si vos proches n'ont pas besoin de votre aide, eh bien, cela arrive, alors aidez ceux qui sont dans le besoin - les gens de la rue, par exemple, si vous voyez qu'ils ont besoin d'aide. Ensuite, vous pouvez aider dans les refuges, les orphelinats, mais c'est déjà plus difficile, un grand pas, tout le monde n'y va pas. Mais petit à petit, il faut rayonner bien) Et si personne n'a besoin de votre aide, alors rendez les gens agréables) Les petites surprises inattendues à vos proches ne feront jamais de mal.
Et les bonnes actions, comme vous le savez, rendent une personne meilleure.


Je m'excuse, si du coup mon post a pris beaucoup de temps et s'est avéré totalement inutile, évident, je ne l'ai pas écrit dans ce but. Ou s'il a offensé vos sentiments, ou si vous y avez trouvé des «absurdités absolues», etc. Désolé: depuis
Et s'il aide quelqu'un au moins un peu, je serai très content)
Toute la gentillesse et la bonne humeur: 3

Pourquoi la dépression névrotique se développe et comment y faire face

La dépression névrotique est une condition qui s'est développée dans le contexte d'un événement traumatique. Elle s'accompagne de syndromes anxieux-phobiques, asthéniques et hypocondriaques.

Symptômes de dépression

Selon la classification internationale de l'ICB 10, le code de cette condition est F30-F39. La dépression névrotique a des symptômes spécifiques. Ils sont listés dans le tableau.

étatLa description
ApathieL'apathie et la dépression coexistent toujours. Une personne perd tout intérêt pour absolument tout. Il y a de la lassitude d'être. Une expression typique est "Je ne veux pas vivre".
Irritabilité ou larmoiementLa dépression peut être combinée avec des accès de rage chez les hommes. Chaque petite chose peut déranger les femmes..
Diminution des performancesUne personne se fatigue rapidement, des signes tels que léthargie, indifférence apparaissent.
Diminution de la concentration d'attentionIl est difficile pour le patient de se concentrer, il devient distrait..
L'émergence des peursLe patient commence à être effrayé par les choses autour de lui, l'obscurité, les sons étrangers.
Diminution de l'appétitLe jeûne est souvent associé à des changements de goût.
Trouble du sommeilLes sautes d'humeur sont accompagnées d'insomnie.

Dépression ou schizophrénie

De nombreux névrosés et personnes déprimées craignent la maladie mentale. Certaines personnes développent souvent une peur de la schizophrénie.

Dans la schizophrénie, une personne a des expériences émotionnelles non motivées. Selon les experts, cette condition est caractérisée par l'apparition de délires invraisemblables. Il a un contenu absurde.

Avec la névrose, les signes apparaissent assez clairement. Des obsessions surgissent. À ce stade, la maladie peut être facilement confondue avec le degré initial de schizophrénie. Pour cette raison, des exigences particulières sont avancées pour le diagnostic et la différenciation du trouble..

La schizophrénie se caractérise par la présence d'hallucinations, d'états délirants et de la confiance que tout est normal avec la personne..

Selon les statistiques médicales, la dépression est le plus souvent détectée chez les patients. Il se développe dans le contexte de l'impact d'un événement traumatique. Au cours de l'évolution de la maladie, des symptômes spécifiques apparaissent. Tout dépend de la cause première du développement de la maladie. Les signes les plus marqués qui reflètent la nature et les spécificités de la situation traumatique.

La personne ne contrôle pas bien ses émotions. Les peurs et les obsessions s'accompagnent d'une tristesse constante. Cette condition est combinée avec l'apathie..

La différence entre l'apathie et la fatigue est que l'apathie apparaît sans raison apparente et est constamment présente..

Causes courantes

Le VSD et la dépression sont souvent associés l'un à l'autre. La dépression apathique accompagnée d'asthénie est un signal clair au système nerveux que ses cellules sont en train de mourir. Cela est souvent dû à des effets toxiques. Le tabagisme provoque la dépression. En outre, des symptômes de dépression psychogène sont observés dans le contexte de l'utilisation de divers médicaments..

Les autres causes d'une condition dangereuse sont:

  1. Troubles émotionnels.
  2. Troubles hormonaux.
  3. Être dans un environnement traumatisant.
  4. Problèmes au travail.
  5. Exigences excessives pour vous-même.
  6. Problèmes de famille.
  7. Pathologies inflammatoires.
  8. Autres maladies.
  9. Manque d'objectifs de vie.

Les pensées obsessionnelles avec VSD peuvent également provoquer une dépression. Cela s'applique à ceux qui sont obsédés par leur santé. La dépression avec VSD s'accompagne souvent d'une forte peur de la mort..

Des états polaires peuvent se produire. L'expression habituelle «je ne veux rien» pour la dépression peut être remplacée par une soif d'activité. Le manque de résultats visibles peut aggraver la maladie. La personne est offensée, grogne, se plaint. Cela conduit à la dépression..

Comment le café et la dépression fonctionnent-ils ensemble? Selon les psychothérapeutes américains, 2-3 tasses d'une boisson revigorante réduisent le risque de développer une maladie..

Les gens demandent souvent: "Pourquoi la dépression et la peur apparaissent-elles après avoir bu?" Dans le contexte d'une diminution des taux de sérotonine, la concentration de norépinéphrine augmente. Mais si son niveau baisse, un état dépressif se développe. Par conséquent, l'alcool est le dépresseur le plus puissant..

Syndrome anxieux-dépressif

Les symptômes de la dépression névrotique sont associés à des manifestations de syndromes dépressifs-hypocondriaques et asthéno-dépressifs.

Les symptômes sont présentés dans le tableau.

Syndrome asténo dépressifSyndrome hypocondriaque dépressifDépression asthénopathique
Une personne se désintéresse de la vie, elle n'est emportée par rien. L'agressivité et l'irritabilité apparaissent au-dessus des moindres bagatelles. Il est difficile pour le patient de terminer ce qu'il a commencé. Les humeurs changent rapidement. Le manque d'appétit fait place à la gourmandise.Les symptômes sont aggravés. Une personne souffre d'hypocondrie et est souvent sur le point de mourir même de maladies inoffensives..

Le comportement devient inadéquat. Plus souvent, le patient rédige un testament et quitte son emploi.

Le patient peut jouer avec le public, en mesurant de manière démonstrative la pression. Cependant, il peut ressentir des étourdissements ou une tachycardie. Pouvez-vous mourir de dépression? Le danger d'un trouble nerveux est que le patient peut provoquer l'apparition d'un véritable accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque..

Dépression névrotique combinée à une désorientation dans l'espace environnant et sur soi.

Les symptômes et le traitement du syndrome dépressif asthénique doivent être étroitement surveillés par un médecin..

Traitement de la dépression

Dans cette condition, des antidépresseurs sont prescrits. Dans les situations les moins difficiles, les éléments suivants sont prescrits:

  • sédatifs pour la dépression;
  • tranquillisants;
  • les antipsychotiques;
  • stimulants;
  • nootropiques.

Le traitement principal de ce trouble est la psychothérapie. Il vous permet d'identifier les causes de la maladie et de les éliminer. Cette méthode de traitement de la dépression névrotique aide les patients à trouver des causes incontrôlables de souffrance et à faire face à tous les facteurs négatifs..

Mener une psychothérapie

Le traitement dépend des caractéristiques de l'évolution du trouble nerveux. L'impact est réalisé à 3 niveaux. Ils sont listés dans le tableau.

NiveauLa description
MentalLa thérapie consiste dans le fait que le patient reçoit de nouvelles informations d'un spécialiste. Le principal objectif de l'exposition est d'éliminer les signes uniques du trouble.
PsychophysiologiqueSur la base de la construction de la rétroaction, les propriétés des analyseurs sont appliquées. Les mécanismes réflexes sont connectés au travail. Grâce à l'aide d'un psychologue, l'état émotionnel est rétabli et la qualité de vie du patient change considérablement pour le mieux..
Neurovégétatif-somatiqueToutes les manifestations de la maladie sont éliminées à l'aide de formations spéciales.

Si la psychothérapie n'aide pas, le patient se voit prescrire des médicaments pour la dépression..

Musicothérapie

Comment faire face à la dépression chez les femmes? La musicothérapie est une excellente alternative aux médicaments. Il est conseillé aux patients d'écouter de la musique dont les sons ont un effet bénéfique sur l'état du fond émotionnel.

Selon les psychothérapeutes, le meilleur effet est:

  • Musique chinoise;
  • musique classique;
  • musique de guérison spéciale pour se calmer.

Au premier stade du traitement, la musicothérapie est effectuée dans une classe avec un spécialiste. Ensuite, l'écoute de la musique a lieu à la maison..

Comment faire face à la dépression chez les hommes? Les tactiques de traitement ne dépendent pas du sexe d'une personne.

Pilules de dépression

La dépression névrotique suggère un rendez-vous:

  1. Sédatifs.
  2. Vitamines.
  3. Antipsychotiques.
  4. Tranquillisants.
  5. Les antidépresseurs.

Meilleurs sédatifs

Les sédatifs les plus efficaces pour la dépression sont présentés dans le tableau..

Une drogueLa description
LorazépamUn puissant médicament anti-anxiété utilisé dans le traitement des attaques de panique, des états de type névrose et une variété de troubles déclenchés par le stress. En outre, l'agent est prescrit pour les troubles du sommeil provoqués par l'anxiété ou le stress..
DiazépamIl a un puissant effet sédatif, anticonvulsivant et anxiolytique. Il est prescrit pour les névroses et l'anxiété sévère.
AtaraxC'est un dérivé du diphénylméthane, a un effet sédatif, a une activité anxiolytique. Aide à améliorer la mémoire et l'attention, a un effet bénéfique sur les capacités cognitives.
BromazépamAnxiolytique, prescrit pour les troubles anxieux, augmente l'effet inhibiteur du GABA dans le système nerveux central, renforce les effets du GABA endogène.

Les meilleures vitamines

Le patient se voit prescrire les vitamines suivantes pour la dépression:

  1. Aide au stress.
  2. Bodrovit.
  3. Vitrum Superstress.
  4. Doppelherz Asset Magnésium.
  5. L'acide folique pour la dépression.
  6. Neuromultivite.

Vitamines essentielles pour la dépression chez les femmes - rétinol et tocophérol.

L'utilisation d'antipsychotiques

Les meilleurs antipsychotiques pour la dépression sont répertoriés dans le tableau..

Une drogueLa description
AminazineUn antipsychotique puissant. avec un effet antipsychotique prononcé. Il est prescrit pour les états paranoïaques chroniques et hallucinatoires-paranoïdes, ainsi que pour les états d'agitation psychomotrice.
TisercinUn neuroleptique de la série des phénothiazines. A un effet antipsychotique, analgésique, hypothermique, sédatif. Aide à abaisser la tension artérielle.
LeponexA un effet antihistaminique, anticholinergique, a un faible effet de blocage sur les récepteurs dopaminergiques D1, D2, D3 et D5.
MellerilIl est prescrit pour les névroses accompagnées de peur, d'excitation, de tension, d'états obsessionnels.
TruxalC'est un dérivé du thioxanthène. A des effets antipsychotiques, antidépresseurs et sédatifs.

Tous les médicaments sont pris uniquement selon les directives d'un médecin.

Autres médicaments

Les autres médicaments recommandés sont présentés dans le tableau.

Une drogueLa description
PhénazépamMédicament anxiolytique de la série des benzodiazépines. Il a un effet anxiolytique, sédatif-hypnotique, anticonvulsivant et relaxant musculaire central. Il est prescrit pour les affections névrotiques, de type névrose, psychopathiques et psychopathiques.
MildronateAnalogue à la gamma-butyrobétaïne Ce médicament améliore le métabolisme.
PhenibutIl contribue à améliorer l'état fonctionnel du cerveau grâce à la normalisation du métabolisme tissulaire et à l'effet sur la circulation cérébrale. Il est recommandé de prendre phenibut pour les états asthéniques et anxieux-névrotiques, l'anxiété, les peurs, le trouble obsessionnel-compulsif.

Y a-t-il des médicaments en vente libre

Il n'y a pas d'antidépresseurs en vente libre. Ils sont tous vendus exclusivement sur ordonnance. Mais certaines pharmacies commerciales vendent parfois des médicaments sans ordonnance. C'est considéré comme une violation de la loi..

Les antidépresseurs ont un grand nombre d'effets secondaires. Par conséquent, l'opportunité de leur utilisation et l'ajustement posologique sont effectués uniquement dans le cabinet du psychothérapeute..

La liste des médicaments pour la dépression comprend:

  1. Afobazol.
  2. Amitriptyline.
  3. Métralindol.
  4. Maprotiline.
  5. Désipramine.
  6. Aleval.
  7. Paxil.
  8. Prozac.
  9. Fevarin.
  10. Opru.

Une description détaillée de ces médicaments est donnée dans le tableau..

Une drogueLa description
AfobazolUn antidépresseur relativement doux. Vous pouvez l'acheter sans ordonnance. Favorise la restauration des récepteurs des benzodiazépines, augmentant le potentiel bioénergétique des neurones. Il a un puissant effet neuroprotecteur, aide à restaurer et à protéger les cellules nerveuses. L'afobazole aide-t-il? Si vous respectez strictement les recommandations du médecin, l'effet est perceptible à la fin du traitement..
AmitriptylineUn médicament antidépresseur puissant. A un effet analgésique et antisérotonine. L'effet antidépresseur est dû à une augmentation de la concentration de norépinéphrine dans le système nerveux central.
MétralindolIl appartient au groupe des antidépresseurs - inhibiteurs réversibles de la MAO. Favorise l'inhibition de la recapture de la dopamine et de la norépinéphrine par la membrane présynaptique des neurones. A un effet thymoleptique, qui est combiné avec un composant stimulant.
MaprotilineUn antidépresseur tétracyclique qui présente des propriétés similaires aux antidépresseurs tricycliques. Il a des effets antidépresseurs, anxiolytiques et sédatifs. Aide à améliorer l'humeur, à éliminer l'anxiété, l'excitation et le retard psychomoteur.
DésipramineC'est un antidépresseur tricyclique. Favorise l'inhibition de la recapture de la noradrénaline, de la dopamine, de la sérotonine. Ceci s'accompagne de leur accumulation dans la fente synaptique et d'une activité physiologique accrue. A un effet antidépresseur, favorise l'activation de l'activité psychomotrice, augmente la motivation.
AlevalAntidépresseur, inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine. Il a un effet plutôt faible sur la recapture de la norépinéphrine et de la dopamine. L'effet antidépresseur est observé au bout de 14 jours d'administration régulière de sertraline. l'effet maximal est atteint 1,5 mois plus tard.
PaxilC'est un puissant inhibiteur sélectif du recaptage de la 5-hydroxytryptamine. Son effet antidépresseur et son efficacité dans le traitement des troubles obsessionnels compulsifs et paniques sont dus à l'inhibition spécifique de la recapture de la sérotonine dans les neurones du cerveau..
ProzacC'est un dérivé de la propylamine. Il est prescrit pour la dépression d'origines diverses, les troubles obsessionnels-compulsifs, la névrose boulimique.
FevarinL'effet de ce médicament est dû à l'inhibition sélective de la recapture de la sérotonine par les neurones du cerveau. L'effet sur la transmission noradrénergique est minime.
OprahDésigne les antidépresseurs du groupe des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine. Il est prescrit pour la dépression et divers troubles anxieux.

Meilleurs tranquillisants

Les tranquillisants les plus efficaces sont présentés dans le tableau.

Une drogueLa description
MéprobamateAide à réduire les sentiments d'anxiété, de tension, à soulager la peur et la nervosité, à éliminer l'hostilité et à créer un état de bien-être. Il a des effets anticonvulsivants, sédatifs et hypnotiques. Améliore l'effet des somnifères.
HydroxyzineUn tranquillisant doux qui aide à bloquer le fonctionnement des récepteurs centraux de la n1-histamine et de la m-choline. Le médicament a un effet sédatif prononcé. Recommandé pour les troubles psycho-névrotiques, très bon pour diverses dépressions.
BénactisinePuissant tranquillisant. Il a un effet bloquant anticholinergique central, aide à supprimer la fonction inhibitrice améliorée des neurones cholinergiques du striatum, qui est une composante structurelle du système extrapyramidal. A également des effets antisérotonine, sédatifs et périphériques.
BuspironeC'est un médicament anxiolytique prescrit pour le traitement de diverses conditions d'anxiété. Ceci est particulièrement vrai des névroses, accompagnées d'une sensation d'anxiété, d'anxiété, de forte tension nerveuse.
Succinate d'oxyméthyléthylpyridineIl a des effets antihypoxiques, adaptogènes, hypolipidémiques, angioprotecteurs, cardioprotecteurs, nootropes et anti-alcooliques.
ÉtifoxineMédicament anti-anxiété puissant. Action pharmacologique due à une influence indirecte sur la transmission du GABA-ergic.

Les effets secondaires possibles

Les antidépresseurs ne sont pas les médicaments les plus sûrs. Ils provoquent souvent une variété d'effets secondaires. Dans certains cas, ils aggravent la manifestation de la dépression..

Les effets secondaires les plus courants comprennent:

  • diminution de la libido;
  • dysérection;
  • douleur dans l'abdomen;
  • violation du fonctionnement du tube digestif;
  • violation des selles;
  • migraine;
  • maux de tête;
  • insomnie;
  • somnolence;
  • gain de poids;
  • vision trouble;
  • envie rare d'uriner;
  • bouche sèche.

D'autres effets secondaires sont présentés dans le tableau.

Groupe de médicamentsEffets secondaires
Inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonineIls provoquent des nausées, des diarrhées et contribuent à l'apparition de dysfonctionnements sexuels. L'utilisation simultanée d'antidépresseurs peut entraîner la mort du patient. Dans le contexte d'une surdose, les pensées suicidaires apparaissent plus souvent que d'habitude..
Antidépresseurs tricycliquesLa personne devient très somnolente et léthargique. Des étourdissements fréquents se produisent. Les problèmes apparaissent dans un contexte sexuel. Le poids peut augmenter rapidement sans répondre au régime et à l'exercice. Des éruptions cutanées apparaissent sur la peau. Le plus souvent, c'est l'acné.
Inhibiteurs de la monoamine oxydaseLe surdosage contribue au développement de processus inflammatoires dans le foie. Le risque d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque augmente. Des crises convulsives apparaissent. Lorsqu'il est combiné avec d'autres médicaments, la pression artérielle augmente fortement.
Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la noradrénaline et de la dopamineLa personne a des troubles du sommeil, il y a de vagues maux de tête. Le cœur commence à battre fort et souvent. Des évanouissements surviennent dans de rares cas. Les selles sont perturbées, une éruption cutanée apparaît sur la peau.

Actions préventives

Un exercice modéré peut vous aider à vous débarrasser de la dépression. La meilleure prévention pour ce trouble est en cours d'exécution. Il est recommandé de courir le matin et le soir ou pendant la journée. Cela dépend de l'état de santé et de la gravité de la maladie.

La course à pied augmente la production d'endorphines. Cela s'accompagne d'une augmentation de l'humeur. Le jogging régulier est recommandé pour être combiné avec des séances de psychothérapie. Ainsi, l'effet du traitement ne fera que s'améliorer..

L'amélioration n'est pas uniquement due à des changements dans les processus biochimiques. Avec une formation régulière, l'attitude envers vous-même commence à changer. La personne devient plus confiante et recueillie.

comment gérer la dépression, l'apathie et la peur de la mort?

DÉPRESSION, SYMPTÔMES DE DÉPRESSION ET SES TYPES

Les troubles dépressifs et les névroses anxieuses (telles que les crises de panique) sont extrêmement courants aujourd'hui. Qu'est-ce que la dépression? Il y a plusieurs réponses à cette question. Réponse simple: dépression
Est une humeur dépressive. Parfois, cela peut être considéré comme un symptôme, l'une des manifestations de la névrose. Ou, dans certains cas, la base du développement d'autres symptômes similaires, tels que l'apathie. L'apathie est le détachement, le manque de désir de faire quoi que ce soit. Vous pouvez être indifférent à tout, être indifférent.

Alternativement, la dépression

peut être
temporaire
humeur diminuée accompagnée de sentiments de tristesse ou de désir, généralement superficiels et temporaires. C'est un phénomène courant dans la vie humaine, tout le monde a vécu quelque chose de similaire en relation avec des problèmes personnels ou une maladie physique. De nombreuses personnes sont familières avec des symptômes de dépression tels que la perte d'appétit ou, au contraire, les «saisies», l'insomnie en cas de problèmes, lorsque des pensées désagréables «viennent à l'esprit».

peut-être ainsi appelé
névrosé
, c'est l'option la plus courante et qui se situe dans la «zone de responsabilité» du psychothérapeute. Ici, la dépression et l'anxiété sont le résultat du stress, des complexes et d'autres raisons psychologiques. Puisque nous sommes des scientifiques et que nous avons l'habitude de tout systématiser, je vais clarifier: au sens médical, la dépression est considérée comme une condition de plus de deux semaines. Bien sûr, c'est très arbitraire. Mais, néanmoins, le critère est le critère.

Aussi, la dépression

peut être
maladie
. Il s'agit d'une maladie grave qui dépend peu de causes externes et stressantes. L'apathie et les pensées mélancoliques peuvent être très intenses et persistantes. En règle générale, ces cas sont caractérisés par la durée, la saisonnalité ou - des épisodes qui se répètent, par exemple, une fois par an pendant plusieurs mois. C'est le domaine de responsabilité non seulement du psychothérapeute, mais parfois aussi du psychiatre, les manifestations d'un tel état sont trop difficiles et incontrôlables..

Aujourd'hui, pour faciliter la classification et la compréhension, il est habituel de considérer la dépression comme un syndrome, c'est-à-dire une combinaison de certaines manifestations importantes. Autrement dit, l'apathie, le manque d'activité, la tristesse et l'insomnie sont déjà des symptômes de dépression.

La dépression dite somatisée (masquée) a été généralisée, sinon totale, au cours des dernières décennies.

. Avec les crises de panique (trouble panique), ces types de dépression représentent la plus grande proportion de tous les troubles névrotiques. Autrement dit, les symptômes psychologiques «émotionnels» décrits ci-dessus ne sont pas très prononcés ou ne sont pas du tout remarqués par une personne (ce phénomène est associé à l'alexithymie - l'incapacité de ressentir ses sentiments). L'apathie et la dépression peuvent clairement ne pas être ressenties par la personne et les autres. Mais
symptômes physiques
peuvent être assez intenses et se «déguiser» en maladies physiques (somatiques).

C'est pourquoi toute une armée de patients souffrant de diverses dépressions erre autour des thérapeutes et neuropathologistes, endocrinologues et gastro-entérologues. Une personne sans succès, et se faisant parfois du mal, tente de faire face aux plus douloureux - anxiété, insomnie - en prenant des tranquillisants ou de l'alcool, en devenant dépendante et en approfondissant encore l'état douloureux, se retrouvant dans une impasse. Très souvent, les patients ayant des antécédents similaires ont un pseudo-diagnostic de VSD (dystonie végétative-vasculaire) dans leur «bagage». Quels tourments avec la dépression somatisée

Si vous pensez qu'une grande partie de ce qui précède s'applique à votre état, il vaut la peine de lire l'article suivant sur la dépression - ses causes, les chances de s'en débarrasser et les méthodes de traitement. Si vous êtes fatigué d'insomnie, de dépression, de maladie physique et de sensations incompréhensibles, si vous êtes familier avec la sensation d'apathie, vous devrez peut-être contacter un psychothérapeute pour obtenir des conseils.

Nostalgie, anxiété, apathie

La plupart des gens sont naturellement dotés de la palette la plus diversifiée de sentiments, d'émotions et d'expériences. Parfois, des expériences désagréables prennent le dessus et affectent l'humeur, l'adaptabilité et l'efficacité de la vie. Ce sont les expériences négatives qui peuvent le plus souvent nous dire que nous faisons quelque chose de mal et nous diriger sur le vrai chemin..

De telles expériences structurent notre expérience, nous obligent à travailler sur les erreurs, à nous adapter aux changements. Des sentiments tels que le désir, l'anxiété, l'apathie peuvent agir pendant une courte période et remplir leur rôle positif. Par exemple, un certain niveau d'anxiété accompagne une personne tout au long de sa vie, lui donnant la possibilité de réagir en temps opportun et de manière adéquate aux menaces environnementales..

Mais il arrive qu'une personne reste coincée dans ces sentiments, ne trouvant pas de moyen de sortir des circonstances. Ces sentiments commencent à dominer la vie mentale et forment des mécanismes névrotiques d'adaptation à l'environnement. Dans ce cas, on peut parler de troubles de l'humeur et d'une diminution de la qualité de vie humaine. C'est une erreur de penser que le désir, l'anxiété et l'apathie ne sont pas du tout nécessaires. Ils remplissent leur rôle et sans eux, une personne cesse d'être une personne..

Le désir est toujours dirigé vers le passé. Cela nous ramène à l'endroit où nous ne pouvons plus changer quelque chose, puisque le passé ne peut pas être rendu, il n'est plus là. Cela allume notre mémoire, ou plutôt ces émotions qui ont été associées à des expériences traumatisantes dans le passé. Et la psyché tourne encore et encore en cercle, essayant de traiter le conflit intrapersonnel non résolu, nous incitant à travailler sur les erreurs. Et si nous tirons les bonnes conclusions, apprenons une leçon, changeons nos pensées sur ces événements, alors nous nous débarrassons du désir du passé et restons dans le présent. Si nous ne nous adaptons pas, nous retournons aux expériences traumatisantes, aspirons, tombons dans la dépression. Le désir est un sentiment caractéristique de la dépression mélancolique..

Au contraire, l'angoisse est dirigée vers l'avenir. Par conséquent, il est déjà névrotique en soi. Nous commençons à nous inquiéter d'un avenir qui n'existe pas encore. Nous essayons de nous protéger des images du «futur négatif». Des peurs, des phobies, des symptômes anxieux-phobiques apparaissent. La dépression se développe avec une prédominance d'une composante anxieuse, la dépression anxieuse. Parfois, l'anxiété à propos de l'avenir se développe à partir d'expériences négatives du passé et a des causes psychologiques. Dans certains cas, une anxiété non motivée apparaît dans les troubles mentaux organiques, la schizophrénie et d'autres troubles mentaux graves.

L'apathie domine notre présent, dans le compartiment de la journée actuelle. Parfois, elle joue le rôle de protection psychologique, nous exhortant à nous arrêter, à regarder autour de vous, à nous reposer, à vérifier la réalité et la véracité de nos objectifs, valeurs et désirs, et notre santé. L'apathie est souvent un compagnon du syndrome de fatigue chronique, de l'épuisement émotionnel. Il survient souvent dans la structure d'une dépression apathique ou d'autres troubles mentaux plus graves.

Les variantes des sentiments précités tirés dans le temps ne remplissent plus leur but positif. Ils commencent à apporter de l'inconfort et à épuiser le corps, plongeant dans un tourbillon de névroses et de mauvaise humeur.

Si vous êtes ami avec anxiété, mélancolie ou apathie depuis deux semaines ou plus, il y a une raison de consulter un spécialiste. La durée du traitement influe considérablement sur le taux de retour à la santé mentale et physique.

Meilleures salutations, psychologue pratique à Simferopol, psychologue de famille Kashin Alexander Vitalievich

Comment la tension et l'anxiété constantes vous empêchent de dormir la nuit

Lorsque l'anxiété n'est pas situationnelle, mais vécue comme un arrière-plan émotionnel constant, des symptômes tels que l'anxiété et l'insomnie apparaissent.

Les clients anxieux se plaignent souvent qu'il est très difficile pour eux de s'endormir la nuit et que l'anxiété les empêche de dormir. Quelles techniques et techniques vous permettront de vous endormir avec une anxiété constante - lisez dans cet article.

  • Pourquoi vous ne pouvez pas vous endormir avec anxiété: les causes de l'insomnie selon TCM.
  • Comment détendre son corps la nuit et enfin s'endormir.
  • Quelles herbes et remèdes aident à soulager l'insomnie anxieuse.

J'invite tous les lecteurs du Blog LIFE ❀ SANS IRR et éprouvant des difficultés à s'endormir lors d'états d'anxiété à discuter. Voyons d'où vient votre insomnie.

Traiter l'anxiété et la dépression

Cependant, une personne peut déjà devenir tellement immergée dans ses propres états émotionnels qu'elle n'est plus en mesure de les combattre. Le traitement de l'anxiété et de la dépression dans ce cas n'est plus complet sans l'aide de spécialistes. Les premiers secours peuvent être obtenus sur le site Web d'aide psychologique psymedcare.ru. Si vous avez besoin d'une étude plus approfondie des conditions, vous devriez consulter un médecin.

Pour éliminer l'état d'alarme, des agents anti-anxiété sont prescrits:

  • Tisercin.
  • Amitriptyline pour soulager la dépression.
  • Seduxen par voie intraveineuse 30 mg.
  • Les anxiolytiques.
  • Prozac (fluoxétine).
  • Inkazan.
  • Pétilil (désipramine).
  • Céphédrine.
  • Moclobémide (Aurorix).
  • Sydnofen.
  • Bethol.

Le sport est une option de traitement alternative pour ceux qui ne souhaitent pas utiliser de médicaments et de thérapie cognitivo-comportementale. L'activité physique aide une personne à se distraire de ses idées imaginaires et à cesser de s'inquiéter des bagatelles. C'est bien si une personne pratique son sport favori..

La santé physique n'est pas affectée par l'anxiété et la dépression. Cependant, la psyché souffre considérablement, ce qui commence à inclure diverses façons de se protéger. Ici, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide de spécialistes. Le traitement commence tôt, mieux c'est.

Comment et ce qui nous empêche constamment de nous endormir avec anxiété

Même lorsque les gens ont ressenti de la peur une fois, il n'est pas très facile pour eux de s'endormir la nuit - l'excitation émotionnelle interfère avec la relaxation.

Lorsqu'une personne éprouve constamment un sentiment d'anxiété, une tension psychologique et musculaire est présente en arrière-plan et une insomnie apparaît..

Une telle personne se réveille la nuit après une crise de panique ou de peur aiguë, lorsque son cœur bat et transpire, ou elle ne peut pas dormir pendant longtemps.

Cause de la médecine chinoise de l'insomnie d'une personne anxieuse

Le stress, à la suite duquel une personne devient anxieuse, affecte le méridien du foie. Étant donné que le foie, du point de vue de la CTM, est responsable des muscles - tout d'abord, la tension apparaît dans tout le corps en réponse à une situation stressante ou effrayante.

Supposons que vous ayez un conflit au travail avec votre patron, sous menace de licenciement, vous n'avez pas ouvertement exprimé de colère envers votre patron. La colère réprimée a tendu le canal du foie et votre corps s'est tendu, gardant la colère dans les muscles.

Un foie tendu (cercle vert) a un effet de contrôle (1) sur le méridien de la rate, qui, selon les canons de la médecine chinoise, augmente les pensées anxieuses ou obsessionnelles et l'anxiété augmente, la tension augmente.

Causes de l'insomnie en médecine chinoise - Comment le stress augmente l'anxiété.

Qui connaît la dépression et la peur?

Toutes sortes de stress aujourd'hui suffisent dans la vie de chacun de nous. Mais tout le monde n'a pas une dépression et des peurs graves et profondes. La dépression et les attaques de panique pour la raison la plus insignifiante en apparence ne se produisent pas non plus chez tout le monde. Existe-t-il un groupe à risque particulier de dépression, de peur et d'anxiété, et qui en fait partie? Certains d'entre nous connaissent la dépression et la peur de première main, mais pour qui - une phrase vide?

Les définitions exactes de chaque propriété de la psyché humaine sont décrites dans la psychologie système-vecteur de Yuri Burlan. Elle explique que l'apathie et les aspirations suicidaires qui ont surgi dans le contexte de la perte du sens de la vie ne sont caractéristiques que des propriétaires du vecteur sonore. Ce sont tous des symptômes de dépression profonde. Et de multiples peurs et attaques de panique se produisent parmi les propriétaires du vecteur visuel. Par leurs propriétés, ce sont deux vecteurs complètement différents de la psyché humaine. Vivre à la fois la dépression et la peur de la mort ne peut être vécu que par des personnes qui ont un ensemble de vecteurs sonores et visuels.

Voyons quelle est la différence entre les vecteurs sonores et visuels afin de mieux comprendre qui est inhérent à une vraie dépression et qui a peur de la mort, de l'anxiété et des crises de panique..

Propriétaires du vecteur sonore:Propriétaires du vecteur visuel:
Introvertis, peu émotifs et moins sociablesLes extravertis, expriment leurs émotions avec vivacité, recherchent la communication
Ils s'efforcent de comprendre comment fonctionne l'univers, ils recherchent le sens de la vieEfforcez-vous de créer des liens émotionnels, comprenez la vie amoureuse
Avec une réalisation insuffisante de leurs propriétés, ils éprouvent de l'apathie, le sommeil est perturbé, la vie semble vide et dénuée de sens. Une dépression profonde se produit, mais il n'y a pas de peur de la mort. Au contraire, la mort est considérée comme le seul moyen de se débarrasser d'une douleur et d'une lourdeur insupportables..Avec une réalisation insuffisante de leurs propriétés, ils ressentent une mélancolie désespérée, ils se sentent inutiles et ne sont aimés de personne. Ils appellent à tort ces sentiments de dépression, mais la peur de la mort et d'autres peurs multiples empoisonnent vraiment la vie..

Dépression et insomnie - comment traiter et sortir du cercle vicieux

La dépression et l'insomnie sont des conditions qui, dans la plupart des cas, sont inextricablement liées les unes aux autres. La dépression, la perte d'intérêt pour divers aspects de la vie et un retour constant à des pensées sombres et lourdes peuvent entraîner un sommeil agité, des réveils fréquents et des difficultés à s'endormir. Après avoir survécu à une nuit sans sommeil, une personne se sent dépassée et irritable le matin. La nervosité, la mauvaise humeur, les maux de tête ne font qu'aggraver l'état mental, créant un cercle, qui peut être très difficile à briser par vous-même.

Dépression et troubles du sommeil

La dépression est un trouble émotionnel grave caractérisé par les symptômes suivants:

  1. Apathie, incapacité à se réjouir. La personne est disposée négativement, ne ressent pas d'excitation joyeuse, d'émotions positives. Un rare sourire forcé ne se détend pas, n'aide pas à remonter le moral, mais démontre encore une fois le mécontentement.
  2. Troubles de la pensée. Les pensées d'une personne sont remplies de jugements négatifs sur elle-même et le monde qui l'entoure. Il ne croit pas que la période noire se terminera un jour, il ne voit aucune raison logique d'améliorer la situation..
  3. Ralentissement du moteur. Une personne perd la capacité de mener une vie active, la motivation pour l'activité. Il préfère rester au même endroit, bouger le moins possible. La raison en est non pas la maladie, mais un état dépressif..

Comment gérer l'apathie?

L'apathie en tant que condition doit définitivement être corrigée. Vous ne pouvez pas y rester longtemps, il est lourd de conséquences irréversibles. Il est préférable de commencer à traiter l'apathie dès qu'elle commence. Il n'est pas recommandé de tergiverser avec des actions, car ce sera plus difficile à faire plus tard. Cependant, de nombreuses personnes retardent inconsciemment ce moment précisément parce qu'elles ne savent pas comment gérer un désespoir et une anxiété accablants..

Activité physique

C'est le premier endroit pour commencer à traiter l'apathie. Le fait est que l'activité physique ne peut être remplacée par rien. Si vous arrêtez de bouger, le problème ne fait qu'empirer avec le temps. La personne est tellement arrangée que même de petits exercices peuvent aider à faire face aux états obsessionnels. C'est pourquoi cela vaut la peine de s'inscrire à des danses, de marcher davantage dans la rue. En faisant des promenades quotidiennes, vous vous libérez d'une angoisse mentale supplémentaire. Les exercices du matin ne doivent pas non plus être négligés. Si vous avez la force de la gymnastique systématique, vous pouvez l'inclure dans votre routine quotidienne..

Régime quotidien

Lorsque vous réfléchissez à la façon de gérer l'apathie, vous devez prendre en compte une routine quotidienne correcte. Cet élément important vous évitera des erreurs importantes qui peuvent entraîner des pertes et des défaites encore plus importantes. L'apathie en tant que telle a tendance à s'accumuler si aucun effort n'est fait pour l'éliminer. Traiter l'apathie avec compétence n'est jamais complet sans construire une routine efficace. Votre corps doit s'habituer à se coucher à certaines heures, à manger à un moment où vous avez faim. Peu à peu, vous apprendrez à ressentir vos besoins et vos désirs..

Voyages

Comment faire face au sentiment d'isolement du monde? Lors du traitement de l'apathie, il est conseillé de voyager. Il est conseillé de le faire autant que possible afin d'obtenir les impressions nécessaires. Bien sûr, tout le monde a des capacités financières différentes, mais il est recommandé de ne pas épargner d'argent pour le rétablissement mental..

la communication

L'interaction avec les êtres chers aide à bien des égards à surmonter le sentiment subjectif d'inutilité. Il n'y a pas de remède contre l'apathie s'il n'y a aucun moyen d'exprimer votre amour et votre affection. La communication est un outil indispensable dans la lutte contre la détresse émotionnelle et la dépression. Vous avez juste besoin de trouver des personnes capables d'écouter, de comprendre et de conseiller quelque chose. Malheureusement, tout le monde n'a pas une relation si chaleureuse avec ses proches qu'il souhaite partager toutes ses pensées et ses sentiments. Vous ne pouvez pas vous limiter à interagir avec d'autres personnes. Plus il y a de communication, mieux c'est, plus tôt vous pourrez reprendre vos esprits, restaurer la force mentale perdue.

Médicaments

Ils ne sont pas toujours recommandés, uniquement dans les situations les plus difficiles où les actions positives habituelles et le soutien des proches ne suffisent pas. N'hésitez pas à demander de l'aide lorsque vous en avez vraiment besoin. Quels médicaments sont habituellement prescrits? Il est recommandé de prendre «Novopassit», «Persen» ou «Glycine». Dans les cas plus graves, le médecin peut prescrire des tranquillisants puissants pour aider à libérer les pensées anxieuses..

Ainsi, un état d'apathie prononcé est une raison sérieuse de réfléchir à votre vie. L'apathie en tant que trouble psychologique a définitivement besoin d'un traitement. La bonne approche du traitement est nécessaire pour aider à surmonter les sentiments de frustration intérieure. Vous pouvez demander de l'aide au centre de psychologie Irakli Pozharsky. Travailler avec un spécialiste sera utile. Vous pourrez comprendre la situation inquiétante, tracer les chemins de la libération intérieure.

Causes et facteurs provoquants

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la dépression apparaît et se développe:

  • expériences fortes associées au déménagement, à la perte d'un être cher, au statut social et économique;
  • surmenage;
  • problèmes de santé;
  • vécu de la violence;
  • la pression des autres;
  • changements hormonaux;
  • certaines maladies;
  • abus d'alcool, drogues;
  • médicaments.

Facteurs de développement du trouble:

  1. Âge. La dépression est plus fréquente chez les personnes âgées. Cela est peut-être dû à une diminution de la production de l'hormone du bonheur - la sérotonine..
  2. Sol. Les femmes sont plus sujettes à la dépression, mais les hommes sont plus susceptibles d'être déprimés..
  3. Statut social. Les personnes à revenu moyen sont plus résistantes aux influences psychologiques négatives que les pauvres ou les très riches.
  4. Caractéristiques individuelles. Traumatisme psychologique de l'enfance, introversion, prédisposition génétique, santé, soutien familial, traits de personnalité.
  5. Caractéristiques de la vie moderne. Rythme élevé, manque d'activité physique, grand nombre de personnes autour, «solitude dans la foule».

Effets

Les causes et les facteurs d'apparition et de développement de la dépression sont très divers. Comme, cependant, et ses manifestations. Cependant, une attention particulière doit être accordée à une manifestation d'un état dépressif. Ce sont des troubles du sommeil. Selon les scientifiques, 80% des personnes souffrant de dépression sont confrontées à ce problème.

Les causes sous-jacentes de la dépression, principalement le stress, vous empêchent de bien dormir. Le matin, sans repos suffisant, tout tombe hors de contrôle, il commence à devenir nerveux. Pendant la période d'éveil, il continue de penser à ses soucis, de se concentrer sur eux.

À quoi mènent l'insomnie chronique et la dépression?

Un état dépressif constant, les troubles chroniques du sommeil peuvent nuire gravement à la santé mentale d'une personne, entraîner des perturbations hormonales, des troubles métaboliques. Dans le caractère, des traits tels que:

  • irritabilité;
  • larmoiement;
  • anxiété;
  • agressivité;
  • inattention;
  • tendance aux réactions hystériques;
  • fatigue.

La personne souffre de troubles de la mémoire, l'apparition de pensées et d'intentions suicidaires est possible.

À son tour, n'importe lequel de ces troubles peut conduire à des troubles plus complexes. L'apathie, le manque de repos adéquat aggravent non seulement l'humeur, mais entraînent également une perte d'appétit. Une personne peut commencer à trop manger en comptant sur les aliments sucrés. Cela n'apporte un soulagement que pendant une courte période. Soit il arrête complètement de manger.

L'irritabilité, l'agressivité, la mauvaise humeur entraînent une détérioration des relations avec les amis et la famille. Au lieu de se détendre, de se reposer, de s'amuser, la personne grogne, se met en colère, cherche des défauts dans tout. Peu à peu, les amis, les enfants, les proches commencent à l'éviter ou à avoir peur. Leurs tentatives de réparer les choses sont encore plus ennuyeuses..

Une fatigue accrue, des troubles de la mémoire, de l'attention, de la somnolence, ainsi que des pensées pessimistes conduisent à l'incapacité de bien faire leur travail. Dans les travaux dangereux, des accidents sont possibles. Sur la route, une personne déprimée peut créer une urgence. Lors d'un travail de routine, le risque d'erreurs graves augmente.

Le développement humain général ralentit. Le désir de réaliser quelque chose, de faire ce que vous aimez, d'être créatif, de réussir disparaît.

Une attention particulière doit être accordée au fait que l'insomnie chronique et la dépression peuvent entraîner la survenue de diverses maladies:

  • pathologie cardiovasculaire;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • troubles du système musculo-squelettique;
  • problèmes de vue;
  • obésité;
  • névroses;
  • psychose;
  • manifestation fréquente de symptômes de grippe et de SRAS;
  • alcoolisme et / ou toxicomanie.

Le vieillissement prématuré, le vieillissement cutané sont également des conséquences négatives de la dépression, du manque de sommeil.

Dans les cas particulièrement graves, des hallucinations et un délire peuvent apparaître, ce qui nécessite l'implication immédiate de spécialistes.

Que se passe-t-il si la dépression anxieuse n'est pas traitée??

En l'absence de traitement adéquat, le développement du trouble anxieux se poursuit. La maladie prend progressivement de nouvelles formes, de nouvelles phobies s'ajoutent aux phobies existantes. La condition physique est également aggravée: le manque de sommeil et l'incapacité à se détendre et à se distraire de ses propres expériences font perdre de l'énergie et évitent toute activité physique. Son niveau de vie diminue non seulement physiquement, mais aussi socialement. La famille peut se séparer, la perte d'emploi peut survenir, etc..

En raison des changements en cours, le patient est visité par des pensées suicidaires et les organes internes commencent à souffrir d'un stress constant. En plus des problèmes psychologiques, des maladies des systèmes nerveux, cardiovasculaire et endocrinien apparaissent.

Caractéristiques du sommeil dans un état de dépression mentale

Signes de troubles du sommeil dans la dépression:

  1. Difficulté à s'endormir. La personne est trop excitée, ne peut pas se détendre, se souvient constamment d'événements tristes, se tourmente avec des pensées sur la façon de résoudre la situation. Une tension nerveuse excessive peut provoquer une sensation de bourdonnement dans la tête.
  2. Réveil fréquent la nuit. Une personne se réveille généralement peu de temps après s'être endormie et ne peut pas s'endormir pendant une longue période.
  3. Sommeil superficiel dans lequel l'éveil se produit à partir de n'importe quel son. Cela ne va pas profondément, la personne ne dort pas suffisamment, ne se repose pas complètement. Son cerveau n'a pas le temps de traiter les informations reçues pendant la journée, la psyché ne peut pas se débarrasser du négatif.
  4. Manque de sommeil paradoxal. Au lieu de cela, la personne s'endort. Ces morceaux de sommeil paradoxal que nous parvenons à obtenir sont remplis de rêves désagréables, de cauchemars.
  5. Réveil précoce. Une personne peut se réveiller tôt, se vautrer, même se lever et commencer à faire quelque chose, mais bientôt elle a de nouveau sommeil. La narcolepsie peut apparaître. Une forte crise de somnolence conduit au fait que pendant la journée pendant une courte période, une personne peut s'endormir, se déconnecter de tout.
  6. L'hypersomnie se caractérise par plus de 10 heures de sommeil la nuit, ce qui n'apporte aucun soulagement. Une somnolence diurne accrue, un réveil prolongé est également caractéristique..
  7. Durée de sommeil réduite.
  8. Les cauchemars répètent souvent des événements réels, des expériences, mais parfois sous une forme fantasmagorique. Il est alors difficile de se débarrasser de leurs souvenirs, ils agacent, enlèvent de la force.
  9. Marcher dans un rêve. Les scientifiques de la Stanford Graduate School of Medicine (États-Unis) dans leur étude ont prouvé que les personnes souffrant de dépression sont 3,5 fois plus susceptibles de somnambuler..
  10. Apnée. Selon des chercheurs australiens, 47% des personnes souffrant de ce trouble présentent des symptômes de dépression..

Insomnie avec différents types de dépression

Actuellement, il existe plusieurs types de dépression. Chacun d'eux a ses propres caractéristiques de troubles du sommeil..

Exogène et morne

Il se développe sous l'influence de facteurs externes. Caractérisé par une veille prolongée, des réveils précoces, remplis de peur, de désespoir.

Une caractéristique distinctive de la dépression mélancolique s'appelle l'apathie, la mauvaise humeur, un sentiment de désespoir, de désir, de faiblesse et d'impuissance. Une personne s'endort dur, le sommeil est superficiel. Les rêves sombres et obsessionnels et autres troubles du sommeil sont courants. Se réveille tôt, mais il n'y a pas de force pour se lever, une léthargie apparaît, des maux de tête sont possibles. Un certain rythme circadien peut être détecté: l'état est pire le matin que le soir.

Anxieux et apathique

La dépression anxieuse se caractérise par la présence d'attentes constantes du mal par rapport à soi-même, aux autres et aux événements futurs. Une personne ne s'endort pas bien, se réveille tôt avec l'attente de quelque chose de mauvais qui pourrait lui arriver. Les rêves sont remplis d'histoires dérangeantes.

La dépression apathique est basée sur le manque de désir de faire quelque chose, la dépression, le faible niveau d'activité, le manque d'initiative et la mauvaise humeur. Une sensation de somnolence est caractéristique pendant la journée si le sommeil de la nuit a été suffisamment calme et long. Dans les cas particulièrement difficiles, il est possible de détruire la frontière entre le sommeil et l'éveil..

Endogène et organique

Les troubles endogènes sont caractérisés par des causes internes. Probablement, le rôle principal appartient à la prédisposition congénitale. Le processus d'endormissement peut être sans problème, mais la nuit, une personne se réveille et plonge ensuite dans une sieste qui n'apporte pas de repos.

Les troubles organiques sont associés à des troubles congénitaux ou acquis du système nerveux central. Des difficultés à s'endormir, des troubles des phases de sommeil, des épisodes fréquents de somnolence pendant la journée, des cauchemars, y compris ceux associés à l'expérience de moments traumatisants, sont possibles. Une autre caractéristique est l'incapacité ou l'incapacité de décrire avec précision votre rêve.

Symptomatique et iatrogène

La dépression symptomatique est basée sur le développement d'une pathologie particulière. Il se produit également sous l'influence de drogues, d'alcool, de drogues, d'empoisonnement. Somnolence, hypersomnie, cauchemars, insomnie caractérisent ce type de dépression..

La dépression iatrogène est un état dépressif causé par les médicaments et leurs effets secondaires. Difficulté à s'endormir, somnolence excessive.

Saisonnier

L'exacerbation de la dépression saisonnière est associée au début de la période automne-hiver. À cette époque, selon les scientifiques, le cerveau diminue la quantité de sérotonine - «l'hormone du bonheur».

Dans l'obscurité, il se transforme en mélatonine, qui régule les périodes de sommeil et d'éveil. Une personne sujette à la dépression saisonnière est caractérisée par une hypersomnie, une somnolence accrue.

Thérapies pour les troubles du sommeil associés au trouble dépressif

Comment soigner l'insomnie et autres troubles du sommeil dans la dépression? Seule une thérapie complexe, comprenant la relaxation, les consultations avec un psychothérapeute et l'utilisation de médicaments, aidera à restaurer un sommeil sain et à rétablir l'équilibre mental..

Parfois, une personne se prescrit un traitement, pense que l'insomnie passera la nuit suivante. Cependant, le plus souvent, seul un spécialiste peut vous dire quoi faire pour vous débarrasser du manque de sommeil et de l'anxiété..

Attention! Tout médicament ne peut être prescrit par un médecin qu'après un examen approfondi. Des mesures de traitement mal choisies peuvent aggraver la condition.

Médicament

Le traitement médicamenteux de la dépression implique la prescription d'antidépresseurs, qui aident à normaliser l'équilibre chimique dans le cerveau et favorisent la production de sérotonine. Des médicaments tels que Tsipramil, Tsipralex améliorent l'humeur, augmentent la motivation pour l'activité, réduisent la somnolence, aident à retrouver un sentiment de joie, se débarrassent de l'apathie.

Mais ils peuvent aussi entraîner des problèmes de sommeil, notamment des insomnies, leur consommation doit donc être surveillée par un spécialiste. Le composant principal de Valdoxan, l'agomélatine, aide à la fois à réduire le stress mental et à restaurer le sommeil. Elenium est prescrit pour le traitement de l'insomnie et la réduction de la tension nerveuse. Anaprilin réduit l'anxiété.

Les somnifères et les sédatifs sont souvent utilisés pour traiter l'insomnie dépressive. Vous ne pouvez prendre que vous-même des remèdes à base de plantes.
Tous les autres sont prescrits par un spécialiste et ne sont délivrés que sur ordonnance..
Les somnifères peuvent créer une dépendance, il est donc important de surveiller votre état, de ne pas vous soigner vous-même, mais de laisser le spécialiste décider comment gérer l'insomnie.

Traiter la dépression anxieuse

Seul un psychiatre peut conseiller la bonne façon de sortir d'un état pathologique. N'utilisez pas de remèdes populaires ou d'automédication.

Seules des méthodes de thérapie professionnelles et spéciales avec et sans médicament peuvent aider une personne souffrant de trouble anxieux-dépressif..

Médicaments contre la dépression anxieuse

Il appartient au psychiatre de décider comment traiter la dépression anxieuse. Pour une forme anxieuse de trouble nerveux, le traitement doit être poursuivi pendant au moins 6 mois. À ce moment, une personne malade doit constamment prendre des médicaments prescrits par un psychiatre..

Parmi les médicaments peuvent figurer les antidépresseurs ISRS (Amitriptyline, Imizin, Sonapax, etc.). Ils sont utilisés tout au long de la thérapie. La posologie est choisie individuellement et le traitement est effectué sous la surveillance d'un médecin.

Au cours des premières semaines de traitement, le patient peut se voir prescrire des tranquillisants (benzodiazépines). Ils aideront à éliminer les troubles du sommeil, à soulager l'anxiété et à faire en sorte qu'une personne se sente mieux et plus confiante. Mais ces médicaments ne doivent pas être pris plus de 14 jours consécutifs, sinon ils deviendront addictifs. Seul le spécialiste traitant peut déterminer la nécessité de son rendez-vous et de son annulation. Vous ne pouvez pas boire ces médicaments par vous-même..

Psychothérapie

En plus de la pharmacothérapie, le patient doit également recevoir un traitement psychothérapeutique. La psychothérapie est capable à la fois de combattre la dépression anxieuse et d'identifier le facteur qui a déclenché le développement d'un état pathologique. Il est conseillé d'éliminer la situation traumatique dans la vie du patient afin que le traitement soit plus rapide. Mais cela ne peut pas toujours être fait, c'est pourquoi le psychothérapeute aide le patient à se rendre compte et à changer son attitude face au problème qui le préoccupe. Parfois, il suffit de se concentrer sur l'événement..

Les séances de psychothérapie ont également d'autres effets:

  1. Le patient est informé des mécanismes de formation de la peur et de l'anxiété. Il est important pour le spécialiste de transmettre au patient l'idée que son état ne constitue pas une menace, et de calmer l'attitude envers son bien-être.
  2. Lors des séances, une personne apprend à se détendre et à relâcher la tension, atteignant un état d'équilibre. Cela permet d'évaluer adéquatement la situation, son évolution ou les événements passés.
  3. L'estime de soi augmente lorsque vous formez une nouvelle perspective sur les caractéristiques personnelles et essayez de vous accepter tel que vous êtes.
  4. L'émergence de nouveaux éléments de la vision du monde aide à la perception normale de la situation actuelle et permet le développement de la personnalité.

Il n'est possible de réussir avec les méthodes psychothérapeutiques que si le patient lui-même souhaite récupérer et continuer à vivre sans anxiété..

Dans les cas graves, l'hypnose peut être utilisée pour le traitement. Cela aide à changer les attitudes pathologiques de la pensée en.

Physiothérapie

Dans les phases active et inactive de la maladie, l'utilisation de techniques de physiothérapie est également recommandée. Ils visent à éliminer les symptômes (troubles du sommeil, douleurs fantômes et autres manifestations végétatives). Pour le traitement, l'électrophorèse est utilisée avec les médicaments prescrits, le darsonval, etc..

Dans une évolution sévère de la maladie, le traitement est effectué dans un hôpital en utilisant une thérapie électroconvulsive.