Causes et traitement du bégaiement chez les patients adultes

Le bégaiement est une maladie qui se manifeste sous la forme d'une violation des fonctions de la parole et a une origine neuropsychiatrique. Le plus souvent, les enfants souffrent de bégaiement; à l'âge adulte, la maladie se manifeste extrêmement rarement, mais plus douloureusement.

Le bégaiement à l'âge adulte entraîne des difficultés à parler, les patients souffrent d'un trouble de la parole, ne peuvent pas prononcer correctement les mots, s'étirer ou vice versa, raccourcir involontairement les syllabes. La maladie peut être accompagnée de tics musculaires, de contractions dans les membres et de difficultés respiratoires.

Pendant longtemps, le bégaiement n'a pas répondu au traitement. La médecine moderne a fait un énorme bond en avant, permettant non seulement de diagnostiquer la maladie, mais aussi de la traiter avec beaucoup de succès..

Les efforts conjoints des orthophonistes, des neurologues, des psychologues et des psychothérapeutes parviennent à obtenir des résultats positifs même dans le traitement du bégaiement chez les patients âgés qui ont des difficultés à parler depuis l'enfance.

Des études récentes permettent de distinguer deux natures de développement du bégaiement:

  • névrosé;
  • semblable à une névrose.

Bégaiement névrotique

Le bégaiement névrotique se manifeste sous la forme d'une perturbation du rythme normal de la parole, de l'apparition de bégaiements et de répétitions. Cette forme de trouble est directement liée aux crises toniques et tonico-cloniques au niveau des muscles respiratoires-vocaux et articulaires..

La nature de l'apparition de la maladie a un arrière-plan psychologique, ce qui permet de la référer au groupe des maladies névrotiques. En médecine, on retrouve également le terme logonévrose.

Le bégaiement névrotique est toujours associé à une situation stressante. Le plus souvent, les hommes souffrent de bégaiement. La maladie peut se manifester une fois ou devenir un phénomène permanent..

Dans le premier cas, une personne peut commencer à bégayer après une peur intense, une crise de panique ou de la colère. Dans le second cas, la personne éprouve les mêmes sensations, mais acquiert un caractère permanent..

Puisque le bégaiement névrotique est associé à la psychologie, ses causes peuvent être très différentes. Parfois, une personne commence à bégayer dans l'enfance, imitant quelqu'un de son environnement, s'habitue à un tel discours et ne remarque pas son défaut.

L'hérédité associée aux troubles de l'appareil de parole joue un rôle important dans la détermination des causes du bégaiement..

Bégaiement de type névrose

Ce type de trouble se développe dans l'enfance. Habituellement, cette forme de maladie affecte les enfants de 3 à 4 ans qui ont subi de graves blessures physiques ou sont nés avec une pathologie des organes internes.

Le bégaiement peut être causé par l'asphyxie et un travail difficile. Les enfants présentent des retards de développement, ils refusent de marcher pendant longtemps, se fatiguent rapidement, ils commencent à parler à 2-3 ans, ils ne se souviennent même pas des mots les plus simples.

Au départ, le bégaiement peut se manifester par une permutation de mots individuels, mais progressivement des mots parasites tels que «e», «eh bien», «ceci» apparaissent dans un discours familier, ce qui rend le discours encore moins lisible.

Étiologie et pathogenèse du trouble

Le bégaiement affecte au moins 1% des adultes de la planète. Il n'y a pas de consensus général sur l'étiologie du bégaiement. Les spécialistes identifient les facteurs suivants qui ont un effet direct ou indirect sur l'apparition de la maladie:

  • âge;
  • le genre;
  • état du système nerveux central;
  • caractéristiques individuelles du développement de la parole;
  • asymétrie fonctionnelle du cerveau;
  • traumatisme mental;
  • la génétique.

Le bégaiement est plus caractéristique des hommes que des femmes, ce qui est associé à leur plus grande sensibilité à divers types de stress.

Lors de l'étude de la pathogenèse d'un trouble, les approches suivantes sont utilisées:

  1. Clinique et physiologique. Une personne bégayant est tout à fait capable de percevoir correctement la parole si elle sonne de la bouche d'une autre personne ou si elle est diffusée via un enregistrement audio. Il peut bien formuler dans son esprit la phrase qu'il veut prononcer, mais il ne peut pas la prononcer comme prévu, ce qui est associé à une violation au niveau de la parole et au niveau de la prosodie de la parole. La fonction de la parole n'est pas altérée au niveau physique, elle n'est pas complètement développée ou la personne qui parle subit un stress sévère et ne peut donc pas parler correctement. Les statistiques montrent que les gauchers sont plus susceptibles de bégayer, mais aucune recherche précise n'a été menée à ce sujet..
  2. Psychologique et pédagogique. Les partisans de cette approche associent la manifestation de la violation à la peur de parler, qui est apparue au niveau psychologique. En règle générale, cette peur se développe chez les enfants subissant une pression parentale autoritaire, mais elle peut également se manifester chez des adultes souffrant d'oppression du patron et de troubles familiaux..
  3. Social. Il a été constaté qu'en l'absence d'auditeurs, la personne bégayant parle correctement, il n'y a pas de troubles de la parole évidents, ce qui nous permet de parler de la nature sociale du bégaiement..
  4. Psycholinguistique. Les partisans de l'approche psycholinguistique prennent comme base pour l'étude les violations du discours monologue, car un monologue est impossible sans une activité mentale clairement construite, cohérente et déterminée. Au cours de nombreuses années d'expériences, il a été constaté que le bégaiement est directement lié aux émotions que le locuteur ressent lors de la lecture. Les personnes qui lisent un texte chargé d'émotions bégayaient plus que celles qui lisaient un texte complètement sans émotion dans un style commercial sec. Lors de la lecture répétée, le bégaiement a diminué, car le texte était déjà familier à la personne et ne provoquait pas les mêmes émotions que lors de la première lecture. De plus, il a été prouvé qu'une forte adaptation sociale d'une personne a un impact direct sur le développement du trouble. Plus il est élevé, moins on observe de défaut de parole..

Déflexion provocateurs

Les causes probables du bégaiement chez les adultes comprennent:

  • peur sévère;
  • stress transféré;
  • la colère engloutit instantanément une personne;
  • pathologie en développement;
  • attitude négative de la famille, des patrons;
  • troubles hormonaux et endocriniens;
  • subi une lésion cérébrale traumatique;
  • retards de développement dans l'enfance.

Le bégaiement peut être une maladie héréditaire qui ne se manifeste pas pendant une longue période. En présence d'une situation stressante, une déviation peut se manifester au moment le plus inopportun et devenir un phénomène permanent dans la vie d'une personne..

Phases de développement

Le bégaiement chez les adultes est beaucoup plus difficile à traiter que dans l'enfance, il est donc conseillé aux parents qui élèvent des enfants de moins de 12 ans de surveiller attentivement s'ils présentent des signes de cette maladie..

Au fur et à mesure que la maladie progresse, elle peut provoquer une altération aiguë de la parole. Les experts identifient 4 phases du développement du bégaiement:

  1. Déviation de la parole chez les enfants d'âge préscolaire. La manifestation de la maladie peut être observée avec une forte explosion émotionnelle. Habituellement, le bégaiement à cet âge ne conduit pas à de graves problèmes et disparaît tout seul.
  2. Bégaiement chez les enfants du primaire. La maladie qui se manifeste chez les jeunes écoliers est considérée comme une pathologie nécessitant un traitement immédiat. Parfois, les écoliers bégayants peuvent parler de manière assez cohérente, mais progressivement, ridiculisés par d'autres enfants, ils cessent d'essayer de prononcer correctement les mots et les troubles de la parole augmentent.
  3. Violation chez les adolescents. La maladie se manifeste sous une forme intensifiée lors de la communication avec des étrangers, en répondant au tableau noir, en parlant au téléphone.
  4. Bégaiement à l'adolescence et à l'âge adulte. Dans le cas où la maladie ne pourrait pas être surmontée dans l'enfance et l'adolescence, elle devient chronique et oblige les adultes à chercher des remplacements pour certains mots dont la prononciation est difficile..

Image clinique

Le bégaiement n'est pas une maladie au sens littéral du terme, car il est généralement classé comme une manifestation de pathologies latentes du corps humain. La violation peut être liée à des problèmes tels que:

  • trouble psychologique;
  • la présence d'un complexe de culpabilité chez une personne;
  • un sentiment d'anxiété;
  • solitude;
  • peur;
  • difficultés de communication;
  • réticence à prendre des décisions importantes et à faire face aux tâches quotidiennes.

Le développement du bégaiement est généralement associé à des lésions des organes de la parole et des tissus musculaires du larynx. Un effet significatif sur le défaut d'élocution manifesté est exercé par des spasmes et des crampes respiratoires résultant d'une excitation excessive.

Établissement du diagnostic

Il est assez simple de diagnostiquer le bégaiement chez les adultes, car un adulte est tout à fait capable d'expliquer et de démontrer ce qui ne lui convient pas exactement dans son propre discours..

Le diagnostic de la maladie est effectué sous la direction d'un orthophoniste et d'un neurologue. À l'avenir, le patient peut se voir attribuer une consultation avec un psychologue et un psychothérapeute, qui peuvent déterminer si la cause de la maladie réside dans des problèmes domestiques et des difficultés dans les relations avec les proches..

Lorsqu'un diagnostic est posé, le patient peut présenter des symptômes secondaires:

  • logophobie;
  • transpiration des mains;
  • rougeur du visage;
  • vagues de main obsessionnelles et mouvements d'autres parties du corps.

Un diagnostic correct permet un traitement immédiat de la maladie.

Correction des écarts

Dans la correction du bégaiement, une approche individuelle et un traitement complet occupent une place particulière. Selon la cause du bégaiement, votre médecin peut recommander des cours de massage, de l'hypnose et des médicaments. Dans des cas particuliers, la réflexologie et la consultation d'un neurologue seront nécessaires.

Si la violation a été causée par une blessure, le patient aura besoin d'une consultation avec un vibrotologue. Vous pouvez vous débarrasser d'un cas difficile de bégaiement en soulageant les tensions dans certaines parties du corps; dans cette situation, la myothérapie, visant la thérapie musculaire, peut être recommandée.

Pour corriger le bégaiement, il est recommandé de consulter un psychologue et de suivre un traitement parallèle, ce qui peut avoir un effet bénéfique sur la psyché humaine, éliminant les situations traumatiques.

Un orthophoniste peut également corriger l'état du patient, en utilisant des méthodes telles que le massage orthophonique, la gymnastique articulatoire et divers exercices de respiration..

L'objectif principal de la correction est de maximiser l'amélioration de la parole. Les difficultés du traitement correctif sont liées à la nécessité d'utiliser simultanément les moyens et les méthodes des domaines neurologique, orthophonique, psychologique et thérapeutique..

Quand tu es à la maison

Il est impossible de guérir le bégaiement par vous-même à la maison, mais si vous trouvez des signes de trouble chez vous-même ou chez les autres, vous devriez boire un sédatif, infuser et boire une tisane pour soulager la tension. Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez prendre un bain avec des sels apaisants..

Les décoctions à base de plantes et les préparations à base de plantes, qui peuvent être achetées à la pharmacie, ont un effet relaxant sur le corps. L'effet le plus bénéfique est la rue parfumée.

Versez une cuillère à café de rue avec un verre d'eau bouillante et laissez infuser pendant 7 à 10 minutes. La boisson finie est prise trois fois par jour, 1 cuillère à café.

Le bégaiement n'implique pas de complications. En général, les prévisions sont très favorables. Un traitement intensif, la prise de tous les médicaments prescrits par votre médecin et le respect d'un régime modéré de la voix et des récepteurs de la parole peuvent avoir un impact significatif sur l'alignement de la parole.

De nombreux adultes qui consultent un médecin en temps opportun réussissent assez bien à combattre et à vaincre la maladie..

Prévention de la violation

Le bégaiement chez les adultes est souvent associé à une surexcitation nerveuse et à une détresse mentale. La meilleure mesure préventive est la volonté d'éviter les situations stressantes, la capacité de toujours et en tout à trouver le bon côté.

Être de bonne humeur, ne pas plonger dans des problèmes urgents au-delà de la mesure prescrite et se soucier de sa propre santé mentale, une personne peut ne jamais faire face à un tel problème..

Il est extrêmement important de trouver l'harmonie de l'esprit et du corps; des cours de yoga, écouter de la musique classique calme et simplement se détendre sur le canapé avec votre livre préféré entre vos mains peuvent vous apporter une aide précieuse. Ne sachant pas comment soulager le stress mental, il est préférable de consulter un médecin et de résoudre le problème sous sa direction..

Le bégaiement en médecine est une violation spécifique des fonctions de la parole qui n'est pas caractéristique d'une personne en bonne santé. Il existe plusieurs formes et types de troubles, dont le traitement dépend en grande partie de la discipline de la personne, de sa volonté de suivre un long traitement et de sa capacité à prendre soin de lui-même et de sa santé..

Pourquoi les gens bégaient-ils: causes et traitement du bégaiement chez les adultes

Avant d'entamer une conversation sur les causes du bégaiement chez les adultes, vous devriez parler de ce que signifie le terme «bégaiement».

Il existe de nombreuses définitions de ce trouble de la parole. Mais si vous les résumez tous aussi simplement et succinctement que possible, vous obtenez ce qui suit:

«Le bégaiement est une violation de la fluidité de la parole sous la forme d'un retard de prononciation ou de répétition de sons, de syllabes, de mots. En fait, il s'agit de mouvements excessifs involontaires des muscles impliqués dans la prononciation des sons (muscles du visage, muscles respiratoires et masticateurs). En tant que médecin, j'ajouterais que le bégaiement est avant tout une violation du rythme de la parole ".

Le groupe d'adultes bégayant comprend non seulement des personnes avec des répétitions classiques de sons ou de syllabes, s'arrête devant une combinaison complexe de lettres, mais également des personnes à parole rapide. Dans la vie de tous les jours, ils sont souvent appelés "crotaux". Dans un dialogue, ces personnes veulent souvent «ralentir», car leur discours rapide est difficile à percevoir et rend difficile la compréhension du contenu de ce qui a été dit.

6% de la population adulte bégaie!

Le bégaiement adulte commence dans l'enfance

Parlant des raisons pour lesquelles un adulte a commencé à bégayer, il ne faut pas oublier que les racines du problème résident toujours dans l'enfance. Le plus souvent, ces premiers signes de bégaiement commencent à apparaître dès l'âge de 2 à 4 ans. Il s'agit de la phase dite hypersensible du développement de la parole, lorsque l'enfant commence à parler en phrases détaillées, ce qui nécessite une plus grande coordination dans le travail du système nerveux central..

Au début, les troubles de la parole peuvent se manifester par de petits et rares bégaiements causés par des spasmes musculaires, par exemple, dans des situations stressantes. Souvent, les gens ont tendance à l'ignorer et à le considérer comme des accidents ou des difficultés temporaires. Bien que ces pierres d'achoppement peu fréquentes soient les plus faciles à traiter.

À l'âge adulte, un tel bégaiement peut être sensiblement aggravé, modifié et intensifié, évoluant vers ce qui est considéré comme un bégaiement..

Souvent, les situations stressantes à l'âge adulte peuvent provoquer l'apparition de «stupeur» - l'incapacité de commencer à parler.

Et ce n'est qu'à partir de ce moment qu'une personne commence à penser au traitement, tandis que les épisodes précédents avec hésitation sont considérés comme insignifiants. La plupart des personnes ayant des problèmes d'élocution sont convaincues que, puisque les bégaiements épisodiques n'interféraient pas avec une vie et une communication bien remplies, il n'y avait pas de bégaiement. Une telle idée fausse rend difficile le début du traitement à temps, bien que tout spécialiste dira que plus la correction est commencée tôt, plus il sera facile et rapide de se débarrasser du bégaiement..

Il y a une idée fausse selon laquelle le bégaiement occasionnel n'a rien à voir avec le bégaiement. Cependant, si de petits changements d'élocution dans l'enfance n'étaient tout simplement pas considérés comme importants, cela ne signifie pas qu'il n'y avait pas de bégaiement.!

Si un enfant enclin à bégayer la parole n'est pas aidé à temps, alors en grandissant, en raison d'un nouveau stress physique et mental, le bégaiement peut s'intensifier et devenir permanent..

Traitement du bégaiement à l'âge adulte

Un adulte apprend à déguiser le bégaiement: il sélectionne des synonymes, remplace les mots difficiles par des mots plus simples. En raison de problèmes d'élocution, les gens se retirent souvent, évitent la communication. Ainsi, le bégaiement semble s'inscrire dans la vie quotidienne d'une personne, dans son comportement. L'illusion est créée qu'elle n'interfère guère. Mais toute situation stressante, en règle générale, conduit au soi-disant «effondrement» de la parole - bégaiement très prononcé et fréquent. Il est important de comprendre que ce n'est pas le début du bégaiement, mais sa manifestation et son développement naturels. Et des raisons biologiques en sont à blâmer (mouvements musculaires excessifs involontaires, évoqués au début de l'article), et non les circonstances elles-mêmes, elles ne font que provoquer le bégaiement..

Il peut sembler que le bégaiement chez les adultes n'est plus traitable. Ce n'est pas vrai. Le bégaiement peut être traité dans l'enfance et à l'âge adulte.!

Bien sûr, le programme de rééducation et le temps nécessaire pour obtenir l'effet chez les enfants et les adultes seront différents, mais la parole peut être rétablie. L'essentiel est de ne pas retarder encore plus le traitement..

Le traitement du bégaiement pour adultes au centre de rééducation de la parole Tatiana Solovieva comprend des cours non seulement avec un orthophoniste, mais également avec un psychothérapeute. Le programme du cours de deux semaines comprend des exercices sur la technique de la parole et le soulagement du stress psychologique pendant la communication. Les cours se déroulent en groupe, ce qui permet de créer une ambiance au plus proche de la communication dans la vraie vie. Cela aide à obtenir un résultat durable après la fin du cours..

Traiter le bégaiement adulte est un processus long et demande de la patience. Mais à la fin du cours, vous remarquerez non seulement des changements pour le mieux, mais vous obtiendrez également une base énorme pour un travail indépendant sur la correction de la parole..

Vous pouvez vous inscrire pour une consultation gratuite en appelant le 8 (812) 717-40-68 ou via un formulaire spécial sur le site Web. Ne remettez pas à plus tard la résolution du problème et rappelez-vous que plus tôt vous commencez le traitement, plus vite vous vous débarrasserez du bégaiement.!

Traitement du bégaiement chez les adultes

La communication joue un rôle important dans la socialisation et le développement humain. Les troubles de la parole rendent difficile l'adaptation en société et entraînent une diminution de la qualité de vie. Les pathologies de la parole sont différentes. Chez l'adulte, un bégaiement est souvent observé, caractérisé par des perturbations du rythme et du tempo de la parole. L'article indique les principaux types de maladie et décrit également le traitement du bégaiement.

  • Définition et classification
  • Causes et mécanismes de développement de la pathologie
  • Manifestations cliniques
  • Mesures diagnostiques
  • Thérapies
  • La médecine traditionnelle
  • Méthodes d'orthophonie pour traiter le bégaiement chez les adultes
  • Exercices respiratoires
  • Méthodes modernes
  • Traitement non conventionnel
  • Auto-assistance à la maison
  • Prévention et pronostic

Définition et classification

Le bégaiement est une violation de la fonction de la parole, qui se manifeste par la pathologie du tempo, du rythme et de la fluidité de la prononciation des mots. Une personne atteinte de la maladie répète de force des syllabes, «avale» des mots et interrompt la prononciation des sons. Pour masquer le défaut, les mots difficiles à prononcer sont remplacés par des mots parasites, ce qui conduit à un appauvrissement de la parole du patient.

Selon l'origine, le bégaiement est divisé en troubles de la parole de type névrose et logonévrose (névrosée). Les caractéristiques de ces options de pathologie sont les suivantes:

  • Un trouble névrotique ne se manifeste que comme un trouble de la parole, sans pathologies concomitantes du système nerveux. Si le patient se trouve dans un environnement calme, il ne bégaye pas. Quand parmi des inconnus, le rythme de la parole et son tempo ralentissent.
  • Le bégaiement de type névrose est une conséquence de dommages organiques aux structures du cerveau. D'autres symptômes rejoignent les signes de la pathologie de la parole - tics nerveux, mouvements obsessionnels, cris, etc..

Au cœur du bégaiement se trouve la contraction convulsive des muscles de l'appareil moteur de la parole, à la suite de laquelle les experts divisent la pathologie en plusieurs formes:

  • tonique - avec ce type de maladie, les voyelles et les sons sonores sont étirés, des pauses artificielles et des interruptions de sons à l'intérieur d'une syllabe apparaissent entre les mots;
  • une forme clonique, caractérisée par la répétition obsessionnelle répétée du même son, syllabe ou mot;
  • la forme mixte combine toutes les caractéristiques indiquées.

De plus, la violation de l'appareil vocal peut être permanente ou paroxystique. Un facteur de provocation est toujours une situation stressante - parler devant un large public, communiquer avec une personne inconnue, problèmes au travail et stress dans la vie personnelle.

Le trouble de la parole chez les adultes présente certaines caractéristiques. Contrairement à la pathologie infantile, à l'adolescence ou à un âge plus avancé, les gens conservent un discours interne normal - penser, écrire le texte se passe sans pauses et sans perte de mots.

Causes et mécanismes de développement de la pathologie

La pathogenèse du développement du bégaiement est associée à la survenue de contractions convulsives des muscles de l'appareil articulatoire, accompagnées d'une insuffisance respiratoire. Au fil du temps, l'inconfort psychologique rejoint les pathologies organiques - le patient est gêné de parler, il développe une verbophobie, ce qui aggrave encore la violation.

Les principales raisons menant à la formation du bégaiement:

  • pathologies intra-utérines du développement du système nerveux central du fœtus;
  • hypoxie, asphyxie ou lésions cérébrales pendant l'accouchement;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • complications de maladies infectieuses (varicelle, zona, infection à cytomégalovirus, encéphalite, méningite);
  • maladies somatiques sévères qui perturbent le fonctionnement du système nerveux;
  • pathologies endocriniennes;
  • augmentation de l'excitabilité du système nerveux;
  • la maltraitance physique et mentale d'un enfant ou d'un adolescent;
  • surmenage nerveux dû à des situations stressantes fréquentes;
  • altération chronique ou aiguë de la circulation cérébrale;
  • altération de la fonction mentale.

En outre, les médecins identifient d'autres facteurs pouvant provoquer l'apparition d'une pathologie de la parole - prédisposition héréditaire, peur, colère et autres sentiments forts, sexe masculin, atmosphère négative dans la famille, maladies psychosomatiques, etc..

Manifestations cliniques

Les symptômes fréquents du bégaiement sont de longues pauses entre les syllabes ou les mots, l'étirement des mots, l'incapacité de prononcer certains sons, le bégaiement pendant la prononciation, la répétition obsessionnelle des mêmes mots. A ces signes s'ajoutent: anxiété, évitement de son propre discours, retrait de la société, isolement, timidité, transpiration des paumes, rougeur du visage, etc..

La méfiance, l'anxiété, l'excitation et d'autres émotions négatives à propos de la maladie conduisent le patient à refuser le traitement, ce qui peut entraîner la progression de la pathologie. Dans une telle situation, les patients travaillent avec un psychothérapeute..

Mesures diagnostiques

Au stade initial du diagnostic, vous devriez demander l'aide d'un thérapeute local. Après examen et interrogatoire, il orientera le patient vers d'autres spécialistes, en fonction des raisons du développement du bégaiement. Le plus souvent, les neurologues, les orthophonistes, les psychologues et les psychothérapeutes sont engagés dans le traitement de la pathologie. Les étapes de diagnostic incluent les approches suivantes:

  1. Recueil de plaintes et anamnèse de la maladie. Il est important de connaître l'heure d'apparition des signes cliniques, les situations auxquelles le patient lui-même associe leur apparition, ainsi que par quelles méthodes les patients ont essayé d'être traités avant le courant cherchant une aide médicale. Il est recommandé de parler aux proches ou aux parents du patient dans la mesure du possible.
  2. Examen et tests: tâches d'orthophonie, tests psychologiques pour déterminer le niveau d'intelligence, évaluation de l'état neurologique, tests d'écriture et de lecture, etc..
  3. Méthodes de recherche supplémentaires: analyses sanguines cliniques et biochimiques, diagnostic par PCR pour la recherche de neuroinfections, électroencéphalographie, imagerie par résonance calculée ou magnétique du cerveau.
  4. Consultation avec un psychothérapeute en cas de logonévrose. Le spécialiste doit découvrir les facteurs provoquants, apprendre au patient à réagir au stress et à son trouble.
  5. Consultation orthophoniste. Il élabore un plan individuel de traitement de rééducation, sélectionne un programme de correction orthophonique.

Déterminer la cause immédiate du développement du bégaiement permet aux médecins de choisir une thérapie efficace pour se débarrasser de la maladie du patient. Il convient de noter que vous ne devez pas vous engager dans un autodiagnostic ou un traitement, car cela entraîne la progression d'un défaut d'élocution..

Thérapies

Les patients s'intéressent à la manière de traiter la pathologie. Le traitement du bégaiement chez les adultes doit être individualisé et complet. En fonction de la cause de la maladie, les médecins élaborent un plan de traitement. Actuellement, la thérapie comprend une variété de méthodes - médicaments pour la correction des maladies du système nerveux central, médecine traditionnelle, activités de relaxation, cours d'orthophonie utilisant les méthodes de l'auteur, exercices de respiration, séances de psychothérapie individuelles, etc..

La médecine traditionnelle

Cette section de la thérapie comprend certains médicaments visant à normaliser la fonction du système nerveux. Les médicaments suivants sont les plus couramment utilisés:

  • Médicaments nootropes qui ont un effet positif sur les fonctions mentales supérieures. Ils stimulent l'activité intellectuelle, améliorent la capacité d'apprentissage et la mémoire. Les médicaments les plus courants sont Phenotropil, Piracetam, Pantogam, Semax, Picamilon, Tenoten, etc..
  • Vitamines B pour améliorer le fonctionnement du système nerveux: Magnelis B6, Magnelek, Thiamin, Biotredin.
  • Les anxiolytiques sont utilisés en pathologie sévère pour inhiber le bégaiement (Xanax, Noofen).
  • Pour l'épilepsie, les médecins prescrivent des anticonvulsivants (prégabaline, clonazépam et autres).
  • Les sédatifs (Motherwort ou comprimés de valériane), les antidépresseurs (Afobazol) réduisent le niveau d'anxiété et de dépression, aident à maintenir un bon sommeil et à améliorer la qualité de vie humaine.
  • Médicaments renforçant l'immunité du patient (teinture Immunal, Anaferon, Echinacea) et adaptogènes (Leuzea, etc.).

À l'heure actuelle, il n'existe pas de pilules visant à éliminer directement le bégaiement. Certains scientifiques suggèrent que la maladie se développe en raison d'une libération excessive de dopamine dans les structures du cerveau. L'utilisation d'anxiolytiques (tranquillisants) peut éliminer la pathologie en bloquant la sécrétion de dopamine. Cependant, il n'y a aucune preuve clinique pour cette hypothèse. La recherche sur l'utilisation des bloqueurs de neurotransmetteurs se poursuit.

En plus du traitement médicamenteux, la thérapie complexe traditionnelle comprend:

  • Conversations avec un psychothérapeute ou un psychologue. Ils vous permettent de réduire l'anxiété liée à un défaut d'élocution, de surmonter la logoophobie, de trouver les facteurs susceptibles de provoquer la maladie, d'adapter le patient à l'environnement social et de retrouver un niveau normal de qualité de vie..
  • Les cours avec un orthophoniste utilisant des techniques spéciales contribuent à la correction des troubles de la parole. Les exercices d'articulation détendent les muscles de l'appareil vocal. Les formations de groupe psychologique aident les patients à se connecter avec les autres et à réduire la logoophobie.
  • Cours d'hypnothérapie. Un certain nombre d'experts notent l'effet positif de l'hypnose dans les logonévroses..
  • Physiothérapie de santé générale - acupuncture, massage, exercices de respiration, réflexologie, magnétothérapie, traitement au laser, salles de sel, thérapie UHF.
  • Physiothérapie, yoga, méditation.

Une approche intégrée aide le patient à s'adapter à la société, à guérir et à se débarrasser des troubles de la parole, retrouvant ainsi un mode de vie normal.

Méthodes d'orthophonie pour traiter le bégaiement chez les adultes

L'orthophonie se déroule en cours d'un an ou de plusieurs années. Pendant toute la durée du cours thérapeutique, le patient est hospitalisé à la clinique pour une immersion profonde dans le travail correctionnel, des cours avec un neurologue, un psychothérapeute et une communication avec d'autres personnes. Il existe plusieurs méthodes de cours d'orthophonie: selon Shklovsky et Harutyunyan (Andronova).

Méthode Harutyunyan - l'orthophoniste apprend au patient à synchroniser la parole avec le mouvement des doigts de la main principale. Avec cette méthode, le patient apprend à associer la prononciation au calme, à la fluidité, à une posture confiante et à une intonation correcte. Les 24 premiers jours de thérapie sont effectués dans un hôpital, puis le patient est autorisé à rentrer chez lui. Au cours de l'année, 5 cours supplémentaires de 7 jours sont prescrits.

La technique de Shklovsky comprend un traitement de trois mois dans un centre spécialisé avec la participation d'un neurologue et d'un psychothérapeute. Le patient est examiné au préalable et, avec l'aide de la psychothérapie, les stéréotypes formés sur les troubles de la parole sont reconstruits et ils sont également formés à différentes situations de la vie réelle. Prescrire des séances quotidiennes d'auto-formation et de psychothérapie de groupe. Un tel impact aide le patient à prendre confiance en ses capacités et à ne pas avoir honte d'un défaut d'élocution qui disparaît en quelques mois..

La psychothérapie de groupe contre le stress émotionnel selon Doubrovski et Nekrasova est largement utilisée en Russie. Au cours de la thérapie, les émotions négatives des patients associées à la peur de parler sont remplacées par de nouvelles attitudes psychologiques. Après avoir mené de telles séances, les patients démontrent la position opposée à la peur - ils sont prêts à parler et à surmonter la barrière psychologique formée à la suite de la pathologie.

Exercices respiratoires

En raison des spasmes des muscles de l'appareil articulatoire, la respiration est perturbée. Une mauvaise respiration affecte également négativement l'activité de la parole, par conséquent, l'une des techniques correctives les plus courantes est les exercices de respiration. Le complexe comprend plusieurs exercices développés par Strelnikova. Les plus courants sont:

  • "Tourner la tête" - le patient se tient droit, les mains baissées et se détend. Puis il tourne la tête vers la gauche et inspire rapidement bruyamment, puis commence à bouger la tête de gauche à droite et expire rapidement. Ainsi, l'exercice est répété plusieurs fois..
  • «Pompe» - le patient se tient droit et droit, baisse les bras et se penche légèrement en avant, arrondissant le dos. Le cou est le plus détendu possible. Lors de l'inhalation, le patient doit se lever légèrement, mais pas redresser le dos. Après l'expiration, le médecin recommande de prendre la position de départ et de répéter la procédure 4 à 5 fois. Inspirez rapidement et expirez doucement et lentement..

La durée du traitement est de 2-3 mois, les exercices sont effectués quotidiennement pendant 10 à 15 minutes. Déjà pendant l'entraînement, le patient commencera à remarquer que la respiration devient libre, la voix est plus naturelle, la personne commence à bégayer moins.

En plus de la technique de Strelnikova, vous pouvez effectuer d'autres exercices de respiration après le réveil ou avant d'aller vous coucher: couché sur le dos, une main est sur le ventre et l'autre sur la poitrine; lors d'une inhalation douce, l'abdomen est «gonflé», et à l'expiration, il est légèrement «soufflé», en appuyant légèrement sur la paroi abdominale antérieure. L'exercice est répété 3 à 5 fois. Une telle gymnastique est pratiquée couchée ou debout, l'inhalation se fait toujours par le nez et l'expiration peut se faire par la bouche avec ou sans tube à cocktail..

Méthodes modernes

L'utilisation du nouveau complexe informatique Breathmaker assure la formation d'un stéréotype normal de la parole en normalisant la connexion entre les centres de la parole et sa reconnaissance. Le patient reçoit des écouteurs et un microphone, puis on lui demande de s'asseoir devant l'ordinateur. La tâche du patient est de prononcer certaines phrases dans le microphone. Après cela, le programme informatique corrige la parole du patient et transmet les informations au casque.

Ainsi, le système nerveux assimile une parole normale correcte. Avec l'aide de la méthode, il est possible de redonner confiance à une personne et d'apprendre à parler plus correctement. Le complexe Breathmaker est particulièrement souvent utilisé pour éliminer le bégaiement chez les enfants..

Traitement non conventionnel

Cette approche du traitement comprend l'acupression, la médecine traditionnelle, le traitement au contact des animaux et d'autres méthodes d'assistance non standard..

Massage ponctuel - acupuncture - la stimulation des points a un effet bénéfique sur le centre de la parole. Cette méthode appartient à la médecine alternative, mais elle donne un effet tangible chez certains patients. Lors de la première étape, le massage doit être effectué par un spécialiste. Après avoir maîtrisé la technique, le patient peut le faire de manière indépendante ou avec l'aide de parents. L'effet d'acupuncture est basé sur le pétrissage et les caresses aux points bioactifs - da-ling, nei-guan, tian-jing, etc..

L'utilisation d'infusions et de décoctions aux herbes peut calmer le système nerveux et réduire le stress. Le plus souvent utilisé:

  • Infusion de cendre blanche - 20 grammes de feuilles et de fleurs de frêne sont versés avec 300 ml d'eau bouillante, infusés pendant 20 minutes et refroidis. La perfusion s'utilise comme bain de bouche, il est interdit d'avaler un tel produit.
  • 100 g de mélisse, de camomille, de millepertuis, de houblon et de feuilles d'ortie sont versés avec 4 tasses d'eau bouillante. Pris le matin à jeun et le soir avant le coucher.
  • Bouillon de camomille de pharmacie - versez 250 ml d'eau bouillante sur un sachet, laissez refroidir et prenez la nuit.
  • 100 ml de chou, de viorne et de jus de citron sont mélangés avec 100 ml de bouillon d'églantier et 200 g de miel. Le mélange est pris 1 cuillère à soupe chaque matin et soir.

Le traitement avec des recettes folkloriques et des complots ne garantit pas un résultat positif et ne peut pas éliminer complètement le bégaiement, car il n'a pas de confirmation scientifique de son efficacité. De telles méthodes peuvent faire partie d'une thérapie complexe..

Les activités de rééducation avec des animaux aident vraiment non seulement les enfants, mais aussi les adultes. Nager dans une piscine avec des dauphins, prendre soin des chevaux a un effet bénéfique sur le système nerveux, réduit son excitabilité et détend. De plus, de telles activités améliorent l'humeur d'une personne, ce qui a un effet positif sur son discours..

Auto-assistance à la maison

Il est impossible de guérir le bégaiement à la maison. Une aide complète est nécessaire pour une thérapie appropriée. Cependant, dans une situation stressante, vous pouvez vous aider en suivant quelques recommandations de psychothérapeutes ou de psychologues: prendre un bain relaxant aux herbes ou au sel de mer, boire du thé à la camomille ou une infusion de rue parfumée avant de vous coucher. La méditation, la natation en piscine et le yoga peuvent aider à gérer le stress..

Le chant et la lecture à voix haute à la maison ou devant des êtres chers conviennent pour une formation supplémentaire à la parole correcte. Cela vous permet de réduire l'inconfort psychologique pendant le bégaiement, ce qui aide une personne à faire face à la logonévrose.

Prévention et pronostic

Afin de prévenir le retour de la maladie ou l'apparition de la maladie, il est nécessaire de respecter les recommandations du médecin traitant. Actions préventives:

  • assister à des cours d'orthophonie, faire des exercices à domicile - lecture à haute voix, chant, lecture de poèmes, formation audio;
  • prendre des vitamines B dans les cours;
  • l'adhésion au traitement médicamenteux sans essayer d'automédication;
  • psychothérapie personnelle, de nombreux patients négligent le traitement psychothérapeutique, alors qu'il peut aider à découvrir la cause du bégaiement et à réduire le niveau de stress;
  • mode de vie actif (sport, yoga, etc.);
  • respect du régime de travail et de repos;
  • exercices de respiration;
  • sommeil complet;
  • régime équilibré.

Le pronostic pour une personne avec bégaiement dépend du stade de la maladie, de sa forme et de son type. Avec un appel précoce à des spécialistes et l'utilisation d'une assistance orthophonique complète, le patient peut faire face à la maladie pour toujours et revenir à son mode de vie habituel. Il est extrêmement important dans une telle situation de faire confiance au médecin traitant, à l'orthophoniste et au psychothérapeute..

Le bégaiement est un trouble de la parole courant qui affecte les personnes de tous âges. Chez les adultes, la maladie se forme dans le contexte d'un stress prolongé, d'une histoire de maladies du système nerveux et d'autres facteurs négatifs. Avec une référence en temps opportun au médecin traitant et une thérapie complexe (psychothérapie, orthophonie, correction des maladies neurologiques et techniques modernes), il est possible d'éliminer le bégaiement et de faire face à sa récidive à l'avenir..

Bégaiement: causes, mythes, traitements et conseils pratiques

Le 22 octobre est la Journée mondiale du bégaiement, dont il y en a environ 70 millions aujourd'hui, parmi lesquels, étonnamment, des personnes célèbres comme Marilyn Monroe, Joe Biden, Emily Blunt, Julia Robert, Ed Sheran et bien d'autres. Quelle est la cause de cette maladie et comment vivre avec? Lisez les réponses à cette question et à d'autres sur le bégaiement dans la passion matérielle.ru

Bégaiement

Il s'agit d'un trouble de la communication de nature biologique et neurologique, exprimé par une violation de la fluidité et du rythme de la parole. Il peut se manifester par des répétitions, des prolongations et, dans certains cas, l'incapacité de reproduire des sons, des syllabes ou des mots individuels..

Causes du bégaiement

À ce jour, les causes du bégaiement ne sont pas connues avec certitude, cependant, des études dans ce domaine indiquent une base neurophysiologique pour ce trouble, non sans la participation d'une composante héréditaire. Selon les statistiques, environ 60% des personnes qui bégaient ont un proche parent souffrant de la même maladie, par exemple, que dans la famille de Julia Roberts. L'actrice elle-même et son frère, Eric Roberts, bégaient. C'est le facteur génétique qui détermine la prédisposition au bégaiement..

L'un des aspects les plus frustrants du bégaiement est la variabilité des caractéristiques du trouble. En d'autres termes, à un moment donné, une personne peut parler sans une seule hésitation, et au bout d'un moment, elle commence à bégayer un peu et parfois littéralement perdre la parole. Tout cela se produit de manière absolument incontrôlable, en raison de circonstances indépendantes de sa volonté et, malheureusement, ne peut être régulé par le pouvoir de la pensée ou l'effort de la volonté. Pour les raisons ci-dessus, ce trouble a acquis un certain nombre de mythes qui sont très douloureux pour les personnes ayant des problèmes de bégaiement..

Mythe 1 Le bégaiement affecte négativement l'intelligence

C'est peut-être le mythe le plus offensant que les personnes atteintes de bégaiement entendent parler d'elles-mêmes. Ce n'est un secret pour personne que beaucoup de gens les tiennent pour des gens stupides. Cependant, il n'y a aucune explication scientifique à cette hypothèse. Une personne bégayant sait parfaitement ce qu'elle veut dire, mais en raison de troubles neurophysiologiques, il n'est pas toujours possible de le faire, peu importe ce que vous voulez. Peu de gens le savent, mais le roi George IV, Isak Newton, Charles Darwin, Winston Churchill - tous ces gens ont bégayé, mais presque personne n'ose les appeler bornés ou faibles d'esprit..

Mythe 2 Le bégaiement est causé par la peur ou le stress.

C'est l'une des idées fausses les plus courantes qui existent aujourd'hui sur le bégaiement. Chaque personne au moins une fois au cours de son enfance a connu la peur ou le stress le plus fort, et peu importe que ce fait soit déposé dans notre mémoire ou non. Cependant, cela n'a pas fait de nous tous des gens qui bégaient..

Le bégaiement n'est pas un trouble psychologique, donc des facteurs tels que le stress, les traumatismes, le tempérament personnel, la dynamique familiale et les influences environnementales n'en sont pas la cause, bien qu'ils puissent facilement devenir un déclencheur si la personne a une prédisposition à ce trouble de la parole.

De plus, ne pensez pas que les gens qui bégaient sont enclins à être nerveux, effrayés, anxieux ou timides. Ils ont le même spectre complet de traits de personnalité que ceux qui ne bégaient pas..

Mythe 3 Les parents sont responsables du bégaiement des enfants

Bien que les causes exactes du bégaiement soient inconnues, les experts sont certains d'une chose que le bégaiement n'est pas à blâmer, ce n'est pas le résultat d'une mauvaise parentalité ou d'un traumatisme dans les relations parent-enfant. Ni les parents ni l'environnement de l'enfant ne sont à blâmer pour le bégaiement, tout comme l'enfant ne choisit pas de bégayer de son plein gré.

Les origines du bégaiement

Environ 5% de tous les enfants traversent une période de bégaiement, qui peut durer de six mois à deux ans.

En règle générale, cela se produit à l'âge de 3 à 3,5 ans, pendant la période de formation intensive des compétences en parole et en langage. 3/4 des enfants bégayant surmontent cette maladie et rétablissent complètement la parole à 5-6 ans. Cependant, 1% de ces enfants continuent de bégayer jusqu'à la fin de leur vie. Et si un nombre égal de garçons et de filles bégayent pendant la formation de la parole, alors, parmi les personnes qui ne se sont pas débarrassées de cette logonévrose, il y a 3-4 fois plus de garçons.

Facteurs de risque

Un certain nombre de facteurs déterminent si un enfant peut se débarrasser du bégaiement ou s'il se développe en une forme chronique. Cependant, pris isolément, aucun de ces facteurs de risque n'est suffisant pour diagnostiquer un problème chronique..

Prédisposition génétique

Le risque qu'un enfant bégaie réellement plutôt que de connaître la fluidité liée à l'âge augmente si un membre de la famille souffre toujours de la maladie. Si un proche a dépassé le bégaiement dans l'enfance, vous n'avez probablement aucune raison de vous inquiéter..

Âge

Les enfants dont la parole bégaie apparaissent avant l'âge de 3, 5 ans, le plus souvent dépassent le bégaiement. Ceux qui ont commencé à bégayer à 5 ans continueront probablement de le faire à l'avenir..

Durée des symptômes

Chez 75 à 80% de tous les enfants, le bégaiement disparaît généralement de lui-même dans les 12 à 24 mois. Cependant, les enfants qui bégaient pendant moins de 6 mois sont plus susceptibles de surmonter cette maladie. Et après 12 mois de bégaiement, le risque de sa transition vers une forme chronique augmente..

Sexe du bébé

Les filles sont plus susceptibles de dépasser le bégaiement que les garçons. Cela est dû au fait que dans la petite enfance, il existe des différences innées entre les compétences vocales et linguistiques chez les garçons et les filles..

Traitement du bégaiement

Le marché des services médicaux modernes offre de nombreuses méthodes différentes qui promettent de se débarrasser du bégaiement une fois pour toutes: hypnose, chant, médicaments, retraites de silence, cours d'orthophonie. Cependant, l'efficacité de ces méthodes individuellement n'a pas été prouvée scientifiquement. En ce qui concerne le traitement médical avec des sédatifs, en Occident, cette méthode est considérée non seulement inefficace, mais même dangereuse, ce qui peut entraîner des conséquences encore plus graves..

Le bégaiement est un trouble chronique de la parole et ne peut pas être complètement éliminé. Mais grâce à une approche intégrée du problème, vous pouvez améliorer considérablement la qualité de vie.

Afin de comprendre par où commencer la thérapie, des experts de l'American Institute for Stuttering proposent de présenter cette maladie comme un iceberg, dont la plupart est sous l'eau. La violation de la dynamique de la parole, en tant que telle, n'est donc que la pointe de l'iceberg. Son noyau, caché des regards indiscrets, consiste en un comportement évitant, des pensées d'autodérision et des émotions négatives qui accompagnent souvent une personne bégayante..

Métaphoriquement, sous l'influence de l'air, la partie ouverte de la glace peut fondre, tandis que sa base reste invariablement solide. De même, le traitement visant uniquement à soulager les symptômes du bégaiement est superficiel et partiellement efficace..

Pour obtenir des résultats optimaux, la thérapie doit se concentrer non seulement sur l'amélioration de la fluidité, mais également sur l'amélioration de la qualité de vie d'un enfant ou d'un adulte qui bégaie. atténuer les craintes associées à la parole, réduire les comportements de prévention et accroître la confiance dans la capacité de communiquer.

Les meilleures pratiques actuelles dans le traitement du bégaiement se concentrent sur la triade Impact-Comportement-Conscience. Alors que beaucoup essaient de faire face au bégaiement en apprenant uniquement des stratégies physiques pour produire des sons et des mots, une thérapie efficace devrait également aborder le problème des émotions et des pensées négatives, qui ont tendance à s'accumuler comme une boule de neige et provoquent d'abord la peur de la communication et de la prise de parole en public, puis plus tard. forcer une personne à s'isoler de la société.

Pour cela, la thérapie du bégaiement doit être menée dans les trois directions, en tenant compte des caractéristiques individuelles de chaque personne et, souvent avec la participation d'un psychologue.

Conseils pratiques pour les parents et les éducateurs de l'American Institute for Stuttering

Photo: Vostock-photo, globallookpress

La conséquence d'un stress ou d'une peur sévère: le bégaiement névrotique et comment s'en débarrasser

Le bégaiement névrotique est un trouble du système nerveux qui affecte la douceur et le rythme de la parole du patient. Cette pathologie est également connue sous le nom de logonévrose..

Le bégaiement chez les adultes et les enfants peut survenir dans un contexte de stress prolongé, avec ou après avoir subi un choc émotionnel. Chaque année, des dizaines de milliers de personnes se tournent vers des orthophonistes et des neurologues en cas de suspicion de logonévrose..

Considérons plus en détail quelle forme de bégaiement est causée par des causes psychogènes et un psychotraumatisme, qui précède l'émergence d'une logonévrose acquise d'une forme névrotique, qui détermine le mécanisme de la maladie.

Ce que c'est?

Le bégaiement névrotique (ou logonévrose) est l'une des formes de troubles de la parole, qui se traduit par la distorsion du rythme de la conversation, l'apparition de répétitions de la parole et l'hésitation névrotique.

Cette maladie, comme le bégaiement similaire, se forme à la suite de convulsions toniques et tonico-cloniques dans les muscles respiratoires-vocaux et articulatoires..

La logonévrose est étroitement associée à des événements traumatiques, en raison desquels elle appartient au groupe des névroses. Cependant, la maladie peut également être provoquée soudainement.

Les enfants sont à risque. Principalement lors de la formation active des fonctions vocales. Des bégaiements d'élocution à court terme sont observés chez 4 enfants sur 100.

Causes de la maladie

La principale raison de l'apparition d'une hésitation névrotique est l'influence d'une situation traumatique ou d'une détresse prolongée..

Dans le cas d'un événement psycho-émotionnel destructeur ponctuel, la maladie peut passer après un certain temps, des conséquences plus graves (pouvant aller jusqu'au mutisme transitoire) sont exprimées à la suite d'un séjour prolongé dans un environnement défavorable à la psyché.

Pouvez-vous commencer à bégayer par peur? Exemples de causes psychogènes du bégaiement chez les enfants et les adultes:

  • stress, peur intense ou colère intense;
  • charge excessive lors de l'enseignement de la langue parlée;
  • violation des rôles familiaux et de la fonctionnalité de la famille chez les enfants;
  • imiter la conversation d'un parent ou d'un ami bégayant;
  • perte d'un être aimé;
  • problèmes d'amour.

Pathogenèse et mécanismes de développement

L'origine et la formation de la logonévrose en médecine moderne n'ont pas encore été suffisamment étudiées..

Vraisemblablement, lorsqu'elle est exposée à des situations de stress aiguë, l'hésitation névrotique se développe par l'apparition d'une pathologie stable des fonctions réflexes conditionnées. Et la consolidation finale de la maladie est la formation de l'automatisme moteur.

On peut supposer qu'à l'âge de 2 à 4 ans, le bégaiement est affecté par la consolidation pathologique du bégaiement naturel de la parole, caractéristique d'une période d'âge donnée de la formation des fonctions de la parole (soi-disant bégaiement fonctionnel).

Comme le montrent les statistiques, le bégaiement dans les premiers stades commence souvent à se manifester chez les enfants de 3 à 5 ans. La complication des symptômes et les réactions névrotiques associées peuvent être observées principalement chez les adolescents, entre 15 et 17 ans.

Le processus de complication est associé à des changements rapides liés à l'âge dans le corps humain. La logophobie (peur de la parole) se forme précisément pendant la puberté, des changements d'humeur sous-dépressifs apparaissent également, divers types de troubles asthéniques et somato-végétatifs se produisent.

Caractéristiques de la manifestation d'une forme psychologique

Les conséquences du transfert de dommages mentaux peuvent se manifester sous la forme d'un mutisme dû à l'inhibition dans les zones de l'analyseur de moteur de la parole. Le mutisme s'exprime dans le refus du patient d'utiliser la parole.

La durée de la «période de silence» varie en fonction de l'état du système nerveux et de la gravité de la blessure. L'inhibition affecte des parties du cortex et du sous-cortex du cerveau, capture le tronc et la formation réticulaire.

Le bégaiement n'est qu'un symptôme de divers troubles, parmi lesquels prévalent: le syndrome des troubles de la parole de type névrose et la névrose de la parole (logonévrose).

D'autres types de pathologie peuvent exister dans le cadre de la catatonie, de l'épilepsie, de la démence, etc. Dans de tels cas, le patient est envoyé pour combattre la maladie dominante..

Il y a aussi un bégaiement d'origine indéterminée, qui ne rentre pas entièrement dans la dichotomie logonévrose - c'est un logosyndrome de type névrose de type organique résiduel.

Après désinhibition, des fragments de dissociation de différents niveaux du système nerveux central apparaissent. Un enfant malade a des mots séparés, le tempo se rompt, la fluidité de la parole change et des bégaiements apparaissent, l'enfant bégaye lorsqu'il est inquiet ou nerveux.

L'influence d'un environnement psychologiquement défavorable pour un patient dans cet état peut conduire à la consolidation de troubles de la parole et de réactions névrotiques.

La symptomatologie du bégaiement nerveux chez les enfants peut être accompagnée du syndrome de peur caractéristique des névroses infantiles: un enfant malade commence à s'efforcer d'éviter les contacts avec la parole, il y a une violation des fonctions de communication.

En grandissant, des peurs et des pensées obsessionnelles sont susceptibles d'apparaître, le bégaiement apparaît chez un adulte avec excitation. Les troubles de la parole peuvent disparaître puis réapparaître.

Quelles sont les caractéristiques des mouvements des enfants souffrant de bégaiement névrotique? De nombreux chercheurs de cette pathologie de la parole expriment diverses réflexions concernant les mouvements rituels qui l'accompagnent chez le patient. Sur fond d'accentuation psychasthénique du caractère, une logoophobie spécifique a été diagnostiquée.

Les écoliers se touchaient fréquemment le front (un geste de pensée intense). Les travailleurs observés en eux-mêmes, par exemple, lorsqu'ils communiquent avec des supérieurs, se déplacent d'un pied à l'autre, touchent le lobe de l'oreille, tapotent une certaine partie du corps.

Diagnostic de la forme soudaine de logonévrose

Le diagnostic de la logonévrose a lieu sous la supervision de plusieurs spécialistes à la fois. Nous décrirons en détail le schéma de diagnostic: de la visite d'un médecin à l'établissement d'un diagnostic.

Comment diagnostique-t-on le bégaiement névrotique:

  1. Contacter des spécialistes dans le domaine de l'orthophonie et de la neurologie.
  2. Examen de la parole du patient par un orthophoniste, déterminant la violation du tempo, du rythme, de la fluidité, la présence d'erreurs, de répétitions, d'étirement des sons et d'autres défauts.
  3. Examen neurologique complet de l'état de santé mentale. Y compris la vérification des réflexes du patient.
  4. Prescrire un traitement détaillé.

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel est utilisé pour distinguer le bégaiement névrotique de celui de la névrose. Le dernier type de pathologie survient en raison d'un traumatisme cranio-cérébral ou de multiples déviations du système nerveux central.

Fondamentalement, le bégaiement de type névrose s'accompagne de changements organiques de la personnalité: inertie, inamovibilité de l'état euphorique, difficulté à basculer.

Afin d'éviter la nature organique du bégaiement, les médecins prescrivent en outre les études suivantes: IRM, Echo-EG, EEG, REG ou CT du cerveau.

Il est nécessaire de comprendre que le bégaiement névrotique (lorsqu'un enfant ou un adulte a soudainement commencé à bégayer brusquement) peut être une maladie concomitante à certains troubles mentaux (par exemple: schizophrénie, retard mental, psychopathie). Dans de tels cas, le patient se voit prescrire une consultation avec un psychiatre..

De plus, le bégaiement névrotique doit être distingué du bégaiement fonctionnel chez l'enfant. Ce dernier survient en raison du développement rapide de la parole à l'âge de 2 à 5 ans, lorsque les hémisphères cérébraux n'ont pas le temps de mûrir. Il a un caractère temporaire et disparaît de lui-même, n'est pas une véritable logonévrose.

Traitement et correction chez les enfants et les adultes

Est-il possible et comment guérir le bégaiement causé par la peur? La logonévrose peut être corrigée. Avant de procéder au traitement, il est nécessaire d'étudier et d'éliminer la cause de la pathologie.

Le traitement est effectué par des médicaments et une psychothérapie. La durée et l'intensité du cours dépendent de la complexité de la maladie; pour l'efficacité des procédures effectuées, tous les paramètres médicaux doivent être strictement suivis.

Liste des procédures de traitement pour améliorer l'état du patient:

  • massage relaxant - en supprimant le ton de l'appareil vocal et en améliorant la circulation sanguine dans le corps;
  • exercices de respiration - établir une respiration de haute qualité;
  • psychothérapie murale - dépassement psychologique de la barrière de la parole entre le patient et la société;
  • médicaments - traitement des troubles mentaux graves;
  • thérapie électrosonique - amélioration de la circulation sanguine, réduction de la sensibilité à la douleur;
  • formations psychologiques, art-thérapie et séances de psychanalyse - socialisation du patient, établissement et auto-guérison de la maladie;
  • hypnose - relaxation du corps et découverte des causes du psychotraumatisme chez le patient.
  • Le bégaiement névrotique (dans le langage courant «sur les nerfs») chez un enfant et un adulte survient le plus souvent en raison du stress. Des facteurs psychologiques défavorables affectent la destruction de la parole d'une personne. Les symptômes de la maladie peuvent être à la fois prononcés et indirects avec des rechutes alternées..

    La logonévrose est plus sensible aux personnes ayant une faible psychostabilité. Le plus souvent, la maladie est caractéristique de la petite enfance, par exemple, l'enfant a soudainement eu peur et après la peur qu'il a subie, il a soudainement commencé à bégayer.

    En fonction de la gravité de la maladie et des conditions de traitement, la pathologie a des issues favorables et défavorables. Dans le cas d'une situation progressive (favorable), les symptômes peuvent disparaître complètement.

    Vidéos connexes

    Qu'est-ce que le bégaiement névrotique, en quoi diffère-t-il de celui de la névrose, comment pouvez-vous le vaincre: