Gestalt en psychologie: qu'est-ce que c'est en mots simples

Salutations amis!

Le mot «gestalt» est très populaire aujourd'hui. Tout le monde connaît l'expression «La Gestalt n'est pas fermée», beaucoup ont également entendu parler de la Gestalt-thérapie et ont vu de nombreuses annonces de Gestalt-thérapeutes. Dans le même temps, tout le monde ne comprend pas correctement ces termes, ils ne les utilisent donc pas toujours dans le cas. Aujourd'hui, nous allons éliminer cet écart et déterminer ce qu'est une gestalt, comment elle apparaît, comment la fermer et si elle peut être utilisée pour de bon..

Qu'est-ce que la Gestalt?

La Gestalt (de la gestalt allemande - «image intégrale») est une sorte d'essence, constituée de plusieurs parties, mais perçue par une personne comme une et indivisible. Pour notre psyché, le rôle de la gestalt est le plus souvent joué par une séquence d'actions, ayant commencé lesquelles, nous ressentons le besoin de l'achever.

Nous avons besoin de l'intégrité des images. Bien que dans la plupart des cas ce besoin semble irrationnel, il s'est formé au cours de l'évolution. Notre cerveau est plus à l'aise de travailler avec une image entière qu'avec de nombreux petits détails. Grâce à cette fonctionnalité, nous reconnaissons immédiatement les visages familiers sans regarder le nez et les sourcils, et reconnaissons instantanément tout objet ménager sans essayer d'analyser sa forme.

Gestalt est également un mécanisme puissant qui vous permet de garder en mémoire les affaires inachevées (et vous motive à les terminer). Par exemple, vous pouvez faire une liste de choses à acheter tout au long de la journée. Café, sucre, serviettes... Même sans recourir à des mnémoniques et sans écrire la liste dans un cahier, vous pouvez facilement mémoriser une dizaine de points et les garder en mémoire même le lendemain. Mais essayez de vous souvenir de cette liste une heure après être allé au magasin, et vous constaterez que vous avez oublié la moitié des articles..

Gestalt nous aide à nous souvenir des choses importantes et à les oublier presque immédiatement lorsque le travail est terminé. Et chacun de nous utilise constamment cette caractéristique de la psyché, sans y penser du tout. Mais parfois, cela échoue et certaines choses non pertinentes se transforment en gestes non fermés. Parfois, ce sont des situations vraiment désagréables et douloureuses, et parfois des choses assez banales, à proximité desquelles nous avons simplement oublié de cocher mentalement le "Terminé!".

Comment se forme la gestalt?

Habituellement, une gestalt se forme sur la base d'un souvenir inquiétant. Par exemple, lors d'une querelle, vous pouvez être impoli envers un être cher, puis méditer sur cette situation et vous plaindre. Cela arrive aussi vice versa. Par exemple, après vous être disputé avec une personne désagréable, vous n'avez pas trouvé les bons mots pour la contrarier. Après cela, vous pouvez rejouer cette situation dans votre tête plusieurs fois, en choisissant les bons mots. Même en réalisant que c'est un exercice inutile, vous continuez à y penser..

Le plus désagréable est que la Gestalt est presque toujours formée sur la base de souvenirs négatifs. Notre cerveau perçoit tous les événements agréables comme terminés et les envoie aux «archives». Mais il juge nécessaire de considérer les désagréables. Par conséquent, même si nous essayons d'oublier une situation désagréable, une image négative apparaît constamment dans notre mémoire, car notre psychisme a besoin de l'amener à sa conclusion logique. Mais il s'avère le contraire - plus nous pensons à l'événement, plus nous aurions dû faire autrement. Par conséquent, la gestalt non seulement ne disparaît pas, mais est également fixée..

Parfois, une telle gestalt peut être fermée d'elle-même. Par exemple, s'il y a eu une dispute répétée avec le contrevenant, et cette fois vous avez «réussi» absolument avec succès, mettant l'ennemi en place. Une solution complètement opposée est également possible: vous avez inventé, découvert les causes du conflit, discuté de tout et parvenu à une sorte de consensus. Mais dans la plupart des cas, il est presque impossible de fermer la gestalt sans l'aide d'un psychothérapeute..

Raisons de l'apparition de gestalts

Pour mieux comprendre ce qu'est la gestalt, les scientifiques ont mené des recherches avec des représentants de différents groupes ethniques. Ils ont découvert un schéma intéressant: les personnes vivant dans un système communautaire primitif ne sont pas sensibles à la formation de gestalts non fermés. De plus, même dans une société civilisée, plus son niveau d'éducation et son statut social sont élevés, plus la probabilité de formation d'une gestalt chez une personne donnée est élevée..

Pourquoi ça arrive? La raison est simple: une gestalt est formée si les réalisations de la vie d'une personne sont importantes. Une personne éduquée réfléchit souvent à son passé, évalue la moralité de ses propres actions, repense ses choix et analyse ses erreurs. Un représentant d'une tribu, contrairement à lui, vit de nos jours. Il travaille, s'amuse, construit une maison et crée une famille en fonction des besoins actuels. Et il n'a absolument pas le temps de penser à ses propres faux pas..

Qu'est-ce que la thérapie Gestalt?

Si la gestalt n'est pas fermée, une personne attire constamment le problème, qui est depuis longtemps devenu hors de propos, dans sa vie. Lui-même ne se rend pas compte que depuis plusieurs mois, voire des années, il traîne ce fardeau émotionnel insensé sur ses propres épaules. La gestalt-thérapie est un moyen efficace de se débarrasser de ces souvenirs destructeurs du passé lointain qui empêchent une personne de vivre pleinement sa vie dans le présent..

Un spécialiste de la thérapie gestaltique est capable de trouver des «pinces» psychologiques qui maintiennent une personne en tension continue. C'est un travail assez exigeant, car la gestalt non fermée, contrairement à de nombreux autres problèmes psychologiques, ne peut être guérie avec des pilules. Il n'y a qu'une seule façon de s'en débarrasser: la trouver et la neutraliser. C'est ce que fait le thérapeute Gestalt..

Il faut garder à l'esprit que cette forme de thérapie n'est pas du tout agréable. Il faut se souvenir de nombreux événements traumatisants du passé, ce qui est généralement très douloureux. Mais cette approche aide à se débarrasser du blocage psychologique, jetant le fardeau inutile de vos épaules. Lorsque la gestalt est fermée, les souvenirs ne tourmentent plus une personne, même si elle se souvient accidentellement de ces événements désagréables.

Comment les gestalts peuvent être utilisés?

Dans la plupart des cas, nous essayons de nous débarrasser des gestalts, mais ils peuvent bien être bénéfiques. Considérons quelques-uns des exemples les plus illustratifs:

1. Listes de tâches. Pour beaucoup de gens, ils ajoutent de la motivation et de l'énergie pour les aider à travailler plus efficacement. Si vous gardez également des listes de tâches et que vous marquez les accomplies avec satisfaction, alors vous utilisez le pouvoir de la gestalt pour votre propre bien..

2. Mémoire des affaires inachevées. Nous utilisons involontairement la gestalt pour garder quelque chose d'important en mémoire (par exemple, une promesse d'appeler nos parents à 19h00). Et nous nous en souvenons toute la journée non pas parce que nous avons une bonne mémoire, mais parce que nous avons délibérément laissé la gestalt découverte..

3. Règle "15 minutes". Vous connaissez probablement cette règle de base pour les travaux difficiles et fastidieux. Par exemple, vous êtes confronté à une tâche de routine qui devra être résolue pendant 2 heures. Selon la règle des 15 minutes, vous devez commencer maintenant, mais après 15 minutes, vous pouvez passer à autre chose. Très souvent, la gestalt entre en jeu, aidant à faire un travail ennuyeux en une seule fois.

4. Coupons avec des autocollants. Nous parlons de livrets dans lesquels vous devez coller des autocollants afin d'obtenir une sorte de bonus à la fin. Le secret est que plusieurs autocollants ont déjà été collés pour vous, et cela forme une gestalt - le désir de coller tous les autocollants manquants, même si le bonus est bon marché. Vous avez probablement reçu de tels coupons de la part de promoteurs ou de caissiers d'hypermarchés.

L'exemple ci-dessus avec des autocollants semble plus nuisible qu'utile, car les spécialistes du marketing utilisent la particularité de notre psyché à leur propre avantage. Astuce: pour fermer une telle gestalt, il suffit de froisser soigneusement le ticket et de le jeter à la poubelle avec un sentiment d'accomplissement.

Pourtant, vous pouvez bénéficier de ce format. Par exemple, vous pouvez imprimer un coupon et des autocollants similaires pour vous-même. De plus, en accomplissant certaines tâches (pas très agréables), il sera possible de coller des autocollants, et lorsque le coupon est plein, achetez-vous une récompense.

Cela fonctionne également très bien pour les enfants. Votre enfant veut-il un nouveau smartphone? Imprimez-lui une petite affiche avec une photo de son objectif et un espace pour les autocollants. Après cela, donnez-lui un autre autocollant pour chaque réalisation que vous jugez importante.

Conclusion

La Gestalt est quelque chose qui est intégral et indissoluble pour notre psyché, malgré le fait qu'elle se compose de plusieurs éléments. Si l'intégrité de la gestalt est violée, cela se transforme en un lourd fardeau qui interfère avec le travail efficace et la jouissance de la vie en paix. En présence d'une gestalt douloureuse provoquée par des événements désagréables du passé, l'aide d'un spécialiste est nécessaire.

Mais vous pouvez vous débarrasser vous-même des petites choses ennuyeuses du quotidien. Il y a un exercice simple pour cela: il faut se concentrer sur toutes les sensations agréables de la journée. Essayez d'avoir une meilleure idée du goût, de la texture et de la température des aliments pendant le petit-déjeuner. En vous promenant dans le parc, faites attention au chant des oiseaux, aux odeurs qui vous entourent et à toutes les autres sensations que vous pouvez découvrir. C'est une technique très efficace pour aider à détourner l'attention des inquiétudes et à libérer les pensées..

Et n'oubliez pas que la gestalt peut non seulement causer du tort, mais aussi des avantages. Les gestalts sont utilisés par les spécialistes du marketing pour lier un client à leur entreprise. C'est aussi un excellent outil pour améliorer leurs propres performances, et les parents peuvent utiliser ce phénomène pour motiver les enfants à mieux apprendre et à faire les bonnes choses..

Thérapie Gestalt

La société moderne n'est plus aussi catégorique envers divers psychologues et psychothérapeutes. L'opinion est en train de devenir une chose du passé que tout appel à un tel spécialiste est un signe que quelque chose ne va pas chez une personne dans le pire sens de cette expression. Dans le sillage de ces changements positifs, de plus en plus de psychothérapeutes différents apparaissent: familial, personnel, gestalt... Et si le sens d'activité de la plupart de ces spécialistes ne se pose pratiquement pas de questions, alors les méthodes de thérapie gestaltique pour beaucoup restent incompréhensibles. Cela est dû au fait que le nom lui-même n'est pas si familier aux larges masses, ce qui crée la confusion. Essayons de le rendre clair et simple pour tout le monde..

Qu'est-ce que la gestalt?

Commençons par le concept lui-même. Ce mot est entendu de plus en plus souvent, et même dans certaines sociétés, il est considéré comme une mauvaise forme de ne pas savoir ce que c'est. Nous ne voyons rien de honteux dans cette ignorance, nous pouvons donc facilement expliquer le terme avec des mots simples..

Le mot gestalt dans la traduction de la langue allemande signifie forme, apparence, figure. Il a été utilisé pour la première fois à la fin du XIXe siècle par le philosophe allemand Christian von Ehrenfels dans ses travaux scientifiques. Plus tard, au début du XXe siècle, divers psychologues ont commencé à étudier ce phénomène plus en détail et sont finalement parvenus au résultat suivant: une personne se concentre plus sur quelque chose en commun que sur ses composants.

Autrement dit, si nous mettons de côté toute terminologie scientifique, la gestalt est la concentration sur un événement généralisé - une période de temps, une situation qui s'est produite, même des pensées constantes..

En psychologie de la Gestalt, le mot gestalt est utilisé exclusivement dans le sens d'intégrité et de conscience de ce qui se passe à un moment donné de la vie. Mais, la psychologie de la gestalt et les méthodes de thérapie par la gestalt ne sont pas la même chose, cela vaut la peine de savoir et de se souvenir.

Qu'est-ce que la thérapie gestalt?

En termes simples, la Gestalt-thérapie est une approche en psychologie dans laquelle les problèmes sont résolus de manière pratique, parfois en petits groupes. C'est-à-dire tout d'abord l'existence d'une situation traumatique et ses origines réelles (raisons incitant à se comporter ou à ressentir d'une certaine manière) sont révélées, puis ces situations complexes traumatiques sont modélisées, le patient apprend à les résoudre avec une nouvelle connaissance des relations de cause à effet dans son propre comportement..

L'essence même de la Gestalt-thérapie est d'aider le patient à apprendre à vivre «ici et maintenant», à comprendre, à accepter ses propres sentiments, ses émotions, à réaliser leurs vraies raisons et les possibilités de leur application. Pour le dire très grossièrement, la Gestalt-thérapie est la «mise à la terre» d'une personne de ses fantasmes et idées dans des situations réelles et réelles.

De plus, il enseigne à une personne une concentration d'attention compétente. Ainsi, par exemple, chez une personne souffrant de migraine, l'attention se concentre sur le silence, le calme et l'obscurité. Par conséquent, la lumière du soleil à l'extérieur de la fenêtre et les enfants en train de jouer semblent terribles, ne provoquant pas les meilleures pensées. A l'inverse, une personne de bonne humeur est encline à profiter du soleil et des enfants, alors qu'elle n'est absolument pas encline à remarquer la souffrance d'une personne migraineuse.

Bien sûr, lorsque ces personnes se heurtent, surtout si l'une d'entre elles ou les deux ont une gestalt, l'humeur des deux sera désespérément gâtée et ne laissera que du négatif. Cela peut être dû à des sentiments de culpabilité et au sentiment «Je fais toujours tout ce qui est mal», «ma mère a toujours dit que les gens sont mauvais et égoïstes», etc. En même temps, le signe même de la gestalt ici sera la présence de ces mêmes installations.

La Gestalt-thérapie est conçue pour éliminer la concentration sur les installations d'antan et pour transférer l'action à un moment précis.

Ce n'est pas le soleil, les enfants et une personne joyeuse sont à blâmer pour ne pas être au courant de la migraine du patient. Ils ne font rien de mal - ils ne savent tout simplement pas.

Donc, cette personne avec une migraine - il est en colère non pas parce que vous êtes toujours à blâmer pour tout, ne crée que des problèmes et en général tout va mal. Il ne vous connaît même pas, il a juste ses propres raisons d'être en colère à un moment donné..

Qui est le fondateur?

Le fondateur et fondateur de la Gestalt-thérapie est Frederick Perls. C'est lui qui a formulé les idées clés les plus fondamentales de toute la direction, qu'il a ensuite développées avec ses collègues et associés - Laura Perls, Paul Goodman et d'autres. Ne pensez pas que ce type de thérapie reste inchangé - il se développe de manière dynamique à ce jour..

La psychothérapie est basée sur les concepts de base de la structure de la psyché humaine, l'émergence de problèmes psychologiques, les moyens de les résoudre et sur les concepts du corps. Il convient également de noter qu'un problème signifie toute condition qui apporte de l'inconfort à une personne..

Dans ce type de thérapie, une personne est considérée comme un organisme capable de s'autoréguler à l'aide d'émotions et de sentiments. C'est grâce à ces aspects qu'une personne peut satisfaire correctement ses propres besoins. Il ne s’agit pas de besoins de base comme le sommeil, la nourriture et le repos. Dans un cas spécifique, le rôle clé est joué par la satisfaction des besoins mentaux et émotionnels - sans cela, bien sûr, vous pouvez vivre et le corps ne mourra pas, mais le plaisir de ce qui se passe sera plusieurs fois moindre.

Laura Perls, photo 1988

Ce n'est pas un hasard si les psychologues conviennent que tous les problèmes humains viennent de l'enfance. Malgré la diversité des approches de la définition de ces psychotraumas très infantiles, le résultat est toujours le même - à l'âge adulte, c'est difficile.

Cela est particulièrement visible lorsque divers gestes commencent à être triés - quelle que soit la situation qui les concerne, le thérapeute voit exactement quels problèmes pour satisfaire ses propres besoins à travers ses émotions et ses états. Mais qu'est-ce qui peut exactement causer ces problèmes?

En fait, il y a beaucoup de situations et d'exemples. Ce sont des définitions incorrectes données par les parents dans leur enfance. C'est triste de l'admettre, mais souvent les parents modernes font encore plus d'erreurs qu'avant, grâce à l'intérêt massif pour la psychologie. Le problème est que toutes les personnes qui ont lu de la littérature spécialisée ne sont pas en mesure d'appliquer avec compétence les méthodes décrites dans la pratique..

Un exemple simple, que l'on peut trouver n'importe où - adressé à l'enfant: "Tu ne veux pas que ta mère soit bouleversée?" Ou, un exemple que l'un des lecteurs a rencontré au moins une fois: un enfant joue, court, saute, puis l'un de ses parents l'appelle et commence à l'envelopper - un chapeau / écharpe / gants / cagoule - n'a pas valeurs. L'enfant démarre, dit qu'il ne veut pas, qu'il a chaud, ou exprime simplement son insatisfaction, mais on lui dit catégoriquement: «Vous avez froid, ne discutez pas. Et puis vous attraperez un rhume, tomberez malade et… ». Bien sûr, les parents peuvent être compris - ils souhaitent du bien et s'inquiètent pour l'enfant. Mais les formulations décrites, quand un homme grandissant avec des vues, une compréhension et des sensations instables est instillé avec certaines attitudes qui contredisent son état interne - il y a les graines mêmes des problèmes qui grandiront jusqu'à un âge plus mûr..

Bien sûr, l'enfant n'est pas encore capable d'évaluer raisonnablement beaucoup de choses, car il n'a tout simplement pas encore l'expérience de vie appropriée, mais avec l'âge, une compréhension des processus en cours apparaît, mais la capacité de répondre correctement à ce qui se passe n'est pas ajoutée. En fin de compte, cela se traduit par une variété de difficultés de communication et de société..

Ainsi, toute suppression des sentiments et des émotions dans l'enfance, leur définition initialement incorrecte, la substitution de concepts - tout cela avec une forte probabilité à un âge plus avancé se développera en une gestalt ouverte.

Approche Gestalt en psychothérapie

Alors, quelle est l'essence de l'approche gestalt en psychothérapie? Est-ce vraiment exactement ce qui peut résoudre tous les problèmes possibles à la fois, et après seulement quelques mois de sessions régulières, la vie brillera de nouvelles couleurs, deviendra belle et compréhensible? Oui et non. Bien sûr, toute psychothérapie affecte la vie beaucoup plus positivement que son absence, cependant, malheureusement, il n'y a pas de «pilule magique» pour tous les problèmes.

Néanmoins, la Gestalt-thérapie diffère des autres domaines de la psychothérapie d'une manière très fondamentale. Pour expliquer cela, vous devez tout d'abord voir la racine de tous les problèmes qui existent pour toute personne moyenne. Peu importe comment banal, mais la plupart des problèmes chez un adulte ont leurs racines dans l'enfance. Et ces problèmes qui apparaissent dans l'enfance se posent en raison des problèmes existants des parents, qui proviennent aussi de l'enfance, parce que... La récursion dans toute sa splendeur. Mais cela ne signifie en aucun cas que vous ou vos parents êtes des personnes mauvaises ou mauvaises. C'est juste qu'une personne est capable de faire face à quelque chose par elle-même, et dans certains cas, elle ne peut pas se passer d'une aide extérieure..

Ainsi, de nombreuses approches travaillent directement sur la détection de ces problèmes et traumatismes de l'enfance, ainsi que sur leur résolution. C'est, bien sûr, extrêmement utile, mais qu'en est-il de l'impact de ces problèmes sur la vie en temps réel? Mais que faire si vous avez déjà traversé tous vos traumatismes d'enfance, mais que rien n'a changé dans votre vie actuelle? C'est exactement à cela que sert la thérapie Gestalt. Il n'est pas conçu pour se plonger dans les affaires d'autrefois, mais aide à résoudre les problèmes actuels..

Le mécanisme de la formation du psychotraumatisme

À quoi cela ressemble-t-il? La personne a une sorte de difficulté ou de problème. En interaction avec les autres, ou la vôtre, ce qui empoisonne spécifiquement la vie de cette personne. Une personne, par exemple, comprend que cela est dû à des attitudes vénéneuses dans l'enfance, mais cela n'aide en rien à construire le bon modèle de comportement.

La Gestalt-thérapie, par contre, aide à se réaliser à un moment précis dans le temps, avec toutes les émotions, sentiments, peurs, difficultés. Cela vous permet de vous concentrer non pas sur la situation générale passée ou présente, mais de mettre en évidence des nuances spécifiques de la situation elle-même, qui affectent son état général. Cela peut être comparé à la musique - en écoutant une mélodie, une personne ne se concentre pas sur chaque note individuelle, mais perçoit le son dans son ensemble. Mais si certains notent «faux», alors la mélodie entière prend un son étrange. Et le thérapeute approprié vous aide à trouver cette note et à apprendre à la jouer correctement..

Problèmes et gestes fréquents

Tout le monde aimerait être unique, pour qu'il n'y ait plus de gens comme moi. La psychologie est une science cruelle qui ramène absolument tout le monde sous les statistiques générales. Bien que cela puisse paraître offensant, cet état de fait facilite dans une certaine mesure la vie et le travail des psychologues, des thérapeutes et de leurs patients..

Très souvent, dans la thérapie gestaltique, on peut trouver une situation telle que le «syndrome d'anticipation» lorsqu'une personne n'est pas capable de vivre le moment actuel, mais pense constamment à ce qui va se passer ensuite. Dans ce cas, le thérapeute doit renvoyer une personne d'un autre temps et apprendre à vivre en pleine conscience du moment actuel..

En général, de nombreux gestalts surviennent chez des personnes ayant un esprit vif et une imagination riche. Ce n'est même pas qu'ils inventent tout cela, ce n'est pas simple, cette fantaisie la plus développée permet d'épaissir les couleurs, les rendant brillantes et saturées, comme si elles étaient réelles. Par conséquent, tous les espoirs, rêves, peurs associés au passé ou au futur attirent beaucoup plus l'attention en raison de cette luminosité, conduisant une personne de plus en plus loin de la réalité..

De la même manière, l'existence de projections et d'introjections peut fortement aggraver la vie d'une personne. Que sont-ils? Dans le cas des projections, une personne projette constamment, inconsciemment (ou consciemment) ses propres pensées, suppositions, comportements, c'est-à-dire gestalt, sur les autres. Il évalue la réalité et les gens autour de lui précisément sur la base de ses propres projections sur eux. Autrement dit, il évalue uniquement leur image, inventée indépendamment, interagissant avec lui.

L'introjection n'est pas beaucoup mieux. Cela remonte à l'enfance lointaine, lorsque les parents inculquaient à un petit enfant une pensée ou une idée qui leur était propre. De plus, c'est souvent en soi un conflit et / ou un traumatisme pour les parents. Et maintenant, l'enfant grandit avec cette introjection, s'en souvient, la porte à travers les années, allaitant et chérissant. Il l'utilise activement, appliqué à sa propre vie, en relation avec les gens qui l'entourent - en permanence. Seule l'essence même de l'introjection peut être fondamentalement fausse, ce qui compliquera la vie d'une manière particulière..

Le travail du thérapeute

Comment le travail du thérapeute gestaltiste et de son patient est généralement structuré?

La grande majorité des thérapeutes travaillent individuellement. Chaque réception dure de 40 à 60 minutes - c'est le moment où personne et rien ne peut interférer, distraire, exiger leur attention - c'est pourquoi tout l'équipement est éteint avant le début de la session, et le temps de la session est inviolable. Cela est dû au fait qu'une atmosphère confidentielle particulière est créée entre le thérapeute et le patient, et la conversation se déroule dans le cadre de cette confiance. Tout peut déranger et détruire cette atmosphère.

Quelle est la particularité de communiquer avec un thérapeute gestaltiste de communiquer avec des spécialistes dans d'autres domaines? Le fait que le thérapeute participe activement à la communication, peut contredire ou être d'accord, peut exprimer son point de vue, et peut être sympathique... Et non, si vous pensez que ce n'est pas difficile, vous ne pouvez pas dépenser de l'argent pour un spécialiste, mais parlez avec n'importe quel bon ami, alors vous vous trompez. Le thérapeute de ce profil étudie d'abord pendant 4 à 6 ans pour devenir un spécialiste de la gestalt, puis il s'améliore et apprend quelque chose de nouveau pour le reste de sa vie. Tout cela se passe pour qu'il soit possible de mener une conversation dans la bonne direction, en révélant à la fois le problème lui-même et en vous permettant de trouver des moyens de le résoudre en temps réel..

Bien entendu, toutes les difficultés rencontrées sont exprimées, expliquées et les solutions possibles sont sélectionnées. La conversation thérapeutique dans ce cas est comme une simulation de la communication quotidienne normale. Un gros avantage est que le thérapeute, étant un étranger et ne s'intéressant à aucun aspect, est capable d'exprimer une opinion que, peut-être, le cercle intime du patient se cache pour une raison quelconque..

C'est un autre point intéressant - peut-être qu'une personne ressent la présence de son problème, ou son environnement voit ce problème, mais en raison de certaines conditions, des traditions qui prévalent dans la société, de la position - les observateurs extérieurs se taisent ou affirment que le problème n'existe pas. Cela est particulièrement visible lorsqu'il existe des traditions rigides, ou des grades et des postes élevés. Parfois, c'est le thérapeute qui, en fait, est la première personne à signaler le problème et ses manifestations vives que tout le monde autour de lui est silencieux..

Signes externes de gestalt

En fait, il est assez facile de reconnaître une gestalt découverte, et un thérapeute expérimenté peut le faire en un coup d'œil - dans tous les cas, comprendre clairement quel type de thérapie est nécessaire. Les signes extérieurs suivants seront des éléments caractéristiques:

  • Cheveux et maquillage,
  • Préférences vestimentaires,
  • Comportement,
  • Discours.

Vous pouvez souvent trouver des personnes qui semblent bloquées depuis un certain temps. Cela ne signifie pas qu'une personne ne suit pas pathologiquement la mode. C'est juste dans cette période que le maximum non résolu est resté, et la personne demande en fait de l'aide pour fermer la gestalt - d'une manière si spécifique. En même temps, la personne elle-même peut ne pas en être consciente - elle «conserve» simplement et attend le moment.

Dans la thérapie gestaltique, de telles conditions caractérisent les névroses. Et la tâche du thérapeute est d'aider à résoudre cette névrose, en laissant toutes les situations traumatisantes dans le passé pour qu'il y ait une opportunité de vivre..

Une situation plus difficile est lorsqu'une personne a besoin d'une thérapie gestaltique, dont la vie n'est pas empoisonnée par sa propre gestalt, mais, par exemple, par celle de sa mère ou de sa grand-mère, ou tous ensemble. Dans de tels cas, il est difficile d'établir la source du problème, mais il est encore plus difficile de le résoudre et de le laisser dans le passé. De plus, la principale difficulté est pour le patient lui-même, pas pour le thérapeute - une personne qui a toujours vécu enchaîné commence soudainement à les perdre et à ressentir la liberté. À de tels moments, des situations spécifiques peuvent se produire, car, grosso modo, une telle personne passe par l'étape de l'enfance, avec une rupture des limites de ce qui est permis et l'apprentissage de nouveaux comportements.

Il est important de ne pas avoir peur de telles manifestations, c'est une situation absolument normale dans laquelle le thérapeute aidera à comprendre, afin d'obtenir un confort mental optimal..

Y a-t-il une vie après la gestalt?

Certaines personnes se demandent si la vie change vraiment après la thérapie gestaltique, ou est-ce une autre belle histoire qui aide à tirer de l'argent des gens? Ou peut-être qu'il y en a assez, ces thérapeutes et amis autour d'un verre de bière - pourquoi pas des «médicaments»? Oui, des amis, des parents et d'autres personnes proches peuvent aider à résoudre certains problèmes. Mais, ayant une expérience subjective, il est présenté comme la meilleure solution à tous les problèmes. Et l'expérience humaine, comme vous le savez, est individuelle.

De plus, dans toute discussion, une personne a tendance à tourner son attention vers elle-même, et ce n'est pas non plus la meilleure solution lorsque de l'aide et des conseils sont nécessaires. Cela signifie-t-il que le seul besoin est de trouver quelqu'un qui écoutera? Pas du tout. De nombreuses questions sont difficiles à résoudre dans le cercle de personnes familières - du moins à cause de la maladresse existante. De plus, vous ne pouvez pas être sûr que, sous couvert d'aide, on ne vous imposera pas quelque chose qui soit bénéfique à votre interlocuteur..

Par conséquent, la thérapie est en tout cas meilleure, du moins en raison de l'impartialité et d'une plus grande objectivité. N'oubliez pas qu'un tel thérapeute est la personne la plus saine psychologiquement de tous ceux qui vous entourent. Naturellement, les thérapeutes ont également une variété de problèmes, mais ils sont capables de les reconnaître beaucoup plus rapidement et de les éliminer en temps opportun. La blague selon laquelle chaque psychothérapeute a son propre psychothérapeute n'est pas une blague, mais une nécessité professionnelle sérieuse.

Alors, y a-t-il une vie après la gestalt? Certainement.

C'est avec la fermeture de gestes longs et dépassés qu'une plus grande facilité apparaît dans la vie elle-même et dans l'existence en général. L'interaction avec les gens autour commence à être construite sur des principes complètement différents et conduit à des résultats complètement différents (de tous les précédents). Au sens figuré, de nombreuses couches de vêtements chauds et lourds vous sont progressivement retirées, ce qui vous empêche de marcher le long de la côte méditerranéenne. Vous marchez enveloppé, et tout vous agace - la chaleur, les embruns salés, le sable dans lequel tombent vos jambes, les gens en maillot de bain... Mais quand vous vous débarrasserez enfin de tout ce qui est superflu, vous commencerez à profiter pleinement de ce qui se passe - air frais, soleil doux, chaud et doux le sable. Et les gens autour sont tous sympathiques. Et la vie est belle!

Par conséquent, si vous sentez qu'il y a quelque chose qui interfère sérieusement, mais que vous ne comprenez pas tout à fait ce que c'est, ou si vous comprenez à peu près quel est le problème, mais que vous ne savez pas comment le résoudre, contactez des thérapeutes gestaltistes, et ensemble tu peux le comprendre.

Gestalt-thérapie - qu'est-ce que c'est en termes simples

La Gestalt-thérapie (le terme remonte au mot allemand "Gestalt", qui se traduit par "image holistique") est une direction humaniste de la psychologie et de la psychothérapie. Basé sur la phénoménologie expérimentale et l'existentialisme. Le concept clé est la perception d'une personne comme une personnalité intégrale avec tous ses besoins, pensées, expériences, expériences, données externes. Le but est de développer la conscience de soi, pas de travailler avec le subconscient.

Le psychiatre germano-américain Fritz Perls est considéré comme le père de la thérapie gestaltique. Perls croyait que la tâche d'un psychothérapeute était d'aider une personne à faire face à des problèmes non résolus qui limitent la croissance personnelle, à fermer les gestes destructeurs. Perls n'était pas un psychologue de la Gestalt, mais utilisait le terme Gestalt dans un sens similaire..

En termes simples, la thérapie Gestalt convainc une personne de deux choses:

  • Il est lui-même responsable de chacune de ses actions, et non d'un subconscient incompréhensible et inconnu.
  • Il n'est pas comme les autres, il est unique, distinctif, ce qui veut dire qu'il ne doit pas être égal aux autres, à l'opinion de la société et n'agir qu'à sa guise.

La psychothérapie Gestalt aide le client à prendre conscience des événements qui l'entourent et du passé en tant que phénomène intégral, à se comprendre, à identifier ses propres expériences et sentiments. Une personne "passe" par elle-même tous les objets et phénomènes qui l'entourent. Par conséquent, la perception est influencée par son expérience passée, l'état actuel de la psyché, le bien-être, les particularités de sa vision du monde et même son humeur momentanée..

Comment se déroule le processus thérapeutique en pratique?

Les Gestalt-thérapeutes peuvent consulter individuellement ou en groupe. Les formations ont plusieurs directions:

  • Ils apprennent à se fier à leurs vrais désirs, à se fixer des objectifs spécifiques en fonction des opportunités réelles, des circonstances et des situations élaborées.
  • Ils vous permettent de vous débarrasser du négatif interne accumulé. Mais en même temps, ils révèlent de vrais sentiments et ne les laissent pas disparaître..
  • Les talents se révèlent à travers l'expression de vrais sentiments et désirs. Cela se fait par la communication de groupe, des activités créatives et des exercices spéciaux..

Les psychologues développent un programme individuel pour un patient spécifique ou pour un groupe de personnes intéressées.

Méthodes de psychologie de la Gestalt

En plus de l'observation traditionnelle, les psychologues de la Gestalt ont activement utilisé des méthodes expérimentales d'étude. Par exemple, la méthode du «raisonnement à voix haute» développée par Karl Duncker. Son essence était que le sujet devait vocaliser ses pensées tout en résolvant un problème. Ce processus a été enregistré puis analysé par un psychologue..

La nouvelle méthode a enrichi la science avec des concepts tels que «situation problème», «insight» (aperçu soudain), etc. Par la suite, ces termes ont migré de la psychologie vers la thérapie gestaltique.

Méthodes de gestalt-thérapie

En thérapie gestalt, il existe des principes généraux pour construire un processus psychothérapeutique. Ils concernent tout d'abord certaines structures du discours. Certains d'entre eux sont énumérés ci-dessous. L'utilisation du pronom «je» au lieu de «nous», «il», «ils». Remplacement du verbe "je ne peux pas" par "je ne veux pas", "doit" par "je préfère" Découvrir ce qu'il y a derrière le mot «ça». Utiliser l'adresse directe au lieu de décrire quelqu'un à la troisième personne. Remplacer la question «pourquoi» par la question «comment», qui ne permet pas d'entrer dans le raisonnement, mais se transforme en sentiments. Remplacement d'une question par une approbation.

Directions de la thérapie gestalt

La gestalt-thérapie est multiforme, tout comme diverses formes de contact avec le monde extérieur. Considérons seulement quelques directions.

Thérapie gestaltique axée sur le corps. La libération des «pinces» corporelles renforce la santé physique et donne une nouvelle énergie pour les contacts sociaux, pour la créativité, pour le développement de nouveaux besoins.

Thérapie Art Gestalt. L'expression et la réponse aux états émotionnels peuvent être très réussies par le dessin, la sculpture, la danse, le chant, la dramatisation et d'autres moyens artistiques..

Thérapie Gestalt familiale. Rétablissement des relations, contact entre couples mariés et autres, entre parents et enfants.

Thérapie gestaltique de groupe. Extrêmement utile pour comprendre les contacts sociaux, résoudre les conflits interpersonnels, enseigner diverses formes de contact.

Thérapie gestalt organisationnelle. Un excellent outil pour augmenter l'efficacité de l'organisation dans son ensemble et la satisfaction des interactions professionnelles et des relations des employés individuels de l'entreprise.

Futuropractice (contact avec le futur). Efficace pour concevoir l'avenir à l'adolescence et à l'âge adulte, dans des situations de choix, d'autodétermination, pour résoudre des problèmes existentiels.

Avantages de la méthode

Aucune restriction sur l'utilisation de toutes les méthodes. Il y a place pour l'expérimentation ici.

La thérapie résout un large éventail de problèmes, allant de la recherche du sens de la vie aux difficultés quotidiennes.

Le psychologue travaille avec chaque client individuellement. Il n'applique pas les modèles.

Dans le processus de travail, les points de vue d'une personne, sa vision du monde, les principes sont pris en compte.

Le spécialiste va au résultat dont le client a besoin.

Pendant la session, il n'y a pas de vérification des nouvelles techniques. L'accent est entièrement mis sur la personnalité du patient.

Inconvénients de la thérapie gestalt

Les inconvénients de cette méthode comprennent:

L'accumulation d'expériences d'expérience et d'identification du problème. Cela nécessite plusieurs séances de psychothérapie, basées sur de longs dialogues et la définition de phénomènes;

Il n'y a pas de conseil spécifique du psychothérapeute. Le client détermine lui-même la meilleure façon de changer son attitude face au problème ou au modèle de comportement. Cela ne fonctionne pas toujours correctement du premier coup;

Devoir revivre d'anciens griefs et déceptions.

Quelle est la différence par rapport aux conversations avec un psychologue?

Au lieu de simplement parler de situations du passé, vous avez la chance de les vivre à travers la reconstruction. Grâce au processus de gestalt, les gens apprennent à mieux comprendre comment leurs propres pensées négatives et leurs comportements bloquent la vraie conscience de soi et les rendent malheureux..

Quels problèmes se tournent-ils vers un thérapeute gestaltiste

L'analyse gestaltique a ses propres caractéristiques, il est donc préférable de contacter un psychothérapeute avec les problèmes suivants:

Malentendu avec les parents. Les griefs des enfants; incapacité de se séparer de la famille parentale (le soi-disant cordon ombilical invisible); réticence à respecter les normes parentales.

Deuil sans vie. Un long processus de deuil qui dure des années; le désir d'éviter une souffrance intense; incapacité à vivre, pleurer, brûler la perte,

Changements dans la vie. Il y a beaucoup de doute, beaucoup d'anxiété quant à l'exactitude du choix; peur de changer d'emploi; manque de confiance en ses capacités.

Difficultés avec les enfants. Incapacité de régler vos sentiments envers votre enfant; désir d'améliorer les relations avec les adolescents, les enfants adoptés.

La fin de la relation. Peur de la solitude; peur de perdre une relation étroite; un désir de comprendre les raisons des relations codépendantes.

Psychosomatique. Anxiété, stress, dépression après ressentiment tacite, chagrin non vécu; courbatures soudaines lorsque vous traitez avec des gens.

Conflits. Travailleurs, ménage, conflits familiaux; querelles avec époux, amis, parents; incapacité à exprimer et à comprendre les émotions des autres.

Entrées connexes:

  1. Comment se calmer rapidement avec une crise de paniqueQu'est-ce qu'un état de panique? Anxiété? Anxiété? Peut-être que ces sentiments sont familiers..
  2. Comment se débarrasser de la phobie des araignéesLa phobie la plus courante chez de nombreuses personnes est peut-être la peur des araignées..
  3. Quelles sont les conséquences si la schizophrénie n'est pas traitée?Assez souvent, les gens, connaissant leur état, préfèrent prétendre que.
  4. Hypnose éricksonienne: quels problèmes elle résout?L'hypnose éricksonienne a été créée par Milton Erickson - psychiatre et psychothérapeute américain.

Auteur: Levio Meshi

Médecin avec 36 ans d'expérience. Le blogueur médical Levio Meshi. Revue constante de sujets brûlants en psychiatrie, psychothérapie, addictions. Chirurgie, oncologie et thérapie. Conversations avec les principaux médecins. Examens des cliniques et de leurs médecins. Matériel utile sur l'automédication et la résolution des problèmes de santé. Voir toutes les entrées de Levio Meshi

4 principes de la thérapie gestaltique pour aider à démêler les nœuds internes

4 baleines qui retiennent la terre appelées «thérapie gestalt».

Le mot inconnu «gestalt» fait encore mal à l'oreille pour beaucoup, bien que si vous le regardez, la thérapie gestalt n'est pas si étrangère. De nombreux concepts et techniques, développés par elle au cours de 50 ans d'existence, sont littéralement devenus "folkloriques", puisqu'une manière ou une autre est incluse dans divers domaines de la psychothérapie moderne. C'est le principe ici et maintenant, emprunté à la philosophie orientale; une approche holistique qui considère une personne et le monde comme un phénomène intégral. C'est le principe de l'autorégulation et de l'échange avec l'environnement et la théorie paradoxale du changement: ils se produisent lorsqu'une personne devient ce qu'elle est et n'essaie pas d'être ce qu'elle n'est pas. Enfin, c'est la technique de la «chaise vide», lorsque vous exprimez vos plaintes non pas à un vrai, mais à un interlocuteur imaginaire - votre patron, ami, votre propre paresse.

La Gestalt-thérapie est le domaine le plus polyvalent de la psychothérapie, fournissant une base pour tout travail avec le monde intérieur - de la lutte contre les peurs de l'enfance à l'entraînement de hauts fonctionnaires. La gestalt-thérapie perçoit une personne comme un phénomène intégral, dans lequel il y a simultanément et constamment un conscient et un inconscient, un corps et un esprit, l'amour et la haine, le passé et des projets pour l'avenir. Et tout cela n'est qu'ici et maintenant, puisque le passé n'existe plus et que l'avenir n'est pas encore arrivé. L'homme est construit de telle sorte qu'il ne peut pas exister isolément, en tant que «chose en soi». Le monde extérieur ne nous est nullement hostile (comme l'affirme la psychanalyse), au contraire, c'est l'environnement qui nous nourrit et dans lequel notre vie est la seule possible. Ce n'est qu'au contact du monde extérieur que nous pouvons prendre ce qui nous manque et abandonner ce qui nous accable. Lorsque cet échange est perturbé, nous gèlons et la vie devient comme une arène de cirque abandonnée, où les lumières s'éteignaient il y a longtemps, les spectateurs sont partis, et nous marchons et tournons habituellement en rond..

Le but de la thérapie gestaltique n'est même pas de comprendre pourquoi nous marchons dans ce cercle, mais de restaurer la liberté dans les relations avec le monde: nous sommes libres de partir et de revenir, de courir en cercle ou de dormir en plein air.

Petite-fille pour grand-mère

La Gestalt-thérapie est appelée la petite-fille de la psychanalyse. Son fondateur, le psychiatre autrichien Frederik Perls, était un freudien au début de sa carrière professionnelle, mais, comme tout bon élève, il est allé au-delà de son professeur, combinant les écoles de psychothérapie occidentales avec les idées de la philosophie orientale. Pour créer une nouvelle direction (ainsi que pour la vie personnelle de Perls), sa connaissance de Laura, docteur en psychologie gestaltiste, devenue plus tard sa femme, a joué un rôle important. Le mot gestalt lui-même n'a pas de traduction exacte. En gros, il désigne une image complète, une structure intégrale. Au début du XXe siècle, une école de psychologie expérimentale a vu le jour, appelée psychologie Gestalt. Son essence est que nous percevons le monde comme un ensemble d'images et de phénomènes holistiques (gestalts). Narmiper, bkuvs in solva peuvent aller à loyubm poyrkde - nous en comprenons toujours le sens. Si nous voyons quelque chose qui ne nous est pas familier, le cerveau essaie d'abord rapidement de découvrir à quoi il ressemble et d'ajuster les nouvelles informations pour les adapter. Et ce n'est qu'en cas d'échec que le réflexe d'orientation est activé: "Qu'est-ce que c'est?"

Les postulats de la nouvelle direction ont été fortement influencés par la théorie du «champ» développée par le psychologue gestaltiste Kurt Lewin. En fait, cette découverte a montré: le monde a tout ce dont nous avons besoin, mais nous ne voyons que ce que nous voulons voir, ce qui est important pour nous en ce moment de notre vie, et le reste devient un arrière-plan imperceptible, passe comme un paysage à l'extérieur d'une vitre de voiture. Quand on a froid, on rêve de chaleur et de confort, quand on cherche des bottes, on regarde les pieds de chacun. Lorsqu'ils sont amoureux, tous les autres hommes cessent d'exister pour nous..

Une autre théorie - «travail en cours» - a montré expérimentalement que les affaires inachevées sont mieux mémorisées. Tant que le travail n'est pas fait, nous ne sommes pas libres. Elle nous tient comme une laisse invisible, nous empêchant de partir. Nous savons tous parfaitement comment cela se passe, car tout le monde a, au moins une fois, erré autour de la table avec un mémoire inachevé, ne pouvant plus l'écrire, mais aussi incapable de faire autre chose..

Dans la vie de Perls, il y a eu une série de rencontres qui ont influencé l'émergence de la théorie de la gestalt-thérapie. Pendant un certain temps, il a travaillé comme assistant du médecin Kurt Goldstein, qui pratiquait une approche holistique d'une personne, ne considérant pas possible de la diviser en organes, parties ou fonctions. Grâce à Wilhelm Reich, qui a introduit la dimension corporelle dans le travail psychothérapeutique, la thérapie gestaltique est devenue la première direction à considérer les manifestations corporelles non pas comme des symptômes existant séparément qui nécessitent un traitement, mais comme l'une des manières de vivre des conflits émotionnels internes. Les vues de Perls ont également été fortement influencées par les idées d'existentialisme des années 20-30..

Et enfin, l'essence et la philosophie de la Gestalt-thérapie, sa vision du monde en tant que processus, et une personne en tant que voyageur, son amour pour les paradoxes, la recherche de la vérité cachée au plus profond de chacun - tout cela fait étonnamment écho aux idées du bouddhisme et Taoïsme.

mission possible

Perls a fondé sa théorie sur l'idée d'équilibre et d'autorégulation, c'est-à-dire, en substance, la sagesse de la nature. Si rien n'empêche une personne, elle sera inévitablement heureuse et satisfaite - comme un arbre poussant dans des conditions favorables, capable de prendre tout ce qui est nécessaire à sa propre croissance. Nous sommes des enfants de ce monde, et il a tout ce dont nous avons besoin pour être heureux.

Perls a créé une belle théorie sur le cycle du contact avec l'environnement. Ce que c'est peut être facilement compris à partir d'un simple exemple de votre déjeuner. Comment tout commence-t-il? Au début, vous avez faim. De cette sensation naît un désir: satisfaire la faim. Ensuite, vous mettez en corrélation votre désir avec la réalité environnante et commencez à chercher des moyens de le réaliser. Et enfin, vient un moment de rencontre avec l'objet de votre besoin. Si tout s'est bien passé, vous êtes satisfait du processus et du résultat, vous êtes rassasié et presque heureux. Cycle terminé.

Ce grand cycle de contact comprend de nombreux petits contacts: peut-être avez-vous dû terminer ou reporter quelque chose pour aller déjeuner, ou vous êtes allé déjeuner avec un collègue. Il fallait s'habiller pour sortir, puis choisir parmi une variété de plats ce que vous vouliez (et que vous pouviez vous permettre) en ce moment. De même, le déjeuner lui-même aurait pu être inclus dans une plus grande gestalt appelée «réunion d'affaires» (ou «rendez-vous romantique» ou «rendez-vous enfin»). Et cette gestalt est encore plus grande ("Recherche d'emploi", "Promotion de carrière", "Crazy Romance", "Fonder une famille"). Donc toute notre vie (et la vie de toute l'humanité) est comme une poupée gigogne, composée de différents gestes: de la traversée de la rue à la construction de la Grande Muraille de Chine, d'une conversation minute avec un ami dans la rue à cinquante ans de vie de famille.

Les raisons de notre insatisfaction dans la vie résident dans le fait que certains cycles de contact sont interrompus quelque part, les gestalts restent incomplets. Et en même temps, d'une part, nous sommes occupés (jusqu'à ce que le travail soit fait, nous ne sommes pas libres), et d'autre part, nous avons faim, car la satisfaction n'est possible que lorsque le travail est fait (le déjeuner est mangé, le mariage a eu lieu, la vie est une réussite).

Et voici l'un des points clés de la Gestalt-thérapie. Perls s'est concentré non pas sur la façon dont le monde extérieur nous entrave, mais sur la façon dont nous nous empêchons d'être heureux. Parce que (rappelez-vous la théorie des champs) dans ce monde, il y a tout, mais pour nous, il n'y a que ce que nous distinguons nous-mêmes de l'arrière-plan. Et nous pouvons souligner soit notre impuissance face aux circonstances perverses qui ne nous ont pas laissé dîner, soit la capacité de les changer d'une manière ou d'une autre. Ceux qui veulent - cherchent des moyens, et ceux qui ne veulent pas - des raisons. Et en fait, les gens ne diffèrent pas tant les uns des autres dans les circonstances qu'ils ont eues, mais dans la façon dont ils y réagissent. Il est évident qu'un employé qui a tendance à se sentir impuissant devant un patron tyran a beaucoup plus de chances de rester affamé, car il s'arrête beaucoup plus efficacement que son patron..

La tâche de la thérapie est de trouver un lieu et un moyen d'interrompre le contact, de savoir comment et pourquoi une personne s'arrête et de rétablir le cycle normal des événements dans la nature..

Effet stéréo

La thérapie gestaltique est parfois appelée thérapie de contact. C'est son caractère unique. Jusqu'à présent, c'est la seule pratique dans laquelle le thérapeute travaille «par lui-même», contrairement à la psychanalyse classique, où la position de neutralité maximale («ardoise vierge») est maintenue. Pendant la séance, le Gestalt-thérapeute a droit à ses propres sentiments et désirs et, en étant conscient, les présente au client, si le processus l'exige. Les gens se tournent vers un thérapeute lorsqu'ils veulent changer quelque chose - en eux-mêmes ou dans leur vie. Mais il renonce au rôle d'une personne qui «sait comment», ne donne pas de directives ou d'interprétations, comme en psychanalyse, et devient celui qui facilite la rencontre du client avec son essence. Le thérapeute lui-même incarne cette partie du monde avec laquelle le client essaie de construire des relations habituelles (et inefficaces). Le client, en communiquant avec le thérapeute, cherche à lui transmettre ses stéréotypes sur les gens, sur la façon dont ils "devraient" se comporter et comment ils réagissent "habituellement" à lui, et rencontre une réaction spontanée du thérapeute, qui ne juge pas nécessaire de s'adapter au monde changeant avec qui vous êtes en contact. Très souvent cette réaction ne rentre pas dans le «scénario» du client et oblige ce dernier à franchir un pas décisif au-delà de la barrière habituelle de ses attentes, perceptions, peurs ou griefs. Il commence à explorer ses réactions à la situation inconnue - ici et maintenant - et ses nouvelles possibilités ou limites. Et au final, il arrive à la conclusion que, en construisant des relations, chacun peut rester lui-même et en même temps maintenir un contact intime avec l'autre. Il acquiert ou restaure la liberté perdue de sortir du scénario, du cercle habituel. Lui-même fait l'expérience d'une interaction nouvelle et différente. Ensuite, il peut déjà intégrer cette expérience dans sa vie..

Le but d'une telle thérapie est de ramener une personne à elle-même, de restaurer la liberté de gérer sa vie. Le client n'est pas un objet d'analyse passif, mais un créateur et un participant égaux au processus thérapeutique. Après tout, lui seul sait où se trouvent sa porte magique et la clé en or. Même s'il a bien oublié ou ne veut pas regarder dans la bonne direction, mais il - sait.

Responsable de tout

Il y a plusieurs «baleines» qui retiennent la terre appelées «thérapie gestalt».

La conscience est une expérience sensorielle, une expérience de soi en contact. C'est l'un de ces moments où je "creuse" qui je suis, ce qui m'arrive et ce qui m'arrive. Ceci est vécu comme une perspicacité, et à un certain moment de la vie, la conscience devient continue..

La conscience implique inévitablement la responsabilité, non pas comme culpabilité, mais comme auteur: cela ne m'arrive pas, c'est comme ça que je vis. Ce n'est pas ma tête qui fait mal, mais je ressens une douleur et une constriction dans ma tête, je ne suis pas manipulé, mais j'accepte d'être l'objet de manipulation. Au départ, l'acceptation de la responsabilité provoque une résistance, car elle prive d'énormes bénéfices des jeux psychologiques et montre le «mauvais côté» des exploits et des souffrances humaines. Mais si nous trouvons le courage d'affronter notre «ombre», nous serons récompensés - nous commençons à comprendre que nous avons le pouvoir sur nos propres vies et sur les relations avec les autres. Après tout, si je le fais, je peux refaire! Nous maîtrisons nos possessions et tôt ou tard nous atteignons leurs frontières.

Ainsi, après avoir connu l'euphorie du pouvoir, nous rencontrons l'incontrôlable - avec le temps et les pertes, avec amour et tristesse, avec notre force et notre faiblesse, avec les décisions et les actions des autres. Nous nous humilions et acceptons non seulement ce monde, mais aussi nous-mêmes en lui, après quoi la thérapie se termine et la vie continue..

Le principe de réalité. C'est facile à expliquer, mais difficile à accepter. Il y a une certaine réalité (qui nous est donnée dans les sensations), mais il y a aussi notre opinion à ce sujet, notre interprétation de ce qui se passe. Ces réactions sont beaucoup plus variées que les faits, et elles s'avèrent souvent tellement plus fortes que les sensations que nous prenons beaucoup de temps et résolvons sérieusement le problème: est-ce le roi nu ou suis-je stupide?

La Gestalt-thérapie est parfois appelée «thérapie évidente». Le thérapeute ne s'appuie pas sur les pensées du client et non sur ses généralisations, mais sur ce qu'il voit et entend. Il évite les évaluations et les interprétations, mais pose les questions "quoi?" Et comment?". La pratique a montré qu'il suffit de se concentrer sur le processus (ce qui se passe et comment cela se passe), et non sur le contenu (ce qui est discuté), pour que la personne s'exclame le «aha! Une réaction courante à une rencontre avec la réalité est la résistance, car une personne est privée d'illusions, de lunettes roses. «Oui, c'était vrai. Mais une sorte de vérité perfide », a admis l'un des membres du groupe. De plus, la réalité oblige parfois une personne à admettre que le roi est vraiment nu, et alors il ne pourra plus vivre comme avant. Et la nouveauté fait peur.

Ici et maintenant. Il n'y a pas encore d'avenir, le passé est déjà arrivé, nous vivons dans le présent. Ce n'est qu'ici et maintenant que j'écris ce texte, et vous le lisez, ou vous vous souvenez de ce qui s'est passé, ou vous faites des plans pour l'avenir. Ce n'est qu'ici et maintenant que le changement est possible.

Ce principe ne nie pas du tout notre passé. L'expérience du client, le champ de sa vie ne disparaît nulle part et détermine son comportement à chaque instant, y compris pendant la séance. Et pourtant, ici et maintenant, il parle avec le thérapeute - et pourquoi exactement à ce sujet? Ce qui est ici et maintenant, ce qui pourrait être utile (pour le moment)?

Le dialogue en gestalt-thérapie est la rencontre de deux mondes: un client et un thérapeute, une personne et une personne. Lorsque les mondes se touchent, dans ce contact il est possible d'explorer la frontière qui existe entre «moi» et «pas-moi». Le client (parfois pour la première fois!) Fait l'expérience d'expériences qui surviennent dans le processus d'interaction avec quelqu'un qui n'est «pas moi» tout en conservant sa propre identité. C'est la relation Je - Toi dans laquelle il y a moi avec mes sentiments, Toi avec mes sentiments et ce vivant, unique, qui se passe entre eux (cela arrive pour la première fois, cette minute et ne se reproduira plus jamais).

C'est une expérience unique car le thérapeute est une personne en dehors de la vie du client, qui n'a besoin de rien de lui, et il peut vraiment permettre au client d'être lui-même et de vivre ce qu'il vit sans essayer d'influencer ses sentiments..

La Gestalt-thérapie est au-delà de la morale et de la politique. Sa seule tâche est de lui rendre accessible le monde intérieur du client, de ramener la personne à elle-même. Elle n'a aucun objectif éducatif. Elle ne se soucie absolument pas de savoir si une personne cultive du chou ou dirige le royaume - il est important que chacun vive sa propre vie, fasse ce qu'il veut et aime avec son amour.

Marchant ensemble

Dans la psychanalyse classique et dans la conscience quotidienne, l'individualité et la société sont opposées l'une à l'autre. Dans la vie de tous les jours, nous avons souvent l'idée (et le sentiment) que l'autre restreint notre liberté, car elle se termine là où commence le nez du voisin. Alors la conclusion la plus logique semble être que moins il y a de monde et plus on est loin d'eux, plus on est libre, plus il est facile d'être soi-même. Autrement dit, psychologiquement parlant, la solitude est nécessaire pour une individualisation profonde. Dans la plupart des pratiques philosophiques, le processus d'individualisation implique une immersion en soi et un retrait du monde..

Peut-être qu'à un moment donné, c'est vraiment nécessaire. Mais la Gestalt-thérapie dit que pour venir à vous-même, vous devez venir aux autres. Allez vers une autre personne - et vous y trouverez votre essence. Allez dans le monde - et vous vous y retrouverez.

Mais pourquoi le contact avec le monde et une autre personne permet-il l'individualisation? Seul avec nous-mêmes, nous pouvons tout penser de nous-mêmes. Mais nous ne saurons jamais si cela est vrai tant que nous n'interagirons pas avec le monde. Une personne peut penser qu'elle soulèvera facilement la voiture jusqu'à ce qu'elle essaie - en fait, cette capacité n'est pas là, mais seulement des fantasmes à ce sujet. C'est un faux moi, une fausse unicité. La véritable unicité implique une action réelle dans le monde réel.

Qu'arrive-t-il à notre caractère unique lorsqu'il rencontre le caractère unique d'un autre? Ce n'est qu'au contact du monde (une autre personne) que notre unicité prend un caractère pratique. Deux réalités se heurtent, donnant naissance à une troisième. Ainsi s'opère la socialisation de l'individualité: l'originalité d'une personne - l'unicité de ses fonctions - et cela détermine sa valeur pour les autres. L'individualité portée à la frontière du contact se transforme en une fonction pour les autres. Par exemple: "Je suis autoritaire" - &ldauo;Eh bien, alors dirigez. " "Je suis poète" - "Et fais chanter ton âme".

Ainsi, nous allons au-delà de la définition de la société comme cadre contraignant et prescriptions, elles cessent tout simplement de jouer un rôle déterminant. Ce qui devient significatif chez une personne a de la valeur pour les autres. Et ce qui chez les autres a de la valeur pour cette personne. C'est notre expérience, nos expériences et nos idées, nos caractéristiques uniques ou simplement des capacités que l'autre n'a pas. Il détermine notre besoin l'un pour l'autre et détermine notre relation..

Oeil très vif

Souvenez-vous de la prière attribuée aux anciens d'Optina: «Seigneur, donne-moi la force de changer ce que je ne peux pas supporter! Seigneur, donne-moi la patience d'endurer ce que je ne peux pas changer! Et, Seigneur, donne-moi la sagesse de distinguer le premier du second! " J'ai l'impression que la Gestalt-thérapie m'apprend progressivement cette sagesse. Cela a rendu ma vie intéressante car cela m'aide à être très sélectif, à abandonner rapidement ce qui ne me convient pas, à chercher et à trouver ce dont j'ai besoin. Et tout ce qui se passe dans ma vie: les gens, les affaires, les loisirs, les livres - c'est ce que j'aime, intéressant et dont j'ai besoin.

La Gestalt-thérapie m'a également donné la paix. Je peux faire confiance à la rivière qui est ma vie. Elle me fait savoir quand et où je dois être à l'affût, et quand et où je peux jeter les rames et me rendre au ruisseau et au soleil.