Qu'est-ce que la psychosomatique, les causes et le traitement des maladies psychosomatiques

En psychologie, il y a le terme «psychosomatique», il est utilisé pour désigner le degré d'influence des facteurs psychologiques sur l'émergence et le développement de diverses maladies somatiques. Le traitement des maladies psychosomatiques est basé sur la recherche et l'élimination des problèmes psychologiques chez le patient, car les maux physiques dans ce cas ne sont que la réponse du corps aux effets des facteurs de stress.

Caractéristiques de la psychosomatique

Comme indiqué ci-dessus, les troubles psychosomatiques sont un ensemble de symptômes qui surviennent en réponse à une situation stressante. Il peut s'agir de symptômes isolés, tels qu'une faiblesse, des étourdissements ou des douleurs thoraciques. Mais souvent, la psychosomatique se manifeste sous la forme de maladies individuelles. Ceux-ci comprennent la colite ulcéreuse, la polyarthrite rhumatoïde, l'asthme bronchique et d'autres conditions pathologiques. Sous l'influence de certaines circonstances de la vie, de la psyché humaine et de son dysfonctionnement du système nerveux, le corps est incapable de s'adapter à l'environnement, puis diverses maladies surviennent.

Mais comment les maladies psychosomatiques surviennent-elles exactement? Le corps humain dans une situation stressante commence à accélérer la production d'hormones qui sont responsables d'une réponse d'urgence en cas de danger. La dopamine, l'adrénaline et la noradrénaline accélèrent tous les processus physiologiques (augmentation de la motilité de l'estomac et des reins, accélération du rythme cardiaque et de la respiration devient plus fréquente). Étant donné que les organes et les muscles nécessitent à ce moment plus d'oxygène, le flux sanguin, et donc la pression dans les vaisseaux, augmente considérablement.

Lorsqu'une personne est en sécurité, elle doit ressentir une poussée d'émotions et normaliser le travail du système cardiovasculaire. Mais si une telle décharge ne se produit pas, le vasospasme persiste et l'hypertension artérielle se développe. Dans les conditions modernes, une personne doit souvent contenir ses émotions, en particulier les couleurs négatives (agressivité), ce qui affecte inévitablement les changements dans les organes internes.

Quelles sont les causes des maladies psychosomatiques

Les conflits internes sont la cause la plus fréquente de maladie psychosomatique. Il est assez difficile pour une personne de les identifier et de les réaliser par elle-même. Par exemple, un enfant est habitué depuis son enfance à répondre aux attentes de ses parents ou de ses enseignants, mais ses propres désirs et besoins restent insatisfaits. Tout cela conduit au fait que l'équilibre interne est perdu, que la tension augmente, que les émotions négatives qui n'ont pas reçu les éclaboussures appropriées s'accumulent. Dans cet état, même un stress mineur peut conduire à des troubles physiques et provoquer, par exemple, une crise hypertensive ou une crise d'asthme bronchique..

Mais tous les stress ne se répercutent pas sur la psychosomatique. Le facteur décisif ici n'est pas les circonstances extérieures, mais la réponse du corps à celles-ci. Les chercheurs ont découvert que les situations stressantes sont de deux types: eustress (conditionnellement positive) et détresse (conditionnellement négative). Dans le premier cas, le corps réagit activement, s'accordant à la lutte, et dans le second - passivement. La deuxième réaction ne permet pas de s'adapter aux conditions de vie modifiées, mais ne consomme que des ressources internes, provoquant des maladies et des maux.

Chaque année, le nombre de cas de maladies psychosomatiques augmente. Selon les statistiques, chez un patient sur deux, la maladie est précisément causée par des problèmes psychologiques. Même les virus ne causent pas de dommages aussi destructeurs au corps que les émotions et les expériences supprimées..

Les symptômes des maladies psychosomatiques

Il est assez difficile de détecter une maladie psychosomatique la première fois, seuls quelques spécialistes peuvent le faire. La psychosomatique a souvent des manifestations physiques, qui peuvent également être causées par des pathologies somatiques. Par exemple, la gastrite peut être causée à la fois par une situation stressante et par la bactérie Helicobacter. L'état d'esprit du patient peut être directement lié au fonctionnement de tels systèmes:

  • tube digestif;
  • le système cardiovasculaire;
  • système nerveux;
  • le système immunitaire.

Les soupçons sur la nature mentale des maladies surviennent généralement après un traitement médicamenteux infructueux, caractéristique du traitement d'une maladie particulière. Parfois, cela nécessite plusieurs années de marche avec le patient dans les bureaux de divers spécialistes, mais à la fin, il s'avère que seul un psychothérapeute peut l'aider à se débarrasser des maux qui le tourmentent depuis des années..

Cette situation est en partie due au fait que les patients sont silencieux sur les problèmes mentaux existants. Quelqu'un à cause de la timidité, mais la plupart d'entre eux ne voient tout simplement pas eux-mêmes la relation entre leurs propres expériences et leur condition physique. Et les médecins ne jugent pas nécessaire de s'intéresser aux problèmes des autres.

Si le patient souffre de maladies, qui ne peuvent être éliminées avec l'aide de la thérapie traditionnelle, il est alors nécessaire de commencer le traitement avec un biais psychothérapeutique. Et si le patient est dans une situation de vie difficile, la visite chez le psychothérapeute ne doit pas être reportée du tout.

Quelles maladies sont attribuées aux maladies psychosomatiques

À ce jour, il a été prouvé qu'un certain nombre de maladies sont causées par des problèmes psychologiques. L'exemple le plus frappant d'une telle maladie est l'asthme bronchique. Les médecins du monde entier recherchent de nouvelles façons de guérir cette pathologie, mais en fait, dans la plupart des cas, la guérison n'a besoin que de résoudre le conflit interne du patient. Cette approche est également pertinente pour d'autres maladies:

  • syndrome d'hyperventilation;
  • l'hypertension artérielle essentielle;
  • névrose cardiophobe;
  • problèmes cardiaques ischémiques;
  • infarctus du myocarde;
  • arythmie;
  • dystonie végétative.

La pathologie indiquée dans la liste de ces derniers, dans presque tous les cas, est guérie avec une influence psychothérapeutique sans l'utilisation de médicaments.

Récemment, la recherche sur les troubles psychosomatiques est devenue particulièrement pertinente. Un grand nombre de personnes, quels que soient leur sexe et leur âge, souffrent de maladies de la peau, de l’estomac et du tractus intestinal, de troubles endocriniens et d’autres maladies. Le stress peut entraîner le développement de l'infertilité chez les jeunes filles, ainsi que le diabète, les rhumatismes et divers troubles de la région génitale..

Groupes à risque

La majorité des patients atteints de psychosomatique sont des personnes qui cachent constamment leurs vraies émotions aux autres. De véritables tempêtes émotionnelles se cachent derrière le calme extérieur des gens mélancoliques. Cela peut être le début du développement de toute maladie psychosomatique..

Habituellement, la tendance à développer de telles pathologies peut être remarquée même dans l'enfance ou l'adolescence. À cet âge, la psyché est extrêmement instable, l'enfant n'est pas capable de surmonter le stress par lui-même, ce qui signifie qu'il laissera une marque sur la condition physique. Certaines personnes peuvent vivre longtemps et ne pas penser à leurs problèmes, le diagnostic dans ce cas sera plus difficile et prend du temps.

Une personne souffrant de dépendance à l'alcool en est un exemple. Pour se remettre de l'alcoolisme, il a besoin de croire en lui-même en tant que personne. Ce problème survient souvent dans l'enfance si les parents en demandaient trop à leur enfant et élevaient constamment la barre..

Une relation causale entre d'autres maladies et des problèmes psychologiques a également été prouvée:

  1. La tendance au rhume augmente à un moment où une personne est de mauvaise humeur et sans intérêt pour la vie.
  2. L'anémie survient chez les patients qui craignent l'inconnu.
  3. Les maladies ORL se développent chez des personnes ayant des capacités de communication réduites, qui ont peur d'exprimer leur opinion.
  4. La gastrite se manifeste dans le contexte d'un sentiment de malheur.
  5. L'infertilité féminine apparaît chez ces femmes qui ont peur de prendre des décisions par elles-mêmes.

L'incertitude de ses capacités et un état dépressif affectent inévitablement le développement de pathologies psychosomatiques.

Caractéristiques du traitement

Pour que le traitement de la psychosomatique réussisse, il est nécessaire de comprendre qu'il n'y a pas de méthodes générales dans ce domaine. Dans chaque cas spécifique, une approche individuelle est nécessaire.

Le traitement commence par l'identification de la nature de la maladie. Le médecin doit comprendre quels symptômes sont dus à des pathologies physiques et lesquels sont dus à des problèmes psychologiques. A ce stade, un psychothérapeute expérimenté peut se joindre à l'examen du patient. Le travail est effectué dans plusieurs directions à la fois, alors qu'il est très important d'évaluer la situation psychologique dans la famille du patient. Souvent, les conflits intra-familiaux ou un microclimat négatif dans la famille deviennent la cause de troubles psychosomatiques. Peut-être que la psychosomatique sera également détectée chez d'autres parents du patient qui sont dans le même environnement depuis longtemps..

La psychosomatique nécessite un traitement complexe:

  • la pharmacothérapie peut atténuer les symptômes de la maladie et améliorer l'état psychologique du patient. Le patient peut se voir proposer des sédatifs ou des médicaments à effet hypnotique;
  • le traitement psychothérapeutique vise à résoudre les conflits internes. Les méthodes d'influence les plus efficaces sont la thérapie comportementale, la psychanalyse et la thérapie gestaltique. Pendant le traitement, le patient se débarrasse non seulement des problèmes existants, mais apprend également à faire face à des situations de vie difficiles à l'avenir. Dans les cas particulièrement graves, un psychothérapeute peut utiliser diverses méthodes d'influence hypnotique. Mais le choix d'une méthode psychothérapeutique spécifique dépend largement de l'état du patient et de la nature de ses problèmes;
  • méthodes d'assistance. Étant donné que la principale raison de la psychosomatique est la présence d'expériences émotionnelles et d'émotions négatives cachées, les experts peuvent recommander au patient l'une des méthodes de thérapie non traditionnelle. Cela peut être l'art-thérapie, la musique ou la peinture, diverses techniques de relaxation, le massage, la relaxation, le yoga, la méditation. Les activités sportives, ainsi que la communication avec les animaux, tels que les chevaux ou les dauphins, ont un effet positif sur la santé émotionnelle humaine.

Si le traitement a été commencé à temps, certaines maladies psychosomatiques peuvent être guéries en quelques séances de psychothérapie. Mais pour que la maladie ne réapparaisse pas, il est nécessaire d'apprendre à résister au stress et à d'autres circonstances de vie négatives..

Comment guérir

Si la maladie est de nature psychosomatique, alors la personne souffre à la fois de l'âme et du corps. La psyché crée une sorte de cercle vicieux: la présence d'une maladie entraîne un sentiment d'impuissance, et l'impuissance et un sentiment d'insécurité conduisent à leur tour à la progression et à l'exacerbation de la maladie. Pour récupérer, vous devrez prendre des médicaments prescrits par des spécialistes, mais, avant tout, vous devez apprendre non seulement à résister aux difficultés de la vie, mais à utiliser une stratégie active pour les surmonter..

Il est assez difficile de faire face à un tel problème sans l'aide d'un psychothérapeute, car le travail psychologique doit résoudre simultanément deux problèmes:

  1. Comprenez votre propre corps. Avec ses manifestations psychosomatiques, il essaie d'attirer votre attention. La psyché peut provoquer certains symptômes parce que vous ne vous êtes pas reposé depuis longtemps. Des douleurs abdominales peuvent survenir avant une rencontre désagréable, etc..
  2. Construire une nouvelle stratégie pour adopter les changements qui apparaîtront inévitablement après la guérison.

Si vous refusez un traitement psychothérapeutique en faveur d'une pharmacothérapie, le problème ne sera pas résolu. Très probablement, un examen approfondi ne révélera aucune irrégularité dans le corps, mais une mauvaise santé restera.

Que faire pour être moins nerveux

Pour éviter le développement de la psychosomatique, vous devez apprendre à vous détendre. Il existe des techniques qui peuvent vous aider:

  • exercices de respiration;
  • relaxation;
  • auto-hypnose. Un monologue intérieur positif vous aidera à croire en vous-même;
  • l'analyse de la situation actuelle, les tentatives pour en trouver une explication rationnelle et la recherche d'arguments confirmant leur propre innocence;
  • Les techniques d'affirmation de soi vous aideront à sortir d'une situation stressante avec le moins de pertes possible;
  • entraînement autogène et bien plus.

Essayez de ne pas vous priver de petits plaisirs, prenez le temps de vous reposer, de vous promener au grand air et de faire ce que vous aimez. Aller au théâtre aidera quelqu'un à surmonter le stress, quelqu'un adore prendre soin des plantes d'intérieur ou passer du temps avec des animaux domestiques. Vous pouvez broder, dessiner, lire des livres, jouer aux échecs. Le yoga, la danse ou divers sports peuvent aider à normaliser votre état mental. Trouver une activité qui apporte de la joie est important.

Mais faire face au stress n'est pas toujours la solution au problème actuel. Pour maintenir votre santé mentale et physique, vous devez identifier et comprendre la cause de vos sentiments, puis développer une nouvelle stratégie de comportement. Et ici, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide de spécialistes.

Troubles psychosomatiques

Le terme psychosomatique a été introduit au 19ème siècle, en même temps que le développement de la psychosomatique a commencé comme une direction indépendante de la psychologie. Il est situé à l'intersection de la médecine et de la psychologie. L'analyse de la connexion entre l'âme (psyché) et le corps (soma) se poursuit à ce jour. La médecine psychosomatique continue de se développer, de nouvelles explications et méthodes de traitement des maladies psychosomatiques sont recherchées.

Que sont les maladies psychosomatiques

Les troubles psychosomatiques se manifestent comme somatiques, mais se développent dans le contexte de facteurs psychogènes. Psychosomatique peut être traduit par «appartenance à l'âme et au corps». Les maladies psychosomatiques sont classées comme des troubles mentaux. Mais ils se manifestent comme des maux physiques. La prise de médicaments dans ce cas ne donnera pas d'effet durable. Les médicaments élimineront brièvement les symptômes, mais sans correction psychologique, la maladie reviendra encore et encore..

Quelles maladies sont psychosomatiques

La classification suivante des troubles psychosomatiques est généralement acceptée:

  1. Troubles de la conversion. Le conflit interne trouve un exutoire somatique. Dans le même temps, des troubles fonctionnels et structurels dans le travail des organes sont observés. La maladie aide à résoudre les problèmes sociaux, par exemple, les maladies oculaires permettent de ne pas voir ce qui ne convient pas.
  2. Syndromes fonctionnels (trouble de somatisation). La structure des organes et des systèmes ne change pas, mais des troubles fonctionnels sont observés. Les symptômes de maladies sont perceptibles, mais le diagnostic médical ne révèle pas de pathologie.
  3. Psychosomatose (troubles somatopsychiques). Ce sont de vraies maladies (troubles organiques et fonctionnels) causées par le stress.

Le soi-disant Chicago Seven appartient à la psychosomatose:

  • l'asthme bronchique;
  • rectocolite hémorragique;
  • hypertension;
  • hyperthyroïdie;
  • la neurodermatite;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • ulcère de l'estomac et duodénal.

Plus tard, l'ischémie, le diabète sucré, l'obésité se sont ajoutés à ces maladies. Cette liste est en constante expansion. La plupart des psychologues affirment que toutes les maladies peuvent être attribuées à des.

Comment les maladies psychosomatiques diffèrent des maladies courantes

Les troubles psychosomatiques se distinguent par le fait qu'ils surviennent et s'intensifient après un surmenage (intellectuel, émotionnel, physique). Mais il y a aussi une réaction retardée. Par exemple, les traumatismes de l'enfance peuvent se refléter dans la psychosomatique à l'âge adulte. Une autre caractéristique est que les symptômes peuvent survenir non seulement dans le contexte d'expériences négatives, mais également dans le contexte d'attentes ou de succès agréables..

Qui est à risque

Le groupe à risque comprend les personnes secrètes qui ont l'habitude de tout garder en elles-mêmes. Quels autres traits de caractère rendent une personne vulnérable:

  • faible estime de soi;
  • complexes;
  • mélancolie;
  • déséquilibre mental et émotionnel.

Toutes les personnes atteintes de maladies psychosomatiques ont quelque chose en commun. Ils adhèrent à une vision pessimiste du monde, ne s'aiment pas et ne se reconnaissent pas en tant qu'individus, ne savent pas résister au stress et surmonter les difficultés.

Les symptômes des troubles psychosomatiques

Les manifestations de la psychosomatique sont différentes. Parfois, c'est un symptôme, parfois plusieurs. La manifestation la plus courante est une douleur de nature et d'emplacement différents. Mais une caractéristique de la douleur psychosomatique est que sa cause n'est pas révélée par les diagnostics médicaux..

Manifestations de la psychosomatique

En plus de la douleur, de telles manifestations somatiques sont souvent trouvées:

  • changement de fréquence cardiaque;
  • chutes de pression;
  • transpiration;
  • changements de température corporelle;
  • la nausée;
  • mal de crâne;
  • dyspnée;
  • lourdeur dans les jambes et les bras;
  • troubles des selles;
  • la faiblesse;
  • diminution des performances;
  • diminution de la libido;
  • toux;
  • nez qui coule.

Avec les troubles de conversion, des troubles fonctionnels sont observés:

  • crampes respiratoires;
  • paralysie;
  • perte de sensibilité tactile;
  • mutité;
  • surdité;
  • cécité.

Psychosomatique - protestation corporelle

Les symptômes s'intensifient après des situations stressantes, un stress accru, une surcharge émotionnelle. À cet égard, on peut soutenir que la psychosomatique est une protestation du corps. C'est ainsi que l'âme communique qu'elle n'aime pas le mode de vie, les pensées et les actions de la personne..

Pathologies psychosomatiques chez l'enfant et l'adolescent

Les enfants et les adolescents développent des troubles preneurotiques, végétatifs-dystoniques et somatiques. Troubles psychosomatiques chez les enfants:

  • teck;
  • énurésie;
  • insomnie;
  • dyspnée;
  • cardiopalmus;
  • la soif;
  • la nausée;
  • vomissement;
  • démangeaisons et éruptions cutanées;
  • diminution de l'immunité et rhumes fréquents dans ce contexte.

Causes du développement psychosomatique altéré de l'enfant:

  • conflits dans la famille, l'école, la maternelle, les relations avec les pairs;
  • suppression par les parents;
  • violence domestique et violence.

La santé des enfants et des adolescents dépend en grande partie du climat psychologique de la famille, de l'attitude des parents les uns envers les autres et envers l'enfant. Chez les enfants, la maladie peut être à la fois une réaction défensive et une tentative d'unir les parents..

Causes des troubles psychosomatiques

La condition préalable à un trouble psychosomatique est la vulnérabilité physiologique d'un organe (chaque personne a ses propres vulnérabilités). C'est un facteur interne. Les facteurs externes comprennent les caractéristiques psychologiques individuelles, la spécificité du mode de vie et les relations avec les autres, l'expérience personnelle (positive et négative).

Les raisons suivantes de la psychosomatique peuvent être distinguées:

  • conflit intrapersonnel d'opportunités et de désirs, de besoins et de responsabilités;
  • psychotraumatisme, expérience personnelle négative (souvent des souvenirs d'enfance);
  • bénéficier de la maladie (la maladie donne la permission de se reposer ou satisfait le besoin d'amour, de soins, etc.);
  • suggestion et auto-hypnose;
  • traits de caractère: insécurité, isolement, immaturité, dépendance vis-à-vis de l'opinion d'autrui;
  • identification avec une personne faisant autorité (imitation de sa maladie);
  • le besoin de punition en raison de sentiments de culpabilité, de honte, d'un complexe d'infériorité, de dégoût de soi;
  • alexithymie.

Pourquoi le stress nous rend malades

Quel est le lien entre le stress et les troubles psychosomatiques? Le stress est une période d'adaptation du corps à de nouvelles conditions. Pour faire face au danger, le corps a recours à des réactions animales: il accumule de l'énergie pour se défendre (attaquer ou fuir). Pendant le stress, de la norépinéphrine, de l'adrénaline et du cortisol sont produits. Ils permettent de générer de l'énergie qui crée des tensions dans les muscles (jambes, dos, abdomen, bras) et attend sa libération..

Parallèlement à cela, l'activité intellectuelle augmente, les capacités cognitives s'améliorent. Mais plus les décharges physiques et mentales ne se produisent pas longtemps, plus l'équilibre hormonal est perturbé. Peu à peu, les hormones du stress prennent le «règne» et les systèmes qui ont longtemps travaillé à leur limite s'usent. L'immunité générale s'affaiblit. Tout cela crée un terrain fertile pour le développement de maladies..

Groupes de maladies psychosomatiques

Les maladies psychosomatiques peuvent être regroupées comme suit (types de troubles psychosomatiques):

  • maladies du système respiratoire;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • troubles de l'alimentation;
  • maladies gastro-intestinales;
  • maladies du système endocrinien;
  • maladies de la peau;
  • maladies féminines;
  • dysfonction sexuelle;
  • maladies masculines;
  • oncologie;
  • les infections;
  • troubles psychovégétatifs;
  • maladies du système musculo-squelettique;
  • dépression et autres troubles mentaux.

Diagnostique

Le diagnostic prend beaucoup de temps et, tout d'abord, cela est dû au fait que la plupart des patients ne se rendent chez le psychothérapeute qu'après des années passées chez des médecins de profils somatiques différents. Mais cela ne signifie pas que vous devez ignorer les diagnostics médicaux. Il est nécessaire de subir un examen médical complet et de consulter en même temps un psychologue.

Quels outils de diagnostic le psychothérapeute utilise-t-il:

  • Conversation. Il est nécessaire pour collecter l'anamnèse, identifier les facteurs de stress, les caractéristiques de la vie du client.
  • Tests et questionnaires. Nécessaire pour le diagnostic différentiel, la détermination des traits de personnalité, l'état psycho-émotionnel.
  • Tests projectifs. Permet de regarder dans le subconscient du client.

Prévision et prévention

Plus la maladie est diagnostiquée tôt et le traitement de la maladie psychosomatique est commencé, meilleur est le pronostic. Au stade initial, toutes les maladies répondent bien au traitement. Le pronostic le plus favorable est doté de troubles fonctionnels sans dommage organique. Avec des changements anatomiques et structurels, un traitement médicamenteux prolongé des troubles psychosomatiques peut être nécessaire.

Afin de prévenir les maladies psychosomatiques, il est nécessaire d'augmenter la résistance au stress, d'apprendre à résoudre les conflits et à exprimer toutes les émotions, y compris les émotions négatives..

Facteurs influençant le développement de la maladie

Les facteurs qui provoquent le développement de maladies comprennent:

  • émotions et besoins supprimés;
  • opinions et sentiments tacites;
  • mauvaises pensées obsessionnelles.

Tout cela crée une tension qui s'accumule jusqu'à ce qu'elle atteigne un sommet et déverse des manifestations somatiques..

Complications

Sans médicaments ni psychothérapie, les troubles psychosomatiques se développent de la même manière que leurs homologues somatiques. Les troubles structurels se transforment en maladies chroniques. Une prise constante de médicaments, des douleurs fréquentes et d'autres symptômes réduisent considérablement la qualité de vie du patient. Il devient dépendant des autres, de leurs soins et de leur aide. L'activité sociale, de travail et physique est nettement réduite. Certaines maladies peuvent entraîner une invalidité.

Traitement des troubles psychosomatiques

Une guérison complète n'est possible qu'après élimination de la cause psychologique: traumatisme, conflit externe, contradiction interne. Les méthodes de psychothérapie pour les maladies psychosomatiques sont sélectionnées individuellement, en fonction des caractéristiques individuelles du client.

En général, le programme de traitement peut être présenté comme suit:

  1. Psychothérapie de groupe et individuelle. L'art-thérapie, la gestalt-thérapie, la thérapie corporelle, l'hypnose, la PNL, la psychanalyse, la thérapie cognitivo-comportementale ont un effet positif. À ce stade, vous devez retirer tous les problèmes du subconscient et restaurer l'harmonie entre l'âme et le corps..
  2. Prendre des médicaments. Cela est nécessaire pour soulager les symptômes et éliminer les troubles physiologiques. Pour les troubles mentaux graves, les antidépresseurs, les tranquillisants, les sédatifs, etc. sont indiqués..
  3. Réhabilitation. Cela signifie un changement dans le mode de vie habituel, le soutien de la famille et des proches.

Quels spécialistes devraient être consultés pour le traitement des maladies psychosomatiques

En Russie, il n'y a pas de spécialité officielle comme psychosmatiste. Et la médecine psychosomatique en tant que direction indépendante est peu développée. Par conséquent, vous pouvez vous tourner vers la psychosomatique auprès d'un psychologue clinicien (psychologue médical), psychothérapeute, psychologue, psychiatre.

Les amateurs de médecine alternative peuvent lire des livres de psychologues renommés comme Louise Hay et Liz Burbo. Ou vous pouvez contacter des spécialistes en exercice, par exemple V. Sinelnikov.

Une vie spirituelle correctement ajustée peut-elle aider à faire face à la psychosomatique?

Oui, réévaluer la vie vous aidera sans aucun doute à faire face à la maladie. Il n'y a rien de mieux pour la santé que l'auto-développement et l'auto-amélioration d'une personne. Vous devez trouver l'amour en vous-même et la foi en vous-même. Mais en même temps, il est important de croire aux lois de l'univers. Sachez que l'Univers vous aidera si vous suivez votre propre chemin, c'est-à-dire suivez vos capacités, vos désirs et vos capacités..

Si vous tombez malade, considérez cela comme une leçon, un indice sur ce qui doit exactement être changé dans la vie. Et les tableaux des maladies et de leurs causes provenant de psychosomatistes faisant autorité vous aideront à cela (plus à ce sujet dans l'article ci-dessous).

Comment apprendre à travailler avec ses émotions

Chaque événement de la vie est neutre en soi. Tout dépend de notre perception. Nous donnons nous-mêmes une coloration positive ou négative. Pour réagir calmement à tout et être capable de transformer les difficultés en opportunités, il faut apprendre à travailler avec ses émotions..

Nous vous invitons à vous familiariser avec la méthodologie du coach de développement personnel et psychologue Yitzhak. L'auteur propose d'influencer les émotions à travers trois leviers:

  1. Se concentrer sur des événements joyeux. Dès que vous vous sentez pessimiste, souvenez-vous ou imaginez quelque chose d'agréable. Rendez tout spécifique dans les moindres détails. Cette méthode vous aidera à gérer votre humeur, à vous débarrasser des pensées négatives..
  2. Prenez la «pose joyeuse». Cette position du corps correspond au flux de joie: les épaules sont redressées, le dos est droit, un large sourire. Maintenant, dans la même position, commencez à bouger vivement. Le corps et la psyché sont interconnectés. Le cerveau peut être instillé de bonne humeur et le corps peut être instillé de légèreté.
  3. En gardant une démarche enjouée et une posture droite, dites les phrases suivantes d'une voix enjouée: «Je suis un héros», «Tout va bien», «Je suis une personne heureuse. J'ai de la chance dans tout "," J'ai une bonne humeur, ça ne fait que s'améliorer ".

De plus, observez vos émotions. Suivez le lien entre des émotions et des situations spécifiques. Suivez les réactions corporelles à une émotion particulière. Au fil du temps, vous découvrirez vos vulnérabilités et facteurs de stress, la connexion esprit-corps. Et la méthode Yitzhak vous apprendra la conscience. Vous pouvez choisir votre propre réaction émotionnelle à tout événement. Vous déciderez vous-même de ce qu'il faut prendre du monde.

Les causes des maladies psychosomatiques

La métaphysiologie, les causes et le traitement des maladies psychosomatiques sont structurées par des psychologues et présentées sous forme de tableaux. Les tables les plus populaires sont V. Sinelnikov et Louise Hay.

Tableau complet selon Sinelnikov

Valery Sinelnikov est médecin domestique et psychologue, homéopathe et auteur de livres sur la guérison du corps et de l'âme. Nous vous invitons à vous familiariser avec son tableau des maladies:

Troubles somatiquesLa cause mentale de la maladie
Mal de crâneL'hypocrisie, la contradiction des pensées et des sentiments.
Nez qui couleÉmotions supprimées, larmes, tristesse.
CystiteColère et irritabilité envers les hommes ou votre partenaire sexuel.
TouxUn désir subconscient d'attirer l'attention, de s'exprimer, d'exprimer son opinion.
La diarrhéePeur, anxiété, besoin de sécurité. La diarrhée survient souvent avant un événement important, comme un examen.
ConstipationIncapacité de se séparer d'un passé douloureux, d'un travail mal aimé ou d'une relation douloureuse. Avarice et avidité pour l'argent.
AngineColère réprimée mendiant vers l'extérieur. Incapacité à se défendre, à demander de l'aide, à s'exprimer et à exprimer ses sentiments.
HerpèsPréjugés contre les gens, accusations tacites et barbes.
Saignement utérinLe ressentiment, la colère, la joie s'échappent de la vie.
Nausées VomissementsIncapacité d'accepter et de digérer quelque chose, peurs subconscientes.
Hémorroïdes, fissuresÉlimination réticente de l'ancien et inutile. Colère, peur, douleur de la perte.
MuguetIncertitude, peur de perdre son attractivité, peur de l'imperfection, agressivité envers un partenaire.
AllergieÉmotions réprimées et manque de maîtrise de soi.
Maladie du reinColère, colère, ressentiment, haine, condamnation, critique, honte, peur de l'échec.
Vésicule biliaireColère, colère, irritabilité accumulées

Ce n'est pas la liste complète des maladies présentées dans le tableau de Sinelnikov. Vous pouvez vous familiariser avec le tableau complet dans notre article "Psychosomatique des maladies, causes psychologiques des maladies" et dans le livre de l'auteur "Love Your Disease".

Psychosomatique des maladies de Louise Hay

Louise Hay a été l'une des premières à entreprendre l'étude détaillée et la structuration des maladies psychosomatiques. Le psychologue appelle la pensée négative et l'aversion d'une personne pour elle-même comme la cause principale de toute maladie. Et il suggère de lutter contre les maux à l'aide d'affirmations. Nous vous invitons à vous familiariser avec la table alphabétique de Louise Hay:

MaladieRaison psychologiqueAffirmation
AménorrhéeDéni de la féminitéJe suis fière d'être une femme.
ApathiePeur, profond sentiment de dépressionJe suis en sécurité. Je me permets d'exprimer mes sentiments.
AsthmeLarmes réprimées, fatigueJe suis moi-même responsable de mon avenir. je suis libre.
InsomniePangs de conscience, doutesJe fais tout correctement. Je suis reconnaissant chaque jour.
MyopiePeur du futurLa vie est en sécurité. Tout se passe comme d'habitude.
VerruesRejet d'apparenceJe m'aime et m'accepte, je suis beau.
GastriteSentiment de désespoirJe suis en sécurité. Je crois en moi et en ma force.
HyperthyroïdieColère contre vous-même de ne pas pouvoir vous réaliser en tant que personne.Je m'apprécie et je m'aime. Je suis une personne décente.
Mal de crâneRejet de soi, critique et rigueurJe suis en sécurité, je m'apprécie et je m'accepte.
DiabèteInsatisfaction profonde de la vieJe me permets de profiter de la vie.
ColiquesExigences excessives pour les autres, insatisfaction à leur égardJe suis calme et paisible.
SaignementFuite de joie de la vieJe me permets de profiter de la vie. Ma vie est pleine de joie.
CorsCoincé dans le passé, les peurs du passéJ'abandonne le passé, je m'ouvre au nouveau et j'avance joyeusement.
ObésitéBesoin d'amour et de protection, d'agressionJe m'aime et je m'accepte. Je suis en sécurité.
Les tumeursRegret, ressentimentJe lâche le passé et je marche joyeusement dans le futur.
Foie (maladies)Auto-tromperie, auto-justification, négatif accumuléJe suis ouvert à l'amour et au développement.
Reins (calculs)Ancien négatifJe me débarrasse volontiers de la négativité.
Du froidFatigue, ressentimentJe suis en harmonie avec moi-même, ma vie est pleine de joie
CancerHaine, ressentiment, vieilles blessuresJe lâche le passé et entre dans une nouvelle vie heureuse.
Crise cardiaqueExistence sans joieJe rayonne et reçois de l'amour.
Colite spastiquePeur de lâcher prise, douteTout se passe comme d'habitude. La vie n'a que de bonnes choses pour moi.
Des convulsionsDésir de s'accrocher à quelque chose, de saisir quelque choseJe suis en paix et en harmonie avec moi-même, je suis calme.

Vous pouvez trouver le tableau complet dans notre article "Causes mentales de diverses maladies" et dans le livre de l'auteur "Heal Yourself".

Psychosomatique

La psychosomatique est une tendance de la science médicale et de la psychologie, qui consiste à étudier l'impact de facteurs psychologiques (émotions, expériences, sentiments) sur l'apparition de diverses affections somatiques. Selon cette direction, toutes les pathologies humaines sont enracinées dans les incohérences psychologiques des aspirations de l'âme, du subconscient d'une personne et de ses pensées. Dans le cadre de la tendance considérée, la relation entre les caractéristiques personnelles (styles de comportement, traits de caractère, caractéristiques constitutionnelles) et certaines affections corporelles est étudiée. En d'autres termes, la psychosomatique des maladies est une science qui combine le corps physique et l'univers intérieur d'une personne, son âme.

Raisons de la psychosomatique

Le type de maux décrit combine l'interaction de facteurs mentaux dans l'apparition de la pathologie et de la physiologie. La psychosomatique comprend les anomalies mentales, se manifestant par des symptômes somatiques et des troubles physiologiques qui se retrouvent dans des dysfonctionnements mentaux ou qui se développent sous l'influence d'aspects psychogènes. Des études statistiques montrent qu'environ 30% des maux sont causés précisément par une confrontation interne, un traumatisme mental, et non par l'effet d'une infection bactérienne ou d'un virus.

Les manifestations corporelles causées par la psychosomatique reflètent souvent le problème mental d'une personne. En d'autres termes, les symptômes psychosomatiques sont souvent des métaphores physiques de situations problématiques de nature psychologique..

Les pathologies classiques d'orientation psychosomatique sont:

Cette liste s'est considérablement élargie aujourd'hui. Les médecins modernes sont convaincus que même les cancers donnent souvent lieu à des problèmes internes. Les troubles fonctionnels sont également classés comme maladies psychosomatiques: paralysie, arythmie, cécité psychogène.

Le principal facteur étiologique à l'origine des maladies psychosomatiques est considéré comme la confrontation interne qui se produit dans l'âme humaine. De plus, les causes de la psychosomatique sont le traumatisme psychologique, les émotions réprimées (incapacité à exprimer la colère), l'alexithymie (incapacité à formuler ses propres sentiments sous forme verbale), l'incapacité à défendre les intérêts personnels, un bénéfice secondaire d'une maladie.

Les facteurs les plus courants à l'origine du type d'écart considéré sont les facteurs de stress constamment présents et les traumatismes subis (cataclysmes, perte d'un être cher, opérations militaires).

La dépression, la colère, la peur, l'envie, la culpabilité sont considérées comme une confrontation interne qui génère la psychosomatique des maladies.

Ainsi, la psychosomatique des maladies résulte d'un stress émotionnel persistant et d'un stress chronique. Par conséquent, la catégorie de citoyens la plus vulnérable est celle des habitants des mégalopoles. Bien que la vie de chaque personne en âge de travailler soit toujours accompagnée de stress causé par la confrontation avec la direction, les problèmes familiaux, l'incompréhension des collègues, les querelles avec les voisins, l'incapacité de se rendre confortablement sur le lieu de travail, les embouteillages, les collisions dans les transports, le manque de temps constamment présent, le manque de repos opportun, le manque de sommeil.

L'état généré par l'exposition à des facteurs de stress devrait survenir dans les cas d'urgence et fonctionner comme un mode «d'urgence». Cependant, en raison du rythme de vie moderne, la plupart des gens existent constamment en mode «urgence», ce qui conduit à une violation de la fonction protectrice naturelle et à l'épuisement du corps. Un tel échec se manifestera dans la psychosomatique des maladies.

On pense qu'en raison d'une exposition constante aux facteurs de stress, les dommages les plus importants vont au système cardiovasculaire et aux organes du tube digestif..

Les sentiments négatifs intenses ressentis par une personne pendant une longue période ont également un effet néfaste sur sa santé. La peur, l'envie, le ressentiment, l'anxiété sont considérés comme des émotions particulièrement destructrices. Ils tuent une personne de l'intérieur, épuisant progressivement le corps.

Les émotions avec un pôle négatif affectent les individus de la même manière que les facteurs de stress. Lorsqu'une personne éprouve trop activement quelque chose, elle commence à ressentir une accélération du pouls, une respiration accrue, des pics de pression, des palpitations et un changement de tonus musculaire. Cependant, toutes les réactions de nature émotionnelle dans le corps n'incluent pas un fonctionnement «d'urgence»..

L'auto-suggestion ou suggestion est un autre facteur assez courant qui génère des manifestations psychosomatiques. Ce processus se déroule au niveau subconscient, les informations sur la maladie sont reçues sans évaluation critique..

Plus souvent, dans la catégorie considérée des maladies, les personnalités infantiles, les sujets caractérisés par l'isolement, une estime de soi instable, l'incertitude et la dépendance à une évaluation externe en souffrent. La base des troubles est la tension affective, la prévalence des émotions négatives, le manque de capacité à démarrer des relations interpersonnelles productives.

De plus, un contact étroit avec un individu en mauvaise santé donne souvent lieu à des symptômes psychosomatiques. La base ici est la copie inconsciente.

La psychosomatique des maladies peut se développer à la suite de sentiments de culpabilité, de sentiments de haine de soi, de honte.

Pathogénèse

La conditionnalité causale des symptômes somatiques par des problèmes psychologiques de la personnalité est très ambiguë et dépend largement de schémas particuliers, il n'y a donc pas de pathogenèse unique pour toutes les affections.

Après tout, quelles sont les maladies psychosomatiques? Ce sont des maux générés par des problèmes internes. En termes simples, il s'agit de la réponse du corps aux pensées, aux humeurs ou aux émotions d'une personne. Par conséquent, de nombreux déterminants cachés ou explicites peuvent être identifiés qui déterminent le développement de maladies causées par la psychosomatique. Ainsi, par exemple, on constate depuis longtemps que les personnes qui arrivent constamment dans un état de stress sont plus sensibles aux maladies infectieuses que les personnes qui savent comment éliminer le stress psychologique..

Lorsqu'il est exposé à un facteur de stress, un mécanisme est déclenché qui active le système nerveux, qui, à son tour, déclenche une réponse - la production d'hormones, ce qui conduit à un déséquilibre dans les processus biochimiques et, par conséquent, à des pathologies d'organes; échecs dans le fonctionnement de divers systèmes.

Le stress est caractérisé par une augmentation de la concentration de glucocorticoïdes dans le sang, qui suppriment le fonctionnement du système immunitaire, qui protège le corps des effets d'organismes étrangers qui pénètrent de l'extérieur ou de ses propres cellules pathologiquement altérées.

Les scientifiques ont découvert qu'avec une exposition prolongée aux facteurs de stress, il y a une baisse significative des leucocytes, qui jouent un rôle central dans la fonction protectrice du corps. Le stress perturbe le système immunitaire, laissant le corps sans protection.

La psychosomatique des maladies est caractérisée par une pathogenèse complexe, déterminée par les facteurs suivants:

- charge congénitale ou héréditaire non spécifique de troubles corporels et de pathologies;

- prédisposition héréditaire aux troubles psychosomatiques;

- état psychophysique avec événements traumatiques;

- caractéristiques des événements traumatisants;

- la présence de facteurs familiaux défavorables ou d'autres facteurs sociaux.

Les facteurs énumérés provoquent l'apparition de troubles psychosomatiques, rendant les personnes plus sujettes au stress, interférant avec les défenses de l'organisme, contribuant à des troubles corporels.

La psychosomatique des maladies chez les femmes et les hommes se concentre sur leurs expériences émotionnelles et se subdivise en types suivants:

- trouble somatoforme indifférencié, caractérisé par une fatigue, une perte d'appétit, des douleurs;

- troubles somatiques, y compris manifestations gastro-intestinales, fatigue, douleur, symptômes sexuels, neurologiques et menstruels;

- un trouble somatoïde indéfini, se manifestant par de faux signes de grossesse: arrêt des règles, changements mammaires, douleurs lors de l'effort physique, vomissements;

- déviation de conversion, y compris attaques inattendues de maladie, perte de conscience, problèmes de vision, perte de sensation, immobilité de certaines parties du corps, surdité, l'état se caractérise par l'incapacité de contrôler ses propres sentiments et de contrôler les actes moteurs, les manifestations physiques servent d'outil pour résoudre les problèmes sociaux;

- syndrome hypocondriaque, qui se manifeste par une peur générée par une fausse croyance que les manifestations corporelles sont le résultat d'une maladie dangereuse, ces patients sont constamment traités et consultent un médecin afin de prouver la présence d'une maladie dangereuse;

- syndrome douloureux, se manifestant par des douleurs dans certaines parties du corps, empêchant l'individu de poursuivre ses activités quotidiennes habituelles;

- un trouble dû à des idées sur la déformation du corps, y compris des tentatives de cacher ses propres imperfections par tous les moyens.

L'interprétation moderne de la pathogenèse de la psychosomatique des maladies reconnaît la nature multifactorielle de leur nature.

Ainsi, la configuration générale de la formation des déviations psychosomatiques peut être représentée de cette manière. En présence d'une tendance physiologique au dysfonctionnement d'un certain organe, un stresseur externe génère une accumulation de tension affective, qui active le système autonome et provoque un déséquilibre neuroendocrinien. Au début, la détermination est transformée, c'est-à-dire la vitesse de transmission neurohumorale, des troubles de l'approvisionnement en sang apparaissent, puis un dysfonctionnement des organes se produit. Dans les premiers stades, les transformations se produisent au niveau fonctionnel, par conséquent, elles sont caractérisées par la réversibilité. Avec une exposition prolongée systématique à un facteur négatif, ils sont convertis en facteurs organiques, ce qui entraîne des lésions tissulaires.

Les symptômes des troubles psychosomatiques

La clinique du type de trouble considéré est caractérisée par la diversité. Les patients se plaignent du dysfonctionnement de certains organes, des douleurs de localisation différente: articulaire, rétrosternale, crânienne, abdominale, musculaire. Les études instrumentales et en laboratoire de l'étiologie des sensations de douleur ne révèlent pas de facteur causal. Certains patients, après une séance psychothérapeutique, notent que les symptômes apparaissent en raison du stress émotionnel, du stress, des situations de conflit.

De plus, l'essoufflement, l'augmentation du rythme cardiaque, les bouffées de chaleur, les bouffées de chaleur, la lourdeur dans les membres, le dos, les frissons, les brûlures d'estomac, la constipation ou la diarrhée, les étourdissements, la dysfonction érectile, la fatigue, la diminution de la libido, la faiblesse, la toux ou la congestion nasale sont également considérés comme des symptômes courants..

Selon les idées modernes, les troubles psychosomatiques comprennent la conversion et les symptômes fonctionnels, ainsi que la psychosomatose..

La symptomatologie de conversion implique un conflit névrotique, à la suite duquel une réponse somatique survient et est traitée. Les symptômes peuvent être perçus comme une envie de résoudre un conflit. Pour la plupart, les manifestations de conversion affectent les sens et la motricité volontaire. Les exemples sont les affections suivantes: paralysie hystérique, vomissements, cécité ou surdité psychogène, phénomènes douloureux.

Les syndromes fonctionnels sont caractérisés par une image vivante de plaintes vagues. Cette catégorie comprend les «patients à problèmes», dont les manifestations cliniques affectent le système cardiovasculaire, le système locomoteur, le tractus gastrique, le système respiratoire ou génito-urinaire (paresthésies, dystonie neurocirculatoire). Dans ce cas, les troubles organiques ne sont pas observés, seul un trouble fonctionnel est retrouvé.

Les écarts énumérés sont accompagnés d'anxiété interne, d'humeurs dépressives, de manifestations de peur, de troubles du sommeil, d'une diminution de la concentration et de la fatigue mentale..

La psychosomatose fait référence aux maladies basées sur la réponse somatique primaire à une certaine expérience de conflit causée par des transformations morphologiquement établies et des défaillances pathologiques dans les organes. Les affections causées par des changements organiques sont considérées comme de véritables troubles psychosomatiques. Au départ, sept psychosomatoses ont été distinguées, à savoir la colite ulcéreuse, la neurodermatite, l'asthme bronchique, l'hyperthyroïdie, l'hypertension essentielle, l'ulcère, la polyarthrite rhumatoïde. Au fil du temps, cette liste s'est quelque peu élargie avec des maladies telles que les cancers et les maladies infectieuses..

Ainsi, répondant dans un langage simple à la question de savoir ce qu'est la psychosomatique, il faut conclure que cette catégorie de troubles comprend les maladies causées par un état mental.

Traitement psychosomatique

Les manifestations psychosomatiques peuvent être corrigées. La stratégie thérapeutique est généralement déterminée par un facteur étiologique. Dans les cas simples, le traitement n'est pas nécessaire; une explication des causes des symptômes sera suffisante. Souvent, le patient peut ne pas être dérangé par les manifestations elles-mêmes, mais par l'incertitude des raisons qui ont donné lieu à la clinique et la suspicion d'une maladie grave. Par conséquent, leur ayant expliqué que derrière les sensations douloureuses ou l'incapacité de respirer profondément, il n'y a pas de pathologies graves, mais une anxiété ou un stress ordinaire.

La psychosomatique ne peut pas être traitée avec des médicaments de la pharmacopée. Les médicaments peuvent être prescrits exclusivement pour éliminer les manifestations.

Ainsi, les méthodes générales ne sont pas acceptables pour corriger la condition qui s'est produite. Chaque patient nécessite une approche individuelle dans le traitement des maladies induites par la psychosomatique. Tout d'abord, le thérapeute a besoin de découvrir le facteur étiologique de la maladie psychosomatique. Un psychothérapeute vous aidera ici. Dans ce cas, les manifestations psychosomatiques ne doivent pas être réduites à la fiction ou à la simulation du problème. Les symptômes psychosomatiques sont destructeurs et nécessitent une intervention immédiate..

Si le trouble décrit est trouvé par des médecins chez des enfants, il est alors nécessaire de vérifier l'état d'esprit de tous les membres des relations familiales. Même pour les patients âgés, les proches doivent être impliqués dans l'effet correctif de leur état. Le travail des psychothérapeutes s'adresse à toute la famille. Ils recommandent souvent de désamorcer la situation actuelle en changeant d'activité professionnelle ou de lieu de résidence..

Souvent, l'aspect somatique de la maladie est caché très profondément, à cet égard, un cours de psychothérapie est nécessaire. Aujourd'hui, l'efficacité de l'influence psychothérapeutique dans l'élimination de l'asthme bronchique, des maladies gastro-intestinales et de diverses réactions allergiques a été prouvée..

Afin de guérir la maladie en question chez les adultes, il est nécessaire de déterminer quel type de conflit existe en lui. Il est nécessaire d'analyser ce qui a provoqué l'apparition des symptômes, ce qui a précédé les manifestations douloureuses, pourquoi une telle condition est apparue maintenant, pourquoi exactement cette symptomatologie ou cette maladie est apparue, pour comprendre ce que l'esprit subconscient signale lorsque les manifestations s'intensifient..

Vous devez également identifier la zone où les coûts sont notés et la véritable cause du déséquilibre interne. Ainsi, par exemple, on peut souffrir de complexes, un autre - l'incertitude, le troisième se met au travail comme pour du «dur labeur», le quatrième a de graves problèmes dans les relations avec un demi, le cinquième est constamment en conflit avec les autorités, le sixième est toujours tourmenté par les griefs de l'enfance. La vraie nature de la maladie de la psychosomatique est déterminée lors d'une séance de psychothérapie.

Les méthodes suivantes de psychothérapie moderne sont considérées comme particulièrement efficaces dans le traitement des affections psychosomatiques: hypnosuggestative, corporelle, thérapie gestaltique, programmation cognitivo-comportementale et neurolinguistique..

En plus de la psychothérapie, de la phytothérapie, de la thérapie manuelle, le yoga est considéré comme efficace..

Voici quelques conseils pour vous aider à vous débarrasser du trouble en question par vous-même..

Tout d'abord, il faut se rendre compte que tout est un dans l'homme. Les pensées négatives, les mauvaises paroles, les aspirations malsaines - tous ensemble mènent à une mauvaise santé. Et inversement, des pensées positives, des habitudes saines, des attitudes positives mènent à l'équilibre, à l'harmonie de l'esprit et du corps..

En outre, il est recommandé de décrire un certain nombre de difficultés et de problèmes psychologiques passés et actuels dans les relations avec l'environnement, le monde et sa propre personnalité. Sélectionnez les plus importants et les plus fréquents. Essayez de savoir lequel de ces problèmes peut causer des symptômes douloureux.

Vous devriez également améliorer la littératie psychologique en étudiant divers matériaux liés à la psychosomatique..

Ensuite, vous devez essayer de reformuler le problème qui a causé la maladie en plans, une stratégie et définir un objectif. Par exemple, une personne souffre de myopie, le problème psychologique ici est la peur du futur, l'incertitude et l'indécision, alors la tâche sera de développer la confiance, le courage, une vision optimiste de l'avenir, et le but est un regard joyeux sur la vie d'aujourd'hui remplie d'amour, où l'avenir est merveilleux et que vous voulez examinez-le. Ensuite, développez une stratégie pour atteindre l'objectif, décomposez-le en tâches, travaillez-les par étapes et commencez à agir, en croyant certainement en votre propre succès.

La règle principale dans la lutte contre les maladies psychosomatiques est l'amour de soi. Toutes les actions doivent être dictées uniquement par l'amour..

Souvent, les gens ne savent pas comment se débarrasser des émotions négatives, alors ils commencent simplement à les accumuler dans leur âme. Mais l'état interne ne doit pas être surveillé moins que le corps. La psychosomatique est une direction de la psychologie, la maîtrise de laquelle vous pouvez guérir l'âme avec le corps. Parfois, les maux donnent lieu à une attitude négative envers l'être à travers le prisme des réactions émotionnelles qui surviennent dès la petite enfance. C'est pourquoi il est si important de pouvoir apprendre à gérer ses propres sentiments..

Pour ce faire, il est recommandé de pratiquer des exercices de respiration, de faire du yoga, d'apprendre la méditation, et également de mener un monologue interne positif afin d'harmoniser votre condition. Lorsque l'anxiété survient, vous devez essayer de vous détendre et penser à ce qu'elle a causé. Si quelque chose vous dérange, détendez-vous et pensez-y. Vous devez toujours vous féliciter. Vous devez également vous donner l'opportunité de comprendre que cette situation, qui a provoqué de l'anxiété, est également résoluble, par conséquent, ne vous inquiétez pas..

Ainsi, par exemple, la psychosomatique des maladies des femmes est générée par une violation de l'auto-identification des femmes et du sens de soi en tant que femme. En outre, les maladies des femmes peuvent être le résultat de la relation de la belle moitié avec leurs propres hommes: père, frère, mari. En termes simples, les pensées négatives des filles et leurs sentiments envers les hommes proches incluent des processus douloureux dans le système reproducteur. Afin de se débarrasser des maux sexuels, les femmes devraient s'améliorer en développant les qualités dites féminines: compassion, amour, chaleur..

Les troubles psychosomatiques de l'enfance sont considérés comme une conséquence des erreurs parentales. Ceci est soit le résultat d'un climat défavorable dans les relations familiales (conflits, querelles, jurons, violence), soit la punition pour les péchés parentaux. La maladie a été envoyée à l'enfant pour que les parents réalisent leurs propres erreurs et les corrigent.

Par conséquent, le traitement des psychosomatiques en miettes implique un travail psychothérapeutique avec sa famille. Tout d'abord, le psychothérapeute détermine le style de parentalité, le modèle de leur interaction les uns avec les autres et la relation avec le bébé. Chaque petite chose compte ici. La maladie d'un bébé peut être un moyen pour un enfant de rallier ses parents ou d'attirer leur attention sur lui-même..

Auteur: Psychoneurologue N.N. Hartman.

Docteur du Centre Médical et Psychologique PsychoMed