Anxiété dépression: symptômes, signes, comment traiter

Le trouble anxieux-dépressif est un syndrome psychopathologique qui comprend les symptômes d'un cercle principalement anxieux et dépressif. Ce type de trouble mental survient dans une grande variété de maladies et d'affections..

Symptômes du trouble anxieux-dépressif

Le syndrome anxieux-dépressif comprend tout d'abord les signes de dépression, qui se manifestent dans la version classique sous la forme d'une triade de symptômes, qui sont les principaux critères de diagnostic de la dépression dans la CIM-10:

  1. L'hypotimie est un fond d'humeur diminué, accompagné d'un sentiment de mélancolie. Elle est décrite comme une sensation atroce dans le corps situé derrière le sternum («douleur mentale»). L'effet du désir affecte toute l'activité mentale et productive du patient. Il y a des idées d'auto-accusation dans les échecs de la vie, la «dépravation», rien ne plaît. Un délire sensuel peut survenir: le patient est convaincu de sa propre «immortalité» et de sa condamnation à «l'éternelle souffrance» (délire de Kotard). Les pensées suicidaires sont particulièrement dangereuses.
  2. Anhédonie - une condition dans laquelle vous perdez la capacité de profiter de choses qui plaisaient auparavant.
  3. Anergie. Il se manifeste par un état de fatigue sévère, qui ne passe pas même avec un repos prolongé. Avec un degré de dépression plus prononcé, une inhibition idéationnelle et motrice se manifeste, dans laquelle il y a une sensation de lent flux de pensées, d'apathie, une démarche lente et une posture voûtée et voûtée. À un degré extrêmement sévère, la léthargie peut atteindre le degré de stupeur dépressive: une personne reste longtemps dans la même position, regardant fixement un point, ne parle pas, ne mange ni ne boit

En plus de la triade des principaux symptômes, la dépression se caractérise par une variété d'autres manifestations qui déterminent la gravité de la maladie:

  1. «Anesthésie mentale» - atroce «engourdissement des sens». Il se manifeste par un sentiment d'incomplétude dans l'expérience des sentiments.
  2. Trouble du sommeil. La dépression est caractérisée par un réveil précoce, après quoi il est impossible de se rendormir.
  3. Perte d'appétit. Le plus souvent, il y a une diminution de l'appétit allant jusqu'à un refus complet de manger, ce qui entraîne une perte de poids importante. Moins fréquemment, une augmentation de l'appétit apparaît.
  4. Sentiment de culpabilité exprimé, y compris des illusions d'auto-accusation. Une personne commence à se blâmer pour tout ce qui lui arrive non seulement, mais aussi aux autres, parfois à des étrangers.
  5. Intentions suicidaires. La personne peut exprimer des pensées suicidaires et même faire des tentatives.

La dépression est souvent accompagnée d'anxiété, qui forme un état mixte anxiété-dépression. Dans ce cas, les symptômes d'anxiété se superposent: tension nerveuse, attente incertaine d'événements négatifs, malheurs. La conscience du patient en état de dépression anxieuse est remplie de peurs pour l'avenir: anxiété pour la santé (la sienne ou les proches), le bien-être financier et social, etc..

La dépression, accompagnée d'une anxiété sévère pour la santé, est isolée séparément et est appelée hypocondriaque.

Parfois, le retard moteur dépressif avec dépression anxieuse est remplacé par des accès d'excitation motrice et émotionnelle - une agitation anxieuse. Dans le même temps, une personne devient extrêmement difficile, ne peut pas s'asseoir au même endroit et n'est capable d'effectuer que des actions automatiques. L'attaque s'accompagne d'un sentiment de désespoir intolérable aigu.

Symptômes végétatifs

La dépression anxieuse est souvent accompagnée de symptômes autonomes (syndrome d'excitation du système nerveux autonome). Les patients ont des crises de rythme cardiaque, une labilité (augmentation spontanée régulière de la pression artérielle), des maux de tête, un essoufflement, des troubles du système digestif, chez la femme - dysménorrhée (douleur intense dans le bas-ventre pendant les règles).

Souvent, les patients sont dérangés par des sensations désagréables ou douloureuses dans des organes internes ou des parties du corps (symptômes psychosomatiques), mais avec l'examen le plus détaillé, ils ne peuvent trouver aucune pathologie organique. Ces sensations sont persistantes, ne peuvent être arrêtées par aucun médicament et augmentent ainsi l'anxiété hypocondriaque..

Dans certains cas, les symptômes végétatifs et hypocondriaques masquent complètement les symptômes de la dépression. Cette pathologie est appelée larve ou dépression masquée. Ces patients sont particulièrement difficiles à diagnostiquer.

Compétition d'anxiété et de dépression

L'état anxieux-dépressif implique une combinaison et une connexion complexe de deux états différents - l'anxiété et la dépression. Il est difficile de déterminer sans ambiguïté lequel d'entre eux prévaut, car ils peuvent se passer l'un dans l'autre et changer. Par exemple, l'anxiété peut augmenter dans un contexte de dépression, et après une phase d'anxiété intense, un état dépressif s'installe..

Comme la peur est observée dans un état anxieux, une personne perd la capacité de penser de manière adéquate et sobre: ​​elle voit une menace partout, à cause de cela, une personne développe un état dépressif, anhédonie (incapacité à se réjouir).

Cela conduit naturellement à la dépression..

Étant donné que la peur dans ce trouble mental n'a pas de cause objective et ne trouve donc pas d'issue, elle paralyse les actions d'une personne. Une personne éprouve de la peur, mais ne fait rien, car il n'y a pas de menace, pas besoin de courir et de sauver, pas besoin de se défendre.

Pendant l'anxiété, la libération d'hormones de stress (adrénaline, norépinéphrine, cortisol) dans la circulation sanguine augmente, ce qui excite le système nerveux. La production des "hormones du bonheur" - sérotonine et dopamine est également inhibée..

Causes des troubles anxieux-dépressifs

Malgré le fait qu'il existe des causes et des facteurs de provocation, le trouble anxiété-dépressif survient parfois seul, sans raisons objectives apparentes. Dans ce cas, il y a de l'anxiété quant à la présence d'un autre trouble mental..

Les principales causes de la dépression anxieuse sont:

  • stress intense à court terme ou stress chronique constant;
  • sensation de tension physique et mentale excessive;
  • la présence de tels troubles chez les membres de la famille;
  • une maladie grave et prolongée, accompagnée d'une lutte épuisante avec elle;
  • l'automédication avec des médicaments psychotropes tels que des tranquillisants, des neuroleptiques, des antidépresseurs, des anticonvulsivants;
  • circonstances de vie problématiques difficiles (perte d'emploi, difficultés financières, problèmes familiaux);
  • la dépendance à l'alcool et aux drogues qui épuise le système nerveux;
  • crises d'âge chez les adolescents, les personnes âgées, les femmes ménopausées, les personnes en «crise de la quarantaine»;
  • trouble de stress post-traumatique (à la suite d'une guerre, de la perte d'êtres chers et d'autres catastrophes diverses).

Formes cliniques

La maladie a les formes suivantes:

  • dépression endogène (causes internes, manque de l'hormone de la joie);
  • dépression réactive (psychogène: réponse à un événement traumatique);
  • la dépression médicamenteuse;
  • trouble anxieux névrotique (névrose);
  • trouble panique;
  • trouble anxieux généralisé (anxiété constante, qui crée le sentiment qu'elle n'est pas associée à des objets ou des circonstances spécifiques);
  • agoraphobie sans trouble panique;
  • trouble obsessionnel compulsif;
  • phobie sociale;
  • phobies spécifiques;
  • trouble de stress post-traumatique;
  • trouble de stress aigu.

Attaque de panique pour les troubles anxieux

La dépression anxieuse peut être accompagnée d'une soudaine sensation de panique appelée crise de panique. Il se manifeste par un sentiment soudain de peur intense. Cette condition est accompagnée de divers symptômes somatiques (corporels) tels que:

  • changements dans la respiration (respiration rapide ou retenue de la respiration, essoufflement, etc.);
  • battements cardiaques fréquents;
  • inconfort dans la région du cœur;
  • transpiration excessive;
  • des étourdissements, parfois jusqu'à une perte de conscience;
  • symptômes du tractus gastro-intestinal (nausées, vomissements, douleurs abdominales, constipation, diarrhée, ballonnements, etc.);
  • urination fréquente.

Ces manifestations de la maladie peuvent être observées à la fois individuellement et en combinaison. De plus, il peut y avoir d'autres sensations dans le corps telles que des frissons, des picotements, de la fièvre, etc..

Diagnostique

La dépression anxieuse est diagnostiquée sur la base du tableau clinique et de méthodes spéciales. Les techniques standard comprennent:

  • Échelle de Zanga (test pour déterminer la dépression);
  • Beck Depression Inventory (utilisé pour mesurer la gravité de la dépression);
  • Test de couleur de Luscher - utilisé pour analyser l'état de la personnalité et le degré des troubles névrotiques, le cas échéant;
  • Échelle de Hamilton et Montgomery-Asberg - donne une idée de la gravité de la dépression.

Lors de l'évaluation du tableau clinique pour le diagnostic et du choix des méthodes de traitement, les critères suivants sont pris en compte:

  • le fait de la présence de symptômes anxieux dépressifs;
  • réponse inadéquate à un facteur de stress;
  • la durée des symptômes (depuis combien de temps existent-ils);
  • conditions dans lesquelles les symptômes apparaissent;
  • la nécessité d'exclure d'autres maladies du corps.

Quel médecin traite la dépression anxieuse

Les symptômes d'un trouble psychosomatique sont perçus par le patient non pas comme un trouble mental, mais comme une autre maladie du corps. Cela est dû au fait qu'une personne ressent des sensations douloureuses désagréables dans le corps, mais ne sait pas à quoi cela est lié. Il commence à penser qu'il a une sorte de maladie et se rend chez divers spécialistes (cardiologue, gastro-entérologue, pneumologue, oncologue, endocrinologue, etc.). Et c'est correct: il faut exclure les pathologies organiques qui peuvent être dans le corps.

Il existe une combinaison et une interconnexion de troubles mentaux et d'une sorte de maladie corporelle. Par conséquent, cette logique et ces actions humaines sont justifiées et correctes. Cependant, il est rare que quiconque pense qu'un trouble psychologique puisse être la cause des symptômes et se tourne vers un psychothérapeute après avoir contourné tous les spécialistes possibles..

Un scénario courant est celui où une personne se rend directement chez un thérapeute régulier. Le médecin, ne trouvant aucune maladie, oriente le patient vers un neurologue (neuropathologiste). Le spécialiste diagnostique la dystonie végétative-vasculaire et prescrit des sédatifs et des toniques qui affectent le système nerveux.

Cependant, le traitement ne donne pas de résultats significatifs et le neurologue oriente le patient vers une consultation avec un psychiatre. Il prescrit des médicaments puissants qui soulagent les symptômes d'anxiété et de dépression. Cependant, lorsque le médicament prend fin, les symptômes réapparaissent avec une vigueur renouvelée. Par conséquent, il n'est pas approprié de se limiter à un psychiatre qui traite avec des médicaments..

Un psychothérapeute est un spécialiste qui possède les connaissances et les compétences nécessaires pour mener une thérapie complexe. Si, néanmoins, il n'est pas possible de trouver un psychothérapeute, vous pouvez combiner l'aide de différents spécialistes: un psychiatre et un psychologue. Par conséquent, il est si important d'effectuer le traitement de manière globale et le psychothérapeute s'acquitte le mieux de cette tâche..

Traitement de l'anxiété et de la dépression

Traitement médical

Dans le traitement du syndrome anxieux-dépressif, les médicaments suivants sont prescrits:

  1. Antidépresseurs (Prozac, Escitam, Amitriptillin). Ils sont utilisés pour corriger la teneur en substances biologiquement actives telles que la norépinéphrine, la dopamine, la sérotonine dans le corps. Ces médicaments soulagent les symptômes de la dépression. On observe une normalisation de l'humeur, de l'appétit, du sommeil et de l'activité mentale. Le traitement est long, car l'effet des médicaments ne se produit pas immédiatement, mais au fur et à mesure qu'ils s'accumulent dans le corps et s'y adaptent. Les antidépresseurs doivent être sélectionnés individuellement pour chaque patient.
  2. Tranquillisants (Phenazepam, Gidazepam, Elzepam, Seduxen, Elenium). Élimine efficacement la composante anxiété, les crises de panique et les manifestations psychosomatiques. Les médicaments de ce groupe ont des effets relaxants musculaires, anticonvulsivants et stabilisants végétatifs. L'effet apparaît rapidement, mais peut se terminer tout aussi rapidement. Les tranquillisants sous forme de comprimés ont un effet plus durable, car ils sont plus lents à agir. Ce groupe de drogues crée rapidement une dépendance, de sorte que les traitements avec eux sont de courte durée..
  3. Antipsychotiques typiques (truxal, halopéridol) et atypiques (églonil, teraligen, quétiapine). Les antipsychotiques typiques sont utilisés moins fréquemment. Certains antipsychotiques ont un effet antidépresseur modéré en bloquant partiellement les récepteurs de la sérotonine, entraînant une accumulation de «l'hormone du bonheur». Les antipsychotiques ont également un effet anti-anxiété significatif. L'avantage des drogues de ce groupe est qu'elles ne créent pratiquement pas de dépendance, ce qui permet de les prendre pendant longtemps.
  4. Bêta-bloquants (Anaprilin, Atenolol, Metoprolol). Ils sont prescrits en cas d'association de trouble anxieux dépressif et de dystonie végétative-vasculaire. Les médicaments de ce groupe normalisent la pression artérielle, traitent les arythmies, éliminent les sensations désagréables telles que fièvre, frissons, tremblements et autres symptômes végétatifs.

Il est nécessaire de respecter strictement la dose autorisée du médicament, le moment de l'administration, d'exclure la consommation d'alcool et de ne pas conduire de voiture pendant le traitement. Les médicaments de ces groupes ne peuvent être prescrits que par un psychiatre. Faites attention lors de la lecture des instructions pour les médicaments sur le point «interaction du médicament avec d'autres substances».

Méthodes de physiothérapie

Une méthode efficace dans la thérapie complexe des troubles psychosomatiques est la physiothérapie:

  • massage (manuel et électrique);
  • électrosleep;
  • la thérapie par électrochocs;
  • acupuncture;
  • procédures de traitement de l'eau.

Ces procédures ont un effet calmant, relaxant, tonique, stimulant, normalisent l'activité des systèmes nerveux et cardiovasculaire et la fonction cérébrale..

Méthodes psychothérapeutiques

En psychothérapie, les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

  • croyance rationnelle;
  • maîtriser les méthodes de méditation et de relaxation;
  • conversations avec un psychothérapeute.

Traitement alternatif

La phytothérapie a fait ses preuves dans la dépression anxieuse. Le plus souvent, l'infusion à base de plantes médicinales pour le millepertuis est utilisée dans le traitement. Ils utilisent également des teintures de ginseng, d'agripaume, d'aubépine, de valériane, de citronnelle, de Rhodiola rosea et d'autres plantes.

Nutrition

La nutrition doit être rationnelle et équilibrée organiquement pour toutes les substances vitales. Il est important de suivre le bon régime alimentaire avec les repas en même temps, dans les quantités requises.

Les aliments consommés doivent être frais, si possible avec la quantité minimale d'additifs nocifs, suffisamment traités thermiquement (si nécessaire) et agréables en goût, en odeur et en apparence..

Effets

Un trouble anxieux dépressif non traité peut avoir des conséquences négatives. Une pathologie mentale négligée peut être compliquée par le développement de l'hypertension, des maladies des systèmes cardiovasculaire, nerveux et digestif. Le développement d'autres troubles mentaux graves est également possible.

La qualité de vie du patient, ses compétences professionnelles, ses relations avec les gens se détériorent par la suite, le niveau d'activité sociale diminue.

Prévention du syndrome anxiété-dépressif

Afin de minimiser le risque d'apparition ou d'exacerbation du syndrome anxieux-dépressif, il est important de suivre des règles simples:

  • organisation rationnelle du travail et du repos, du sommeil, de l'alimentation et de l'activité physique;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • éviter ou gérer le stress.

Et la chose la plus importante est un état émotionnel positif d'une personne.!

Qu'est-ce que le trouble anxieux dépressif et pourquoi, tous les traitements

Le trouble dépressif chez l'homme s'accompagne souvent d'anxiété et d'une excitabilité accrue. De tels changements dans la santé mentale d'un individu nécessitent un traitement. Après tout, les troubles mentaux réduisent la qualité de vie d'une personne, l'empêchent de se réaliser. Étant dans un état dépressif, l'individu ne peut même pas se rendre compte de la complexité de son problème. Il est presque impossible de sortir seul de la crise.

Qu'est-ce que le trouble anxiété-dépressif??

Il ressort clairement du nom que le trouble anxieux-dépressif est une maladie mentale mixte dans laquelle les signes de dépression sont «liés» à l'anxiété. L'humeur d'une personne disparaît, les opinions pessimistes prévalent, la pensée ralentit et l'activité physique diminue. La léthargie générale cède souvent la place à l'excitation.

Le syndrome anxieux-dépressif appartient au groupe des névroses. Ce trouble névrotique peut être corrigé et traité, bien qu'il ne soit pas reconnu par le malade lui-même. Pendant la maladie, l'individu ressent constamment une anxiété incompréhensible et sans cause. Il lui semble que lui ou un de ses proches est en danger.

Sur fond de dépression, l'anxiété augmente à chaque fois. Étant dans un état anxieux, l'individu ne peut pas analyser correctement la situation actuelle. Sa volonté et sa capacité à raisonner rationnellement sont paralysées par la peur. Un stress interne fréquemment répété stimule la libération d'hormones de stress dans la circulation sanguine. Des niveaux élevés d'adrénaline et de cortisol préparent l'individu à l'action.

Cependant, une personne ne fait rien, ne se bat avec personne, ne court nulle part. L'énergie, ne trouvant pas de sortie, affecte négativement le système nerveux et le travail des organes vitaux. Dépression anxieuse «ancrée». La personne devient apathique, indifférente, léthargique, inactive.

Selon la classification CIM 10, tous les troubles anxieux sont divisés en 5 types (panique, anxiété généralisée, anxiété dépressive, obsessionnelle-compulsive, réactions à une situation de stress sévère). La névrose anxieuse est souvent associée à des crises de panique. Les crises de panique chez une personne souffrant de trouble anxieux-dépressif apparaissent si l'anxiété est plus forte que la dépression.

Causes du trouble mixte

Le plus souvent, les personnes qui se trouvent dans un environnement défavorable souffrent d'anxiété et de troubles dépressifs. Certes, une vie riche et bien ordonnée peut également entraîner des changements négatifs dans la psyché. Après tout, la plupart des troubles nerveux sont causés par un dysfonctionnement du cerveau et des perturbations hormonales. Les facteurs provoquant des névroses peuvent être un stress fréquent ou un mode de vie inapproprié, de mauvaises habitudes.

Raisons influençant l'apparition de l'anxiété et du syndrome dépressif:

  • surmenage physique, rythme de vie trop stressant;
  • situations stressantes fréquentes;
  • traumatisme psychologique dans l'enfance ou à l'âge adulte;
  • malnutrition;
  • mauvais style de vie;
  • abus de boissons alcoolisées, de substances psychotropes, de drogues;
  • prédisposition génétique;
  • troubles hormonaux;
  • maladies graves ou incurables.

La perte d'un emploi, la séparation d'un être cher, le décès d'un être cher peuvent entraîner un trouble anxieux-dépressif. Les femmes, en raison de leur sensibilité et de leur émotivité, souffrent plus souvent que les hommes de névroses..

Le trouble psychologique survient généralement chez les personnes âgées et âgées. Bien que les jeunes se plaignent généralement de la vie instable et des problèmes au travail. Cependant, leur corps, leur psyché est capable de résister aux multiples coups du destin. On ne peut pas en dire autant des personnes âgées. À un âge avancé, une personne développe diverses maladies. Avec toutes sortes de traumatismes psychologiques reçus à différentes périodes de la vie, ils provoquent le développement de l'anxiété et du syndrome dépressif.

Symptômes du trouble anxieux-dépressif

Il existe un certain nombre de signes qui déterminent la présence d'un trouble. La maladie devrait durer au moins un mois. Un changement d'humeur à court terme associé à des circonstances de vie négatives ne peut pas être qualifié de trouble mental.

Symptômes d'anxiété et de syndrome dépressif:

  • difficulté de concentration;
  • déficience de mémoire;
  • problèmes de sommeil;
  • faiblesse, perte de vitalité;
  • irritabilité excessive;
  • anxiété;
  • larmoiement;
  • attente constante de mal;
  • perte de sens dans la vie;
  • faible estime de soi.

Signes végétatifs du trouble anxieux-dépressif:

  • rythme cardiaque rapide;
  • membres tremblants;
  • crises d'asthme;
  • transpiration;
  • douleur au cœur et au plexus solaire;
  • des frissons;
  • urination fréquente;
  • problèmes digestifs;
  • douleur musculaire.

Un trouble mental n'est constaté que lorsqu'un certain nombre de signes d'anxiété et de dépression sont observés simultanément pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois. Une personne malade ne peut pas trouver sa place dans la vie. Il est incapable de s'adapter à l'environnement social. Il a toutes sortes de peurs et de phobies. L'apathie est souvent remplacée par une agitation psychomotrice. L'individu se met à courir, à s'agiter, à devenir trop bavard. En temps de crise, il a des pensées suicidaires..

Diagnostic de pathologie

Seul un spécialiste peut diagnostiquer une personne. Il est impossible de déterminer indépendamment la maladie par la présence ou l'absence de signes. Il existe un certain nombre de techniques pour aider à reconnaître un trouble nerveux..

  • Test de couleur Luscher (détermination de l'état de la couleur sélectionnée);
  • Échelle de Zung (test);
  • Échelle de Hamilton (questions de test pour déterminer la gravité du trouble);
  • Échelle de Montgomery-Asberg (test).

Définition du syndrome selon le tableau clinique:

  • la présence de symptômes anxieux et dépressifs;
  • les troubles mentaux sont une réponse inappropriée au stress vécu;
  • apparition prolongée de signes d'un trouble nerveux;
  • absence de raisons provoquant la maladie;
  • exclusion d'autres maladies.

Souvent, une personne ne sait pas quel médecin consulter. Tout d'abord, il se rend chez un thérapeute. Si le spécialiste ne détecte aucune maladie, le patient se voit proposer un examen par un neurologue ou un psychiatre.

Le neurologue prescrit des sédatifs, ce qui fait disparaître les signes d'un trouble nerveux pendant un certain temps. Le psychiatre prescrit des médicaments psychotiques et des tranquillisants, qui plongent une personne dans un état de demi-sommeil. En arrêtant l'utilisation de sédatifs ou d'antipsychotiques, la personne revient à ses ennuis.

Il commence à tourmenter les crises de panique, d'anxiété, l'humeur empire. Dans cette situation, il est préférable de contacter immédiatement le psychologue-hypnologue Nikita Valerievich Baturin.
Seul un spécialiste sera en mesure de trouver la cause de l'apparition d'une anxiété déraisonnable et d'aider le client à se débarrasser de la dépression anxiolophobe.

Traitement du trouble anxieux dépressif

Une anxiété mixte légère et un trouble dépressif sont généralement traités par psychothérapie. Une condition plus avancée liée à une forme modérée ou sévère est normalisée à l'aide de médicaments. Dans la pratique du traitement des troubles nerveux, des méthodes physiothérapeutiques, l'homéopathie, des recettes folkloriques sont utilisées.

Le psychothérapeute commence le traitement par une conversation confidentielle avec le client. Le spécialiste utilise des méthodes de persuasion, d'impact sur la psyché humaine. Enseigne au client les techniques de relaxation et de méditation. Il faudra environ 20 séances au total pour se débarrasser complètement du trouble anxieux dépressif..

Le psychologue utilise la méthode de la thérapie cognitivo-comportementale. Le spécialiste découvre des erreurs dans la pensée du client, change sa perception négative du monde en une perception positive. Dans les cas graves, une personne doit subir des séances de travail approfondies avec le subconscient, qui sont menées avec succès par Nikita Valerievich Baturin.

Au cours d'une étude approfondie, une personne se débarrasse de l'anxiété et des crises de panique. Son état mental est normalisé, son sommeil et son appétit sont améliorés. Au cours du traitement, l'estime de soi du client augmente, il se débarrasse des complexes et des phobies.

Traitement médical

Le trouble anxieux sévère est traité avec des médicaments. Habituellement, une personne se voit prescrire des antidépresseurs et des tranquillisants. Ces médicaments normalisent le système nerveux autonome, ont un effet apaisant, améliorent le bien-être et le sommeil. Seul un travailleur médical a le droit de prescrire des médicaments une fois le diagnostic établi..

Une personne ne ressentira une amélioration de son bien-être que le 5 à 6 jour suivant la prise de médicaments. Cependant, les médicaments présentent plusieurs inconvénients. Leur utilisation prolongée entraîne de la somnolence, une pression artérielle basse, une dépendance.

Physiothérapie

Méthodes de physiothérapie utilisées pour normaliser le système nerveux:

  1. Massage corporel (thérapeutique, relaxant).
  2. Electrosleep, qui améliore la fonction cérébrale.
  3. Darsonvalisation de la tête pour améliorer la circulation sanguine.
  4. Oxygénothérapie (oxygénothérapie).
  5. Acupuncture ou acupuncture.

Homéopathie

Pour le traitement du syndrome anxieux-dépressif, les médicaments homéopathiques suivants sont utilisés:

  • Valerian compositum est un médicament qui élimine la névrose, la peur, l'anxiété, l'irritabilité (à prendre trois fois par jour pendant un mois);
  • Bioline Stop Smoukin - un remède contre l'anxiété, l'irritabilité (prescrit un comprimé 4 fois par jour);
  • Kietude - un sédatif pour l'excitation nerveuse (pris trois fois par jour, un comprimé);
  • herbe de gentiane - un remède contre le découragement;
  • Arnica Montana - médicament pour la dépression et l'anxiété;
  • Hypnosé - un moyen de normaliser le sommeil, d'éliminer les symptômes de l'excitation.

Remèdes populaires et traitements à base de plantes

Depuis l'Antiquité, les troubles nerveux sont traités avec des plantes médicinales. De nombreuses herbes ont des propriétés sédatives. La phytothérapie améliore le fonctionnement du corps, normalise le système nerveux, a un effet bénéfique sur l'état général.

Recettes de médecine traditionnelle:

  1. Teinture de menthe et d'aubépine.

Prenez 1 cuillère à soupe de menthe hachée, la même quantité d'aubépine, versez 400 millilitres d'eau bouillante. Le mélange est infusé pendant 30 minutes, puis filtré. Prendre trois fois par jour, un demi-verre après les repas pendant 1 mois.

  1. Teinture de ginseng.

Versez une cuillère à soupe de racine écrasée avec un verre d'eau bouillante et laissez reposer 45 minutes. Prendre une fois par jour après le déjeuner.

  1. Teinture d'alcool de raifort.

Prenez 50 grammes de raifort râpé, versez deux verres de vin blanc. Mettez le mélange dans un endroit sombre pendant 10 jours. Secouez le récipient de temps en temps, en soulevant les sédiments. Puis filtrez le mélange. Prendre une cuillère à soupe trois fois par jour.

  1. Teinture alcoolisée sur graines de pavot et graines de bluehead.

Prenez une cuillère à soupe de chaque ingrédient. Versez 200 ml de vin rouge réchauffé sur les graines. Faites infuser le mélange pendant 30 minutes. Boire 1/3 tasse trois fois par jour.

Le trouble anxieux-dépressif est considéré comme un problème grave nécessitant un traitement immédiat. Une personne souffrant de ce syndrome perd tout intérêt pour la vie, elle perçoit tout ce qui l'entoure avec pessimisme, cesse de communiquer normalement, se sépare des gens, souffre d'un retard mental. Cependant, cet état est interrompu de temps en temps par une excitation provoquée par des accès d'anxiété déraisonnable, des peurs non fondées. Souvent, l'individu ne peut pas faire face seul à la crise. Un psychothérapeute l'aidera à sortir d'un état douloureux. Plus une personne cherche de l'aide tôt, plus son traitement est facile..

Traitement des troubles anxieux sans antidépresseurs

Le trouble anxieux-dépressif est un trouble mental mixte qui se manifeste par des symptômes de dépression et d'anxiété. Ce n'est pas une nosologie distincte, mais deux composants différents. Ils sont liés car la maladie, la dépression est rare sans anxiété et l'anxiété est rare sans maladie..

Selon les statistiques de l'Organisation mondiale de la santé, plus de 110 millions de personnes dans le monde souffrent de troubles anxieux-dépressifs. En raison du stress psycho-émotionnel constant, le nombre augmente chaque année.

Les états anxieux-dépressifs réduisent la qualité de vie: ils réduisent la capacité de travailler, rompent les contacts sociaux et ferment une personne sur elle-même. Le trouble mental ne fonctionne pas isolément - il affecte la santé somatique.

Les causes

Le trouble anxieux-dépressif appartient au groupe des pathologies affectives (émotionnelles). La raison doit être recherchée dans le dysfonctionnement des neurotransmetteurs dans le cerveau..

Cela est en partie dû à la théorie des monoamines: la dépression et l'anxiété se développent en raison d'un manque d'amines biogènes - sérotonine, norépinéphrine et dopamine. Cette dépression est appelée endogène ou autochtone - il n'y a pas de cause externe. Mais la dépression est une maladie hétérogène, ce qui signifie qu'elle se développe en raison de nombreux facteurs de l'environnement et de l'environnement interne..

Toute dépression ou anxiété provoquée par des facteurs externes au cours du fonctionnement normal des neurotransmetteurs est appelée exogène..

La dépression réactive est une réaction à un événement dramatique: la mort d'un proche, les huissiers ont emporté un appartement, volé une voiture. La dépression réactive se résout d'elle-même lorsqu'un événement dramatique cesse d'évoquer une émotion.

Les troubles anxieux-dépressifs surviennent en raison de traumatismes mentaux chez les enfants à un âge précoce: brimades à l'école, abus physiques ou sexuels dans la famille, décès prématuré des parents.

La classification internationale des maladies de la 10e révision comprend la dépression saisonnière (trouble affectif saisonnier) - une pathologie de l'humeur qui survient pendant les saisons avec une petite quantité de solstice. Le plus souvent observé en hiver et en automne.

Les états dépressifs et anxieux sont causés par les drogues et les psychotropes: glucocorticostéroïdes, lévodopa, antipsychotiques, psychostimulants, sédatifs, alcool.

L'anxiété et la dépression sont causées par des pathologies somatiques: Alzheimer, Parkinson, athérosclérose des vaisseaux cérébraux, traumatisme crânien, neuroinfections. Les symptômes les plus courants de dépression et d'anxiété surviennent lors d'une maladie cardiaque..

Symptômes

Le tableau clinique du trouble anxiété-dépressif comprend deux éléments:

  1. Syndrome dépressif.
  2. Signes d'anxiété.

Le syndrome dépressif comprend la triade de Kraepelin: bradypsychie, retard moteur et hypothymie.

La bradypsychie est un ralentissement des processus mentaux avec des troubles cognitifs: le patient pense plus lentement, se souvient moins bien, se concentre plus difficile. Si auparavant, il vérifiait 5 devoirs en une heure, alors dans un état de bradypsy - 3 ou moins. Le retard moteur se manifeste par la passivité, le refus de sortir du lit à nouveau. L'hypotimie est une humeur pathologiquement diminuée pendant deux semaines ou plus.

Chez les patients souffrant de dépression, le régime quotidien est perturbé: ils travaillent et se reposent la nuit, et dorment pendant la journée. C'est ce qu'on appelle l'inversion du sommeil. La motivation diminue, moins d'idées apparaissent, vous ne voulez pas inventer quelque chose et tout laisser tel quel, il n'y a pas d'initiative.

Caractéristiques du visage d'un patient atteint d'une forme sévère de la maladie: les yeux évitent le contact et sont abaissés, le visage est souvent couvert de mains, les expressions faciales générales expriment un sentiment de tristesse et de désespoir.

Signes corporels de dépression (triade Protopopov):

  • constipation;
  • mydriase (pupilles dilatées);
  • rythme cardiaque augmenté.

Symptômes d'anxiété: sensation de tension interne, agitation psychomotrice, agitation, distraction de l'attention, bavardage, irritabilité et irascibilité, sautes d'humeur. L'anxiété se manifeste par des troubles autonomes:

  1. transpiration excessive;
  2. tremblement;
  3. tachycardie;
  4. constipation ou diarrhée;
  5. bouche sèche;
  6. violation de l'endormissement en raison d'un pressentiment, d'un sommeil superficiel, d'une faiblesse le matin;
  7. sensibilité accrue à la lumière et au bruit;
  8. étourdissements périodiques;
  9. fatigue avec douleurs musculaires.

La dissonance peut apparaître: avec dépression - retard moteur, avec anxiété - agitation. Le trouble anxieux-dépressif est une condition mixte. Un patient peut penser lentement, dormir mal, mais parler et bouger rapidement, un autre - réfléchir rapidement, mais être triste et ne rien faire. Les symptômes peuvent changer avec chaque semaine de maladie..

Le trouble anxieux-dépressif peut être associé à des crises de panique. C'est un épisode d'anxiété soudaine et intense. L'attaque s'accompagne de peur de la mort, de tachycardie, de vertiges, de transpiration et de désorientation. Il démarre et dure 3 à 5 minutes. Pas dangereux pour la santé.

Le trouble anxieux-dépressif prolongé est une maladie socialement et économiquement dangereuse. En raison de l'inadaptation, du manque d'initiative, de l'apathie et de l'anxiété constante, les liens avec les amis et les parents sont rompus et des emplois sont perdus. Ne pas aller travailler entraîne des pertes financières et de production pour les entreprises privées et l'État.

La déréalisation est caractéristique des troubles anxieux-dépressifs sévères. Les patients déprimés décrivent le monde comme une toile de fond qui a perdu sa couleur. Pour eux, l'environnement a complètement perdu tout intérêt, il leur semble dans un brouillard, il est devenu indistinct. Il y a une sensation de lenteur du temps (bradychronie).

La dépersonnalisation se produit souvent avec la déréalisation. Les patients disent que leurs émotions ont disparu, que leur personnalité a été remplacée, que l'environnement est devenu plat ou mort, les traits de personnalité disparaissent. Les patients ont souvent l'impression que ce n'est pas leur vie.

Diagnostique

En médecine générale, par exemple, dans le travail d'un thérapeute ou d'un cardiologue, lors de la première réunion, le médecin demande au patient de passer l'échelle hospitalière pour la dépression et l'anxiété. Le test montre la gravité de la dépression et de l'anxiété, ainsi que leur rapport: la dépression peut être accompagnée d'anxiété, ou elle peut être sans.

Si les valeurs sont supérieures à la norme, le médecin généraliste oriente le patient vers un psychologue médical ou un psychiatre. Ceux-ci donnent au patient des méthodes plus sensibles: l'échelle de dépression de Hamilton, l'inventaire de dépression de Beck, l'échelle d'anxiété de Covey ou Beck.

Traitement

Le trouble anxieux est-il traité? La maladie est complètement guérie - le pronostic est favorable.

La branche principale de la thérapie est le traitement médicamenteux. Les médicaments sont sélectionnés en fonction de la gravité de l'anxiété ou de la dépression:

  1. Pour une maladie sans symptômes d'anxiété, des antidépresseurs à effet activateur prédominant sont prescrits: Fluoxetine, Paroxetine.
  2. Dans une maladie accompagnée de symptômes d'anxiété, des antidépresseurs sont prescrits pour le trouble anxieux dépressif à effet principalement sédatif et anxiolytique: Adepress.
  3. S'il y a des signes prononcés d'anxiété, mais qu'il n'y a pas de symptômes de dépression, des anxiolytiques et des relaxants sans antidépresseurs sont prescrits.

Le traitement non médicamenteux est une psychothérapie. La thérapie cognitivo-comportementale, l'entraînement autogène, la psychothérapie rationnelle, l'art-thérapie, le traitement par hypnose (hypnothérapie) sont utilisés.

Traitement du trouble anxieux dépressif

Traitement de rééducation du trouble anxieux-dépressif. Nous adaptons individuellement la technique et restaurons le fonctionnement du système nerveux. La qualité de vie perdue revient. Nous utilisons les méthodes les plus modernes de thérapie de rééducation. Le traitement ambulatoire et polyclinique de la maladie, effectué en clinique, est beaucoup plus économique que les méthodes conventionnelles.

Le trouble anxieux-dépressif est une combinaison d'anxiété et de dépression. Le plus souvent, il se manifeste sous la forme d'un trouble psychosomatique. Par conséquent, il est difficile de diagnostiquer.

Pour le traitement réussi du trouble anxieux dépressif, nous utilisons les méthodes thérapeutiques et de rééducation les plus modernes..

Nos techniques efficaces vous aideront à prendre le contrôle de votre état et à vous débarrasser d'une addiction douloureuse. La méthode de traitement dépendra du type de maladie que vous rencontrez..

Appelez le + 7495135-44-02 et prenez rendez-vous! Nous allons certainement vous aider! Il est traité!

Consultation et examen initiaux 2500Thérapie de rééducation à partir de 5000

Optimiser la thérapie pour le trouble anxiété-dépressif

Le diagnostic et le traitement corrects des personnes souffrant d'anxiété, de dépression ou de leur combinaison est un processus assez difficile dans la pratique médicale. Les patients se plaignent souvent de diverses manifestations somatiques. Souvent, ce sont ces plaintes qui viennent au premier plan, et les symptômes d'anxiété et de dépression peuvent ne pas être remarqués par une personne. Les symptômes mentaux sont considérés comme une humeur naturelle concomitante. Beaucoup, même certains médecins, pensent qu'en supprimant les symptômes, tout se rétablira tout seul. Malheureusement, ce n'est pas le cas.

En présence de syndrome anxiété-dépressif, où les symptômes sont combinés, le traitement habituel est très difficile. Les résultats de la pharmacothérapie et de la psychothérapie doivent être attendus pendant des années. Dans de tels cas, un pronostic médical est presque impossible..

Heureusement, il existe de nouvelles thérapies disponibles pour aider le clinicien à prodiguer des soins efficaces aux patients. Par exemple, une combinaison de plusieurs domaines de la médecine, des médicaments modernes et des techniques psychothérapeutiques spéciales développées individuellement guérissent mieux et beaucoup plus rapidement. Ces nouvelles technologies permettent à nos spécialistes d'obtenir non seulement une amélioration de l'état du patient, mais également une rémission à long terme ou permanente. Nos techniques ont des caractéristiques aussi importantes que l'efficacité finale élevée, l'apparition rapide de l'effet, la possibilité d'un traitement avec des doses plus faibles de médicaments, une tolérance plus facile du patient..

Début de la maladie

L'anxiété et la dépression dans le monde d'aujourd'hui sont les problèmes les plus importants pour de nombreuses personnes. Cela affecte de plus en plus de couches de la société. Ce trouble est associé à une détérioration significative de la qualité de vie, à une augmentation de l'incidence des maladies somatiques et même à la mortalité..

Tout d'abord, le fonctionnement social d'une personne commence à souffrir. Cela est souvent dû au fait que l'apparition de la maladie peut se manifester par des sensations de douleur d'un organe ou d'une partie du corps. Ces douleurs peuvent souvent être assez importantes. Ils obligent une personne à se tourner vers divers médecins qui prennent des mesures pour l'éliminer sans comprendre pleinement les vraies raisons de sa formation. Les gens subissent souvent des opérations complexes qui, en partie et pendant une certaine période, sont capables de suspendre les symptômes en développement..

Malgré la disponibilité de méthodes de diagnostic et de traitement éprouvées, le trouble anxiété-dépressif reste sous-estimé, en particulier par les médecins généralistes et les spécialistes..

Une caractéristique importante du début de la formation de la maladie est une diminution de la productivité. Cela se justifie par le fait qu'il se manifeste le plus souvent au départ comme une maladie physique, plutôt que comme des symptômes classiques tels qu'une baisse de l'humeur et une anxiété accrue. C'est pourquoi il devient clair pourquoi les gens se tournent vers les généralistes ou d'autres spécialistes restreints. Par conséquent, il est très important pour un médecin généraliste de comprendre non seulement les symptômes somatiques, mais également les symptômes mentaux..

Traitement du trouble anxieux dépressif en clinique

Maintenant, lorsque les nouvelles technologies utilisées dans Brain Clinic sont plus pratiques et efficaces, nous pouvons parler de la guérissabilité de la maladie. La monothérapie simplifiée ou la thérapie standardisée dans la plupart des hôpitaux ne répond pas aux besoins du patient en matière de soins rapides et efficaces.

Le traitement du trouble anxieux-dépressif avec nos méthodes fournit au médecin traitant les outils nécessaires pour gérer l'anxiété et la dépression. Une telle thérapie est possible dans un hôpital de jour et ne nécessite pas d'hospitalisation. Ce n'est pas seulement efficace mais aussi rentable.

En fonction de la gravité de la maladie, des caractéristiques métaboliques individuelles et de la durée du processus pathologique, le traitement du trouble anxieux-dépressif peut se dérouler selon différents cours.

Nous suggérons que certains patients présentant des épisodes épisodiques de la maladie suivent un traitement intermittent. Les personnes ayant une manifestation plus persistante ont besoin d'un cours thérapeutique amélioré ou très actif et à long terme. Il est impossible d'égaliser la thérapie pour différentes personnes. Dans chaque cas spécifique, nos médecins sélectionnent le traitement en fonction d'indicateurs individuels.

En raison du risque de formation de dépendance, nous utilisons divers agents anxiolytiques (tranquillisants) avec prudence. Nous évitons autant que possible les effets secondaires courants, qui peuvent inclure la sédation, l'ataxie, la difficulté à se concentrer, la mémoire.

La consommation d'alcool pendant le traitement est strictement interdite. Cela est dû non seulement à une modification de l'action des médicaments, mais également à un effet négatif sur l'effet thérapeutique lui-même. Il faut surtout noter que l'alcool aggrave l'évolution de la maladie..

Les patients âgés nécessitent une approche différente, car les processus métaboliques de leur corps diffèrent considérablement des processus métaboliques d'une personne d'âge moyen ou jeune. Ces patients peuvent être particulièrement vulnérables et leur traitement nécessite une attention particulière lors de la prescription de médicaments. Certains médicaments sont contre-indiqués pour eux..

Principaux symptômes et sensations

  • Augmentation de la nervosité, de l'anxiété, de la tension;
  • Sentiment de catastrophe imminente;
  • Cardiopalmus;
  • Violation du rythme respiratoire, profondeur de la respiration;
  • Augmentation de la transpiration;
  • Tremblement dans le corps;
  • Faiblesse constante, fatigue du corps;
  • Diminution de la concentration d'attention;
  • Difficulté à penser à quelque chose;
  • Toute manifestation de trouble du sommeil;
  • Perturbation du tractus gastro-intestinal;
  • Le désir d'éviter les rencontres, la communication, les actions.

Si la dépression prévaut

Malgré l'utilisation répandue d'antidépresseurs de spectre varié dans le traitement des patients souffrant de troubles anxieux dépressifs, ces médicaments sont loin d'être toujours efficaces. Cela est dû à la fois à la particularité des processus métaboliques de chaque personne et directement à la véritable cause de la formation de la maladie..

La dépression est un trouble du spectre mental complexe, classiquement associé aux troubles de l'humeur, à la perte d'intérêt pour quelque chose, à la vie en général, à la perte d'intérêt pour les choses dans lesquelles l'intérêt était présent. Il y a un sentiment de profonde tristesse et même de désespoir. Dans le même temps, l'un des premiers symptômes est généralement les troubles du sommeil, la satisfaction sexuelle et la diminution de l'appétit. De plus, une personne peut perdre du poids, la concentration de l'attention diminue, l'audition, la vision et l'odorat diminuent. Avec le développement ultérieur de la pathologie, la symptomatologie s'intensifie et change. Par exemple, l'appétit peut augmenter, prendre du poids, une personne est saisie d'une maladie. Beaucoup, malheureusement, commencent à utiliser l'alcool comme médicament, ce qui forme progressivement une dépendance à l'alcool. Dans de telles situations, l'état mental d'une personne est compliqué par la dépendance. Cela complique le processus de traitement du trouble anxieux dépressif..

Les manifestations somatiques viennent souvent au premier plan. Le plus souvent, ils se manifestent par une fatigue rapide, une sensation de fatigue, des maux de tête, des troubles psychosomatiques commencent à se former. Des troubles gastro-intestinaux, des douleurs chroniques, des vertiges se forment. Cette symptomatologie peut se manifester dans une assez large mesure et ressembler à un trouble somatique grave. Ces personnes se tournent généralement vers divers médecins plus d'une fois, mais elles ne peuvent pas établir de diagnostic précis et le traitement prescrit n'a pas beaucoup aidé..

Diagnostic différentiel

Malheureusement, le trouble anxiété-dépressif passe souvent inaperçu en raison de plaintes sous-jacentes de maladie physique. De nombreux patients reçoivent de nombreux diagnostics différents qui ne reflètent pas vraiment leur état de santé. En raison du phénomène de somatisation, le trouble anxiété-dépressif n'est pas remarqué par les médecins.

Aux stades initiaux du diagnostic des patients se plaignant d'une maladie physique, dont la cause n'est pas claire (étiologie non claire) ou des symptômes mal groupés, lorsque le diagnostic est difficile. Ou il y a d'autres difficultés à poser un diagnostic complet et précis, nous recommandons que ces patients soient référés à un psychothérapeute ou à un psychiatre pour examen.

Cela est dû au fait que dans de tels cas, il existe une très forte probabilité de formation d'un trouble anxieux-dépressif ou d'autres troubles d'activité nerveuse supérieure, qui peuvent se manifester sous la forme de maux physiques..

En règle générale, l'examen par un médecin et la réalisation de diagnostics pathopsychologiques suffisent pour identifier ou exclure un trouble mental. Dans le même temps, je tiens à souligner que ce trouble appartient aux états mentaux limites et que plus le traitement est commencé tôt, plus le processus de guérison sera rapide et facile..

Traitement ambulatoire du trouble anxieux dépressif

La coexistence de l'anxiété et de la dépression chez une même personne a un impact significatif sur l'issue de la maladie. Ces patients présentent généralement des manifestations plus sévères et sont nettement moins sensibles aux efforts thérapeutiques..

Les spécialistes de notre clinique ont développé des techniques spéciales de remplacement hospitalier basées sur les techniques de la médecine réparatrice. Nous proposons une thérapie neurométabolique active dans un hôpital de jour. Les techniques modernes que nous utilisons sont d'une importance décisive non seulement d'un point de vue clinique, mais aident également les personnes dans un environnement social, ainsi que beaucoup plus économique pour le patient..

Les personnes mal diagnostiquées ou traitées incorrectement sont plus susceptibles d'avoir des attitudes négatives à l'égard de la thérapie. Cependant, ce sont ces personnes qui présentent un risque important de suicide spontané et qui sont assez difficiles à traiter. Ces patients sont plus susceptibles de voyager d'un médecin à un autre sans recevoir de soins médicaux appropriés..

Nos programmes ambulatoires sont adaptés individuellement à chaque personne spécifique et pourront satisfaire tous ceux qui veulent se débarrasser de cette maladie complexe.

Prévoir

Les avantages de nos programmes de remplacement pour patients hospitalisés par un traitement actif du trouble anxieux ne peuvent être surestimés, en particulier pendant la phase de poussée. L'objectif principal de notre thérapie est la rémission complète du trouble et pas seulement le soulagement des symptômes..

Après le début de la rémission, il est nécessaire de suivre un traitement de soutien afin de renforcer le système nerveux et d'empêcher la maladie de revenir. Si le traitement est arrêté prématurément, la maladie réapparaît chez 90% des patients.

Le potentiel de notre thérapie active de remplacement pour patients hospitalisés dans son individualisation et son application des techniques de médecine réparatrice a été apprécié par beaucoup de nos patients et, selon nos statistiques, est d'environ 85%.

Certains patients ne répondent pas à cette thérapie. Dans ce cas, nous pouvons recommander de se rendre dans un hôpital, où, sous surveillance 24 heures sur 24, une personne recevra le maximum de soins médicaux possibles. Il y a très peu de personnes qui résistent complètement au traitement du trouble anxieux dépressif. La grande majorité de nos patients répondent de manière adéquate à notre thérapie.

En quoi le trouble anxieux dépressif est-il différent et comment le traiter

Le trouble anxieux-dépressif est une maladie moderne qui réduit considérablement la qualité de la vie humaine. Si les gens n'apprennent pas à observer l'hygiène mentale, ne maîtrisent pas les techniques de relaxation et de relaxation, d'ici 2020, le TDR sera en deuxième position après les maladies coronariennes en termes de nombre d'années perdues en raison du handicap.

Ce n'est pas un hasard si le sentiment d'anxiété et de dépression est considéré comme la manifestation d'un trouble. De plus, les symptômes sont si similaires qu'ils sont difficiles à différencier. Le trouble anxieux-dépressif appartient au groupe des névroses (troubles névrotiques). Les névroses sont des états psychogéniquement conditionnés qui se caractérisent par une grande variété de manifestations cliniques, un manque de changements dans la conscience de soi de la personnalité et une conscience indépendante de la maladie..

Le risque à vie de développer une dépression anxieuse est d'environ 20%. De plus, seul un tiers des malades estiment nécessaire de consulter un médecin. Et en vain - cette névrose peut être traitée et corrigée. Maintenant, vous n'avez pas besoin d'aller chez un psychiatre pour obtenir un traitement - ce type de trouble est de la compétence des cardiologues, des neuropathologistes, des thérapeutes.

Le symptôme le plus fondamental qui détermine la présence du syndrome anxieux-dépressif est un sentiment constant d'anxiété vague sans raisons objectives. L'anxiété est une sensation constante de danger imminent, une catastrophe qui menace les proches et la personne elle-même. C'est important - il n'y a pas de peur d'une certaine menace qui existe réellement dans la réalité, seulement un vague sentiment de danger. Le danger de cet état est d'obtenir un cercle vicieux: la sensation d'anxiété stimule la production d'adrénaline, qui en elle-même intensifie l'état émotionnel.

Les symptômes du trouble anxieux-dépressif sont divisés en deux grands groupes: le premier se réfère aux manifestations cliniques, le second décrit les troubles végétatifs-vasculaires.

Manifestations cliniques

  • diminution persistante de l'humeur, fortes fluctuations de l'état émotionnel
  • anxiété accrue, sentiment constant d'anxiété
  • troubles du sommeil persistants
  • peurs fréquentes (inquiétudes envers les proches, attente d'échec)
  • tension constante, anxiété qui interfère avec le sommeil
  • fatigue, asthénie, faiblesse
  • diminution de la concentration d'attention, vitesse de réflexion, performance, assimilation de nouveau matériel

Symptômes végétatifs

  • rythme cardiaque rapide ou augmenté
  • tremblements ou tremblements
  • sensation d'étouffement, "boule dans la gorge"
  • transpiration accrue, humidité dans les paumes
  • douleur cardiaque, douleur dans le plexus solaire
  • bouffées de chaleur, frissons
  • augmentation de la miction
  • troubles des selles, douleurs abdominales
  • tension musculaire, douleur

Beaucoup de gens éprouvent de telles sensations dans une situation stressante, mais pour être diagnostiqué avec un syndrome anxieux dépressif, le patient doit présenter plusieurs symptômes ensemble pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois..

Si vous avez du mal à évaluer votre état, consultez votre médecin. Les tests suivants sont souvent utilisés dans les diagnostics:

  • évaluation subjective - échelle de Zung, Beck Depression Inventory (BDA)
  • échelles objectives - échelle de Montgomery-Asberg, échelle de Hamilton pour évaluer la dépression et l'anxiété

Bien que les personnes ayant des conditions de vie sociales défavorables soient à risque, les troubles anxieux-dépressifs sont très courants dans les pays à très haut niveau de vie. Par exemple, aux États-Unis, considérés pendant de nombreuses années comme un modèle de bien-être, 10 millions de personnes souffrent de cette maladie. 20 millions supplémentaires sont touchés par des troubles de l'adaptation. Au Royaume-Uni, ce chiffre est encore plus élevé. Et combien de personnes ne sont pas allées chez un médecin, considérant leur état incurable ou craignant d'être mises sur un compte psychiatrique! Il existe même un terme spécial «le phénomène de l'iceberg de la dépression», selon lequel seulement 1/3 des personnes se rendent chez les médecins, tandis que 2/3 sont hors de vue des médecins.

Principaux groupes de risque

Dans le cas de conditions dépressives générales, les femmes sont plus sujettes aux syndromes anxiolépressifs. Pourquoi? Parce que dans le domaine de l'attention de l'hôtesse et de la femme de famille, ce n'est pas seulement sa propre carrière et sa croissance professionnelle (qui en soi peuvent épuiser tous les nerfs), mais aussi prendre soin de la maison, des soucis pour les enfants et leur bien-être, des soucis pour les nouveaux vêtements, les réparations, les voitures et autres. problèmes quotidiens.

Une femme en elle-même est plus émotionnelle qu'un homme, et si elle ne sait pas se détendre et soulager les tensions, elle est vouée à des névroses d'un degré ou d'un autre..

Cela comprend également des changements hormonaux objectifs tels que la grossesse, le cycle menstruel, l'état post-partum, la ménopause

Manque de travail

Le sentiment d'être expulsé du monde du travail, sa propre insolvabilité financière, la recherche constante de travail et l'échec dans les entretiens conduisent à un sentiment de désespoir. L'augmentation des taux sanguins d'hormones de stress entraîne les premiers symptômes du syndrome anxieux-dépressif.

Drogues et alcool

La dépendance à la drogue et à l'alcool détruit non seulement la personnalité d'une personne, mais entraîne également des troubles mentaux. La dépression constante nous oblige à rechercher le bonheur dans une nouvelle dose, qui plonge dans des couches encore plus profondes de la dépression. Un autre cercle vicieux difficile à briser sans aide.

Hérédité défavorable

Ce n'est pas une dépendance à 100%, mais les enfants souffrant de troubles mentaux souffrent deux fois plus souvent des mêmes maladies..

Âge avancé

Cela est dû à la perte de signification sociale (retraite), aux enfants adultes qui ont leur propre famille, à la mort d'amis et de l'autre moitié, et à la privation de communication. La meilleure prévention du trouble anxieux-dépressif chez les personnes âgées sera de participer à leur vie, de les impliquer dans l'exercice de responsabilités réalisables (par exemple, emmener les petits-enfants à la maternelle, à l'école, à des groupes de loisirs).

Faible niveau d'éducation

Griboïedov a postulé "malheur de l'esprit", mais dans le cas des troubles mentaux, cela ne fonctionne pas toujours.

Maladies somatiques sévères

Le groupe le plus sévère de patients souffrant de dépression, car beaucoup d'entre eux souffrent de maladies incurables, éprouvant souvent des douleurs et un inconfort physique. Et pourtant, le travail des psychiatres et des psychologues vise à faire en sorte que les patients, même dans une situation aussi difficile, trouvent la force de profiter de la vie..

Traitements de la dépression associés à une anxiété accrue

La stratégie de traitement médicamenteux dépend des causes de l'état anxieux dépressif. Le plus souvent, un complexe de médicaments est prescrit - des antidépresseurs et des tranquillisants. Certains régulent les processus autonomes du corps, les normalisent, «secouent» le corps et le font fonctionner, d'autres calment le système nerveux, normalisent le sommeil et régulent le niveau d'hormones de stress dans le sang. Cette approche globale produit les meilleurs résultats. Le premier effet thérapeutique est obtenu le 5-6ème jour de prise du médicament, l'effet maximal se produit sur la 3-4ème semaine de traitement.

Il convient de rappeler les effets indésirables de certains médicaments:

  • sédation (en particulier lors de la prise d'antidépresseurs tricycliques)
  • hypotension
  • avec une utilisation prolongée - une augmentation possible du poids corporel
  • la nécessité d'une utilisation à long terme, avec un contrôle médiocre - une diminution de l'effet thérapeutique et la nécessité d'augmenter les doses à chaque cycle d'attaques
  • syndrome de sevrage pour certains médicaments, la nécessité de réduire progressivement la dose à la fin du cours

Dans les cas simples, un bon effet thérapeutique est fourni par le médicament "Afobazol". Il n'a pas d'effet sédatif, ne crée pas de dépendance et normalise l'état du patient. Il est délivré sans prescription médicale, pris trois fois par jour sous forme de pilule. Cours - 2-4 semaines.

Pour les autres médicaments, consultez l'article Antidépresseurs sans ordonnance..

Les préparations à base de plantes (par exemple, "Persen") peuvent fournir un service en cas de stress, mais leur puissance n'est pas suffisante pour un traitement de qualité de la dépression.

Les médicaments qui nous sont familiers comme Valocordin, Corvalol, Valoserdin ne sont pas le meilleur choix. Ils comprennent le phénobarbital, qui a été retiré de l'utilisation dans la plupart des pays européens. Ses effets secondaires et sa forte toxicité l'emportent sur les propriétés bénéfiques.

En plus du traitement médicamenteux, la psychothérapie est importante. Une situation stressante est traumatisante, mais la réaction de la personne aux événements qui lui arrive est bien plus importante. Si une personne

  • a du mal à traverser une situation stressante, en la faisant défiler encore et encore dans sa tête
  • s'il n'est pas satisfait de l'état actuel des choses, mais préfère s'en inquiéter plutôt que résoudre des problèmes
  • s'il a un niveau de stress élevé et une faible résistance au stress

La probabilité de développer un syndrome anxieux-dépressif dans ce cas est beaucoup plus élevée. Dans ce cas, la psychothérapie comportementale augmentera l'effet du traitement plusieurs fois. Au cours des séances de psychothérapie, une personne souffrant de dépression apprendra de nouveaux scénarios pour répondre à une situation stressante. Sous la supervision d'un psychologue ou d'un psychothérapeute, le patient reçoit des stimuli qui le traumatisent dans une situation normale et apprend à nier leur sens.

L'essentiel dans le traitement d'un état dépressif anxieux est la compréhension par une personne de l'importance de sa participation au processus de rétablissement..

La médication passive soulagera les symptômes, mais la probabilité de rechute sera très élevée: un nouvel événement traumatique entraînera un nouveau cycle de trouble nerveux. Vous pouvez apprendre à être en harmonie et à vivre une vie pleine de sang avec un tel diagnostic. Faites simplement le premier pas vers vous-même nouveau. Fais juste un pas.